Retour sur la journée 23 d’UPL 2017/2018 – championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 14 mars 2018

Un nouveau championnat commence. Désormais, le championnat d’Ukraine est scindé en deux groupes avec d’un côté six équipes luttant pour le titre et les places européennes et de l’autre six équipes qui lutteront pour ne pas descendre (le dixième et l’avant-dernier affrontant en barrage des équipes de deuxième division).

Au programme, le Shakhtar Donetsk confirme sa forme étincelante de 2018, le Dynamo Kiev conforte sa deuxième place tandis que dans « l’autre championnat », le Stal Kamianske garde espoir.

Les résumés du week-end

Vorskla Poltava vs. Shakhtar Donetsk

Avant un déplacement à Rome et, peut-être, une qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, le Shakhtar Donetsk démarrait sa deuxième partie de saison par un déplacement difficile sur le terrain du Vorskla Poltava, solide troisième à l’issue de la saison régulière. Conscient de l’importance de ce match en dépit de l’imminence des échéantes européennes, Paulo Fonseca choisissait de faire jouer son équipe type, aidé par nombre de retours de suspension.

Sous la neige abondante et sur la pelouse en très mauvais état du stade de Poltava, le Shakhtar ne mettait qu’un peu plus de vingt minutes à trouver la solution. Servi par un centre de Bernard suite à un décalage d’Ismaily, Facundo Ferreyra battait l’ancien gardien du Shakhtar Bohdan Shust en ouvrant le score d’une tête plongeante (22′). Le buteur argentin aura vraiment donné de sa personne sur ce but : mal retombé, il se plaindra de douleurs avant de reprendre sa place… et de doubler la mise cinq minutes plus tard. À la réception d’une lumineuse ouverture de Marlos, Ferreyra tentera et réussira de manière acrobatique le lob sur Shust, impuissant, pour inscrire son 19e but de la saison. Après moins d’une demi-heure de jeu, le Shakhtar Donetsk menait déjà 2-0. Ce qui était du reste le score à la pause.

En deuxième période, le Shakhtar Donetsk creusera l’écart. Marlos réalisait un festival sur son côté droit et éliminait plusieurs joueurs avant d’être fauché en pleine surface par le Géorgien Andro Giorgadze, qui avait remplacé Vyacheslav Sharpar à la pause. L’ailier droit se faisait justice lui même et convertissait la sentence en battant un Bohdan Shust pourtant parti du bon côté (67′). Marlos inscrivait par la même occasion son 13e but de la saison : seul son coéquipier Facundo Ferreyra le devançait au classement des buteurs.
3-0, ce sera le score final. Le Shakhtar Donetsk continue d’être invincible en 2018 avec une quatrième victoire consécutive en championnat sans prendre de but. Il conserve son petit matelas d’avance sur le Dynamo Kiev avant désormais de se consacrer à un match décisif sur le terrain de l’AS Rome. Pour rappel, le Shakhtar s’était imposé à l’aller (2-1) à Kharkiv. De son côté, le Vorskla Poltava reste troisième.

Mariupol vs. Zarya Lugansk

Pendant l’automne dernier, c’est une défaite des derniers instants face au Shakhtar Donetsk qui a mis fin à la série faste du Zarya Lugansk. Battue de justesse par le Dynamo Kiev la semaine dernière pour la fin de la saison régulière, l’étoile de l’Est de l’Ukraine avait à cœur de ne pas répéter l’histoire de l’automne à l’occasion du commencement des play-offs. Qualifié dans le haut de tableau de justesse, le FK Mariupol, pouvait profiter de cette occasion pour prendre la quatrième place au Zarya, seulement un point devant. De son côté, Lugansk avait quatre points de retard sur le Vorskla qui venait de perdre contre l’un des gros.

Malheureusement, on ne retiendra pas grand-chose de ce match peu spectaculaire, un peu terne et assez triste, à des années-lumière de ce que le Zarya nous avait proposé la semaine dernière. L’ex-Illychiviets a été dominé pendant la majeure partie du match et a dû s’en remettre à son gardien. Tout d’abord, un centre de Tymchyk était repris de la tête pour Hromov dont le ballon frôlait le poteau. Ensuite, le gardien devait s’employer pour repousser un tir. Le ballon revenait au Zarya mais, pour un très mauvais tacle, Mariupol se faisait sanctionner d’un penalty. D’une détente parfaite, le gardien sauvait son équipe une seconde fois. C’est à peu près tout ce que l’on peut retenir de ce match comme occasion.Ce nul fait plus les affaires de Mariupol que de Lugansk qui remonte néanmoins à seulement trois points de Poltava. Mariupol se détache d’un point du Veres et chope une cinquième place qui sera certainement qualificative.

Dynamo Kiev vs. Veres Rivne

Ultra dominateur en début de rencontre, le Dynamo ouvre le score au quart d’heure de jeu par Junior Moraes. Le brésilien parfaitement servi par Artem Besedin lancé en profondeur qui d’un tacle astucieux glisse le ballon en retrait offrant le 1-0 sur un plateau à Moraes.

Le portier du Veres, Oleksandr Bandura empêche par la suite le Dynamo de faire le break avant la pause.

La seconde période est globalement du même acabit avec un Dynamo dominateur, mais maladroit dans la finition. Le slovène Benjamin Verbic se met plusieurs fois en lumière en transperçant la défense de Rivne depuis son côté gauche, sans pourtant parvenir à inscrire le second but de la soirée. Le coup d’accélérateur du Veres en fin de match donne quelques sueurs froides au dauphin du Shakhtar qui voit son adversaire du jour tout près d’égaliser. Plus de peur que de mal côté Kiev qui s’adjuge tout de même la victoire avec trois points toujours importants dans la course au titre.

La lutte pour le maintien

  • Le Stal Kamianske n’est pas mort. La lanterne rouge s’est imposée (2-1) sur le terrain du Zirka Kropyvnystky. Orest Kuzyk, pour son sixième but de la saison (37′) puis le Brésilien Johnathan, arrivé durant le mercato hivernal (45′) ont permis au Stal de s’imposer malgré la réduction du score d’Ivan Tsyupa (53′). Toujours dernier, le Stal n’est néanmoins plus qu’à un point des barrages et même de la place de premier non relégable occupée par son adversaire du jour.
  • Pas de vainqueur et pas de but entre Oleksandriya et les Chornomorets Odessa. Oleksandriya est huitième avec une marge assez large sur ses poursuivants tandis que le club d’Odessa est dixième donc barragiste, seulement un point devant le Stal Kamianske, dernier.
  • L’Olimpik Donetsk ne devrait pas avoir grand-chose à craindre pour son maintien. Le quatrième de la saison dernière l’a emporté (3-0) sur le terrain du Karpaty Lviv. Stanislav Bilenkyi a ouvert le score juste avant la pause sur penalty avant qu’en fin de rencontre Hennadiy Pasich (84′) et Artem Shchendry (90’+2) n’enfoncent le clou. L’Olimpik Donetsk est septième avec sept points d’avance sur son plus proche poursuivant, Oleksandriya, tandis que le Karpaty Lviv est avant-dernier et barragiste avec un point d’avance sur le Stal Kamianske.

Les classements

Matchs joués, victoires, nuls, défaites, buts marqués, buts encaissés, différence de buts, points

Lutte pour le titre :

1Shakhtar Donetsk2317335418+3654
2Dynamo Kiev2314634320+2348
3Vorskla Poltava2311482825+337
4Zarya Lugansk2381053828+1034
5Mariupol239683027+333
6Veres Rivne2371152618+832

Lutte pour le maintien :

7Olimpik Donetsk238782726+131
8Oleksandriya2341271923-424
9Zirka Kropyvnytsky2347121433-1919
10Chornomorets Odessa23310101636-2019
11Karpaty Lviv23310101338-2519
12Stal Kamianske2346131733-1618

 

L’équipe-type du week-end

Le but du week-end

Sur une très belle ouverture de Marlos, Facundo Ferreyra a inscrit de manière acrobatique le deuxième but du Shakhtar Donetsk sur le terrain du Vorskla Poltava. Le champion en titre l’a emporté 3-0.

https://www.youtube.com/watch?v=Kf15_4uh9nY

Les tribunes du week-end

Skala Stryi (Ligue amateur) | © ultras.org.ua

Skala Stryi (Ligue amateur) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.

Retour sur la journée 23 d’UPL 2017/2018 – championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Ligue des Champions 2017/20178 – Huitièmes de finale retour

La Ligue des Champions se termine comme souvent dès le stade des huitièmes de finale pour nos clubs. Nouvelle preuve...

Fermer