Des buts chez les leaders mais pas chez les autres, un top 4 désormais figé et une lutte pour les dernières places européennes toujours palpitante : voici un résumé de l’avant-dernière journée de la saison régulière en Ukraine.

Les résumés du week-end

FK Lviv 0-0 Zarya Lugansk

Confirmation ou scénario catastrophe pour le Zarya Lugansk ? À défaut de gagner chez le FK Lviv contre qui il avait buté à domicile, les Muzhyky pouvaient viser un match nul qui suffirait à leur bonheur. En revanche, une défaite pouvait tout compromettre avant un dernier déplacement chez le Shakhtar Donetsk (ou, du moins, dans le stade de délocalisation). Dans un stade tristement vide, Hromov manque une énorme occasion sur un long ballon repris dans la surface et tiré au niveau des six mètres. L’attaquant visiteur envoie sa frappe hors du cadre, son tir étant trop croisé. Lviv répond par un coup-franc consécutif à une faute de Tymchyk tiré à la droite du gardien Makharadze sur la limite de la surface de réparation. Le portier parvient à détourner la tentative. Les meilleures actions de la fin de la première période sont des tirs lointains déviés de Lipe Veloso, qui ne trompent pas le portier du Zarya.

Le FK Lviv est le premier à se mettre en valeur au retour des vestiaires. Pedro est trouvé sur le couloir gauche à l’intérieur de la surface de réparation dans la profondeur, puis son tir croisé frôle la base du poteau. Pedro est à nouveau impliqué sur l’action suivante, où il est servi sur le bord gauche de la surface avant de centrer en retrait pour Bruno Duarte, qui tire juste au-dessus. Un coup-franc de Nasonov trouve directement le petit filet extérieur. À dix minutes de la fin du match, Paramonov est exclu pour un deuxième avertissement à la suite d’un duel aérien. Quant au Zarya, ses actions sont trop imprécises pour engendrer des occasions. Ainsi s’achève une rencontre que tout le monde aura rapidement oublié de par la pauvreté du jeu proposé. Le Zarya retiendra qu’il est mathématiquement qualifié pour les play-offs du groupe Europe. Quand au FK Lviv, qui est huitième mais avec seulement deux points de retard sur la cinquième place, il faudra espérer battre le Desna Chernihiv tout en attendant un faux-pas du FK Mariupol ou du Vorskla Poltava.

Shakhtar Donetsk 5-0 Karpaty Lviv

En cette fin de saison régulière, le Shakhtar Donetsk, assuré de terminer leader, n’a plus grand-chose à jouer. Cela n’a pas empêché Paulo Fonseca d’aligner quasiment son équipe-type face à un Karpaty Lviv condamné à la lutte pour le maintien en cette fin de saison et qui évolue pour l’occasion sans son meilleur joueur, Maryan Shved.

Avec Matviyenko et Maycon préférés à Kryvtsov et Alan Patrick, le Shakhtar démarre tambours battants puisqu’il ne lui faut que six minutes pour ouvrir le score. Marlos conserve le ballon et envoie une passe piquée vers Ismaily, qui remet de la tête en direction du but. Kovalenko, à l’affût, n’a plus qu’à pousser le ballon au fond. L’avance du leader du championnat est doublée peu après la demi-heure de jeu : Maycon frappe un coup-franc excentré sur le côté gauche, Stepanenko dévie le ballon de la tête pour Matviyenko qui marque face au club auquel il avait été prêté en début d’année 2017. Juste avant la pause, Maycon est à nouveau décisif sur coup-franc, mais cette fois en tirant directement : sa frappe contourne le mur et termine sa course entre le poteau et les gants de Herman Penkov (44e). À la pause, le score est de 3-0.

La domination du Shakhtar Donetsk ne faiblit pas en début de seconde période, sous l’impulsion du duo Ismaily – Kovalenko décisif sur l’ouverture du score. L’international ukrainien manque tout d’abord de peu de dévier victorieusement un centre du latéral brésilien (53e) quelques minutes avant d’inscrire le quatrième but de la partie d’une frappe en lucarne consécutive à une remise d’Ismaily (64e). Le Karpaty Lviv, qui n’était pas au bout de ses peines, termine en outre la rencontre en infériorité numérique après l’expulsion quelque peu sévère de Martin Hongla pour cumul de cartons suite à une main portée au visage de Júnior Moraes (78e). Dans la foulée, le Shakhtar inscrit un cinquième but grâce à un coup-franc lointain de Taison malencontreusement dévié par Adi Mehmerić (79e). Ce dernier avait déjà été bien malheureux la semaine dernière puisqu’il avait inscrit contre son camp l’unique but du derby de Lviv.

Score final : 5-0 en faveur du Shakhtar Donetsk. Ce résultat est sans conséquence au classement puisque le Shakhtar reste leader et le Karpaty neuvième.

Dynamo Kiev 4-0 Arsenal Kiev

Lanterne rouge du championnat, l’Arsenal Kiev a toutes les peines du monde à exister dans ce match. Débordé de toute parts, dans l’axe comme sur les ailes, l’Arsenal ne résiste qu’une petite demi-heure avant de voir le Dynamo ouvrir le score. Tsygankov, sur un coup-franc excentré, sert parfaitement Denys Garmash à hauteur du point de penalty. Garmash n’a aucune peine à mettre le ballon au fond d’une tête puissante. Le break est fait huit minutes plus tard. Sidcley inscrit le second but d’une superbe madjer qui ne laisse aucune chance à Roman Pidivka.
Peu avant la pause, Denys Garmash, aligné en pointe, se paye son doublé. Trouvé au milieu de la surface par Shaparenko, il frappe directement et voit sa demi-volée tromper le portier de l’Arsenal. Le calvaire de cette première période se termine avec un quatrième pion, de Tsygankov cette fois sur penalty.

La seconde période n’apporte rien, si ce n’est de donner du temps de jeu aux jeunes. Le score (4-0) ne bouge plus.

Les autres rencontres

  • La mauvaise série se poursuit pour Oleksandriya, tenu en échec (1-1) à domicile par l’Olimpik Donetsk et qui reste donc sur quatre matchs sans victoire. Kyrylo Kovalets avait ouvert le score (69e) pour le troisième du classement, avant que Matar Dieye n’égalise en fin de rencontre (88e). Ce point suffit toutefois au bonheur d’Oleksandriya, qui s’assure de terminer la première partie de saison à la troisième place. L’Olimpik, qui a terminé à dix après l’expulsion du français Do Couto Teixeira (83e), est quant à lui dixième.
  • Enfin ! Après vingt matchs sans concéder le moindre match nul (neuf victoires pour onze défaites), le Vorskla Poltava a enfin partagé les points cette saison, face au Desna Chernigiv (0-0). Ce résultat entre deux équipes à égalité de points avant la rencontre permet au Vorskla de conserver sa sixième place devant son adversaire du jour, qui sera désormais quoi qu’il arrive derrière à la différence de buts particulière.
  • Cinquième avant le coup d’envoi, Mariupol a manqué l’occasion de conforter sa place dans le haut du tableau en concédant le nul (0-0) face au Chornomorets Odessa. S’il est toujours cinquième, Mariupol n’a qu’un point d’avance sur le Desna Chernigiv, septième, et deux sur le FK Lviv, huitième.

Le classement

Matchs joués // Victoires // Nuls // Défaites // Buts Marqués // Buts Encaissés // Différence de Buts // Points

1Shakhtar Donetsk211731519+4254
2Dynamo Kiev2115243810+2847
3Oleksandriya2111552819+938
4Zarya Lugansk218852819+932
5Mariupol218582332-929
6Vorskla Poltava2191111626-1028
7Desna Chernigiv218492323028
8FK Lviv216961820-227
9Karpaty Lviv2155112536-1120
10Olimpik Donetsk214892431-720
11Chornomorets Odessa2144131231-1916
12Arsenal Kiev2132161040-3011

Le but du week-end

Maycon s’est illustré lors de la large victoire de son équipe face au Karpaty Lviv (5-0). Spécialiste des coups francs directs, le Brésilien a inscrit le but du 3-0 dans cet exercice, grâce à une frappe du gauche parfaitement placée.

L’équipe type du week-end

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une  © ultras.org.ua

Retour sur la journée 21 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 1 vote[s]

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.