Retour sur la journée 2 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 1 août 2018

Les matchs s’enchaînent très vite en ce début de saison en Ukraine. Retour sur la deuxième journée qui a vu les favoris confirmer et le malheureux Fabrizio Ravanelli s’enfoncer.

Les résumés du week-end

Oleksandriya 1-0 Zarya Lugansk

Entre deux équipes qui ont bien commencé, cette rencontre pouvait en lancer une des deux sur une formidable dynamique. Hordiyenko était le premier à porter le danger et c’était pour Lugansk. Une frappe tirée dans l’axe après à peine une dizaine de minutes de jeu forçait le portier adverse à un arrêt pas si difficile. Oleksandriya répondait sur un coup-franc de Kovalets après la vingtaine de minutes qui fuyait le cadre. Peu après, Tsurikov était à la réception d’un bon coup-franc pour les locaux mais l’occasion ne pouvait donner qu’une sortie de but. Oleksandriya dominait réellement les débats et Makharadze devait s’imposer sur une frappe au sol. La pause ne changeait rien à la physionomie du match. Oleksandriya bénéficiait d’une occasion d’entrée sur un centre à destination de Polyarus dont la remise de la tête était manquée de peu par Kovalets et Sitalo. L’une des rares actions du Zarya provenait d’un coup-franc bien tiré par Hordiyenko et bien arrêté par le gardien Pankiv. C’est finalement une tête de Banada sur un centre en fin de match qui donnait une victoire logique à l’équipe locale (1-0, 85’). Carton plein pour le FK Oleksandriya, réaction attendue pour le Zarya avant d’affronter Braga en C3.

Lviv 0-1 Dynamo Kiev

La rencontre démarre sur un rythme soutenu et le premier à se montrer est le brésilien Augusto qui prend sa chance de loin dès la première minute de jeu avec une frappe qui frôle la cage du Dynamo. Une action pleine de culot qui marque l’état d’esprit des joueurs du FK Lviv qui jouent crânement leur chance en début de rencontre, poussant même le Dynamo dans ses retranchements. La tempête passée, Kiev réagit par l’intermédiaire de Benjamin Verbič tout prêt de marquer à la suite d’un enchainement de toute beauté au cœur de la défense adverse. Puis c’est la nouvelle recrue, le brésilien Tchê Tchê qui s’illustre avec une frappe plein centre qui met Oleksandr Bandura à contribution. Dernière frayeur pour le public de Lviv en fin de première période avec un duel manqué par Denys Garmash seul face à Bandura.
Comme la semaine passée, les occasions se multiplient pour le Dynamo qui pêche dans la finition. Le nouvel entrant Sergiy Sydorchuk vient lui aussi buter sur le portier du FK Lviv dans un nouveau duel raté. On pense alors le Dynamo résigné à faire match nul mais la délivrance arrive en toute fin de match après un travail exceptionnel d’Oleksandr Andrievskiy qui élimine son vis à vis dans la surface avant se servir le jeune Nazary Rusyn tout juste entré en jeu. L’attaquant de 19 ans donne la victoire à Kiev à la 92ème minute et rapporte trois précieux points aux siens.

Shakhtar Donetsk 3-0 Arsenal Kiev

Promu définitivement capitaine du Shakhtar Donetsk après le départ de l’icône Darijo Srna pour Cagliari, Taison avait eu droit, comme tout mondialiste qui se respecte, à un rab de vacances et ce même s’il n’a pas foulé les pelouses russes cet été sous le maillot de la Seleção. Absent du groupe qui s’était incliné en Super coupe face au Dynamo Kiev puis entré l’heure de jeu lors de la victoire à Chernihiv, le milieu offensif brésilien débutait cette fois la rencontre face à l’Arsenal Kiev pour la première à domicile de la saison pour le club du Donbass.
L’influence de Taison n’a pas tardé à se faire ressentir dans cette rencontre : ce dernier profitait d’un mauvais dégagement adverse à la suite d’un centre de Danchenko pour se mettre en position de tir. Sa frappe était déviée par Júnior Moraes qui ouvrait le score (10′). Le transfuge du Dynamo Kiev en profitait au passage pour inscrire son deuxième but en autant de matchs cette saison. Un autre brésilien s’illustrait ensuite : Alan Patrick, dont le coup franc terminait sur la barre (18′) avant que, quasiment dans la foulée, sa tentative lointaine ne passe d’un rien à côté des buts de Serhiy Sitalo. Les occasions continuaient à s’enchaîner pour un Shakhtar plus que dominateur : ainsi, Júnior Moraes ne parvenait pas à pousser au fond un centre de Danchenko mal repoussé par Sitalo (25′). Il fallait en fait attendre la reprise du show Taison pour voir le Shakhtar Donetsk marquer à nouveau : le capitaine servait dans la profondeur son jeune compatriote Fernando qui n’avait plus qu’à conclure devant un Sitalo impuissant (32′). Deux fois passeur, Taison se muait en buteur cinq minutes après le but du break grâce à une frappe limpide à l’entrée de la surface à la suite d’un corner joué à deux (37′). Avant même la mi-temps, la rencontre semblait déjà pliée. Le score à la pause était de 3-0.
Le Shakhtar continuera d’asseoir sa domination en seconde période mais sans faire preuve de réalisme. Fernando (52′) ou Júnior Moraes (54′), entre autres, ne parviendront pas à tromper Sitalo. Il n’y aura pas grand chose d’autre à signaler par la suite.
Le Shakhtar Donetsk s’impose facilement (3-0) face à l’Arsenal Kiev et devient seul leader du championnat d’Ukraine sans avoir encaissé le moindre but. Le champion en titre prépare de la meilleure des façons le choc prévu ce vendredi sur le terrain du Dynamo Kiev. Rien ne va en revanche pour l’Arsenal Kiev qui est lanterne rouge et qui court toujours après son premier but dans l’élite.

 

Les autres rencontres

  • Début de saison difficile pour le Vorskla Poltava. Le troisième de la saison dernière a été battu par l’Olimpik Donetsk (0-1). Vitaliy Balashov a inscrit l’unique but de la rencontre à la 51ème minute. L’Olimpik Donetsk remonte à la neuvième place tandis que le Vorskla, zéro point, est dixième.
  • Face à des Chornomorets Odessa qui s’étaient imposés lors de la première journée, le Karpaty Lviv a obtenu sa première victoire de la saison (1-0) grâce à un but de Maryan Shved (16′). Le Karpaty est quatrième et le club d’Odessa cinquième.
  • La surprise de la journée est venu de la lourde défaite concédée à domicile par Mariupol face au Desna Chernihiv (1-4). Dmytro Khlyobas (3′, 22′) et Artem Filippov (59′, 78′) ont tous deux inscrit des doublés pour les visiteurs tandis que Vladyslav Vakula a sauvé l’honneur pour le club des bords de la mer d’Azov (68′). Avec cette deuxième défaite en deux matchs, Mariupol est onzième et prépare bien mal son match de Ligue Europa. Le Desna remonte quant à lui à la sixième place.

Le classement

1Shakhtar Donetsk220050+56
2Oleksandriya220030+36
3Dynamo Kiev220020+26
4Desna Chernihiv210143+13
5FK Lviv210121+13
6Chornomorets Odessa21012203
Olimpik Donetsk21012203
Zarya Lugansk21012203
9Karpaty Lviv210112-13
10Vorskla Poltava200202-20
11Mariupol200226-40
12Arsenal Kiev200205-50

L’équipe-type du week-end

Le but du week-end

Ce n’est pas tant la finition que la construction qui est remarquable dans le deuxième but inscrit par le Shakhtar Donetsk face à l’Arsenal Kiev. La passe de Taison pour Fernando est tout simplement exceptionnelle.

 

Les tribunes du week-end

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Volyn Lutsk (D2) | © ultras.org.ua

Volyn Lutsk (D2) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une : © ultras.org.ua

Retour sur la journée 2 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Saison 2018 – Six mois de football en Moldavie

Loin d'être une blague, le championnat moldave version printemps-automne a débuté le 1er avril 2018. A la trêve, après pile...

Fermer