Deux mois et demi après le début de son hibernation hivernale, l’UPL est de retour. Voici un point sur la 19ème journée, la première de 2019, durant laquelle s’affrontaient entre eux les quatre premiers du classement.

Les résumés du week-end

Shakhtar Donetsk – Oleksandriya

Pour son premier match d’UPL sans Yaroslav Rakitskiy, le Shakhtar Donetsk alignait son équipe-type avec comme seule curiosité la présence de Serhiy Bolbat au poste d’arrière droit en lieu et place de Bohdan Butko.
Face à Oleksandriya, troisième du championnat, le Shakhtar ne tarde pas à se mettre en route et ouvre la marque dès la quatorzième minute grâce à Marlos. À la conclusion d’un une-deux avec son capitaine Taison, l’international ukrainien trompe Pankiv d’un intérieur du pied gauche, inscrivant au passage son huitième but de la saison. Le champion en titre double la mise peu après la demi-heure de jeu : de buteur, Marlos se mue en passeur et sert Júnior Moraes d’un extérieur du pied gauche. L’attaquant brésilien n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets pour inscrire son quinzième but de la saison (35′). À la pause, le score est logiquement de 2-0 en faveur d’un Shakhtar nettement dominateur.
Le scénario est identique en deuxième période pour les hommes de Paulo Fonseca qui peinent toutefois à conclure : Júnior Moraes manque ainsi deux occasions franches de tuer le match (52′ et 57′). Le Shakhtar manque d’un rien de voir son manque de réalisme être sanctionné peu après l’heure de jeu : Kryvtsov rate sa passe en retrait en direction de son gardien Pyatov et voit Sitalo intercepter le ballon, devancer la sortie du gardien avant de trouver Kovalets en retrait dont la frappe passe à côté (65′). Le même Kovalets a à nouveau une occasion franche quelques minutes plus tard à la suite d’un contre initié par un face à face manqué par Marlos mais, après avoir effacé Khocholava, il bute sur Pyatov (74′). Ce raté aurait pu constituer le tournant du match puisque quasiment dans la foulée le Shakhtar obtient un penalty pour une faute de Dedechko sur Marlos. Voulant se faire justice lui-même, le premier buteur de la rencontre voit sa frappe être arrêtée par Pankiv (78′). Dans la foulée, Oleksandriya obtient par l’intermédiaire de Ponomar une énorme occasion : sa reprise est sauvée sur la ligne par Bolbat mais le ballon rebondit sur Pyatov puis revient sur le joueur d’Oleksandriya qui voit à nouveau le ballon être repoussé sur sa ligne (81′). Júnior Moraes, dont la frappe sera arrêtée par Pankiv (86′) s’offre la dernière opportunité d’une rencontre remportée (2-0) par le Shakhtar Donetsk au terme d’une première période plutôt maîtrisée avant de souffrir davantage par la suite. Le club du Donbass conserve sept points d’avance au classement sur le Dynamo Kiev tandis qu’Oleksandriya s’éloigne de la deuxième place.

Dynamo Kiev – Zarya Lugansk

Dynamo XI : Boyko/Kędziora – Burda – Shabanov – Mykolenko/Sydorchuk© – Buyalskyi (76′ Alibekov)/Tsyhankov (70′ Tsitaishvili) – Shaparenko – Verbič/Sol (78′ Rusyn)
Zarya XI : Luiz Felipe/Cheberko – Vernydub – Lytvyn – Chaykovskyi/Karavayev© – Silas (46′ Arveladze) – Khomchenovskyi – Lunyov (46′ Kabayev)/Budkivskyi/Kocherhin (72′ Leonardo)

La première demi heure reste assez confuse dans le jeu pour le Dynamo. Malgré quelques mauvaises décisions au milieu de terrain, Benjamin Verbic et Viktor Tsygankov alerte le portier du Zarya sur deux bonnes frappes prés de son poteau droit. Lugansk rate une belle opportunité à la 30ème minute avec une contre attaque mal négociée, qui partait d’une bien mauvaise relance dans l’axe de la défense de Kiev. Artem Shabanov intervient en catastrophe pour éviter le pire, face aux deux attaquants adverse incapables de convertir cette offrande. Le Zarya vient de laisser passer sa chance.
Mauvais calcul d’autant que trois minutes plus tard, Tsygankov fait une nouvelle fois la différence sur son côté droit avant de servir au second poteau Mykola Shaparenko qui n’a plus qu’a pousser la balle au fond.
Les locaux doublent même la mise cinq minutes plus tard. Le slovène Benjamin Verbic déboule de son côté gauche avant d’enrhumer littéralement la charnière centrale du Zarya sur un dribble, s’ouvrant le chemin du but pour conclure. Le descente aux enfers des visiteurs n’est pas terminé puisque Shaparenko enfonce le clou juste avant la pause, de la tête sur un centre de Verbic.

Le retour des vestiaires n’est guère plus réjouissant pour les visiteurs qui n’y sont plus et encaissent le quatrième suite à une mauvaise relance de Karavaev qui atterrie dans les pieds de Verbic dans l’axe. L’ailier ne se fait pas prier pour frapper au but et inscrire lui aussi son doublé. Déjà buteur en Ligue Europa, la nouvelle recrue espagnole Fran Sol ajoute le cinquième but d’une belle tête, bien que le portier du Zarya ne soit pas irréprochable, sur le centre de Kedziora. Cinq à zéro score final, Lugansk n’aura inquiété le Dynamo qu’une poignée de minute en première période. L’UPL repart dont sur les chapeaux de roues pour le Dynamo.

Les autres rencontres

  • Le Vorskla Poltava confirme, s’il en était besoin, qu’il est sans doute l’équipe la plus irrégulière du championnat. Le troisième de la saison dernière a concédé sa dixième défaite de la saison, laminé à domicile par le Karpaty Lviv (0-4). Si Francisco Di Franco s’est distingué en ouvrant le score (25′), c’est Maryan Shved, futur joueur du Celtic, qui aura été le grand artisan du succès des siens en signant un triplé (51′ sp, 55′, 90’+1) et portant à onze son total de buts cette saison. Côté Vorskla, Nicolas Careca a manqué un penalty (86′). Avec ce succès, le Karpaty a encore une infime chance d’accrocher le top six. Le Vorskla Poltava y est toujours, mais sous la pression de ses poursuivants.
  • Poursuivants parmi lesquels figure Mariupol, vainqueur (2-1) de l’Olimpik Donetsk. Tous deux buteurs sur penalty, Pikhalyonok (45’+1) et Boryachuk (48′) ont répondu à l’ouverture du score de Hennadiy Pasich (25′). Alors que l’Olimpik n’a plus aucune chance mathématique d’accrocher le top six, Mariupol revient à hauteur du Vorskla Poltava, sixième.
  • Le Desna Chernihiv est lui aussi dans la course à l’Europe. Il l’a emporté (2-0) sur le terrain de l’Arsenal Kiev grâce à deux buts inscrits par les frères Favorov. L’aîné Denys a ouvert le score en tout début de rencontre (1′) avant que le cadet Artem ne double la marque sur penalty dans les arrêts de jeu de la deuxième période (90’+1). Le Desna est cinquième tandis que l’Arsenal Kiev est plus que jamais lanterne rouge.
  • Avant-dernier, les Chornomorets Odessa se donnent un peu d’air avec leur succès (1-0) obtenu chez le FK Lviv. Hoshkoderya a inscrit l’unique but de la rencontre (32′). La mauvaise opération, dans l’histoire, est surtout pour le FK Lviv qui voit le top six s’éloigner.

Le classement

Matchs joués // Victoires // Nuls // Défaites // Buts Marqués // Buts Encaissés // Différence de Buts // Points

1Shakhtar Donetsk191531459+3648
2Dynamo Kiev191324329+2341
3FK Oleksandriïa1911352617+936
4Zarya Lugansk197752519+628
5Desna Chernihiv198382221+127
6Vorskla Poltava1990101623-727
7Mariupol198382231-927
8FK Lviv195861720-323
9Karpaty Lviv195592530-520
10Olimpik Donetsk194782329-619
11Chornomorets Odessa1943121230-1815
12Arsenal Kiev192215936-278

Le but du week-end

35 secondes : c’est le temps qu’il aura fallu au joueur du Desna Chernihiv Denys Favorov pour ouvrir le score sur le terrain de l’Arsenal Kiev. Le Desna l’emportera 2-0 dans la capitale.

Dans un style différent, plus en finesse, Benjamin Verbič a inscrit le deuxième but du Dynamo Kiev face au Zarya Lugansk après un slalom dans la défense adverse. Le Dynamo l’a emporté sans problème (5-0) dans ce choc du haut du tableau

L’équipe type du week-end

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une © ultras.org.ua

Retour sur la journée 19 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 5 vote[s]

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.