Retour sur la journée 14 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 8 novembre 2018

En remportant sur le fil le choc face au Dynamo Kiev, le Shakhtar Donetsk a pris une avance décisive en tête du classement. Oleksandriya n’en profite pas pour autant tandis que le Zarya Lugansk renoue avec la victoire et la première partie de tableau.

Les résumés du week-end

Shakhtar Donetsk 2-1 Dynamo Kiev

Shakhtar XI : Pyatov/Butko – Kryvtsov – Rakitskiy (59′ Matviyenko) – Ismaily/Maycon – Stepanenko©/Bolbat – Alan Patrick (78′ Kovalenko) – Dentinho (46′ Taison)/Júnior Moraes
Dynamo XI : Boyko/Kędziora – Burda – Pivarić – Mykolenko/Buyalskyi (84′ Harmash) – Shepeliev (78′ Tchê Tchê)/Tsyhankov© – Shaparenko (90′ Morozyuk) – Sidcley/Verbič

Pour ce classique ukrainien, l’ancien attaquant du Dynamo Junior Moraes est au cœur de toutes les attentions en début de rencontre, avec tout d’abord un contact dans la surface avec Mykyta Burda qui ne donne rien, malgré les protestations des locaux.

Le Brésilien s’illustre à nouveau avec une belle percée dans la défense kiévienne suite à une mauvaise relance, avant de servir en retrait son compatriote Ismaily en position idéale pour ouvrir le score. La frappe de ce dernier est trop écrasée et laisse le tableau d’affichage sur zéro à zéro. Lourdement dominé durant les vingt première minutes, le Dynamo se crée pourtant la situation la plus franche. Le latéral Sidcley profite d’une défense du Shakhtar mal alignée pour s’enfuir dans son dos. Alors que Pyatov semble condamné d’avance avec un deux (Sidcley-Verbic) contre un qui s’annonce devant son but, le Brésilien manque sa passe pour Verbic qui se jette en vain sans pouvoir toucher ce ballon. Le Dynamo vient alors de gâcher une énorme cartouche avec un but quasiment tout fait jeté à la poubelle.

Auteur d’un doublé la semaine passée en Coupe, Mykola Shaparenko confirme sa bonne forme actuelle en fusillant Pyatov des six mètres juste avant la pause. Un centre de Josip Pivaric atterrit sur la tête de Sidcley avant de retomber dans la course de Shaparenko, qui ne se pose aucune question pour ouvrir le score d’un coup de canon.

Au retour des vestiaires, le deux à zéro n’est pas loin pour le Dynamo mais c’est finalement le Shakhtar qui revient dans la partie, grâce à Taison entré en jeu qui profite d’un contre favorable à l’entrée de la surface pour venir éliminer Boyko, avant de servir Moraes en retrait pour l’égalisation. L’ex-pensionnaire de la maison Dynamo esquisse tout de même un début de célébration.
A l’heure de jeu, Kiev pense reprendre l’avantage sur une tête de Tsygankov mais le but est annulé dans l’instant pour un hors-jeu, de quelques centimètres. La fin de match est plutôt houleuse comme souvent, avec l’expulsion de Tamas Kedziora dans les arrêts de jeu, avec pour conséquences le but de la victoire pour le Shakhtar dans les toutes dernières secondes. Viktor Kovalenko,entré en jeu depuis peu, profite d’un astucieux une-deux venu de la gauche pour expédier un missile dans la lucarne de Boyko. Célébration à la Nabil Fekir dans la foulée, le tout pour donner huit points d’avance à Donetsk au championnat.

Chornomorets Odessa 0-3 Zarya Lugansk

Face à un Chornomorets Odessa sur une dynamique catastrophique, l’occasion était parfaite pour le Zarya Lugansk, un Européen régulier mais qui manque cruellement de régularité.

Malgré une première occasion des Chornomorets sur un renvoi fragile du gardien Luiz Felipe, le Zarya domine rapidement la partie. Cela commence avec une accélération de Hromov sur la gauche, dont la balle au centre est manquée de très peu par le jeune Mayboroda dans la surface de réparation. Ensuite, Karavayev est à la reprise d’un corner s’étant défait du marquage de Smirnov et Koval, puis sert le même Mayboroda qui envoie le ballon juste à côté du poteau. Karavayev se fait arrêter son tir à bout portant par Litovchenko juste après. Le Zarya obtient un coup-franc devant la surface sur l’action, celui-ci est tiré à deux vers Karavayev à droite, qui remet de la tête pour un Tymchyk qui ouvre la marque (0-1, 27’). Chorniy aurait pu égaliser pour les Chronomorets sur une infiltration en solo dans la surface de réparation, mais sa frappe n’est pas cadrée.

Cependant, le Zarya maîtrise nettement la partie et se procure une énorme occasion juste après la mi-temps grâce à Svatok qui est à la reprise d’un service au second poteau, mais ne parvient pas à pousser le ballon dans le but vide. Le break n’est que retardé puisque, sur un coup-franc de Silas, Mayboroda réceptionne en pleine surface devant la lucarne et, après s’être fait repousser son premier tir par Litovchenko, son deuxième tir est imparable (0-2, 66’). À la conclusion d’un beau mouvement collectif à base de passes courtes, consécutif à un coup-franc renvoyé des locaux, les Chronomorets passent tout près de réduire le score sauf que Mischenko met à côté son ballon devant le but vide. Enfin, sur une longue touche reprise par Kharatin, Karavayev conclut le festival d’une reprise de volée aux six-mètres (0-3, 72’). Le score aurait pu être encore plus lourd sans un immense sauvetage du gardien Litovchenko sur un deux contre un en fin de match.

Cette victoire permet au Zarya de remonter au classement et de revenir dans la première partie du tableau. En revanche, les Chornomorets poursuivent leur dynamique désastreuse de défaites et ont encaissé huit buts en deux matchs pour aucun marqué.

Les autres rencontres

  • La défaite du Dynamo Kiev aurait pu profiter à Oleksandriya. Il n’en a rien été : l’actuel troisième, qui pouvait revenir à la hauteur de la deuxième place en cas de succès, a été tenu en échec (1-1) par le Desna Chernihiv. Le capitaine d’Oleksandriya Andriy Zaporozhan a ouvert le score sur penalty (53′), pensant donner la victoire aux siens jusqu’à la 87ème minute et l’égalisation du Desna par l’intermédiaire de Hitchenko (87′). Toujours troisième, Oleksandriya revient à deux points du Dynamo tandis que le Desna est septième.
  • Le Vorskla Poltava se rapproche du podium. Le troisième de la saison dernière l’a emporté (2-0) chez le FK Lviv, qui n’a donc pas su capitaliser sur son exploit sur le terrain du Dynamo. Pavlo Rebenok (19′) et le jeune ghanéen Najeeb Yakubu (39′) ont offert la victoire au Vorskla qui conforte sa quatrième place à trois points du troisième, Oleksandriya. De son côté, le FK Lviv descend à la huitième place.
  • Mariupol conforte sa place dans le top six. Un but de Vladyslav Vakula (81′) a permis à Mariupol de battre l’Arsenal Kiev et de prendre la cinquième place. L’Arsenal reste lanterne rouge.
  • Le Karpaty Lviv se prend à rêver d’Europe. Un but de Cristian Ponde (5′) et le septième but de la saison de Maryan Shved, sur penalty (73′) lui ont permis de venir à bout de l’Olimpik Donetsk malgré la réduction du score de Yevhen Pasich en fin de rencontre (90’+1). Grâce à ce succès (2-1), le Karpaty, neuvième revient à deux points seulement du top six et devance son adversaire du jour.

Le classement

Matchs joués // Victoires // Nuls // Défaites // Buts Marqués // Buts Encaissés // Différence de Buts // Points

1Shakhtar Donetsk141211367+2937
2Dynamo Kiev14923167+929
3Oleksandriya148331912+727
4Vorskla Poltava148061515024
5Mariupol146261721-420
6Zarya Lugansk144641712+518
7Desna Chernihiv145271518-317
8FK Lviv144551215-317
9Karpaty Lviv144461921-216
10Olimpik Donetsk144371722-515
11Chornomorets Odessa14239924-159
12Arsenal Kiev142111725-187


Le but du week-end

Viktor Kovalenko a offert au bout du temps additionnel de la deuxième période la victoire au Shakhtar Donetsk dans le choc de la journée face au Dynamo Kiev (2-1), et de quelle manière ! Entré en jeu à la 78ème minute, le jeune international ukrainien a expédié le ballon dans la lucarne de Denys Boyko.

L’équipe type du week-end

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Oleksandriya | © ultras.org.ua

Oleksandriya | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une © ultras.org.ua

Retour sur la journée 14 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#136 – Les images de la semaine

Roumanie : le Dinamo au fond du gouffre Nous en parlions la semaine dernière, le Dinamo Bucarest vit un passage...

Fermer