Retour sur la journée 12 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 24 octobre 2018

En s’imposant dans les toutes dernières minutes, le Shakhtar Donetsk conserve de justesse sa place de leader devant le Dynamo Kiev, pendant qu’Oleksandriya s’installe sur le podium. Le Zarya Lugansk, de son côté, réalise une très mauvaise opération au classement. Voici un bref résumé de cette journée post-trêve internationale.

Les résumés du week-end

Shakhtar Donetsk 1-0 Desna Chernihiv

Avant de recevoir Manchester City en Ligue des Champions, le Shakhtar Donetsk devait recevoir le Desna Chernihiv pour le compte de la douzième journée, la première de la phase retour. Pour l’occasion, dans cette rencontre coincée entre trêve internationale et échéances européennes, Paulo Fonseca faisait un peu de turn-over et laissait sa chance à Khocholava, Wellington Nem et Kayode, entre autres. Au match aller, à l’extérieur, le champion d’Ukraine s’était imposé (2-0) pour l’ouverture de la saison.

Surprise : ce sont les visiteurs qui se créent la première opportunité en contre-attaque. Idéalement placé pour reprendre le ballon dans la surface après un raid solitaire d’un de ses coéquipiers depuis sa moitié de terrain, Oleksandr Filippov ne cadre pas sa tentative et voit sa frappe passer à côté du but de Pyatov (7′). Les deux équipes se rendent ensuite coup pour coup avec d’abord le Shakhtar qui crée le danger suite à un centre contré d’Ismaily arrêté de justesse par Past (25′), avant la réplique du Desna signée Yakimiv dont la frappe, consécutive à un bon travail puis une passe en retrait de Favorov, passe au-dessus (26′). Peu d’autres choses sont à signaler dans une première période équilibrée où le Shakhtar est nettement bousculé par son adversaire.

Le Shakhtar Donetsk prend l’initiative en deuxième période et manque d’un rien l’ouverture du score par Ismaily. Décalé par Wellington Nem, le latéral gauche brésilien voit sa frappe croisée frôler le poteau de Past (57′). C’est ensuite au tour de l’autre latéral, Butko, de tenter sa chance avec une frappe qui passe au dessus (59′). Maycon, sur coup franc, voit ensuite sa frappe être repoussée par le gardien du Desna (62′). Après cette nouvelle occasion manquée, le Shakhtar se retrouve en infériorité numérique, la faute en incombant à l’expulsion de Larry Kayode. L’attaquant nigérian est sanctionné pour s’être essuyé les crampons sur Imerekov, au sol après avoir subi une charge de son adversaire (64′). Réduit à dix, le club du Donbass laisse quelques espaces dont le Desna Chernihiv manque d’un rien de profiter en fin de rencontre : Yehor Kartushov déborde sur son côté gauche, prend Butko de vitesse et centre pour Khlyobas qui reçoit le ballon malgré la déviation de Kryvstov. La frappe de l’attaquant est déviée de justesse par Kryvtsov qui dégage le ballon en corner (86′). C’est le tournant de la rencontre. Presque dans la foulée, le Shakhtar obtient un coup franc idéalement placé, juste à l’entrée de la surface. Après avoir échoué dans cet exercice plus tôt dans la rencontre, Maycon prend sa chance et place une frappe qui ne laisse aucune chance à Past (88′). C’est le but de la victoire.

De justesse, face à un adversaire accrocheur et réduit à dix une bonne partie de la deuxième période, le Shakhtar Donetsk s’impose (1-0) et conserve la tête du championnat d’Ukraine. Le Desna Chernihiv descend quant à lui à la neuvième place.

Mariupol 3-2 Zarya Lugansk

Match riche et spectaculaire entre ces deux équipes de l’est de l’Ukraine qui s’affrontaient, toutes les deux éliminées lors des tours préliminaires de Ligue Europa par Bordeaux et Leipzig. La rencontre au stade Volodymyra Boyka a vu pas moins de cinq buts être marqués, un penalty raté, deux expulsions et six cartons jaunes.

En perdant Rafael Ratão avant la demi-heure de jeu, le Zarya connaît un coup dur d’entrée et il est suivi d’un doublé de Boryachuk après deux flagrantes erreurs de marquage sur corner (1-0, 30’) et sur un débordement à droite (2-0, 36’), ces trois événements étant chacun séparés de six minutes. Le Zarya est assommé et ne réussit rien jusqu’à la pause, ratant même une énorme occasion de Kabayev qui ne cadre pas dans un but vide. Le FK Mariupol atteint confortablement la mi-temps avec son avantage préservé. Son adversaire n’a pas seulement deux buts de retard, il a aussi épuisé deux remplacements sur les trois.

Le Zarya a eu toutes les chances de se relancer à la reprise de la deuxième mi-temps. En effet, Lugansk met en difficulté Mariupol, ce qui se traduit par deux cartons jaunes récolté par Vakula et Bykov, un penalty sifflé et l’expulsion de Fedorchuk, le tout en moins de vingt minutes. Cependant, les visiteurs n’en profitent pas. Kochergin rate son penalty en le mettant au-dessus et quand ils se retrouvent en supériorité numérique, c’est pour que leur homme fort Karavyev écope d’un carton rouge direct quinze minutes plus tard pour une faute flagrante en position de dernier défenseur, immédiatement suivi d’un troisième but marqué par Fedorchuk depuis le point de penalty (3-0, 83’). Heureusement pour eux, le gardien parvient à sauver les siens d’un quatrième but sur un énième égarement de la défense C’est paradoxalement une fois à dix contre dix que Lugansk va réellement secouer Mariupol. Les réductions du score tardives de Hromov sur un très beau tir sur la barre rentrante (3-1, 90’) et Kochergin sur un beau travail de Hromov (3-2, 90+3’). Ce n’est cependant pas suffisant pour un Zarya trop en retard.

Cette victoire permet au FK Mariupol de devancer son adversaire du jour de trois longueurs et de le déloger réellement des places en play-off. Le Zarya, participant européen régulier, voit son statut de troisième larron d’Ukraine plus que jamais menacé.

Vorskla Poltava 0-1 Dynamo Kiev

Début de match poussif, comme souvent pour Kiev, après l’incursion dans la surface de Poltava du jeune Supryaga, conclue par une frappe sans danger, le Dynamo parvient difficilement à mettre en difficulté cette équipe du Vorskla. Denys Garmash s’essaye de loin et met Bogdan Shust à contribution, sans parvenir à l’inquiéter réellement. Le premier et seul but de la rencontre arrive à point nommé juste avant la pause, avec une bonne percée de Supryaga côté gauche qui centre pour Garmash trop court qui se jette, avant de voir Viktor Tsygankov arriver derrière pour placer son plat du pied sous la barre de Shust. La frappe est imparable.

Le Vorskla revient bien plus agressif en seconde période et se crée sa meilleur occasion à la 50ème avec une frappe de Vladislav Kulach repoussée in-extremis du bout du pied par Denys Boyko. L’attaque de Poltava reste muette jusqu’à la fin de match tout comme celle du Dynamo, qui a bien mal négocié ses contres. Tout comme Donetsk, Kiev s’impose par la plus petite des marges.

Les autres rencontres

  • L’Arsenal Kiev n’arrive pas à enchaîner. Après sa belle victoire obtenue avant la trêve sur le terrain du Vorskla Poltava, l’autre club de la capitale s’est incliné (0-1) sur le terrain du FK Lviv. C’est l’homme en forme du moment Bruno Duarte qui a inscrit l’unique but de la rencontre à la 36ème minute, son sixième de la saison, avant d’être expulsé plus tard dans la rencontre (63′). L’Arsenal Kiev reste lanterne rouge tandis que le FK Lviv est huitième, non loin de la première moitié du classement.
  • En s’imposant (1-0) face aux Chornomorets Odessa, l’Olimpik Donetsk a pris place dans le top six. Maksym Dehtyaryov a inscrit l’unique but de la rencontre (70′). L’Olimpik Donetsk est donc sixième tandis que les Chornomorets plongent à l’avant-dernière place.
  • Les mauvais résultats du Vorskla et du Zarya pouvaient donner l’occasion à Oleksandriya de consolider sa troisième place en cas de victoire. Mission accomplie avec un succès (2-1) obtenu face au Karpaty Lviv. Shastal (11′) et Kovalets (41′) ont permis à Oleksandriya de mener à la pause avant que Hutsulyak ne réduise le score en seconde période (54′). Avec quatre points de retard sur le Dynamo Kiev mais sept d’avance sur le Vorskla Poltava, quatrième, Oleksandriya fait un solide troisième. Le Karpaty occupe quant à lui la dixième place.

Le classement

Matchs joués, victoires, nuls, défaites, buts marqués, buts encaissés, différence de buts, points

1Shakhtar Donetsk121011316+2531
2Dynamo Kiev12921154+1129
3Oleksandriya128131811+725
4Vorskla Poltava126061114-318
5Mariupol125251619-317
6Olimpik Donetsk124351518-315
7Zarya Lugansk123541412+214
8FK Lviv123541113-214
9Desna Chernihiv124171217-513
10Karpaty Lviv122461220-810
11Chornomorets Odessa12237916-79
12Arsenal Kiev12219721-147

Le but du week-end

Un but inutile ou presque. Mené 3-0 sur le terrain de Mariupol, le Zarya Lugansk a réduit le score grâce à Artem Hromov, passé capitaine après l’expulsion de Karavayev. L’ailier a servi Levan Arvaladze sur un corner joué à deux avant de réceptionner la louche de son coéquipier pour battre Halchuk d’une puissante frappe sans contrôle qui a heurté le bas de la barre transversale avant de rentrer. Ce but n’aura pas vraiment contribué à changer le cours du match puisque malgré un autre but inscrit un peu plus tard, le Zarya finira par s’incliner (2-3).

L’équipe type du week-end

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Niva Ternopil (D3) | © ultras.org.ua

Niva Ternopil (D3) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une © ultras.org.ua

Retour sur la journée 12 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Retour sur la journée 11 de RPL 2018/2019 – Championnat de Russie de football

Après une trêve internationale interminable, la RPL est de retour pour cette onzième journée. Et chez Footballski on en profite...

Fermer