Retour sur la journée 11 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football

À mi-parcours dans cette saison régulière, le Shakhtar Donetsk n’est plus un leader aussi souverain, la faute en incombant à une contre-performance à domicile face au Zarya Lugansk. Le Dynamo Kiev est ainsi relancé dans la course au titre. En bas de tableau, l’Arsenal Kiev s’est enfin réveillé.

Les résumés du week-end

Shakhtar Donetsk 1-1 Zarya Lugansk

Shakhtar XI : Pyatov/Butko – Kryvstov – Matviyenko – Ismaily/Maycon – Stepanenko/Marlos – Taison© (78′ Wellington Nem) – Fernando (65′ Kayode)/Júnior Moraes
Zarya XI : Luiz Felipe/Karavayev – Svatok – Checher (70′ Lytvyn) – Cheberko/Silas – Kharatin/Kabayev (70′ Tymchyk) – Rafael Ratão – Hromov (86′ B. Mykhaylychenko)/Acevedo

Assuré de terminer en tête à l’issue de la première moitié de la saison régulière, le Shakhtar Donetsk se devait de battre le Zarya Lugansk pour préserver son petit matelas d’avance sur le Dynamo Kiev. De son côté, le Zarya était quant à lui dos au mur et devait réaliser l’exploit pour ne pas se retrouver détaché, lui qui comptait déjà cinq points de retard sur la quatrième place.
Le Shakhtar se met le premier en évidence à la suite d’un corner : Luiz Felipe doit s’employer pour arrêter un tir de Taison dévié par Matviyenko (18′). Hromov répond pour le Zarya : sa reprise suite à un centre de Kabayev est repoussée par Pyatov (29′). C’est finalement de l’homme en forme du début de saison que vient l’ouverture du score : décalé par Maycon et laissé étrangement seul, Júnior Moraes a tout le temps d’ajuster son compatriote Luiz Felipe pour ouvrir le score malgré une glissade. Double buteur à Lyon en milieu de semaine, le buteur brésilien s’offre son dixième but de la saison en championnat. Ce but permet au champion en titre de mener 1-0 à la pause.
Le Shakhtar se fait peur dès le début de la deuxième période. Piégé par Kabayev, Matviyenko n’a d’autre choix que de faire faute sur son adversaire direct et donc de provoquer un penalty. Kharatin se charge de la sentence : son tir est stoppé par Pyatov avant de lui revenir, lui permettant d’égaliser dans le but vide (49′). Dès lors, le Shakhtar Donetsk se rue à l’attaque pour tenter de reprendre l’avantage. Marlos se met notamment en action, mais il voit Luiz Felipe s’interposer sur sa tentative du droit (67′). Le gardien brésilien du Zarya se met ensuite en évidence, quasiment dans la foulée, devant Kayode. Dans une fin de match aux airs de KO, chaque équipe aura sa balle de match : le Zarya par l’intermédiaire d’Acevedo dont le tir termine dans le petit filet de Pyatov (86′) et le Shakhtar par Ismaily dont le centre est repoussé de justesse par Lytvyn juste avant que le ballon n’arrive à un Kayode seul face au but (89′).
Score final : 1-1. Ce résultat n’arrange aucune des deux équipes puisque si le Shakhtar Donetsk reste leader, il voit la menace Dynamo Kiev se profiler. Le leader devra du reste faire sans son capitaine Taison pendant six semaines. Blessé à la suite d’un tacle rugueux d’Ihor Kharatin, le meneur de jeu brésilien a dû quitter le terrain à la 78e minute. Le Zarya Lugansk reste quant à lui cinquième, assez loin des quatre premiers.

Dynamo Kiev 1-0 Olimpik Donetsk

L’Olimpik Donetsk, coaché par Vyacheslav Shevchuk et Ruslan Rotan, se présente à Kiev dimanche après midi avec la ferme intention de sortir du ventre mou de l’UPL. À peine quelques minutes de jouée que Mykola Morozyuk se retrouve seul face au portier de l’Olimpik. Son plat du pied, pourtant quasiment à bout portant, est rejeté par le gardien sur sa ligne d’une superbe manchette. Ayant raté l’immanquable en début de match, Morozyuk se rattrape avant la demi-heure de jeu en ouvrant le score d’un sublime coup franc direct. Cette fois-ci le portier Kostyantyn Makhnovsky ne peut rien faire, le cuire vient nettoyer sa lucarne.

Donetsk tente avec ses armes de se montrer dangereux en seconde période avec quelques incursions dans la surface du Dynamo, mais qui n’inquiète guère le deuxième du championnat. Kiev remet un coup d’accélérateur après l’heure de jeu avec une frappe de Tsygankov plein centre, mais bien détournée par Makhnovsky puis un caviar de Shaparenko déposé dans les pieds d’Artem Besedin qui s’emmêle les pinceaux devant le but et ne parvient pas a frapper correctement. Le Dynamo, tout en gestion en fin de match, entérine son huitième succès de la saison et revient à deux points du Shakhtar.

Les autres rencontres

  • Oleksandriya consolide sa troisième place grâce à sa victoire (3-2) obtenue face aux Chornomorets Odessa. Hlib Hrachov avait pourtant ouvert le score pour les visiteurs (18′), mais Kovalets (44′), Shastal (56′) et Banada, auteur de son sixième but de la saison (70′) ont permis à Oleksandriya de l’emporter malgré la réduction du score, en fin de rencontre, de Tatarkov (80′). Oleksandriya est sur le podium à quatre points du Dynamo Kiev tandis que les Chornomorets sont avant-derniers.
  • Oleksandriya a aussi profité de l’inattendue contre-performance du Vorskla Poltava. Ce dernier, qui restait sur quatre victoires de rang et qui est passé à un rien de l’exploit face au Sporting Portugal en Ligue Europa, s’est incliné à domicile face à la lanterne rouge, l’Arsenal Kiev (0-2). Auteur d’un doublé dans les vingt dernières minutes (72′, 79′), Serhiy Hryn aura été le héros de la rencontre, celui qui a permis à l’Arsenal d’obtenir son deuxième succès de la saison, le premier depuis plus de deux mois. Quatrième, le Vorskla est à quatre points d’Oleksandriya tandis que l’Arsenal Kiev, s’il est toujours dernier, n’a plus que deux points de retard sur l’avant-dernière place.
  • Pas de vainqueur entre Mariupol et le Karpaty Lviv (1-1). Oleksiy Hutsulyak a ouvert le score pour le Karpaty (13′) avant qu’Andriy Boryachuk n’égalise pour les locaux (52′), leur permettant d’obtenir le point du match nul et de se maintenir donc à la sixième place, en première moitié de classement. Le Karpaty est quant à lui dixième.
  • Le duel de promus a vu le Desna Chernihiv l’emporter (3-1) sur le terrain du FK Lviv. Favorov (4′) et Filippov (28′) ont permis au Desna de mener à la pause. En supériorité numérique après l’expulsion en fin de première période de Yermakov, le FK Lviv réduira le score par l’intermédiaire de son buteur brésilien Bruno Duarte (52′) avant de concéder en fin de rencontre un troisième but, à nouveau par Favorov (87′). Le Desna Chernihiv est septième et le FK Lviv neuvième.

Le classement

Légende : Matchs joués, victoires, nuls, défaites, buts marqués, buts encaissés, différence de buts, points

1Shakhtar Donetsk11911306+2428
2Dynamo Kiev11821144+1026
3Oleksandriya117131610+622
4Vorskla Poltava116051113-218
5Zarya Lugansk11353129+314
6Mariupol114251317-414
7Desna Chernihiv114161216-413
8Olimpik Donetsk113351418-412
9FK Lviv112541013-311
10Karpaty Lviv112451118-710
11Chornomorets Odessa11236915-69
12Arsenal Kiev11218720-137

L’équipe type du week-end

Le but du week-end

Le lauréat est le buteur brésilien du FK Lviv Bruno Duarte qui a réduit le score face au Desna Chernihiv grâce à cette superbe frappe en lucarne qui faisait elle-même suite à une jolie séquence à une touche de balle. Le cinquième but de la saison de Bruno sera insuffisant pour le FK Lviv, battu (1-3) sur sa pelouse.

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une © ultras.org.ua

Retour sur la journée 11 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Retour sur la journée 10 de RPL 2018/2019 – Championnat de Russie de football

Week-end explosif en Russie avec un très beau choc entre le Zénit et Krasnodar, un derby moscovite tendu, un surprenant...

Fermer