Retour sur la journée 10 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 3 octobre 2018

Pour le plus grand malheur du Zarya Lugansk, ce n’est plus un trio mais un quatuor qui a pris le large en tête du championnat d’Ukraine. Un Vorskla Poltava en grande forme qui prend ses aises aux côté des trois leaders en haut de tableau, le carton du Shakhtar à Lviv et la victoire du Dynamo dans un derby de Kiev chaotique, retour sur la dixième journée d’UPL.

Les résumés du week-end

Karpaty Lviv 1-6 Shakhtar Donetsk

Avant de penser à la Ligue des Champions et à un déplacement déjà déterminant à Lyon, le Shakhtar Donetsk a rendez-vous avec le Karpaty Lviv, dixième au moment du coup d’envoi de cette 10ème journée. Pour cette rencontre, Paulo Fonseca a fait le choix de reconduire le onze qui s’était imposé face aux Chornomorets la semaine dernière à une exception près : Andriy Pyatov faisait son retour dans les buts. Le gaucher Mykola Matviyenko était quant à lui à nouveau aligné au poste d’arrière droit.

Le match démarrait très fort pour le Shakhtar qui met moins d’un quart d’heure pour ouvrir le score. C’est Yaroslav Rakitskiy qui fait trembler les filets le premier : le défenseur central gaucher ouvre le score sur coup franc grâce à une frappe surpuissante qui termine sa course dans la lucarne de Kuchynskyi et ce, malgré la distance et une position légèrement excentrée. Ce n’est alors que le début du festival offensif du champion en titre qui marque deux fois avant la demi-heure de jeu. Servi par Ismaily, Fernando double la mise en renard des surfaces (26′) avant que Júnior Moraes n’inscrive, en puissance, son neuvième but de la saison (29′). À la 35e minute, Marlos, lancé dans la profondeur par Maycon, file seule au but, efface Kuchynskyi et marque dans le but vide pour le 4-0. Enfin, dans les arrêts de jeu de la première période, Borodai lobait son propre gardien en déviant malencontreusement une frappe de Marlos (45’+1). À la pause, au terme d’une première période à sens unique, le Shakhtar compte cinq buts d’avance !

La fin du festival offensif du Shakhtar Donetsk a lieu en fin de rencontre : lancé par Alan Patrick, Matviyenko bat Kuchynskyi en finesse et porte le score à 6-0 (80′). Le Karpaty Lviv a tout le même droit à un lot de consolation en fin de rencontre par l’intermédiaire de la révélation de ce début de saison : Maryan Shved, après un festival sur son côté, expédie une frappe du gauche dans la lucarne de Pyatov (90’+2). Score final : 6-1 en faveur du Shakhtar Donetsk, plus que jamais leader.

Zarya Lugansk 0-0 FK Lviv

Le Zarya Lugansk partait favori de son match contre le promu du FK Lviv avant le coup d’envoi, non sans être conscient de son propre manque de régularité. Il domine dès le début de match, mais une tête consécutive à un corner fuit le cadre après onze minutes de jeu. Le reste de la domination est très maladroite. Il s’ensuit deux réponses du FK Lviv, dont une tête dans la surface contrée par un défenseur, puis une sortie ratée du gardien remplaçant Philippe qui permet un centre vers le but vide, mais la tête suivante est contrée dans la surface par Pryyma. Ce même Pryyma commet une énorme bourde à l’entrée de la surface en se faisant déposséder le ballon mais par chance pour le Zarya, Lviv ne fera que taper la barre transversale.

En deuxième mi-temps, un beau mouvement collectif du Zarya, vers l’heure de jeu, n’aboutit que sur un tir lointain contré. En symbole des maladresses de Lugansk, les locaux ratent une énorme occasion en fin de match sur un coup-franc où le gardien Bandura doit s’employer à une énorme parade, après que Lytvyn est parvenu à effacer trois défenseurs. En fin de compte, ce n’est pas tant Lviv qui a été héroïque et qui aurait même pu l’emporter que Lugansk qui n’a cadré que trois de ses quatorze tirs. Le Zarya se fait distancer par le quatuor de tête et est le grand perdant de cette journée.

Arsenal Kiev 0-1 Dynamo Kiev

Quatre ans après sa dissolution, l’Arsenal Kiev est de retour dans l’élite pour y affronter son voisin du Dynamo dans un derby qui a, par le passé, fait couler plus d’encre pour ses débordements en dehors du stade que pour ses résultats sportifs. C’est au stade Lobanovskiy que les hommes de Fabrizio Ravanelli reçoivent leurs homologues vice-champions. Bon dernier, l’Arsenal Kiev subit logiquement dans cette rencontre face à un Dynamo qui aligne encore une fois l’ailier Benjamin Verbic en pointe. Viktor Tsygankov, qui semble avoir retrouvé sa forme, se montre le premier avec un coup franc direct qui vient lécher le poteau gauche de l’Arsenal au quart d’heure de jeu, suivi d’un but refusé. L’ailier ukrainien est à la réception d’une superbe combinaison avec Morozyuk et Verbic qui finit au fond des filets. Le but est malheureusement refusé pour un hors-jeu imaginaire.

Le match s’emballe quelque peu avec la barre transversale trouvée par Sergiy Semenyuk à la 34e, qui donne quelques sueurs froides aux ultras du Dynamo venus en nombre. La réponse est immédiate avec, dans la foulée de l’action, un centre de Morozyuk qui trouve Mikkel Duelund. Le jeune Danois ne se pose guère de question et fusille d’une demi volée le portier de l’Arsenal pour inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs.

Au retour des vestiaires, Georgiy Bushchan qui remplaçait Denys Boyko dimanche dans les cages, accroche bêtement Sergiy Gryn en dehors de la surface après un raid dans le dos de la défense kiévienne. Carton rouge pour le portier et sortie du buteur danois. Toujours menaçant, même à dix contre onze, le Dynamo se complique encore un petit peu plus la tâche avec une autre expulsion. Artem Shabanov y va de son tacle assassin sur Gryn à la 76e et laisse ses coéquipiers à neuf. Malgré un scénario chaotique en seconde période, le Dynamo tient sa victoire dans le derby de Kiev. L’essentiel est là.

Les autres rencontres

  • Oleksandriya se reprend : ce club qui restait sur deux défaites consécutives et qui n’avait pris qu’un point sur ses trois derniers matchs l’a emporté (3-2) à Kiev face à l’Olimpik Donetsk. Oleksandriya a su faire preuve de ressources mentales puisqu’il a été mené deux fois au score. Une première fois après l’ouverture du score de Koltsov (11′) puis après que Politylo (29′) a répondu à l’égalisation de Shastal (52′). En fin de rencontre, Banada (74′) et le remplaçant Hrystuk, sur penalty (88′), ont offert la victoire à Oleksandriya, toujours troisième. L’Olimpik Donetsk occupe quant à lui la septième place.
  • Le Vorskla Poltava est en forme avant de recevoir le Sporting Portugal en Ligue Europa. Le troisième de la saison dernière a obtenu, sur le terrain du Desna Chernihiv,sa quatrième victoire consécutive (2-0). Kulach (4′) et Sharpar (62′) ont permis au Vorska de s’imposer et de consolider sa quatrième place à un point seulement d’Oleksandriya et cinq points devant le Zarya, son plus proche poursuivant. Le Desna est quant à lui neuvième.
  • Dans un championnat très serré derrière les équipes de tête, tout peut aller très vite. Mariupol en a fait l’expérience : sa victoire (1-0) obtenue sur le terrain des Chornomorets Odessa lui permet de prendre la sixième place. C’est Vakula (69′) qui a offert le succès au club de la région de Donetsk. Les Chornomorets descendent quant à eux à l’avant-dernière place.

Le classement

Légende : Matchs joués, victoires, nuls, défaites, buts marqués, buts encaissés, différence de buts, points

1Shakhtar Donetsk10901295+2427
2Dynamo Kiev10721134+923
3Oleksandriya10613138+519
4Vorskla Poltava106041111018
5Zarya Luagnsk10343118+313
6Mariupol104151216-413
7Olimpik Donetsk103341417-312
8FK Lviv10243910-110
9Desna Chernihiv10316915-610
10Karpaty Lviv102351017-79
11Chornomorets Odessa10235712-59
12Arsenal Kiev10118520-154

Le but du week-end

Comme la semaine précédente, c’est un coup franc qui est élu, en l’occurrence celui de Yaroslav Rakistskiy qui a permis au Shakhtar Donetsk d’ouvrir le score face au Karpaty Lviv dans un match facilement remporté (6-1). Dans une position excentrée, le défenseur central international ukrainien a réussi a expédier une véritable mine dans la lucarne de Maksym Kuchynskyi.

L’équipe-type du week-end

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Veres Rivne (D3) | © ultras.org.ua

Veres Rivne (D3) | © ultras.org.ua

Prylisne (Ligue amateur) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une © ultras.org.ua

Retour sur la journée 10 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a discuté avec Milos Dimitrijević, ancien joueur de Nantes, Grenoble et l’Étoile Rouge de Belgrade

La version 2018-2019 de la Ligue des Champions a placé l'Étoile rouge dans un groupe relevé, avec Naples, Liverpool et...

Fermer