Retour sur la journée 9 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Aujourd'hui à 11h22

Lendemains européens qui rient pour le Dynamo, qui pleurent pour le Shakhtar, des promus en forme et Oleksandria qui respire un grand coup, entre autres choses. Résumé de cette neuvième journée d’UPL.

Les résumés du week-end

Zarya Lugansk vs. Karpaty Lviv

Le Zarya Lugansk « recevait » le Karpaty Lviv avec la volonté de remonter au classement après un début de saison difficile mais des prestations en voie d’amélioration. C’est raté avec ce nul vierge que le Karpaty est en droit de considérer comme une victoire. Dire que le Zarya a dominé est un euphémisme. 24 tirs contre 2, 6 tirs cadrés contre zéro, zéro arrêt contre 6, 11 corners contre 2, 58 % de possession contre 42 %, 3 poteaux contre 0 et pourtant le score final est de 0-0, ce qui résonne comme une défaite pour Lugansk, qui avait déjà souffert de ce défaut important contre Östersunds en Ligue Europa quelques jours plus tôt.On peut donc résumer le match en une caricature de l’attaque-défense, Hromov, Iury, Karavayev et Grechyshkin mettent à mal leurs adversaires pendant tout le match, enchaînant les bonnes situations, les surnombres, les poteaux, les coup-francs, les tirs et les sauvetages du gardien adverse, mais un réalisme totalement absent les contraint à ce nul frustrant. Ils restent dans le ventre mou à la septième place du classement. Il leur faudra rattraper les 8 points de retard qu’ils ont sur le Vorskla Poltava s’ils veulent retrouver la position qui est censée être la leur. Le Karpaty Lviv, pire défense du championnat, mais qui a su conserver trois clean sheets sur quatre des dernières rencontres, est avant-avant-dernier.

Chornomorets Odessa vs. Shakhtar Donetsk

Quatre jours après son exploit retentissant en Ligue des Champions face à Naples, le Shakhtar Donetsk se déplaçait sur le terrain des Chornomorets Odessa, lanterne rouge. Sur le papier, il n’y avait pas vraiment de quoi effrayer les hommes de Paulo Fonseca. L’entraîneur portugais choisissait de reposer ses cadres et de faire largement tourner son effectif. En effet, seuls Andriy Pyatov, capitaine du jour, Yaroslav Rakitskyi, Fred, Marlos et Facundo Ferreyra étaient titulaires mercredi soir.

Déconcentré ou fatigué, le Shakhtar manque de précision dans ses premières tentatives à l’inverse des Chornomorets qui manquent d’un rien d’ouvrir le score. Oleksiy Khoblenko, dans une position excentrée, oblige Pyatov à réaliser une belle parade (28′). Le Shakhtar réplique via Alan Patrick dont le coup franc à l’entrée de la surface passe de peu à côté du but gardé par le portier biélorusse des Chornomorets, Alyaksandr Hutar (34′). Deux minutes plus tard, Hutar se distingue avec un arrêt déterminant devant Dentinho. 0-0, c’est le score à la pause.

Le Shakhtar Donetsk confirme sa domination en seconde période. Hutar doit à nouveau intervenir dès l’entame en détournant un tir de Butko (49′). Les Chornomorets réagissent par l’intermédiaire du Français Alassane N’Diaye dont la frappe lointaine, détournée par Butko, est claquée en corner par un Pyatov à un rien d’être pris à contre-pied (61′). Ce n’est qu’une simple éclaircie pour le club d’Odessa, de nouveau contraint à défendre. Presque dans la foulée de l’occasion de but, Hutar réalise trois exploits devant Ferreyra (62′, 65′, 71′) et écœure l’entrant Gustavo Blanco Leschuk en détournant sa tête en corner (72′). La pression s’accentue sur les cages du club des bords de la mer Noire mais le Shakhtar manque de précision. Hutar finit quant à lui par s’interposer devant Kovalenko (80′) pour préserver le score.

Tenu en échec pour la première fois de la saison chez la lanterne rouge (0-0), le Shakhtar Donetsk perd deux points précieux et risque de voir son grand rival le Dynamo Kiev lui chiper la première place. Le champion en titre a échoué par manque de précision et face à un mur nommé Alyaksandr Hutar. Le gardien biélorusse, arrivé en toute fin de mercato de Russie et d’un FK Tosno où il n’a pas joué la moindre minute, est incontestablement l’homme du match, celui qui a permis aux Chornomorets d’obtenir ce point inattendu.

Olimpik Donetsk vs. Dynamo Kiev

Après une tentative lointaine manquées par Shepelev en début de match, c’est le jeune Viktor Tsygankov, en forme en ce moment, qui ouvre le score à la 20ème, profitant de la mauvaise relance dans l’axe d’un défenseur adverse.  L’Olimpik égalise par Moha avant la pause sur une action similaire à l’ouverture du score. Khacheridi dévie involontairement la balle dans l’axe, offrant une position idéale au Marocain qui fusille Maksym Koval à la 43ème. A peine le temps de savourer que le Dynamo reprend l’avantage après un rush fantastique de Vitaly Buyalskiy, qui conclut lui-même du pied gauche depuis l’entrée de la surface.

Le 4-4-2 inauguré par le coach biélorusse du Dynamo Alyaksandr Khatskevich n’offre que peu d’occasions aux Kiéviens d’aggraver le score en seconde période. C’est au contraire l’Olimpik Donetsk qui jette toutes ses forces dans la bataille avec un Khadfi Moha insaisissable, comme souvent. Un manque de justesse dans la dernière passe ne permet malheureusement pas à Donetsk de revenir au score (1-2).

Les autres rencontres

  • Le duel d’équipes en crise a souri à Oleksandriya. Le cinquième de la saison dernière, qui était la dernière équipe à ne pas avoir gagné de match cette saison, a infligé sa septième défaite consécutive au Stal Kamianske (4-1). Oleksandriya a ouvert le score grâce à un but contre son camp Bohdan Mykhaylichenko (14′) avant que le Serbe Nemanja Obradović n’égalise pour le Stal (18′). Serhiy Starenkyi est ensuite entré en scène et a inscrit un triplé (31′, 38′, 51′) pour offrir une large victoire à son club. Grâce à ce premier succès de la saison, Oleksandriya remonte à la neuvième place tandis que le Stal Kamianske s’enfonce et est désormais avant-dernier.
  • Le Vorskla Poltava s’éloigne des deux premières places et le Veres Rivne s’approche du podium. Le promu l’a emporté (1-0) face au Vorskla grâce à un but de Yevhen Pasich (65′). Toujours troisième, le Vorskla Poltava voit le duo Shakhtar – Dynamo s’envoler devant lui. Le Veres remonte quant à lui à la quatrième place, à deux points seulement de sa victime du jour.
  • L’autre promu, Mariupol, s’est lui aussi imposé (1-0). Un but de Ruslan Fomin (17′) a permis au club de l’oblast de Donetsk de l’emporter face au Zirka Kropyvnytsky. Le FK Mariupol a dignement rendu hommage à son gardien et capitaine Ruslan Khudzhamov qui disputait ce samedi son 150ème match dans l’élite ukrainienne. Mariupol est cinquième et le Zirka huitième.

Le classement

L’équipe-type du week-end

Le but du week-end

Certes, la défense de l’Olimpik Donetsk est un peu passive et la main du gardien Zauri Makharadze pas vraiment ferme mais le but de Vitaliy Buyalskyi, consécutif à une récupération haute et un joli slalom, vaut le coup d’œil.

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Skala Stryi (D2) | © ultras.org.ua

Metalist 1925 (D3) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une : © ultras.org.ua

Retour sur la journée 9 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Semaine #37 – 2017 : Matchs du week-end

Vous êtes fans du foot de l'est et cherchez à savoir ce qu'il se passe ce week-end ? Cela tombe...

Fermer