Retour sur la journée 8 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 12 septembre 2017

Nouvelle journée de championnat en Ukraine avec, au programme, un derby du Donbass délocalisé, mais aussi une nouvelle ère au Dynamo Kiev après le départ de l’icône Yarmolenko au Borussia Dortmund. C’est le moment de lire notre résumé de cette huitième journée d’UPL.

Les résumés du week-end

Shakhtar Donetsk vs. Zarya Lugansk

Ce derby du Donbass opposait deux équipes qui auront des échéances européennes à gérer un peu plus tard dans la semaine avec la Ligue des Champions pour le Shakhtar Donetsk et la Ligue Europa pour le Zarya Lugansk.

En attendant, c’est du côté de Kharkiv que les deux équipes s’affrontaient. Le Shakhtar est très rapidement cueilli à froid avec l’ouverture du score rapide du Zarya par l’intermédiaire d’Artem Hromov (12′). L’ancien joueur du Vorskla et du Dynamo, de retour en Ukraine après six mois passés dans le championnat russe, reprend, à l’entrée de la surface et sans contrôle, un ballon mal dégagé par Serhiy Kryvstov. Sa frappe soudaine ne laisse aucune chance à un Andriy Pyatov sans réaction. Le défenseur central du Shakhtar Donetsk, fautif sur l’ouverture du score, a néanmoins de la ressource et il le prouve en égalisant à la 36e minute. Kryvstov reprenant parfaitement un centre de Darijo Srna d’une superbe tête plongeante pour battre Andriy Lunin. À la pause, le score est d’un but partout.

La deuxième mi-temps commençait sur une combativité comparable à la première mi-temps de la part des deux équipes. La première alerte est pour le Zarya. Karavayev centre pour Iury dont le tir cadré et dangereux depuis l’extérieur de la surface de réparation est claqué en corner par Pyatov. Le Shakhtar réplique par l’intermédiaire de Marlos qui tire de loin. Pas d’erreur de la part de Lunin qui peut s’emparer du ballon. À l’heure de jeu, le coach du Shakhtar, Fonseca, procède à trois changements en l’espace de seulement sept minutes en faisant entrer notamment Stepanenko et Taison. La stratégie s’avère payante. Le Zarya se fait plus discret et le Shakhtar prend l’avantage sur un tir du gauche d’Ismaily dévié par le défenseur visiteur Opasanenko (2-1, 70′). La réaction de Lugansk est discrète ce qui permet à Donetsk de maintenir l’écart jusqu’aux derniers instants du temps réglementaire. Un dégagement lointain du gardien Lunin est repris par l’équipe « locale » qui contre-attaque. Un enchaînement rapide ainsi qu’un marquage approximatif de Sukhotskyi permettent à Bernard de crucifier Lunin et de valider la victoire du géant ukrainien (3-1, 89′).

Au terme d’un match très disputé, le Shakhtar maintient sa position en haut de classement devant le Dynamo Kiev avec un match de plus disputé. Le Zarya est en septième position avec huit points glanés en huit matchs. Le solide troisième de l’an dernier se rapproche du niveau de jeu qui avait été le sien après un début de saison méconnaissable et une remontée est à espérer. Ces deux équipes joueront l’Europe la semaine prochaine, le Shakhtar accueillant Naples et le Zarya recevant Ostersunds.

Dynamo Kiev vs. Oleksandriya

Dans ce premier match de « l’après-Yarmolenko » pour le Dynamo Kiev, la première période n’offre que peu de spectacles, dû aux imprécisions des uns et des autres dans les derniers mètres. La triplette offensive Gonzalez-Tsygankov-Mbokani a toutes les peines du monde à se trouver correctement et donc à porter le danger devant le but adverse. En revanche, la réaction est immédiate en seconde période grâce au but de Yevgen Khacheridi qui profite d’un peu de confusion dans la surface après un corner pour propulser la balle au fond des filets d’une reprise acrobatique aux six mètres. Le second but arrive dix bonnes minutes plus tard, une nouvelle fois sur corner. Le service atterrit sur la tête de Khacheridi qui remise intelligemment sur Dieumerci Mbokani pour le 2 à 0. C’est ensuite au tour de Viktor Tsygankov de se montrer quelques minutes plus tard avec une magnifique frappe à l’entrée de la surface qui vient se loger dans la lucarne. Une victoire 3 à 0 qui permet au Dynamo de se maintenir à portée de tir du Shakhtar avec toujours un match en moins.

Les autres rencontres

  • Le Vorskla Poltava pouvait faire coup double en cas de victoire face à l’Olimpik Donetsk, un concurrent direct. Mais le Vorskla, qui avait l’occasion de rester à hauteur du Dynamo Kiev et de larguer son adversaire du jour, n’a pu faire mieux qu’un nul à domicile (1-1). En marquant sur penalty (26′) son troisième but de la saison, Moha a répondu à l’ouverture du score très précoce de Dmytro Kravchenko (1′). Le Vorskla Poltava reste troisième tandis que l’Olimpik Donetsk est quatrième.
  • Le Veres Rivne semble déterminé à effacer sa réputation d’équipe peu spectaculaire et de son début de saison timide. Le promu a fait exploser, à l’extérieur qui plus est, le Karpaty Lviv (6-1). Les buts sont signés Serhiy Borzenko (34′), Mykhaylo Serghiychuk (45′ sp, 72′), Ruslan Stepanyuk (53′), Vasyl Kobin (76′ sp) et Hennady Pasich (83′). Le jeune colombien Jorge Carrascal, prêté par l’équipe réserve du FC Séville, sauvera l’honneur pour le Karpaty Lviv à la 87e minute. Le Veres Rivne pointe à une très belle cinquième place tandis que le Karpaty Lviv est dixième.
  • Et de six. Six défaites consécutives pour le Stal Kamianske, battu à Kiev (où il reçoit) par le Karpaty Lviv. Serhiy Vakulenko a inscrit sur penalty son troisième but de la saison (41′) pour offrir la victoire à Mariupol, cinquième du championnat avec un match en moins. Le Stal est quant à lui neuvième.
  • Il aura donc fallu attendre huit journées pour voir enfin les Chornomorets Odessa l’emporter en championnat. Le capitaine Denys Vasin a inscrit à la 36e minute le but qui a permis aux Chornomorets de l’emporter chez le Zirka Kropyvnytsky. Le club d’Odessa, qui vient de recruter les défenseurs français Mamadou Wagué et Alassane N’Diaye, pointe toutefois toujours à la dernière place tandis que le Zirka est huitième.

Le classement

L’équipe-type du week-end

Le but du week-end

On peut avoir été le joueur de champ le plus grand de l’Euro 2016 (1m98) et arriver à être suffisamment souple pour marquer de manière acrobatique. Yevhen Khacheridi, défenseur central du Dynamo Kiev, a ouvert le score pour son club face à Oleksandriya d’une sorte de prise de karaté peu académique, mais néanmoins spectaculaire. Le Dynamo l’a emporté 3-0 devant son public.

Les tribunes du week-end

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Veres Rivne | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Zirka | © ultras.org.ua

MFK Metalurg (Ligue amateur) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une : Karpaty Lviv | © ultras .org.ua

Retour sur la journée 8 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Podcast Footballski #2 : Focus RB Leipzig & Apollon Limassol

Nouvelle saison, nouveaux contenus. Pour fêter le retour de la plupart de nos championnats, Footballski vous propose de retrouver aujourd’hui...

Fermer