Retour sur la journée 5 d’UPL 2017/2018 – championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 15 août 2017

Le Dynamo Kiev et le Shakhtar Donetsk gardent le rythme, le Zarya Lugansk se reprend enfin tandis que les outsiders se régalent. Résumé de la cinquième journée du championnat d’Ukraine 2017/2018.

Les résumés du week-end

Dynamo Kiev vs. Zirka Kropyvnytsky

Viktor Tsygankov sera le premier à se mettre en évidence après le quart d’heure de jeu avec une volée puissante qui viendra s’écraser sur la jambe du gardien de Kropyvnytsky, Yevgen Past. Le portier du Zirka devra s’employer plusieurs fois pour repousser les attaques du Dynamo devant sa défense fébrile et incapable de contenir les attaquants adverses sur ses ailes. Yarmolenko va même trouver la barre transversale avant la mi-temps.
Le Dynamo mettra les choses aux clairs en revenant des vestiaires avec l’ouverture du score de Dieumerci Mbokani, magnifiquement servi de la tête par Denys Garmash, lui-même servi par un caviar de Vitaly Buyalskiy. Après quelques minutes de doutes qui auront vu le Zirka mettre enfin un petit coup d’accélérateur, Mbokani ratera le doublé en écrasant une frappe sur le gardien adverse pourtant à terre après avoir repoussé un tir de Yarmolenko. À quinze minutes du terme, le français Cece Pepe commettra une faute grossière sur Derlis Gonzalez dans la surface. Yarmolenko sanctionnera le Zirka avec un contrepied parfait. L’attaquant ukrainien s’offrira même un doublé sur l’action suivante. Une tête parfaitement placée après un nouveau centre de Denys Garmash, auteur de deux passes décisives dans la rencontre.
Le Dynamo conserve donc la tête après cette victoire à domicile.

Veres Rivne vs. Zarya Lugansk

Le Zarya n’avait remporté aucune des quatre premières rencontres et suscitait de sérieuses inquiétudes. Le Veres, de son côté, se présentait invaincu après trois résultats vierges et une victoire. La rencontre se disputait dans le stade bien grand de l’Arena Lviv, mais complètement désert et dans une ambiance bien morne. Le Zarya de Yuriy Vernydub se présentait avec une équipe très renouvelée par rapport à celle qui venait d’être défaite par l’Olimpik Donetsk. Le Veres Rivne en revanche alignait quasiment la même composition que lors de la victoire sur la pelouse du Zirka Kropyvnytskyi. La seule différence concernait la titularisation de Yevhen Pasich qui rejoignait son jumeau Hennadiy dans le onze de départ à la place de Kotlyar.
La première mi-temps était nettement à l’avantage du promu qui dominait la rencontre et se procurait plusieurs actions, notamment dans les cinq premières minutes et dans le troisième quart d’heure, mais il était assez maladroit en attaque, le gardien du Zarya étant rarement mis à contribution. Le nombre de tirs cadrés était en effet bien faible. Seulement un à la mi-temps et il était du côté du Zarya sans qu’il ait apporté le moindre danger.
En deuxième mi-temps, le Zarya commençait plus fort et se montrait plus à l’aise sur aile gauche où Kalitvintsev mettait en difficulté la défense adverse. Sukhotskyi aurait pu obtenir un penalty lors d’une chute dans la surface, mais il écopait d’un jaune pour simulation. Après dix minutes de domination, le Zarya reculait et le Veres en profitait bien que le manque de fluidité de l’attaque de l’équipe « locale » ait empêché de créer de véritables occasions, les plus importantes ne survenant que sur coups de pied arrêtés. C’était finalement le Zarya qui avait le dernier mot sur un bon travail de Sukhotskyi. Le centre de ce dernier était intercepté par la défense centrale, mais celle-ci renvoyait n’importe comment de sorte que Kalitvintsev puisse reprendre et expédier le ballon dans la lucarne (0-1, 76′).
Première victoire du Zarya cette saison et première défaite du Veres. Le troisième de la saison précédente devra confirmer cette victoire la semaine prochaine au Zirka Stadion alors que le Veres ira se confronter aux Chornomorets Odessa.

Oleksandriya vs. Shakhtar Donetsk

Avec la victoire du Dynamo Kiev face au Zirka, le Shakhtar Donetsk se devait de l’emporter pour ne pas perdre de terrain dans la course au titre. Le champion se déplaçait à Oleksandriya, chez une équipe encore en lice en Ligue Europa, mais toujours à la recherche de sa première victoire de la saison en championnat. À l’occasion de ce match, le Shakhtar se présentait quasiment avec son équipe type avec pour seul changement la titularisation de Kovalenko au poste de meneur de jeu à la place de Taison.
Surprise : c’est Oleksandriya qui ouvrira le score. Bien placé à la réception d’un corner, Yevhen Banada reprendra tout en puissance le ballon de la tête. Ce dernier touchera la barre transversale avant de rentrer (38′). Le Shakhtar ne doutera toutefois pas bien longtemps et égalisera trois minutes plus tard, lui aussi sur coup de pied arrêté. Bernard s’essayait au coup franc, mais il voyait sa tentative à ras de terre être repoussée par la défense adverse. Posté à l’entrée de la surface, le gaucher Fred frappera sans contrôle du pied droit pour envoyer une superbe frappe dans la lucarne (41′). Le Shakhtar Donetsk était relancé. 1-1, c’était le score à la mi-temps.
En début de seconde période, c’est l’autre milieu axial du Shakhtar qui prendra sa chance de loin. Malheureusement pour lui, Taras Stepanenko sera moins en réussite que son compère brésilien puisqu’il verra sa tentative toucher le poteau de Pankiv (53′). La délivrance interviendra pour le club de Donetsk à l’heure de jeu suite à une belle action collective et à un festival de Bernard sur l’aile gauche. L’ailier brésilien évitera la touche de justesse avant de centrer du pied gauche à l’entrée de la surface. Bien placé, Facundo Ferreyra reprendra le ballon de la tête, ne laissant aucune chance à Pankiv (60′). L’attaquant argentin, treize fois buteur la saison dernière, inscrivait ici son deuxième but de la saison. Oleksandriya manquera de peu l’égalisation à la 81ème minute par Banada, mais le buteur de la première période, moins en réussite, verra cette fois sa tentative toucher le poteau.
Le Shakhtar Donetsk l’emporte finalement 2-1 à Oleksandriya et, avec cette troisième victoire consécutive, il reste à un petit point du Dynamo Kiev. Oleksandriya, toujours à la recherche de sa première victoire de la saison, reste englué à la dixième place.

Les autres rencontres

  • Le bon début de saison du Vorskla Poltava se confirme avec une victoire arrachée sur le terrain du Stal Kamianske. C’est le défenseur albanais Ardin Dallku, petit frère de Armend (ex-joueur emblématique du club où il aura joué de 2005 à 2016) qui a inscrit le but de la victoire dans les arrêts de jeu de la deuxième période (90’+1′). Le Vorskla est quatrième et le Stal, qui vient de concéder une troisième défaite consécutive après un début de saison parfait, est septième.
  • De son côté, Mariupol s’est repris après sa défaite face au Shakhtar. L’ex-Illichivets a été impitoyable avec le Karpaty Lviv, face auquel il l’a emporté facilement (3-0). Vyacheslav Churko s’est offert un doublé rapide en première période (10′ puis 18′) avant que Serhiy Bolbat ne termine le travail en toute fin de rencontre (90’+2′). Mariupol est cinquième tandis que le Karpaty est neuvième.
  • Seule équipe invaincue en ce début de saison, avec le Dynamo Kiev, l’Olimpik Donetsk confirme sa bonne forme du moment. Il vient d’aligner un deuxième succès de rang en battant (1-0) les Chornomorets Odessa, lanterne rouge. C’est l’ailier hispano-marocain Mohammed Rharsalla Khadfi, dit « Moha », qui a inscrit l’unique but de la rencontre en début de seconde période (47′). L’Olimpik Donetsk est troisième tandis que les Chornomorets sont toujours derniers.

Le classement

L’équipe-type du week-end

Le but du week-end

C’est encore une fois le Shakhtar Donetsk qui est récompensé. Mené au score face à Oleksandriya, le champion en titre parviendra à égaliser grâce à cette magnifique frappe de Fred, son milieu de terrain brésilien. Pourtant gaucher, c’est du pied droit que ce dernier trouvera la lucarne de Pankiv. Le Shakhtar Donetsk l’emportera finalement 2-1.

Les tribunes du week-end

Dnipro (D3) | © ultras .org.ua

Dnipro (D3) | © FC Dnipro

Dnipro (D3) | © ultras.org.ua

Metalist 1925 (D3) | © ultras.org.ua

Kakhovka (Ligue amateur) | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Desna Chernigiv (D2) | © ultras.org.ua

Desna Chernigiv (D2) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une : 

Retour sur la journée 5 d’UPL 2017/2018 – championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a vécu APOEL Nicosie vs. FC Viitorul

De passage à Chypre pour le mois d’août, je me suis aussitôt mis à rechercher les différents matchs intéressants à...

Fermer