Retour sur la journée 3 de RPL 2015-2016 – Championnat de Russie de football

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 5 août 2015

La Russian Premier League continue et notre chronique aussi. Vous avez déjà l’habitude de notre nouveau format et vous pouvez donc commencer à lire le troisième opus de notre rubrique pour connaître les faits marquants de la dernière journée de RPL en date.

Les yeux de la rédac’:

Certains de nos contributeurs sont, en plus d’être suiveurs du football russe en général, des fans de certains clubs historiques et ils vous font (re)vivre les matchs de leur club chaque week-end:

CSKA Moscou 1 vs. 0 Anzhi Makhachkala – Fernandes (3′) par SovietXav

Quelques années en arrière, ce match faisait aurait été à l’affiche de cette 3ème journée de championnat, mais entre-temps l’Anzhi a eu quelques problèmes qui l’ont envoyé en deuxième division le temps d’une saison. Le club reste cependant une équipe redoutable que le coach du CSKA prend très au sérieux, pas question de faire tourner avant le match décisif contre Prague en tour préliminaire de Ligue des Champions. Malgré l’atmosphère particulière autour du match et des différents incidents en tribune, le CSKA ne tarde pas à entrer dans son match et le club moscovite va ouvrir le score après 3 minutes de jeu grâce au latéral droit brésilien Mario Fernandes qui ajuste Evgeny Pomazan avec une belle frappe croisée.

Le match va ensuite tomber dans une sorte de faux rythme entre les deux équipes, le CSKA aura l’occasion de tuer le match en faisant le break à plusieurs reprises mais les maladresses offensives vont empêcher les hommes de Slutsky d’inscrire un deuxième but. Les lacunes défensives du CSKA donnent de nouvelles sueurs froides aux supporters moscovites qui craignent de revivre le même scénario que contre le Sparta Prague. Heureusement pour eux, les attaquants de l’Anzhi ne sont pas plus en réussite, Yannick Boli a du mal à trouver le cadre et ses partenaires sont trop imprécis balle au pied pour profiter des espaces. L’arbitre siffle finalement le coup de sifflet final, le CSKA s’impose par la plus petite des marques et reste à hauteur du Zenit en tête du classement avec 3 victoires en 3 journées. l’Anzhi est par contre déjà en difficulté avec trois défaites et une 15ème place au classement en compagnie du Rubin Kazan.

Zenit Saint-Pétersbourg 3 vs. 0  Terek Grozny – Smolnikov (7′) | Shatov (11′), Danny (90′)  par Karim Hameg

Le Terek Grozny a été la première équipe à faire tomber le Zenit Saint-Pétersbourg la saison passée en l’emportant (3-1) au Stade Petrovsky. Auteurs d’un début de saison moyen , les Tchétchènes devaient affronter une équipe en pleine bourre. La différence de niveau entre les deux équipes s’est rapidement faite ressentir : après 11 minutes de jeu à peine, le champion en titre menait déjà 2-0. Igor Smolnikov ouvrait le score à la 7ème minute à la suite d’un contre supersonique (bien aidé également par la défense du Terek). Quatre minutes plus tard, les errements défensifs du club de Grozny étaient à nouveau parfaitement exploités par le Zenit. Une récupération haute permettait à Shatov, très bon lors de la deuxième journée, de doubler la mise. 2-0, ce sera le score à la pause et ce résultat est flatteur pour le Terek tant les attaquants du Zenit ont été maladroits.

En toute fin de rencontre le score s’est vu agrémenté d’un nouveau but du club de Saint-Pétersbourg. Danny, à nouveau sur le banc au coup d’envoi, le portrait à 3-0 après une belle action collective. Comme face à l’Ural, le Portugais a joué le rôle du buteur de fin de match. Avec cette nette victoire, le Zenit est leader, devançant le CSKA Moscou à la différence de buts tandis que le Terek se traîne en bas de classement.

Danny a encore frappé dans les arrêts de jeu

Lokomotiv Moscou 1 vs. 1 Dinamo Moscou – Corluka (61′) | Morozov (45′)  par Adrien Morvan 

En ce jour officiel des cheminots, l’une des nombreuses fêtes de métier qui rythment le calendrier russe, le Lokomotiv se doit de l’emporter pour rester au contact des deux leaders, les inévitables Zénit et CSKA. L’adversaire qui se présente à Tcherkizovo pour le premier match à domicile de la saison n’est autre que le Dinamo Moscou, en pleine bérézina financière. La composition d’équipe est assez habituelle pour le Loko, avec Boussoufa qui remplace Mirantchouk, signe que son transfert à Anderlecht ne se passe pas aussi bien que prévu. Du côté du Dinamo, en revanche, le contraste avec la saison dernière est saisissant : les seuls étrangers sur la pelouse sont Matthieu Valbuena et Tomáš Hubočan. Le reste de l’équipe est composé de vieux briscards de la Première Ligue (Denissov, Jirkov, Gaboulov, Diakov) et de jeunes au potentiel incertain (Zobnine, Morozov).

C’est justement Morozov qui concrétise la domination du Dynamo en première période d’un coup de tête imparable sur un centre de Valbuena (0-1). Boussoufa, transparent, est remplacé par Mirantchouk à la pause. On peut regretter que Tcherevtchenko ait préféré sortir Kolomeïtsev plutôt que Tarassov, qui a encore livré une prestation infâme. Le second acte de la rencontre est plutôt à l’avantage des rouges et verts, qui égalisent par Vedran Ćorluka. L’intraitable défenseur central croate se retrouve seul aux 5 mètres 50 à la réception d’une frappe écrasée de Maicon, et trompe Gaboulov d’un missile à bout portant.

La fin du match voit les contres du Dynamo répondre aux attaques placées laborieuses du Lokomotiv. Les deux clubs moscovites se quittent sur un match nul assez logique, qui n’arrange personne. Lors de la prochaine journée, les paravozy essayeront de recoller au groupe de tête avec un déplacement difficile à Ekaterinbourg, tandis que les Dinamovtsy voudront rapporter leur première victoire de Makhatchkala.

La lutte pour le maintien et le reste des matchs du week-end

S’il s’agit de deux rubriques distinctes normalement, en ce début de saison il est encore difficile de différentier les candidats au maintien de ceux du ventre-mou donc les sujets sont mélangés.

Premier match de cette troisième journée le Kuban recevait Ufa dans son antre à Krasnodar. Dans une chaleur étouffante et avec Pavel Pavlyuchenko sur le terrain -qui aura peu pesé sur le match-, ce sont les locaux qui vont ouvrir le score. Sur un centre de Bugaev le latéral d’Ufa se troue totalement et permet à Ignatyev d’ouvrir le score à la 35ème. Le jeune espoir Zinchenko, rentré à la pause pour Ufa, va changer le cours de la rencontre, sur un petit festival dans la surface il arrive à trouver Sly au second poteau qui en deux temps trouve le fond des filets. Le Kuban trouvera la barre en fin de match mais ne pourra éviter un nouveau match nul.

Le samedi Amkar recevait le promu Samara. Dans un match serré et disputé ce sont les joueurs de Perm qui vont ouvrir le score sur corner par l’intermédiaire de Belorukov, qui, d’une belle tête débloque le compteur. Le Krylia n’égalisera pas malgré une nette domination et concède sa deuxième défaite d’affilée. Le dimanche et sous le soleil, le Mordovia recevait Ural dans un duel pour le maintien. Dominateur tout le long du match les joueurs d’Ekaterinbourg vont ouvrir le score par l’intermédiaire d’Edgar Manucharyan sur une belle frappe du gauche. Dominé toute la rencontre, Saransk va égaliser en toute fin de match et enchaîne un second nul. Rostov de son côté recevait Krasnodar, pour un match dans lequel les gardiens ont brillé. Dzhanaev pour Rostov et Dikan pour Krasnodar, ainsi que la maladresse offensive des deux équipes, ont engendré un 0-0 qui n’arrange personne.

Dans le dernier match de cette troisième journée, le Spartak recevait le Rubin. L’équipe de Kazan a buté sur un excellent Rebrov et a craqué défensivement en seconde mi-temps après un superbe mouvement entre Ze Luis et Movsisyan. L’arménien marquant l’unique but du match et confirmant les difficultés du Rubin en ce début de saison.

La surprise Amkar gagne encore

 La polémique du week-end :

Un nouvel épisode de racisme/xénophobie à l’intérieur d’un stade de Premier League qui met la fédération dans une position délicate face au climat actuel. Ce genre d’événements entre un club moscovite et un club du Caucase n’est pas rare, mais à l’approche de la Coupe du Monde 2018 cet incident trouve un écho plus particulier dans la presse occidentale de l’Europe.

Sergei Korablev, le directeur général de l’Anzhi, a envoyé une lettre ouverte au Ministre du Sport Vitaly Mutko le chargeant de faire le nécessaire pour éviter que cela se reproduise en prenant des mesures fortes pour que les terrains de football ne soient plus les théâtres de ce genre de comportement raciste.

La fameuse banderole…

L’ancien du week-end :

Brièvement passé par l’Anzhi Makhachkala du temps où Kerimov faisait des folies (janvier – août 2013), le Brésilien Willian était titulaire avec Chelsea à l’occasion du Community Shield. Son club, champion d’Angleterre en titre, affrontait Arsenal, vainqueur de la Coupe. Peu en verve, Chelsea s’est incliné (0-1).

Ce mardi soir, le Milan AC disputait l’Audi Cup, un tournoi amical organisé par le Bayern Munich. Avec son maillot floqué du numéro 10, Keisuke Honda était titulaire au poste de meneur de jeu. L’international japonais, passé par le CSKA Moscou (2010-2014) n’a pas vraiment brillé à l’image de son club, balayé par l’hôte (0-3).

Pour ces anciens de la RPL, cette semaine semblait être placée sous le signe de la lose.

Le but du week-end :

Pour le plus grand bonheur d’Antoine, l’ex grand espoir du football arménien Manucharyan s’en va conclure magnifiquement un contre rondement mené par les joueurs d’Ekaterinburg !

L’équipe-type du week-end :

L’attaque est similaire à la semaine dernière mais nous retrouvons le bon vieux Denisov au milieu

Le classement :

Le Zenit continue sa course en tête avec le CSKA ! Amkar continue d’étonner alors que le Rubin s’enfonce déjà.

Le point FNL :

La cinquième journée de FNL s’est achevée avec un air de déjà-vu. Tosno décevant a été tenu en échec sur la pelouse d’Armavir sur le score de … 0 à 0 ! Oui un cinquième score nul et vierge pour le Torpedo qui n’a toujours pas ni marqué, ni encaissé de but en FNL (Voir aussi: FK Torpedo Armavir, l’ Anzhi 2.0 ?)! Le Baïkal a été battu sue la pelouse du Shinnik 1-0; et c’est sur le même score que Tyumen a enfin gagné, enfonçant le KAMAZ, toujours incapable d’inscrire le moindre but !

On retourne en haut pour voir que le Gazovik, habitué des débuts de saison en fanfare, a pris la tête en dominant le Zénit-2, un but à zéro. Ils devancent Arsenal qui s’est imposé 3-1 sur le terrain de Tomsk qui ne gagne plus depuis que les adversaires sont de meilleur standing ! Plus inquiétant, les joueurs du Tom possèdent la deuxième pire défense du championnat. A noter que Kutin a encore marqué.

Suivent l’ancien leader Sibir, incapable de s’imposer à Khabarovsk (1-1) et l’étonnant Sokol vainqueur deux buts à zéro du Volga. Dans l’anti-derby, le Luch n’a pu faire mieux que match nul (2-2) face au Baltika mais reste en embuscade, rejoint par la forte réserve du Spartak qui a étrillé le Yenisez 4-0 avec un doublé de Zuev. Enfin dans le dernier match de cette journée, c’est le Volgar qui a triomphé du Fakel sur le score de 2 à 1.

 

Antoine Jarrige, SovietXav, Karim Hameg, Adrien Morvan & Adrien Laëthier.


Photo à la une : © Flickr / Piotr Drabik

Retour sur la journée 3 de RPL 2015-2016 – Championnat de Russie de football
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Shakhter Karagandy, plus ombre que lumière

Il est un peu moins de 21 heures. La douceur d’une fin d’été finit de stimuler les 30.000 spectateurs de...

Fermer