Retour sur la journée 29 de RPL – Championnat de Russie de football

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 27 mai 2015

L’avant-dernière journée s’est terminée en Russian Premier League, le championnat de Russie de football. Mais nous n’y voyons toujours pas clair, et c’est pour cela que l’équipe Russie du site va, de part ses analyses, tenter de vous donner toutes les clés avant le match final, dimanche à 12:30.

 

Le « moyen » format du week-end au sein de la lutte pour la C1:

CSKA Moscou 3 vs. 0 Rubin Kazan – Tosic (43′,54′), Eremenko (59′)

Après la victoire de Krasnodar 2-1 contre Rostov, le CSKA devait impérativement s’imposer pour récupérer la 2ème place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. En ce moment, le CSKA est sur un nuage, meilleure attaque du championnat, le Rubin de son coté reste sur une grosse défaite 3-0 contre le Lokomotiv.
Le match démarre et on retrouve le CSKA serein et dominateur des dernières semaines. On pensait que le Rubin irait chercher haut les moscovites avec un pressing tout-terrain afin de déjouer les plans de Leonid Slutsky mais il n’en est rien et le Rubin, dans une configuration très défensive, va se contenter de subir la plus grande partie du temps. En toute fin de première période, le CSKA est installé dans la moitié de terrain du Rubin Kazan, Natkho et Wernbloom récupèrent le ballon grâce a un pressing haut et le Serbe Zoran Tosic se retrouve a l’entrée de la surface, il enroule sa frappe du gauche petit filet et ouvre le score.
Au retour des vestiaires, le CSKA continue son pressing haut et multiplie les occasions de buts, et dès la 54ème minute, Zoran Tosic va inscrire un deuxième but. Le serbe est à la conclusion d’une superbe combinaison entre Eremenko et Dzagoev. Eremenko va d’ailleurs inscrire le 3ème et dernier but du match 5minutes plus tard. Bien servi par Mario Fernandes, le finlandais va donner plus d’ampleur à la victoire du CSKA d’une superbe frappe croisée. Les moscovites restaient sur une série de 3 buts par matchs et celui ci ne va pas déroger à la règle, le CSKA récupère sa 2ème place a une journée de la fin du championnat avec un dernier déplacement sur la pelouse de Rostov. Le Rubin est 5ème a deux points de la quatrième place qualificative pour la Ligue Europa. Pour arracher cette place au Dinamo Moscou, le Rubin Kazan devra battre Ufa lors de la dernière journée et espérer que le Dinamo s’incline face à Krasnodar.

eremenko

Eremenko auteur une nouvelle fois d’une belle prestation avec le CSKA

 

C’est donc Krasnodar qui reste troisième malgré une victoire 2-1 face à Rostov. Les buteurs furent Shirokov et Wanderson; mais maintenant ils vont devoir espérer que Rostov crée l’exploit contre le CSKA afin de reprendre cette deuxième place. Est-ce possible ? Improbable sans doute mais Rostov est de retour en zone de barrages pour la première fois depuis très longtemps et va avoir très peur de la relégation dimanche prochain.

La lutte pour le maintien :

Torpedo Moscou 3 vs. 1 Ural Ekaterinburg

Le match à ne pas perdre pour ces deux équipes qui jouent la survie. Le Torpedo est lanterne rouge et une défaite serait synonyme de relégation, de son côté l’équipe d’Ekaterinbourg s’est ressaisit en battant le Dinamo mais reste toujours dans les play off de relégation. Et le match démarre sur un rythme de tonnerre. Dès la 3ème minute, sur un corner, la défense moscovite se dégage mais ne sort pas assez vite. Fontanello, le défenseur central, se transforme en renard des surfaces le temps d’un instant et ouvre le score! Le match ne pouvait pas mieux commencer pour Ural. Les visiteurs continueront à se procurer d’énormes occasions mais ni Yaroshenko, ni Smolov ne tromperont la vigilance de Zhevnov … Et les joueurs d’Ekaterinbourg pourront le regretter car, quelques minutes plus tard, sur une longue balle anodine de la défense du Torpedo, le portier d’Ural Zabolotny sort à l’abordage et vient dégager la balle des deux poings … seul problème il loupe la balle et frappe Vieira en plein visage. La sentence ne se fait pas attendre, carton rouge et pénalty marqué par ce même Vieira. Déjà auteur de nombreuses boulettes cette saison, Zabolotny plombe son équipe dans un match vital pour le maintien. Les joueurs d’Ural ne s’en remettront jamais. Au retour des vestiaires, Steklov sert Stevanovic qui déclenche un boulet de canon des 25 mètres qui finit dans la lucarne d’Arapov. 5 minutes plus tard, nouveau coup du sort pour Ural, Emelyanov déséquilibre un joueur du Torpedo dans la surface. Nouveau pénalty et nouveau but pour Vieira : 3-1 la messe est dite. Le Torpedo reste en vie dans ce championnat mais ne pourra viser que les play off de relégation pour cette dernière journée où ils défieront le Mordovia à domicile. De son côté Ural fait une très mauvaise opération et voit revenir les moscovites à un petit point seulement. Il faudra impérativement l’emporter à Grozny contre le Terek pour se sauver…

Spartak Moscou 1 vs. 2 FK Ufa

Vaincu 4-0 à domicile le week end dernier par le CSKA, le Spartak se devait de se racheter à domicile pour croire encore à l’Europa League. De son côté, Ufa est dans la zone rouge et se doit de ramener des points. Les premières occasions sont moscovites mais Promes, Insaurralde et Davydov ne trouveront le cadre sur des occasions pourtant franches. De son côté Ufa ne perd pas son temps : sur sa première occasion les visiteurs ouvrent le score! Suite à un coup franc excentré c’est un gros cafouillage qui s’en suit dans la défense du Spartak et Pauveric en profite pour ouvrir le score! Le Spartak ne va pas tarder à réagir, 6 minutes plus tard sur un magnifique centre en retrait de Kombarov, Krotov tacle le ballon rageusement au fond des filets! Les moscovites vont continuer à jouer de l’avant mais ils vont se faire surprendre peu avant la mi temps par un contre très bien mené, Handzic déborde sur son côté et centre pour Stotski qui au deuxième poteau reprend le ballon en demi volée et profite d’une faute de main de Mythriushkin pour doubler la mise! 2-1 à la mi temps pour Ufa, la surprise est de taille! Copieusement sifflés en seconde mi temps, les joueurs du Spartak ne se créeront aucune occasion et termineront même cette rencontre à 10 avec le carton rouge de Romulo. Enorme surprise ici à Moscou, le Spartak à 6 points de la 4ème place dit adieu à l’Europe et jouera contre l’Amkar pour du beurre. De son côté Ufa réalise une superbe opération et sort de la zone de relégation au dépend de Rostov. Ils affronteront le Rubin en clôture du championnat et un point leur suffit pour se sauver !

Amkar Perm 1 vs. 0 Zenit Saint-Pétersbourg

Au ralenti depuis quelques semaines, le Zenit Saint-Pétersbourg pouvait se permettre de terminer la saison en roue libre depuis la confirmation, la semaine dernière, de son sacre. Il se déplaçait chez l’Amkar Perm, en lutte pour son maintien. Avec une équipe remaniée où les anciens Malafeev et Tymoshchuk étaient notamment titularisés, le Zenit jouait de manière tranquille face à un adversaire déterminé qui ouvrira logiquement le score de très belle manière. Après une combinaison sur coup franc parfaitement exécutée, Kolomeytsev enverra une énorme frappe achever sa course dans la lucarne de Malafeev. 1-0, ce sera le score à la mi-temps ainsi que le score final. Le Zenit s’incline pour la première fois depuis le 29 novembre et une défaite chez le Mordovia Saransk (0-1) lors de la 15ème journée. Le champion terminera avec au maximum 67 points et ne battra donc pas le record de points pour une équipe depuis l’entrée dans l’ère RPL ; record détenu par le Zenit lui-même (68 points en 2010).

amkar-zenit-obzor-matcha-1-0_1432382330479042269

Le patator sauveur de Kolomeytsev

Nous avons donc un nouveau dernier, et ce n’est pas une première pour eux. Arsenal Tula va devoir prier la semaine prochaine et tout d’abord gagner sur la pelouse du Kuban, car we week-end ils n’ont pu faire que 2-2 face à un Dinamo réduit à 10. Ionov et Vainqueur ayant à chaque fois répondu à Osipov et Khagush. Le Dinamo, lui, a encore grillé un joker dans la course à l’Europa League.

Sinon les quatres équipes qui ne jouaient plus rien, curieusement, s’affrontaient et le Mordovia a battu le Terek grâce à Ebecilio alors que le Loko et le Kuban disputaient dans un remake de la finale de la coupe de Russie où le Lokomotiv l’avait finalement emporté 3-1 aux cours des prolongations. Le Kuban tenait sa petite revanche. Petite car le résultat du match n’aurait eu aucune incidence majeur au classement entre deux équipes qui ne jouent plus rien. Ibrahima Baldé va ouvrir le score a la 22ème minute avec beaucoup de réussite puisqu’il contre un dégagement et envoie le ballon au fond des filets. Le match devient tendu, Omar Niasse est exclu a la 81ème minute et la tension est palpable, finalement Manuel Fernandes crucifie Belenov d’une frappe tendue a la 87ème minute et permet au Lokomotiv Moscou d’arracher le match nul.

Le but du week-end :

Aleksander Kolomeytsev, ce grand homme qui m’a un jour offert son maillot, permet d’une frappe splendide à l’Amkar Perm d’assurer son maintien dans l’élite alors qu’ils étaient encore derniers il y a peu.

L’équipe type du week-end :

Il n’y a pas de discussion autour de la distinction de légionnaire de la semaine, auteur d’un doublé c’est le Portuguais du Torpedo, Vieira qui désigné. Parmi les russes, c’est le milieu de terrain du CSKA Dzagoev, qui remporte le trophée de la semaine pour sa performance globale face au Rubin Kazan !

Le classement :

En bas l’Amkar est sauvé mais pour les autres tout se jouera à la dernière journée: Ufa sera au pire barragiste. Arsenal et le Torpedo au mieux; enfin tout reste possible pour Rostov et Ural

Le point FNL :

 

Il ne reste plus qu’une journée et on y voit nettement plus clair en haut du classement. Le Krylya Sovetov, vainqueur 1-0 du SKA-Energiya prend la tête et assure sa remontée au même titre que l’Anzhi pourtant tenu en échec face au Shinnik 1-1. Dans le même temps Tosno a lui aussi fait match nul (0-0 à Astrakhan) alors que le Tom a fait 1-1 sur la pelouse du Gazovik: les places sont donc figées pour les 5 premiers. Tosno pourra monter pour la première fois et le Tom accompagner Samara et Makhachkala dans leurs remontées, mais pour cela il faudra gagner les barrages.

En bas, Sakhalin pensait avoir fait la bonne opération en remportant son match contre le Luch Vladivostok en tout début de matinée grâce à Mamaev et Khinchagov (2-1) mais a vu ensuite le Baltika s’imposer à son tour 1-0 face au Sibir. Du coup rien n’est joué et le SKA Energiya est toujours en difficulté alors que le Sokol est sauvé après une victoire 3-0 à Saint-Pétersbourg face au Dinamo. Dans les deux matchs pour du beurre, Yenisey a battu 3 buts à 1 le Khimik déjà relégué alors que Tyumen s’est imposé à Nizhny Novgorod (la seule équipe a ne pas être en position de remonter en RPL).

Samedi prochain, le SKA recevra le Luch dans le derby de l’extrême-orient pour sauver sa place; Sakhalin devra faire un exploit face à Anzhi qui joue toujours le titre et le Baltika recevra le Shinnik. Enfin, le Krylya Sovetov devra s’imposer à Dzerzhinsk pour être sur de conquérir le titre.

 

 

 

 

Antoine Jarrige, SovietXav, Karim Hameg & Adrien Laëthier.

Retour sur la journée 29 de RPL – Championnat de Russie de football
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Semaine spéciale Dnipro: Yevhen Konoplyanka, de Kirovograd à Varsovie

Vous avez certainement déjà entendu son nom au moins une fois dans les sites dédiés à l'actualité des transferts. Envoyé...

Fermer