Retour sur la journée 29 d’UPL 2016/2017 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 16 mai 2017

La lutte pour l’Europa League et celle pour le maintien sont les principales sources d’intérêt de cette 29ème journée en Ukraine.

Les résumés du week-end

Olimpik Donetsk vs. Dynamo Kiev

Fin de championnat en roue libre pour le Dynamo qui faisait tourner samedi face à l’Olimpik en vue de la finale de coupe mercredi face au Shakhtar. Si les supporters ont bien fêté les 90 ans du club en tribune, le spectacle n’était pas vraiment au rendez vous sur la pelouse. Il ne faut que huit minutes à Donetsk pour faire déjouer la défense de Kiev. Les trois centraux sont battus d’une seule passe dans l’axe. Pantic, à l’origine du but avec une mauvaise relance, puis Burda et Kadar pris de vitesse par le coup de rein de Sergiychuk qui trompe Rudko d’une bonne frappe croisée. Après quelques tentatives infructueuses, le Dynamo encaisse même un second but après une erreur de relance de Mykyta Burda qui redonne le ballon à l’adversaire juste devant le but. Trop belle offrande pour Postupalenko qui double la mise. Le jeune Burda vient quelque peu rattraper son erreur en réduisant la marque à la 94ème d’une belle tête sur un coup franc mais ne pouvant éviter la défaite du Dynamo.

Zarya Lugansk vs. Oleksandriya

Après la rupture d’une série de huit matchs d’invincibilité à l’extérieur face au Shakhtar Donetsk, le Zorya Luhansk avait à coeur de rompre une série de sept défaites consécutives à domicile et de remporter un match important contre un concurrent menaçant sa place européenne : le FK Oleksandria, qui, après une défaite sans démériter contre le Shakhtar Donetsk, avait sombré sur la pelouse du Dynamo Kiev. Des décisions arbitrales ont livré le verdict de la rencontre. Profitant de la rugosité de son adversaire, sanctionnée par un carton rouge à Novak, quatre cartons jaunes et un penalty sifflé à l’encontre de Myagkov et inscrit grâce à Rafael Forster, le Zorya l’emporte sur la plus petite des marges, une première depuis la séparation en deux du tableau et qui lui permet de quasiment valider sa qualification pour l’Europe.

Reste encore à confirmer la troisième place, directement qualificative puisque la finale de la Coupe d’Ukraine opposera les deux premiers du classement et aussi parce que l’Olimpik Donetsk se trouve à seulement trois points derrière. Un combat opposera Oleksandria aux Chornomorets Odessa pour la cinquième place qualificative.

Chornomorets Odessa vs. Shakhtar Donetsk

Champion depuis le week-end dernier, le Shakhtar Donetsk n’avait d’autre objectif désormais que d’accumuler le plus de points possibles en attendant l’opportunité d’obtenir un autre titre, à savoir la coupe d’Ukraine dont la finale aura lieu à Kharkiv ce mercredi face au Dynamo Kiev. Au vu de l’enjeu tout relatif de ce match et de la proximité de la finale de la coupe, Paulo Fonseca a choisi de faire tourner son effectif avec les seuls Oleksandr Kucher, promu capitaine, et Viktor Kovalenko comme titulaires habituels pour ce déplacement à Odessa, chez les Chornomorets. Pour rappel, ces derniers sont la seule équipe ukrainienne à avoir battu le Shakhtar cette saison, à l’occasion de la 24ème journée (2-1).

Malgré ces remaniements, le Shakhtar Donetsk se met en évidence dès le début de la rencontre et ouvre le score peu avant la demi-heure de jeu, avec un peu de chance : Bezruk repousse une frappe de Dentinho sur son partenaire Rizvan Ablitarov qui ne peut que pousser le ballon au fond de ses propres filets. Ce but vient logiquement récompenser une excellente première période de la part d’un Shakhtar très dominateur. Le deuxième but arrive assez logiquement à la 37ème minute, grâce à Gustavo Blanco Leschuk. L’Argentin, transfuse du Karpaty Lviv, double la mise à bout portant à la réception d’un corner. Le score de 2-0 à la pause est assez logique.

Blanco Leschuk s’offre un doublé en deuxième période, en renard des surfaces, à la réception d’un centre de Bohdan Butko. Le onzième but cette saison de l’ancien du Karpaty permet au Shakhtar de revenir des bords de la Mer Noire avec une large victoire (3-0) qui lui permet de creuser l’écart sur le Dynamo Kiev et d’aborder la finale de la coupe dans les meilleures conditions et avec des titulaires reposés.

La lutte pour le maintien

  • Match quasiment sans enjeu entre deux équipes dont l’une avait assuré son maintien et dont l’autre était sur le point de le faire. Le Vorskla Poltava et le Zirka Kropyvnytsky se sont neutralisés (1-1). Dmytro Khlyobas a ouvert le score pour le Vorskla (31′) d’une superbe frappe avant qu’Ihor Zahalskyy n’offre le nul au Zirka en deuxième période (73′). Ce point offre quasiment le maintien au Zirka. Le promu devrait, sauf cataclysme, être présent dans l’élite ukrainienne la saison prochaine.
  • C’est terminé pour le Volyn Lutsk, battu à domicile par un Stal Kamianske déjà assuré de son maintien (0-1). Un but de Roman Debelko (18′) a offert la victoire au Stal et donc envoyé le Volyn en Persha Liha. En grande difficulté sportive, ce dernier a en plus vu la FIFA lui infliger six points de pénalité en raison des problèmes financiers qui le minent. Sale semaine, décidément, pour le club de Lutsk.
  • Le choc pour le Karpaty Lviv. Dans une sorte de finale pour le maintien, le Karpaty l’a emporté (2-3) sur le terrain du FK Dnipro. Les locaux ont pourtant pris le match par le bon bout en marquant deux fois en début de deuxième période grâce à Kocherhin (47′) et Dovbyk (54′). Le Karpaty réagit alors et retourne la situation en un peu plus de dix minutes grâce à Ksyonz (65′), Nesterov (70′) et Hrysyo (74′) grâce à une parfaite gestion des coups de pied arrêtés. Avec ce succès, le Karpaty Lviv prend cinq points d’avance sur le FK Dnipro à trois journées de la fin. Le maintien s’approche pour le club de Lviv tandis que le Dnipro, deux ans après avoir fait une finale de Ligue Europa, se dirige vers la relégation.

L’équipe-type du week-end

La « Persha Liga » ce week-end

Le Desna creuse l’écart sur Veres pour la montée grâce au match nul du 3e chez le leader, l’Illichivets Mariupol. La lutte s’annonce coriace jusqu’à la fin entre les deux équipes.

Derrière, Hirnyk Sport se donne de l’air en gagnant 3-0 contre le Skala, et reste à une distance respectable de la zone de barrages (cinq points). Surtout, Mykolaiv a battu 3-1 le Bukovyna pour revenir à la hauteur de celui-ci, tandis que Sumy, vainqueur d’un Cherkaskiy Dnipro en roue libre, relance aussi sa fin de saison avec cette deuxième victoire consécutive, qui lui permet de remonter à deux points de la 14e place. Inhulets, défait par le Desna, est 13e avec un point d’avance sur Bukovyna. Bref, quatre équipes se disputent deux places en Persha Liga, rien n’est fini en bas de tableau.

Rien de bien succulent en dehors de ces deux bagarres. Kolos s’impose 0-2 au Poltava, l’Arsenal Kyiv s’écroule 0-3 contre Avanhard, le Naftovyk et Helios partagent l’enjeu (1-1) et Ternopil repart une nouvelle fois défait de son déplacement à Obolon (2-0).

Le but du week-end

Cette semaine, pas de discussion possible quant au vainqueur. C’est cette superbe frappe de Dmytro Khlyobas qui a été choisie. Le jeune attaquant du Vorskla a inscrit son huitième but cette saison et ouvert le score pour son équipe face au Stal Kamianske. La rencontre, quasiment sans enjeu, s’est achevée sur un match nul (1-1).

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Nyva Ternopil (Ligue Amateur) | © ultras.org.ua

Sumy (D2) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Mourad Aerts, Rémy Garrel, Adrien Laëthier et Philippe Ray.


Image à la une : ©  ultras.org.ua

Retour sur la journée 29 d’UPL 2016/2017 – Championnat d’Ukraine de football
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
L’organisation russe de la Coupe du Monde dans le brouillard

Alors que la Coupe des Confédérations approche à grands pas et que la Coupe du Monde est dans un an,...

Fermer