En attendant un titre qui devient de plus en plus inéluctable, le Shakhtar Donetsk (bien aidé par son grand rival, le Dynamo Kiev) s’est adjugé un premier trophée cette saison avec la coupe d’Ukraine.

La lutte pour l’Europe

Dynamo Kiev 1-1 Zarya Lugansk

Dynamo XI : Boyko/Kędziora – Burda – Kádár (42′ Shabanov) – Mykolenko/Sydorchuk© – Buyalskyi (61′ Harmash)/Tsyhankov – Andriyevskyi – de Pena/Rusyn (83′ Tsitaishvili)
Zarya XI : M. Shevchenko/Karavayev – Vernydub – Cheberko – Kamenyuka©/Chaykovskyi (46′ Silas) – L. Arveladze/Khomchenovskyi – Kochehrin (63′ Hromov) – Lunyov/Budkivskyi (46′ N. Ivanović)

Facile dominateur en début de rencontre, le Dynamo bute plusieurs fois sur le portier du Zarya, irréprochable dans ses cages. L’homme qui va débloquer la situation est, comme souvent, Viktor Tsygankov qui déboule par la gauche et sert aux six mètres Nazary Rusyn qui n’a plus qu’a conclure pour le 1-0. Kiev se procure deux nouvelles occasions avant la pause, infructueuses. Mykyta Shevchenko écorceur Tsygankov sur une frappe enroulée puis Rusyn qui se présentait pourtant seul face lui.

En seconde période, le Zarya se projette de plus en plus loin dans le camp du dynamo, laissant la porte ouverte aux contre attaques. Carlos De Pena en profite en fixant sur lui les défenseurs avant se servir Nazary Rusyn seul devant le but, une nouvelle fois. Le jeune avant centre ukrainien va manquer son deuxième son face à face de l’après midi avec Mykyta Shevchenko.
A l’approche de la fin du match, Lugansk se procure enfin une énorme occasion. Artem Gromov réussi un superbe contrôle poitrine dans la surface du dynamo. S’ouvrant le chemin du but, il se heurte à un Denys Boyko impeccable devant sa ligne. Alors que les occasion de se mettre à l’abri s’étaient multiplié pour le Dynamo, le tonnerre s’abat sur le Stade Olympique. Le brésilien Silas envoi un coup franc direct dans la lucarne de Boyko pour l’égalisation à une minute de la fin.

Shakhtar Donetsk 2-1 Oleksandriya

Le résultat de la rencontre entre le Dynamo Kiev et le Zarya Lugansk a de quoi faire le bonheur du Shakhtar Donetsk : une victoire face à Oleksandriya et ce dernier peut compter onze points d’avance sur la deuxième place à quatre journées du terme.
Au sein d’une formation plutôt jeune où Marcos Antônio et Tetê sont titulaires, Andriy Pyatov fait son retour.
Il ne faut pas longtemps au Shakhtar pour ouvrir le score : sur un corner frappé par Alan Patrick, David Khocholava devance Banada, voit son coup de tête être arrêté par Pankiv avant de rebondir sur le poteau puis sur le gardien d’Oleksandriya avant de franchir la ligne (4′). Malgré cette ouverture du score adverse précoce, Oleksandriya ne renonce pas et égalise… grâce à Banada, malheureux sur l’ouverture du score mais qui se rattrape en plaçant sur un corner une tête hors de portée de Pyatov (31′). À la pause, le score est de 1-1 et le Shakhtar Donetsk compte alors toujours neuf points d’avance sur le Dynamo Kiev.
Il faut toutefois moins d’un quart d’heure au champion en titre pour reprendre l’avantage, à nouveau suite à un corner obtenu par Ismaily. Muet depuis le 3 avril (et un but sur penalty face au même adversaire), Júnior Moraes choisit le moment adéquat pour se réveiller en reprenant victorieusement de la tête le corner frappé par Alan Patrick (60′). Le meilleur buteur du championnat inscrit alors son dix-huitième but de la saison. Aucun autre but n’est marqué même si Oleksandriya manque de peu l’égalisation en fin de match par Ponomar dont la tête passe juste au dessus (79′).
Avec cette victoire (2-1), le Shakhtar Donetsk porte son avance sur le Dynamo Kiev à onze points et il lui suffira d’une victoire lors de la prochaine journée pour être officiellement sacré champion d’Ukraine. De son côté, Oleksandriya reste troisième et devrait le rester d’ici la fin de la saison.

Le premier match de la journée a vu Mariupol infliger une sixième défaite de rang au FK Lviv (2-0). Les deux buts, signés Pikhalyonok (74′) et Zubkov (90’+2) sont arrivés assez tardivement et compensent l’échec de Fomin sur penalty en première période (39′).
Cette victoire permet à Mariupol de reprendre la quatrième place au Zarya Lugansk grâce à une meilleure différence particulière. Le FK Lviv compte quant à lui neuf points de retard sur les places européennes et il devrait sauf énorme retournement de situation terminer la saison à la sixième place.

La lutte pour le maintien

  • Vainqueur (2-1) de l’Olimpik Donetsk, le Desna Chernigiv est quasiment assuré de son maintien. Denys Favorov (15′) et Oleksandr Filippov (48′) ont inscrit les buts du Desna avant la réduction du score de Matar Dieye (51′). Le Desna Chernigiv compte désormais douze points d’avance sur le barragiste quand son adversaire du jour n’en a que deux.
  • Le Vorskla Poltava aurait lui aussi pu faire un grand pas vers le maintien en cas de succès face au Karpaty Lviv mais il n’a pu faire mieux qu’un nul (1-1). En toute fin de rencontre (88′), le joueur du Karpaty Roman Debelko a répondu à l’ouverture du score précoce de Pavlo Rebenok pour le Vorskla (15′). Le Vorskla compte neuf points d’avance sur le Karpaty, barragiste. Ce dernier est à deux points de l’Olimpik Donetsk, premier non-relégable.
  • Décidément adeptes des fins de match à suspense et des rencontres prolifiques, les Chornomorets Odessa refusent de mourir. Le club des bords de la mer Noire est allé décrocher en toute fin de rencontre le nul (3-3) sur le terrain de l’Arsenal Kiev. La lanterne rouge a ouvert le score sur penalty grâce à l’attaquant islandais Árni Vilhjálmsson (10′) avant d’être réduit à dix juste avant la pause, Arzhanov étant expulsé pour cumul de cartons jaunes (45’+1). En deuxième période, toujours sur penalty, Serhiy Vakulenko égalisera pour l’Arsenal (57′) puis s’offrira un doublé (77′) pour égaliser après que Dmytro Semeniv ait redonné l’avantage aux Chornomorets (62′). Oleksandr Kovpak pensait ensuite donner la victoire à l’Arsenal Kiev (88′) avant que Ruslan Babenko n’égalise, à nouveau sur penalty (90’+1). Les Chornomorets Odessa sont toujours derniers à trois points de l’avant-dernière place détenue par l’Arsenal Kiev. Ce dernier n’est qu’à trois points de l’Olimpik Donetsk, premier non-relégable, et a donc manqué une belle occasion de faire une bonne opération.

Le point coupe d’Ukraine

À Zaporizhya se déroulait sans doute ce qui était la finale la plus déséquilibrée de l’histoire de la coupe d’Ukraine. Face au Shakhtar Donetsk triple tenant du titre et en rouge pour un nouveau titre de champion se dressait l’Inhulets Petrove, premier club de deuxième division à atteindre ce stade de la compétition.
Comme souvent dans ce genre de confrontation déséquilibrée, la priorité pour le petit poucet est de tenir le plus longtemps possible pour espérer l’exploit. L’Inhulets tiendra bon un peu moins d’une demi-heure, jusqu’à l’ouverture du score signée Tetê (28′). Le jeune brésilien doublera la mise peu avant la pause (39′) avant que Júnior Moraes n’aggrave la marque dans le temps additionnel (45’+2). À la mi-temps, la rencontre était déjà pliée. Entré à l’heure de jeu, l’international israélien Manor Solomon viendra conclure le festival en deuxième période (64′).
En battant sans surprise l’Inhulets Petrove grâce à la victoire la plus large de l’histoire des finales de coupe d’Ukraine (4-0), le Shakhtar Donetsk s’adjuge le trophée pour la treizième fois (un record), la quatrième consécutive. Quasiment assuré du titre de champion, le club du Donbass se dirige vers un troisième doublé coupe-championnat de suite.
Ce résultat a une conséquence directe sur la répartition des places européennes en championnat : le Shakhtar étant assuré de participer au pire des cas au troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions, le troisième ira en phase de poules de la Ligue Europa tandis que la cinquième place devient européenne.

Les classements

Matchs joués // Victoires // Nuls // Défaites // Buts Marqués // Buts Encaissés // Différence de Buts // Points

Lutte pour le titre

1Shakhtar Donetsk2823416410+5473
2Dynamo Kiev2819544715+3262
3Oleksandriya2814683727+1048
4Mariupol28116113139-839
5Zarya Lugansk2810993529+639
6FK Lviv2879122335-1230

Lutte pour le maintien

7Desna Chernigiv28115123435-138
8Vorskla Poltava28105132539-1435
9Olimpik Donetsk28610123341-828
10Karpaty Lviv2868143545-1026
11Arsenal Kiev2874172349-2625
12Chornomorets Odessa2857162245-2322

Le but du week-end

Sur un coup franc direct au buzzer, le Brésilien Silas a inscrit le but de l’égalisation pour le Zarya Lugansk face au Dynamo Kiev (1-1) et a sans doute offert le titre au Shakhtar Donetsk (à 4:48).

L’équipe type du week-end

Les tribunes du week-end

Shakhtar Donetsk | © ultras.org.ua
Shakhtar Donetsk | © ultras.org.ua
Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Kristal Kherson (D3) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la Une : © ultras.org.ua

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.