Retour sur la journée 28 d’UPL 2016/2017 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 10 mai 2017

Au programme de cette 28ème journée : le sacre du Shakhtar Donetsk, le carton du Dynamo Kiev et des luttes intenses dans la course à l’Europe et celle pour le maintien.

Les résumés du week-end

Olimpik Donetsk vs. Chornomorets Odessa

Le fait que la finale de la coupe oppose le Dynamo Kiev au Shakhtar Donetsk offre au cinquième du classement la possibilité de jouer la Ligue Europa. Une seule équipe de la première moitié du classement allait donc rester sur le carreau à l’issue de la saison. La lutte pour les quatrièmes et cinquièmes places concerne principalement trois équipes : l’Olimpik Donetsk, le FK Oleksandriya et les Chornomorets Odessa.
Deux de ces équipes s’affrontaient à Kiev : l’Olimpik Donetsk « recevait » les Chornomorets Odessa. L’Olimpik l’a emporté (1-0) grâce à un but inscrit par Ivan Brikner à la fin du premier quart d’heure. Le milieu de terrain a fait la décision grâce à une superbe frappe lointaine du pied gauche qui touchait la barre transversale, avant de rebondir dans le but de Kanevtsev. Grâce à ces trois points ramenés du stade Dynamo Lobanovskyi, l’Olimpik Donetsk s’empare de la quatrième place et envoie son adversaire du jour à la sixième place, la seule qui n’est pas synonyme de qualification européenne. La lutte s’annonce serrée jusqu’au bout.

Shakhtar Donetsk vs. Zarya Lugansk

Une victoire, trois points en jeu et un titre à la clé. Si le Shakhtar Donetsk battait le Zarya Lugansk, à Kharkiv, il était officiellement sacré champion d’Ukraine pour la dixième fois de son histoire.
L’envie était très forte côté Shakhtar d’aller chercher ce titre. Ivan Ordets ne tardait pas à se mettre en évidence avec une tête qui frôlait le poteau d’Oleksiy Shevchenko (4′). Emmanuel Bonaventure Dennis a répliqué pour le Zarya avec une frappe qui est passée près de la lucarne de Pyatov (15′). Comme souvent, c’est Darijo Srna qui a trouvé la solution pour le Shakhtar. Le capitaine tentait une longue passe vers l’avant malencontreusement déviée par le défenseur du Zarya Rafael Forster. À l’affut, l’inévitable Facundo Ferreyra a devancé la sortie de Shevchenko et s’offrait son treizième but de le saison, peut-être le plus important car il permettait au Shakhtar Donetsk d’être devant à la pause et donc d’être provisoirement champion d’Ukraine.

La deuxième mi-temps reprenait bien pour le Shakhtar qui faisait un large break dans les dix minutes suivant la reprise. D’abord, Bernard recevait un long ballon dans la surface, éliminait Shershen puis se faisait repousser son tir par le gardien Shevchenko. La passivité de Rafael Forster sur cette action profitait à Ismaily qui prenait de vitesse Shershen et propulsait le ballon en plein dans les cages. Trois minutes après, c’était Rakistkiy qui se démarquait sur la ligne latérale démarquant la surface de réparation et qui centrait joliment pour Ordets, mal marqué par Kalitvintsev. Le score aurait pu être encore plus lourd pour le Shakhtar si le gardien Shevchenko n’avait pas réalisé une belle double-sortie sur la passe de Taison à Ferreira où Pylyavskiy coupait le hors-jeu. Un tir croisé d’Ismaily hors-cadre puis une énorme occasion de Stepanenko contrée par Shevchenko auraient également pu corser l’addition. C’est finalement le Zorya qui allait revenir dans les dix dernières minutes. En premier lieu, une faute de main de Pyatov donnait le ballon à Kharatin qui ne s’en privait pas pour relancer son équipe. En deuxième lieu, un joli numéro de Bonaventure qui effaçait Stepanenko faisait pleinement recoller le Zorya. Dans les toutes dernières minutes, un tir puissant de Marlos trouvait la transversale, retardant de quelques instants la victoire et le sacre du Shakhtar Donetsk après deux saisons d’appropriation du titre par le Dynamo Kiev.

Dynamo Kiev vs. Oleksandriya

Le titre officiellement attribué au Shakhtar, c’est sereinement que les hommes de Sergiy Rebrov abordaient cette rencontre. Dépassé dès l’entame de jeu, la défense d’Oleksandriya se tirait une balle dans le pied avec un penalty concédé dès la 5ème minute et transformé par Andriy Yarmolenko. Cinq minutes plus tard, Artem Besedin reprenait un centre de ce même Yarmolenko pour le deux à zéro. Juste avant la pause, le duo côté droit Yarmolenko – Morozyuk faisait des siennes avec à la conclusion Denys Garmash pour le troisième. Au retour des vestiaires, même sanction : un centre de Morozyuk repris par Garmash de la tête pour le quatrième pion. Une frappe de Sydorchuk repoussé par le portier d’Oleksandriya offrait à Mykola Morozyuk un but qui venait s’ajouter à ses deux passes décisives. Le jeune Viktor Tsygankov allait conclure le calvaire de l’adversaire avec une superbe frappe-retournée en pivot sur une merveille d’ouverture d’Andriy Yarmolenko. Victoire nette 6-0 face à une bien faible formation d’Oleksandriya.

La lutte pour le maintien

  • Deux équipes ont assuré leur présence dans l’élite la saison prochaine. Le Vorskla Poltava s’est maintenu en s’imposant à l’extérieur, sur le terrain du Volyn Lutsk (1-0). Serhiy Myakushko a inscrit l’unique but de la rencontre à la 24ème minute, une réalisation qui offre donc le maintien au Vorskla mais qui, en revanche, envoie encore un peu plus le Volyn vers la deuxième division. Sa relégation pourrait être actée le week-end prochain.
  • Le maintien est également validé pour le Stal Kamianske, vainqueur (2-1) du Karpaty Lviv. Les visiteurs ont ouvert très vite le score par l’intermédiaire de Nesertov, buteur dès la 5ème minute, mais le Stal a réagi en seconde période. Roman Debelko a égalisé à la 66ème minute, avant que Roman Karasyuk n’inscrive le but de la délivrance à deux minutes de la fin. Le Stal est maintenu alors que le Karpaty est plus que jamais sous la menace du Dnipro.
  • Le FK Dnipro aurait pu sortir de la zone rouge s’il l’avait emporté à Kropyvnytsky, dans l’antre du Zirka. Buteur en toute fin de rencontre à Lutsk la semaine dernière, Yevhen Cheberko a rapidement ouvert le score pour le finaliste de la Ligue Europa 2015 (7′), permettant aux siens de mener à la pause. En début de seconde période, le capitaine du Zirka Federico Pereyra égalise (48′) et offre un point à son équipe (1-1). Le Zirka Kropyvnytsky aurait pu se maintenir en cas de succès : ce n’est pas le cas mais il devrait, sauf scénario improbable, réussir à sauver sa peau. Le Dnipro a quant à lui raté l’occasion de sortir de la zone rouge mais il revient à deux petits points du Karpaty Lviv, premier non-relégable… qui est aussi son prochain adversaire.

L’équipe-type du week-end

La polémique du week-end

Nouveau (gros) soupçon de corruption en Persha Liga

Même si le pays essaye de lutter contre la corruption, certaines vieilles habitudes restent difficiles à changer. Surtout sur un match entre deux relégables (dont un déjà presque relégué) en seconde division. C’est ainsi que de fortes suspicions ont été jetées sur le match entre le 16ème et le 17ème de la Persha Liga ce week-end, un certain Skala-Sumy. Quelques heures avant le coup d’envoi, la côte pour une victoire de l’équipe à domicile a ainsi chuté de manière inexplicable, si ce n’est un arrangement. Elle est soudainement passée de 2,6/1 à 1,4/1, et a vu d’importantes sommes mises en jeu notamment sur le site BetFair. Nombreux bookmakers ont clôturé en urgence les paris sur ce match et une enquête est en cours du coté du comité d’éthique et fair play de la FFU (Fédération de Football Ukrainien). En attendant, Sumy garde toutes ses chances de maintien, comme on va le voir en dessous.

La « Persha Liga » ce week-end

Devant, tout va bien pour l’Illichivets Mariupol qui continue de se balader en tête du championnat avec son titre en poche. Dernière victoire en date, ce 2-0 chez un Bukovyna Chernivtsi qui n’est pas encore sauvé. Derrière, c’est le Desna qui a repris sa deuxième place à la faveur d’une victoire 2-0 contre le Hirnyk-Sport, alors que le Veres Rivne était tenu en échec 1-1 sur son terrain face à l’Obolon Kiev.

En bas, si c’est fini depuis longtemps pour Ternopil, battu cette fois 1-0 par Poltava sur son terrain. Ça l’est également pour le Skala Stryi, qui a pris 4-0 à domicile contre Sumy, lui aussi relégable et qui garde donc un espoir en se rapprochant à deux points de Mykolaiv, barragiste, et défait 2-0 à Kharkiv contre le Gelios, quatrième. Inhulets également en danger se rend aujourd’hui à Kramatorsk pour y défier l’Avanhard.

La fin de saison nous offre un florilège de matchs sans enjeu : le Kolos désormais cinquième et Arsenal Kiev se sont séparés sur le score de 1-1 alors que le Dnipro Cherkassy s’est imposé 1-0 contre le Naftovyk.

Le but du week-end

Il était trop difficile de n’en choisir qu’un seul. Il y a donc deux buts de la semaine et il y en a pour tous les goûts.
Les amateurs de frappes lourdes se délecteront sans doute du but inscrit par Ivan Brikner pour donner la victoire à l’Olimpik Donetsk face aux Chornomorets Odessa (1-0).

Ceux qui préfèrent les jolies ouvertures et les passes lumineuses apprécieront le sixième but inscrit par le Dynamo Kiev face au FK Oleksandriya. Si la finition de Tsyhankov est jolie, la passe décisive signée Sydorchuk n’est pas mal non plus.


 

Les tribunes du week-end

Shakhtar Donetsk | © ultras.org.ua

Dnipro | © Ultras Dnipro

Dynamo Kiev | © wbc.kiev.ua

Dynamo Kiev | © wbc.kiev.ua

Nyva Ternopil (D3) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Mourad Aerts, Rémy Garrel, Adrien Laëthier et Philippe Ray.

 

Retour sur la journée 28 d’UPL 2016/2017 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a discuté foot à 8 avec Dmitry Smirnov et Elizaveta Kuzenkova

Dans le cadre de  la Continental Football League 2017, on a eu la chance de discuter avec Dmitry Smirnov, président de la...

Fermer