Cette dernière journée des matchs aller de la deuxième phase aura vu le Shakhtar Donetsk faire un grand pas vers le titre et la lutte pour le maintien s’animer encore un peu plus.

La lutte pour l’Europe

Zarya Lugansk 0-1 Mariupol

Le Zarya Lugansk et le FK Mariupol s’affrontaient, le premier pour rattraper le FK Oleksandriya, le second pour rattraper le premier.

Le début de match est dominé par le Zarya qui se procure une première occasion avec Lyednyev qui tire depuis l’extérieur de la surface, mais le tir est dévié par Churko qui défend de la tête dans la surface alors que le ballon fusait vers le cadre. Sur corner de Lyednyev, Hromov est trouvé aux six mètres de la tête. Sa reprise termine bien au fond des filets, mais le but est refusé pour un hors-jeu. Lugansk obtient une nouvelle occasion sur une attaque du flan de Mykhaylychenko qui centre pour Lyednyev, dont la passe en retrait à l’intérieur des six mètres est manquée de peu par Budkivskyi qui s’était jeté à terre trop tard alors que le but était vide face à lui. Cependant, contre le cours du jeu, Mariupol ouvre le score lorsque Zubkov est servi sur un long ballon et peut battre Shevchenko une fois entré dans la surface, avec une passe latérale vers Ruslan Fomin à la conclusion (0-1, 34e).

Au retour des vestiaires, Mariupol ne passe pas loin de doubler la mise sur un coup-franc aérien tiré depuis le rond central qui force Shevchenko à repousser en corner, avant qu’un autre coup-franc ne mette encore le gardien à contribution, avec une tête de Danylo Sikan contrée à bout portant. Néanmoins, le Zarya domine, mais pas de façon bien précise. Un long ballon de Karavayev est reçu de la tête par Lyednyev qui manque toutefois le cadre d’au moins un mètre. Mariupol arrive à profiter de cette situation où Lugansk n’arrive pas à concrétiser ni à se montrer plus incisif, avec notamment Zubkhov qui s’infiltre dans la surface, mais dont le tir croisé passé à côté de la base du poteau. Néanmoins, il n’y aura pas de regret à avoir. Le Zarya gâche en effet l’une de ses plus belles occasions lorsque l’entrant Ivanović se retrouve seul face au gardien Halchuk, qui réalise une détente à terre parfaite pour repousser le tir du footballeur serbe.

Très mauvaise opération du Zarya qui s’incline avant d’affronter le Dynamo Kiev et le Shakhtar Donetsk. Pour rattraper Oleksandriya, Lugansk est mathématiquement obligé de battre l’un des deux poids lourds et de réaliser le sans-faute tout en espérant qu’Oleksandriya perde au moins quatre matchs. Autant dire qu’un tel scénario a peu de chances de se produire. Au contraire, Mariupol remonte dangereusement au classement et n’a plus que deux points de retard.

Dynamo Kiev 1-1 Oleksandriya

Les deux formations entament la rencontre avec ardeur mais c’est bien les visiteurs qui créent la surprise en menant au score au bout de neuf minutes. Valeriy Luchkevych, prêté par le Standard Liège, profite d’un centre manqué qui passe au milieu d’une forêt de jambes dans la surface du Dynamo pour pousser le ballon au fond. Les locaux réagissent rapidement avec des tentatives de Volodymyr Shepelev et Carlos De Pena, mais le cadre se dérobe en cette première période. La fin des 45 premières minutes est marquée par la superbe frappe de Mykyta Kravchenko, magnifiquement repoussée par Yuri Pankiv, très souvent intraitable contre le Dynamo.

Kiev passe à la vitesse supérieure en seconde période, avec une première alerte à la 48e minute. Mykola Shaparenko bien décalé sur la droite de la surface trouve la barre transversale d’Oleksandriya. L’heure de jeu passée, c’est le jeune attaquant Nazary Rusyn qui se fait oublier sur la gauche. Bien servi par Viktor Tsygankov, Rusyn égalise. Le score en reste là en ce samedi après midi. Un match nul (1-1) qui ne fait pas les affaires du Dynamo, largement distancé par le Shakhtar au classement.

Shakhtar Donetsk 5-0 FK Lviv

Le Dynamo Kiev tenu en échec un peu plus tôt dans la journée, le Shakhtar Donetsk a l’occasion de faire une superbe opération et de mettre quasiment fin à tout suspense dans la course au titre en cas de victoire à Kharkiv face au FK Lviv. Le promu, qui reste sur quatre défaites en autant de matchs depuis le début de la deuxième phase, semble assez nettement à la portée du champion en titre.

Cette rencontre se place sous le signe du Brésil qui ne compte pas moins de douze représentants sur la pelouse (cinq côté Shakhtar et sept côté FK Lviv, sans compter Júnior Moraes qui a acquis la nationalité ukrainienne1).
C’est d’ailleurs l’un des Auriverde présents sur le terrain qui ouvre le score, bien malgré lui. La domination sans partage du Shakhtar Donetsk depuis le coup d’envoi est récompensée à la 17e minute : Júnior Moraes reprend un centre en retrait d’Ismaily. Alvaro, en tentant de dégager le ballon en corner, ne parvient qu’à trouver son gardien Oleksandr Bandura. Le rebond est fatal au défenseur du FK Lviv qui voit le ballon lui revenir avant de terminer sa course au fond des filets. Peu après la demi-heure de jeu, Júnior Moraes manque d’un rien de doubler la mise mais il voit sa balle piquée passer à côté (33e). L’actuel meilleur buteur du championnat est décidément peu en réussite ces dernières semaines, lui qui n’a pas marqué depuis le 3 avril et qui a raté deux penaltys dans l’intervalle. À la pause, malgré l’écrasante domination du Shakhtar, le score n’est que de 1-0.

Le club du Donbass se montre davantage efficace au retour des vestiaires : Wellington Nem, lancé dans la profondeur par Taison, pique son ballon devant Bandura et double la mise (51′). Le milieu de terrain offensif brésilien, qui semble enfin avoir la confiance de Paulo Fonseca, inscrit son deuxième but sur les deux derniers matchs. Le Shakhtar parvient ensuite à enchaîner : Taison se fait à nouveau passeur décisif, cette fois pour Serhiy Bolbat (55′), avant d’initier l’action du quatrième but en lançant Júnior Moraes, qui trouve Viktor Kovalenko pour conclure (62e). Le festival Taison prend fin à l’entame du dernier quart d’heure : son centre est repris par Alan Patrick dont la reprise n’est que freinée par un Bandura qui doit à nouveau chercher le ballon au fond de ses filets (76′).

Le Shakhtar Donetsk n’a pas raté l’occasion de se rapprocher du titre : ce large succès (5-0) face au FK Lviv lui permet de prendre neuf points d’avance sur le Dynamo Kiev à cinq matchs du terme. Quant au FK Lviv, il s’éloigne avec cette cinquième défaite de rang de la cinquième place, qui sera européenne si le Shakhtar Donetsk réalise le doublé coupe – championnat.

(1 naturalisé ukrainien juste avant la dernière trêve internationale, Júnior Moraes a participé aux deux premiers matchs de l’Ukraine comptant pour les éliminatoires de l’Euro 2020 (match nul 0-0 au Portugal et victoire 2-1 au Luxembourg). Son éligibilité a été contestée par le Portugal et le Luxembourg qui ont déposé une réserve auprès de l’UEFA : le joueur, présent en Ukraine depuis 2012 (Metalurh Donetsk, Dynamo Kiev et Shakhtar Donetsk) ne remplirait en effet pas les critères de la FIFA concernant un changement de sélection. Júnior Moraes a en effet passé quelques mois en prêt en Chine début 2017, avant d’avoir atteint les cinq ans de résidence requis dans le pays d’accueil. L’Ukraine, s’appuyant sur la période relativement courte de présence du joueur à l’étranger et sur le fait que celui-ci doive revenir en Ukraine à l’issue de son prêt, a finalement obtenu gain de cause auprès de l’instance européenne alors qu’elle pouvait perdre sur tapis vert les quatre points acquis sur le terrain)

La lutte pour le maintien

  • En s’imposant (2-1) sur le terrain du Karpaty Lviv, l’Arsenal Kiev a obtenu sa quatrième victoire en cinq matchs depuis le début de la deuxième phase, soit davantage que sur l’ensemble de la première. Le capitaine Serhiy Vakulenko ouvre le score pour l’Arsenal à la 10e minute, inscrivant ainsi son septième but de la saison. En supériorité numérique après l’expulsion du buteur du Karpaty Maryan Shved (45’+3), l’Arsenal doublera la mise grâce à l’ancien international ukrainien (et meilleur buteur du championnat en 2009) Oleksandr Kovpak (74′), entré en jeu dix minutes plus tôt. Le Camerounais Martin Hongla réduira ensuite le score pour le Karpaty Lviv (82′).
    Ce succès permet à l’Arsenal Kiev de rester barragiste et pourquoi pas de rêver à un maintien direct. Le Karpaty Lviv, lui aussi barragiste, n’a plus qu’un point d’avance sur son adversaire du jour.
  • L’Arsenal Kiev doit toutefois continuer à regarder derrière lui puisque le Chornomorets Odessa, lanterne rouge, a créé la sensation en l’emportant chez le Desna Chernigiv, septième (4-2). Après un peu plus de vingt minutes de jeu, le Desna prend pourtant l’avantage au score grâce à des buts de Denys Favorov (13e) et Andriy Hitchenko (22e), entrecoupés par l’égalisation d’Árni Vilhjálmsson (19e). Ce dernier s’offre un doublé à la 86e minute, prélude d’une fin de match complètement folle : Vasyl Pavlov (90e) puis Mykola Musolitin (90e+4) offrent au club d’Odessa sa première victoire depuis le début de la deuxième phase. Le Chornomorets, s’il est toujours dernier, reste à trois points de l’Arsenal Kiev. Le Desna Chernigiv conserve quant à lui sa septième place.
  • Le Desna peut s’estimer heureux que le Vorskla Poltava n’ait pas profité de son faux pas, lui qui a été tenu en échec (1-1) par l’Olimpik Donetsk à Kiev. Le capitaine Volodymyr Chesnakov ouvre le score en première période pour le Vorskla (39e), avant que Hennadiy Pasich n’égalise (63e). Le Vorskla Poltava termine la rencontre en infériorité numérique après l’expulsion de Martynenko (86e). S’il manque l’occasion de s’emparer de la septième place, le Vorskla Poltava revient à un point du Desna Chernigiv. L’Olimpik Donetsk reste quant à lui neuvième, donc premier non-relégable, avec trois points d’avance sur le Karpaty Lviv et quatre sur l’Arsenal Kiev.

Les classements

Matchs joués // Victoires // Nuls // Défaites // Buts Marqués // Buts Encaissés // Différence de Buts // Points

Lutte pour le titre

1Shakhtar Donetsk272241629+5370
2Dynamo Kiev2719444614+3261
3Oleksandriya2714673625+1148
4Zarya Lugansk2710893428+638
5Mariupol27106112939-1036
6FK Lviv2779112333-1030

Lutte pour le maintien

7Desna Chernigiv27105123234-235
8Vorskla Poltava27104132438-1434
9Olimpik Donetsk27610113239-728
10Karpaty Lviv2767143444-1025
11Arsenal Kiev2773172046-2624
12Chornomorets Odessa2756161942-2321

Le but du week-end

En reprenant de volée un centre parfait de Denys Norenkov, Vasyl Pavlov a permis au Chornomorets Odessa de prendre l’avantage en toute fin de rencontre sur le terrain du Desna Chernigiv. Ce but et la victoire (4-2) qui en découle permettent aux espoirs de maintien du Chornomorets de demeurer intacts.

L’équipe type du week-end

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Karpaty Lviv | © ultras.org.ua
Pollisya (D3) | © ultras.org.ua
Bukovyna (D3) | © ultras.org.ua
Bukovyna (D3) | © ultras.org.ua
Dnipro (Ligue amateur) | © ultras.org.ua
Dnipro (Ligue amateur) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la Une : © ultras.org.ua

Retour sur la journée 27 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 1 vote[s]

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.