Retour sur la journée 27 de RPL – Championnat de Russie de football

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 13 mai 2015

Le sprint final a commencé en Russian Premier League, le championnat de Russie de football vient d’achever sa 27ème journée. Il n’en reste désormais plus que trois et l’équipe russe de Footballski revient sur ce qu’il s’est passé durant ce week-end déjà décisif.

Le match de la rédac’:

Lokomotiv Moscou 1 vs. 3 CSKA Moscou – Niasse (38′) | Dzagoev (35′), Tosic (56′), Natkho (68′)

Lokomotiv XI : Guilherme – Logashov, Corluka, Pejcinovic, Yanbaev – Mikhaylik, Tarasov – Samedov, Fernandes, Maicon – Niasse. (Fernandes -> Miranchuk 46′; Maicon -> Kasaev 63′; Tarasov -> Skuletic 81′)
CSKA XI : Akinfeev – Fernandes, Ignashevitch, V.Berezutsky – Natkho, Milanov – Tosic, Dzagoev, Eremenko – Musa. (Dzagoev -> A.Berezutsky 77′; Tosic -> Strandberg 81′; Eremenko -> Panchenko 90+2′)

Le choc de cette 27ème journée de Russian Premier League n’est autre qu’un derby moscovite entre le Lokomotiv, 7ème, et le CSKA, 3ème au coup d’envoi. Deux équipes aux parcours bien différents malgré des ambitions similaires. Le Lokomotiv est en difficulté au classement en cette fin de saison. Désormais à 9 points de la zone Europe, les hommes de Miodrag Bozovic se sont toutefois qualifié pour la finale de la Coupe de Russie où ils affronteront le Kuban Krasnodar, qui va lui aussi pour aller chercher une qualification européenne. Le CSKA de son coté fut longtemps deuxième et se retrouve désormais en 3ème position derrière la stupéfiante équipe de Krasnodar en passe d’aller chercher la première qualification pour la Ligue des Champions de son histoire.

Pas vraiment de suspense dans cette rencontre, le CSKA qui fait office de favori est clairement au dessus d’une équipe du Lokomotiv en difficulté tout au long de la rencontre. L’ouverture du score intervient à la 35ème minute quand Mario Fernandes centre en retrait pour Alan Dzagoev, qui place une frappe tendue ne laissant aucune chance à Guilherme. Le Lokomotiv va cependant profiter d’une grossière erreur de Sergey Ignashevitch pour égaliser 3 minutes plus tard quand Oumar Niasse va profiter des fautes de concentration de la défense centrale du CSKA.

Au retour des vestiaires, le CSKA ne laisse plus aucune chance d’y croire au Lokomotiv. Un homme en particulier va s’illustrer: l’ailier serbe Zoran Tosic, qui va redonner l’avantage au CSKA après un slalom phénoménal dans la défense du Lokomotiv. Bibras Natcho se charge ensuite de corser l’addition a la 68ème minute sur penalty pour une victoire finale de 3-1. Un match assez dramatique pour le Lokomotiv qui n’aura rien montré. Le coach Miodrag Bozovic démissionne d’ailleurs dès le lendemain. De son coté le CSKA maintien la pression sur Krasnodar, tenu en échec sur la pelouse de l’Amkar. Troisième a deux points de la deuxième place a trois journées de la fin, tout est encore possible.

Slutskiy félicite Tosic, décisif dans ce match

Slutskiy félicite Tosic, décisif dans ce match

 

Le grand format:

Zenit Saint-Pétersbourg 3 vs 0 FK Rostov – Shatov (45′), Hulk (45’+2′), Rondón (87′)

Zenit XI : Lodygin – Anyukov, Garay, Lombaerts (12′ Neto), Criscito – Javi García, Witsel – Arshavin (72′ Ryazantsev), Danny©, Shatov – Hulk (82′ Rondón)
Rostov XI : Pletikosa© – Bastos, Novoseltsev, Dyakov – Kalachev (75′ Poloz), Torbinskiy (72′ Rebko), Kanga, Gaţcan, Bordachev – Azmoun (46′ M. Doumbia), Bukharov

Dans sa marche au ralenti vers le titre, le Zenit Saint-Pétersbourg accueille une équipe en lutte pour le maintien, quasiment condamnée en fin d’année dernière mais en net regain de forme en 2015 : le FK Rostov.

Le Zenit Saint-Pétersbourg aligne son équipe habituelle à une surprise près : la titularisation d’Andrei Arshavin sur l’aile droite de l’attaque. L’ancien joueur d’Arsenal n’avait plus été titluaire depuis la 10ème journée et un nul face à Krasnodar (2-2, le 18 octobre). Hulk est toujours aligné seul en pointe au détriment de Rondón, à nouveau remplaçant. Sous la houlette de Kurban Berdiyev, Rostov se présente de manière assez prudente avec une défense à trois et une équipe taillée pour le contre.

Rostov se procure d’ailleurs la première situation chaude du match, obligeant Ezequiel Garay à intervenir sur sa ligne après moins d’une minute de jeu. Obligé de procéder à un changement après douze minutes seulement (Lombaerts, blessé, cédant sa place à Neto), le Zenit va réagir sous l’impulsion de Hulk. En l’espace de quatre minutes, le Brésilien manque le cadre (18′) avant de perdre son duel face à Pletikosa (22′). Rostov se crée ensuite une belle occasion par l’intermédiaire d’un ancien du Zenit, Aleksandr Bukharov, qui échoue face à Lodygin (36′). C’est le tournant de la rencontre car les locaux vont anéantir les espoirs du vainqueur de la dernière Coupe de Russie en quelques minutes, peu avant la pause. Suite à un contre parfaitement mené, Oleg Shatov se retrouve en position favorable dans la surface de réparation. Après avoir crocheté Bastos, l’international russe parvient à battre Pletikosa pour l’ouverture du score (45′). Deux minutes plus tard,le Zenit obtient un bon coup franc suite à une faute de Dyakov sur Anyukov. Un coup franc légèrement excentré sur la droite, idéal pour une frappe puissante de Hulk. Mais au lieu de frapper en force, l’ancien joueur de Porto préfère envoyer une balle enveloppée par dessus le mur qui finit sa course au fond des filets. À la pause, le Zenit a déjà fait l’essentiel.

En seconde période, le Zenit se contente de gérer en profitant des éventuels contres. Ryazantsev, entré en jeu à la place d’Arshavin, voit notamment Pletikosa s’interposer sur sa reprise (80′). Mais c’est un autre joueur entré en jeu qui s’illustre, en l’occurrence Rondón. Lancé par Criscito, l’international vénézuélien contrôle pour se mettre dans le sens du but avant de battre Pletikosa (87′). Et un, et deux, et trois zéro, c’en est fini pour Rostov qui a néanmoins l’occasion de sauver l’honneur dans les arrêts de jeu par Dyakov, dont le coup franc est sorti par Lodygin.

Avec ce succès (et le match nul de Krasnodar face à l’Amkar Perm), le Zenit se rapproche un peu plus du titre de champion. Le FK Rostov devra quant à lui lutter jusqu’au bout pour ne pas descendre.

 

Les autres matchs du week-end ( de vendredi et de lundi) :

Ural Ekaterinburg 1 vs. 1 FK Ufa

Match très important en vue du maintien à Tyumen pour deux équipes en position délicate. Les locaux sont actuellement en play-off de relégation tandis que les visiteurs sont juste au dessus de la zone rouge. Ce sont les Bahskirs qui vont se mettre rapidement en évidence avec deux contres bien exploités par leurs deux brésiliens Diego et Marcinho mais Zabolitny le portier d’Ekaterinbourg remporte les duels. Les locaux réagissent dans la foulée. Sur un bon centre de Markov, Smolov reprend la balle du bout du pied mais touche la barre ! Le match s’emballe et ce sont les joueurs d’Ufa qui vont en profiter. Sur un coup franc excentré de Marcinho, Alikin passe devant son vis-à-vis et propulse le ballon au fond des filets ! 1-0 à la pause pour Ufa. Mais dès le début de la seconde mi-temps les joueurs d’Ural vont égaliser. Sur un coup franc d’Acevedo, Khozin reprend la balle miraculeusement dans la surface après un gros cafouillage et égalise au meilleur moment. Les locaux continueront de pousser toute la deuxième période mais ni Smolov, ni Stavpets ne tromperont la vigilance de Yurchenko. 1-1 score final, mauvaise opération pour les joueurs d’Ekaterinbourg qui restent bloqués dans la zone de barrages et affronteront le Dinamo Moscou lundi. De son côté Ufa prend un peu d’air avec deux points d’avance sur Ural et affrontera le Zenit dimanche.

Rubin Kazan 1 vs. 0 Kuban Krasnodar

Match décisif pour une place européenne pour le Rubin Kazan qui affrontait une équipe du Kuban qui n’a plus rien à jouer en championnat cette saison. Le début de match est contre toute attente en faveur du Kuban mais la solidité défensive du Rubin empêche les joueurs de Krasnodar d’ouvrir le score. Pas grand chose à se mettre sous la dent en première mi-temps si ce n’est une frappe de Kanunnikov pour les Tatars, qui passe au ras du poteau. La seconde mi-temps est également pauvre en occasion mais est ponctuée d’un but fantastique pour le Rubin. A la 71ème minute Ozdoev réalise un festival dans la surface du Kuban en éliminant quatre défenseurs et en propulsant la balle dans les cages. Un très beau but qui permet au Rubin de prendre la tête. Les locaux continuent d’être offensifs mais loupent de belles occasions. Ils sont néanmoins bien aidés en fin de match par l’expulsion de Rabiu (troisième carton rouge en deux matchs pour le Kuban) et ramènent les trois points de la victoire. Le Rubin reste donc en course pour les places européennes avec seulement un point de retard sur le Dinamo Moscou, dernier qualifié européen, et affrontera le Lokomotiv samedi. De son côté le Kuban prépare tranquillement sa finale de coupe et reste à la 9ème place. Les joueurs de Krasnodar affronteront l’Amkar samedi.

Terek Grozny 4 vs. 2 Spartak Moscou

Le Spartak, de retour en forme, doit confirmer sur le terrain du Terek qui ne joue plus rien en cette fin de saison. Après une première occasion de Mauricio pour les locaux, ce sont bien les joueurs de la capitale qui ouvrent le score par le jeune Krotov, qui inscrit son tout premier but à ce niveau de compétition. Les affaires vont ensuite, pense-t-on, sérieusement se compliquer pour les Tchétchènes avec l’expulsion d’Ivanov, coupable d’avoir poussé Davydov juste devant l’arbitre pour montrer son mécontentement suite à une grosse faute du jeune attaquant moscovite. Mais dès la reprise des vestiaires, c’est bien le Terek qui égalise par une frappe puissante de Mbengue (passe décisive de Lebedenko). Il ne faut que quatre minutes au jeune Sénégalais pour récidiver et voici Grozny devant à la 53ème minute. Dès lors, le Spartak, toujours en supériorité numérique, va essayer de revenir par Jurado puis Parshivlyuk, mais c’est la star du club Quincy Promes qui égalise suite à un joli centre de Kombarov. Il reste alors 15 minutes et on imagine que le Spartak va peut-être pouvoir s’en sortir pour ne pas lâcher la course à l’Europa League, mais c’est à une toute autre fin de match que nous allons assister avec un doublé d’Ailton suite à deux passes longues. Grâce à ce doublé réalisé dans les arrêts de jeu, le Terek Grozny s’impose donc 4-2 et cela fait encore une nouvelle défaite inexplicable pour le Spartak Moscou.

Dinamo Moscou 0 vs. 0 Torpedo Moscou

Le deuxième derby moscovite du jour oppose le Dinamo au Torpedo. Un derby sous le signe de l’inefficacité offensive, les deux équipes parvenant a se créer des occasions mais enchaînant les maladresses lorsqu’il s’agit de réussir le dernier geste. Coté Torpedo, ce match nul est assez inespéré, tenir en échec le Dinamo sur sa pelouse quand on lutte pour sa survie dans l’élite restant un très bon résultat. Du côté du promu on va sans doute se contenter de ce point. Côté Dinamo en revanche, on perd 2 points précieux dans l’optique de la course à la Ligue des Champions, avec le FK Krasnodar tenu en échec sur la pelouse de l’Amkar et le CSKA Moscou victorieux du Lokomotiv plus tôt dans la journée. Statu-quo au classement pour les deux équipes, le Dinamo reste 4ème alors que le Torpedo occupe toujours la dernière place. Lors de la prochaine journée le Dinamo se déplacera sur la pelouse de l’Ural, le Torpedo sera lui attendu du coté du FK Krasnodar.

Yuri Zhevnov, héroïque face au Dinamo

Yuri Zhevnov, héroïque face au Dinamo

 

Dans les deux derniers matchs du week-end, l’Amkar, décidément très fort contre les gros, a obtenu le match nul face à un FK Krasnodar qui se met en danger dans la course à la deuxième place qualificative en C1. Tout s’est joué en première mi-temps, l’excellent Polonais Janusz Gol répondant à l’ouverture du score de Mauricio Pereyra. Les sudistes ont pourtant eu la possession ainsi que la domination territoriale mais ce sont les Permiaques qui se sont montrés les plus incisifs dans la zone de vérité en frappant 20 fois au but. De son côté, le Mordovia Saransk a définitivement assuré son maintien en dominant 1-0 Arsenal Tula, qui est donc toujours en danger à l’avant dernier place (le seul des cinq derniers qui n’a pas fait match nul ce week-end). Et c’est le premier but en Russie du Français Damien Le Tallec qui assure cette victoire.

 

La polémique du week-end :

Le Dinamo Moscou a des problèmes avec le bien connu fair-play financier. Il risque non seulement une amende mais bel et bien l’exclusion de toutes compétitions européennes l’année prochaine. En effet, le contrat de sponsoring conclu avec la VTB-Bank (banque appartenant à M. Rotenberg et qui est actuellement d’ailleurs sous le coup de sanctions internationales) s’élève à environ 850 millions d’euros, ce qui est plus de dix fois la norme pour ce genre de sponsor selon l’UEFA. Plus encore, la masse salariale représente plus de 70% du budget de fonctionnement du club, ce qui est contraire à ce qu’accepte l’UEFA en la matière. Il s’agit donc d’une affaire à suivre, mais l’équipe de Mathieu Valbuena pourrait se retrouver privée de coupe d’Europe l’année prochaine (à condition qu’ils parviennent à aller chercher cette qualification sur le terrain tout d’abord).

Le but du week-end :

Magomed Ozdoev se joue de toute la défense du Kuban Krasnodar afin d’offrir les trois points à son équipe du Rubin Kazan.

Mais le football russe, c’est aussi le troisième échelon (D2 Vostok que vous avez pu découvrir avec nous) et vous pouvez donc découvrir ce but inscrit par le Metallurg Novokuznetsk face au Dinamo Barnaul cette semaine:

[youtube vIZG-kSlzWI]

L’équipe type du week-end :

9 équipes sont représentées cette semaine dans l’équipe type.

Le jeune Sénégalais MBengue, auteur d’un doublé très important pour le Terek, est coiffé sur le fil pour le titre du légionnaire du week-end par Zoran Tosic qui a été dominant pour le CSKA face aux cheminots dans un des derbys de Moscou. Pour le Russe du week-end, on reste également dans l’ambiance des derbys avec l’incroyable performance de Zhevnov, le portier du Torpedo, artisan principal du match nul des « constructeurs de voitures » face au Dinamo.

 

Le classement :

Le CSKA revient à deux points de la C1

Le point FNL :

Les fans de Tomsk n'ont pas fait le long déplacement pour rien

Les fans de Tomsk n’ont pas fait un long déplacement pour rien

RAS en haut de tableau car les 6 premiers ont gagné, le Tom se reprend bien en cartonnant le Volga chez lui 5-0 et maintient l’écart sur le Gazovik, qui risque d’échouer malgré sa victoire 2-0 contre le Khimik Dzerzhinsk, qui est quasiment condamné à la D2. Anzhi, Samara et Tosno ont assuré devant, respectivement face à Tyumen 3-1, à Sakhalin 3-0 et à Kaliningrad 2-0. Le Shinnik s’est donc lui aussi imposé 1-0 face au Sibir grâce à Steshin.  En bas, Dzerzhinsk va descendre en compagnie du Dinamo qui a quand même marqué son premier but depuis très longtemps et a fait très peur au SKA-Energiya qui n’a gagné qu’en fin de match 2-1 grâce à Nathan Junior (auteur d’un doublé). Baltika et le SKA comptent donc deux points d’avance sur Sakhalin, alors que Tyumen et le Sokol Saratov, tenu en echec 1-1 à Astrakhan, ont eux 5 points d’avance sur la zone rouge.  Enfin dans le match du ventre mou, c’est le Yenisey qui a triomphé du Luch-Energiya Vladivostok 2 buts à 0. Prochaine journée, samedi prochain avec la possible officialisation des 4 premiers ainsi que du nouveau dans la lutte pour le maintien avec par exemple un Baltika – Tyumen. Le SKA recevra lui Yenisey à 5 heures du matin (heure française).

 

 

 

Antoine Jarrige, SovietXav, Karim Hameg & Adrien Laëthier.

Retour sur la journée 27 de RPL – Championnat de Russie de football
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#36 Les images de la semaine

Albanie : Derby de Tirana Match capital cette semaine en Albanie entre le Partizani et Tirana dans le derby de...

Fermer