Retour sur la journée 26 d’UPL 2016-2017 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 25 avril 2017

Le classique ukrainien entre le Dynamo Kiev et le Shakhtar Donetsk est l’événement marquant de cette 27ème journée du championnat d’Ukraine et constituera donc le sujet principal de cet article.

Les résumés du week-end

Dynamo Kiev vs. Shakhtar Donetsk

Dynamo XI : Koval/Pantić – Vida – Kádár (82′ Ochihava)/Morozyuk – Shepelev – Sydorchuk (65′ Rybalka) – Antunes/Yarmolenko© – Besyedin – Harmash (65′ Tsyhankov)
Shakhtar XI : Pyatov/Srna© – Kucher – Rakitskyi – Ismaily/Kovalenko (80′ Malyshev) – Stepanenko/Marlos – Taison (90′ Dentinho) – Bernard/Ferreyra (90’+3′ Kryvstov)


Le toujours très attendu Dynamo-Shakhtar, pour l’honneur seulement cette fois-ci, donnait l’occasion à Sergiy Rebrov d’éprouver son 3-4-3 face à une grosse cylindrée. Le Stade Olympique de Kiev chavire dès la troisième minute quand Andriy Yarmolenko croit ouvrir le score d’un superbe ciseau aux six mètres. L’arbitre refuse le but pour une légère poussette du bras sur le défenseur de Donetsk Ismaily. Dominateur, le Shakhtar est logiquement récompensé une dizaine de minutes plus tard avec l’ouverture du score de Facundo Ferreyra de la tête sur un centre de Taison. Le Hongrois Tamás Kadár estdoublement fautif sur le but, avec une glissade au début de l’action puis un oubli de marquage sur l’attaquant argentin du Shakhtar. Le Brésilien Bernard a dans la foulée l’occasion de doubler la mise après une face à face avec Maksym Koval. Le duel est remporté in extremis par le portier ukrainien. Avantage logique du Shakhtar à la pause, dominant au milieu de terrain, se projetant très rapidement vers l’avant.

En deuxième période, le Shakhtar se contente de gérer son avantage face à une équipe du Dynamo Kiev rendue totalement inoffensive par la tactique de Fonseca. Le double champion en titre n’est ainsi parvenu à ne tirer qu’une seule fois au cours du deuxième acte. Le Shakhtar se procure la meilleure opportunité via son buteur Facundo Ferreyra donc la tentative fuit de peu le cadre de Koval (61′). Avec cette victoire (1-0), le Shakhtar Donetsk s’assure quasiment le titre. Avec quatorze points d’avance sur le Dynamo Kiev à six journées du terme, il pourrait être sacré dès la semaine prochaine si les résultats lui sont favorables. Quasiment assuré de la deuxième place, le Dynamo devrait quant à lui vivre une fin de saison en roue libre.

 

Oleksandriya vs. Olimpik Donetsk

Ce match important dans la course à la Ligue Europa opposait deux équipes peu en forme depuis le début de la deuxième phase, chacune d’entre elles n’ayant obtenu qu’un match nul pour deux défaites. L’Olimpik Donetsk restait même sur deux corrections (0-4) face au Dynamo puis au Shakhtar. Dans ce duel d’équipes en crise, c’est Oleksandriya qui l’emporte grâce à un but de renard des surface d’Artem Polyarus en début de deuxième période (48′). Grâce à cette victoire, Oleksandriya reprend la quatrième place à son adversaire du jour.

 

Zarya Lugansk vs. Chornomorets Odessa

Le Zorya Louhansk et les Tchornomorets Odessa se sont livrés une partie spectaculaire au terme de laquelle les visiteurs ont pris les trois points pour se rapprocher de l’Europe. Longtemps prétendant à la Ligue des champions, le Zorya est en train de couler, lui qui reste sur 7 défaites consécutives à domicile et il voit sa troisième place, synonyme de Ligue Europa menacée. Au contraire, les Tchornomorets Odessa sont sur une dynamique positive. Ceux qui ont fait tomber le Shakhtar Donetsk ont confirmé ensuite contre Oleksandriya et n’attendaient que de confirmer contre une autre grosse cylindrée du championnat.

La rencontre a débuté sur les chapeaux de roue avec deux équipes joueuses et motivées. Le Zorya semblait dominateur mais manquait de précision comme cela a souvent été le cas cette année et il le payait assez tôt sur un contre rondement et très rapidement mené par Kovalets sur son aile droite, son centre trouvant Korkishko qui battait le gardien Levchenko. Le Zorya avait l’occasion d’égaliser au retour des vestiaires suite à une faute de Tatarkov sur Lipartia en pleine surface de réparation. Rafael Forster se chargeait d’égaliser pour l’équipe de Louhansk, mais commettait à son tour une faute dans la surface sur Tretyakov. Korkishko redonnait un avantage à Odessa, cette fois définitif. Pour ne pas terminer sa saison sous pression, le Zorya devra se remobiliser alors que les Tchornomorets devront poursuivre sur cette dynamique pour retrouver une Europe où ils avaient posé beaucoup de problèmes à Lyon.

La lutte pour le maintien

  • Le Stal Kamianske est bien parti pour enchaîner une troisième saison dans l’élite. Vainqueur (1-0) du Zirka Kropyvnytsky, le club de l’oblast de Dnipropetrovsk compte quinze points d’avance sur le premier relégable à six journées de la fin. Bien que battu, le Zirka ne devrait pas avoir non plus de souci à se faire.
  • Le FK Dnipro se réveille. Vainqueur (2-0) d’un Vorskla Poltava en roue libre car quasiment assuré du maintien, le Dnipro quitte la dernière place mais il aura encore beaucoup à faire pour se maintenir.
  • Dans le même temps, le Karpaty Lviv a en effet renforcé sa position de premier non-relégable grâce à son succès (1-0) face au Volyn Lutsk, à nouveau lanterne rouge. Le Karpaty conserve six points d’avance sur le Dnipro.

L’équipe-type du week-end

La polémique du week-end

La bataille pour la création d’un nouveau club à Kharkov

C’est l’un des drames de la dernière saison d’UPL, la dissolution du mythique Metalist Kharkov. Le club de la seconde ville du pays largement supporté par une grosse communauté d’ultras a payé les errements financiers de son ancien président, Serhiy Kurchenko et s’est vu exclu de toutes compétitions professionelles. Ce « brave » Serhiy n’est d’ailleurs toujours pas décidé à lâcher l’affaire (malgré des actifs financiers gelés) et compte bien rester le propriétaire du club principal de Kharkov. Il a ainsi lancé en Juillet 2016, le SK Metalist Kharkov, inscrit en division amateur régionale. Les ultras du Metalist, qui ont un temps eux-même entretenu le centre d’entraînement laissé à l’abandon, ont décidé de supporter l’autre club naît sur les cendres du FK Metalist Kharkov, le « FK Metalist 1925 Kharkov. »

Ce nouveau Metalist (1925 étant l’année de création du Metalist original) est supporté par une entreprise appellée Avangard Kharkiv spécialisé dans le traitement des métaux mais surtout présidé par un membre de la majorité présidentielle de Poroshenko, Oleksandr Davtyan. Le club joue depuis Mars dans le Metalist Stadium et devrait intégrer la troisième division nationale professionelle l’an prochain avec la perspective d’un retour dans l’élite d’ici trois ans. Espérons que le projet réussise car il est vital pour le football ukrainien.

La « Persha Liga » ce week-end

Aucun changement en tête de la Persha Ligâ où les positions se figent en fin de saison. Illychivets devrait ainsi monter après une nouvelle victoire, cette fois contre le Naftovyk, 1-0. Ses deux poursuivant ménagent eux le suspense : le Desna Chernigiv qui s’est imposé 2-0 contre l’Avanhard Kramatorsk maintient sa courte tête d’avance sur le Veres Rivne, vainqueur 2-1 sur la pelouse d’Inhulets, quatorzième.

Quatrième et cinquième, le Kolos et le Helios Kharkiv se sont eux aussi imposé. Les premiers 2-1 à Striy contre un Skala qui s’enfonce de plus en plus vers la Druha Liga, bien dommage pour ce club formateur. Les seconds, chez leurs voisins de Poltava sur le même score.

Le Skala devrait être accompagné de Ternopil dans son chemin vers la Druha Liga qui a été battu une nouvelle fois, cette fois sur la pelouse du Hirnyk Sport qui se bat toujours pour sa survie. Sumy accuse également cinq points de retard sur le maintien, après sa défaite à domicile face a un concurrent direct : le MFK Mykolaiv qui est toujours barragiste après sa victoire 2-1 mais qui a rattrapé l’Inhulets.

Enfin dans les deux matchs impliquant des équipes de la capitale, le Bukovyna Chernivtsi a fait un grand pas vers le maintien en s’imposant à Boryspil contre l’Arsenal Kiev alors que l’Obolon Kiev a été également battu à domicile par le Dnipro Cherkasy dans un match de milieu de tableau, également sur le score de 1 à 0.

Le but du week-end

La fin de l’action n’est pas très limpide, le contrôle est un peu chanceux mais la frappe est un véritable bijou. C’est grâce à ce boulet de canon de Leandro da Silva que le Stal Kamianske a fait un grand pas vers le maintien en battant le Zirka Kropyvnytsky.

 

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © football24.ua

Dynamo Kiev | © wbc.kiev.ua

Dynamo Kiev | © wbc.kiev.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Shakhtar Donetsk | © Ultras Hearts

Shakhtar Donetsk | © ultras.org.ua

Shakhtar Donetsk | © dynamomania.com

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Metalist 1925 (Ligue amateur) | © ultras.org.ua

Skala Stryi (D2) | © ultras.org.ua

Metalurg Zaporyzhya | © ultras.org.ua

Helios Kharkiv (D2) | © ultras.org.ua

Girnik Novoïavorivsk (Ligue régionale) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Mourad Aerts, Rémy Garrel et Adrien Laëthier.


Image à la une : © AFP PHOTO / YURI CORTEZ

Retour sur la journée 26 d’UPL 2016-2017 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a discuté avec Alain Raguel, ancien joueur du Panionios et du Panathinaïkos – Partie 1

Il était venu pour un essai de deux semaines au Panionios. Au final, il sera resté dix ans en Grèce,...

Fermer