Retour sur la journée 26 de RPL – Championnat de Russie de Football

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 6 mai 2015

Le sprint final a commencé en Russian Premier League, le championnat de Russie de football vient d’achever sa 26eme journée; il n’en reste désormais plus que quatre et l’équipe russe de Footballski revient sur ce qu’il s’est passé durant ce week-end déjà décisif.

 

Le match de la rédac’ en grand format:

Spartak Moscou 1 vs. 1 Zenit Saint-Pétersbourg – Rômulo (48′) | Hulk (90+1′)

 

Spartak XI : Rebrov© – Parshivlyuk, Makeev, Tasci, D. Kombarov – Rômulo, Glushakov (87′ Jurado), Källström – Promes (89′ João Carlos), Krotov (70′ Movsisyan), Ebert
Zenit XI : Lodygin – Smolnikov, Garay, Lombaerts, Criscito – Javi García, Witsel (77′ Rondón) – Ryazantsev (57′ Arshavin), Danny© (85′ Kerzhakov), Shatov – Hulk

En quête d’une place en Europa League, le Spartak Moscou recevait un Zenit Saint-Pétersbourg en roue libre depuis quelques semaines et qui attend un titre qui lui tend les bras mais qui tarde à se dessiner.

Le Spartak se présentait dans une configuration plutôt classique tandis que le Zenit alignait son équipe-type du moment avec Ryazantsev titulaire et Hulk en pointe au détriment donc de Rondón, laissé sur le banc (foutus quotas !).

C’est le Zenit qui se crée la première occasion à la 7ème minute par l’intermédiaire de Danny : lancé vers le but, le Portugais bute sur Rebrov. La partie s’équilibrera un peu ensuite, le Spartak parvenant à placer quelques banderilles sans se montrer dangereux. En pleine bourre depuis quelques matchs, Quincy Promes manque notamment l’ouverture du score sur une frappe croisée non cadrée (36′) tout comme Patrick Ebert quelques minutes plus tard (42′). À la pause, le 0-0 est logique.

Kombarov et Glushakov félicitent Romulo

Kombarov et Glushakov félicitent Romulo

Dès le début de la seconde période, le Spartak allait s’illustrer devant son public. Sur un corner frappé par Ebert, Rômulo s’élève plus haut que tout le monde pour placer sa tête et ouvrir le score. Contraint d’attaquer, le Zenit joue le tout pour le tout à l’image de son entraîneur André Villas-Boas qui fait successivement entrer Arshavin, Rondón et Kerzhakov. Ces prises de risques offensives impliquent un déséquilibre (Bielsa-style) qui offre des opportunités de contre au Spartak Moscou. Ainsi, à la 89ème minute, Lodygin doit tenter une sortie à la Neuer pour empêcher Jurado (entré en jeu quelques minutes plus tôt) de doubler la mise. Dans le même temps, l’entraîneur du Spartak Murat Yakin tente une option résolument défensive en faisant entrer un défenseur central, João Carlos, à la place de Quincy Promes. Cette option s’avérera être contre-productive : on joue le début des arrêts de jeu quand Domenico Criscito envoie un centre. Au duel avec Hulk, João Carlos ne fait pas le poids face à son compatriote qui ne se fait pas prier pour égaliser et inscrire au passage son treizième but de la saison.

Le Zenit Saint-Pétersbourg arrache donc un match nul (1-1) sur le terrain du Spartak Moscou et conserve son invincibilité en cours depuis la 15ème journée et une défaite (0-1) sur le terrain du Mordovia Saransk. Il réalise néanmoins une opération assez moyenne puisqu’il voit son avance sur Krasnodar passer de huit à six points. Il va encore falloir faire un effort pour obtenir ce titre de champion. Le Spartak Moscou ne profite pas du mauvais résultat du Rubin : il fait du surplace en sixième position et il voit le Dynamo Moscou, détenteur du dernier strapontin européen, s’éloigner.

 

Les autres matchs du week-end (et de lundi) :

CSKA Moscou 3 vs. 1 Ural Ekaterinburg

De retour aux affaires une semaine après son succès lors du derby moscovite contre le Torpedo, le CSKA se devait de continuer sur sa dynamique pour rêver de ligue des champions. Pour cela il fallait battre Ural qui reste sur 2 défaites d’affilées. Et le match commence plutôt mal pour les joueurs d’Ekaterinbourg, Musa bien lancé en profondeur est fauché par Zabolitny sur une sortie hasardeuse. Pas de carton pour le portier mais un pénalty que se charge de transformer Natcho d’une frappe toute en finesse dans le petit filet. Imparable pour son 11ème but de la saison. Pas grand chose d’autre à se mettre sous la dent en première mi temps, une seule frappe pour Ural (non cadrée) et un CSKA qui ne concrétise pas. A la 62ème minute Musa bien servi en profondeur délivre un centre en retrait pour Milanov qui va profiter de la lenteur de la défense adverse pour crucifier le portier des oranges. Et pas le temps de souffler dans cette rencontre car sur le coup d’envoi Eremenko profite d’un mauvais renvoi de la défense pour servir Dzagoev qui triple la mise! 3-0, les joueurs d’Ekaterinbourg sont K-O! Les joueurs d’Ural vont quand même sauver l’honneur; à la 86ème minute sur un corner d’Acevedo le défenseur Fontanello dévie au second poteau pour Sapeta qui n’a plus qu’à pousser la balle au fond. Un but pour l’honneur qui portera le score à 3-1. Au classement le CSKA reste 3ème toujours à 4 points de Krasnodar, ils affronteront le Lokomotiv dimanche. Ural reste dans la zone de play off de relégation et jouera un match d’une importance capitale pour le maintien contre Ufa vendredi.

 

FK Rostov-na-Donu 0 vs. 1 Terek Grozny

Rostov continue son opération maintien: avec 5 matchs sans défaite, les jaunes reçoivent le Terek qui n’a plus gagné depuis 5 matchs… Deux équipes en forme contraire qui vont nous proposer un match terne en occasions. La première action est pour Rostov, sur un coup franc rapidement joué Azmoun récupère la balle dans la surface et est à deux doigts d’ouvrir le score. C’est pourtant les joueurs du Terek qui vont s’offrir la plus belle opportunité, sur une mauvaise appréciation défensive Ivanov récupère la balle et centre en retrait pour Ailton qui est tout proche d’ouvrir le score mais ne peut cadrer! Pas flamboyante, la deuxième période va nous offrir le seul but de la rencontre. Sur un centre de Rybus, l’avant-centre Mbengue réalise une magnifique tête plongeante au premier poteau et donne les 3 points de la victoire pour le Terek. Les joueurs de Grozny se relancent et remontent à la 8ème place juste devant le Kuban Krasnodar, ils affronteront le Spartak lundi prochain. Coup d’arrêt cependant pour Rostov qui reste sous la menace de l’Amkar à 3 points et premier reléguable, ils affronteront le Zenit dimanche.

 

Arsenal Tula 0 vs. 3 FK Krasnodar

En déplacement sur le terrain d’une équipe de Tula en pleine forme ces derniers temps, le FK Krasnodar devait défendre sa place qualificative pour la prochaine Ligue des Champions. Ce sont d’ailleurs les joueurs locaux qui vont dominer le premier quart du match mais par deux fois Kutin (le meilleur buteur de l’histoire du club) va se montrer incapable de cadrer ses frappes. Côté taureaux, il va donc falloir attendre la 22ème minute pour avoir quelque chose à se mettre sous la dent mais Ari va échouer. Après une nouvelle occasion de chaque côté, c’est sur une énorme erreur d’Osipov, qui va faire une passe en retrait à son gardien sans voir Shirokov dans son dos, que les joueurs du Sud de la Russie vont pouvoir ouvrir le score avant la mi-temps. La première période fût globalement équilibré mais les verts et noirs vont porter l’estocade dès la reprise par Ari qui va permettre aux siens de posséder deux buts d’avance dès la 55ème minute. Dès lors, les locaux vont peu à peu disparaître de la circulation; Mucha les sauvant notamment face à Wanderson. Ils ne se procureront qu’une seule occasion par Korytko à la 88eme mais qui sera anéantie par Dikan. Au contraire ce sont bien les joueurs de Krasnodar qui vont enfoncer le clou grâce à une frappe très puissante du Colombien Laborde. 3-0. Arsenal, de nouveau relégable, va devoir se battre jusqu’au bout avec un calendrier a priori abordable (Mordovia, Terek et Kuban qui ne jouent plus rien et un match contre le Dinamo) alors que le FK Krasnodar garde son joker intact avant d’affronter d’autres candidats au maintien (Amkar, Torpedo et Rostov) pour finir, ils l’espèrent, déjà qualifiés face au Dinamo également.

 

Kuban Krasnodar 1 vs. 2 Dinamo Moscou

Match animé entre le Kuban Krasnodar et le Dinamo Moscou. Plus tôt dans la semaine, les joueurs de Krasnodar se sont qualifiés pour la finale de la coupe de Russie en éliminant le CSKA Moscou grâce à un but du Portugais Hugo Almeida, bis repetita pour l’attaquant qui ouvre le score contre le Dinamo dès la 23 ème minute, à la réception d’une belle passe d’Ivelin Popov, Almeida fusille Gabulov d’une frappe tendue pied gauche. Coté Moscovite, Zhirkov, Kokorin, Dzsudzsak et Samba ne parviennent pas à tromper la vigilance de Belenov le portier du Kuban qui va retarder l’échéance le plus possible. 1-0 est le score à la pause.

Le Dinamo continue de pousser en seconde période, les Moscovites obtiennent un coup franc aux abords de la surface peu après l’heure de jeu. Dzsudzsak dépose le ballon dans la surface, Samba dévie la trajectoire pour son partenaire en défense centrale Douglas qui reprend le ballon de manière un peu chanceuse. Le Dinamo égalise finalement et au vu de leurs différentes occasions, c’est largement mérité. Le Kuban s’écroule physiquement, du coup le Dinamo augmente la pression sur le but de Belenov. Kokorin voit sa tête passer à coté des filets mais quelques minutes plus tard, l’attaquant russe se retrouve côté droit et adresse un centre à ras de terre pour Kevin Kuranyi,n mais Xandao le défenseur central du Kuban dévie le ballon dans ses propres filets, le Dinamo prend enfin l’avantage. Le match se termine avec deux fautes grossières de Manolev qui écope d’un deuxième carton jaune et de Georgi Bucur pour une faute volontaire, en voulant se faire justice lui-même. Les deux joueurs sont expulsés, le Kuban termine la rencontre à 9 mais aussi a la 9ème place du classement après cette deuxième défaite consécutive. Le Dinamo qui a perdu lors de son match en retard contre l’Amkar Perm, conserve sa 4ème place à égalité de points avec le CSKA 3ème.

 

Torpedo Moscou 2 vs. 2 Rubin Kazan

Deuxième match à huis clos pour le Torpedo Moscou, cette fois-ci face au Rubin Kazan toujours en course pour aller chercher une qualification en Europa League. Le match commence bien pour les visiteurs puisque Solomon Kverkvelia ouvre le score dès la 23ème minute d’une tête croisée imparable pour Yuri Zhevnov. Le centre de Nabiullin est superbe, la finition l’est tout autant.
Le Torpedo lance des offensives mais Ryzhikov bien en place garde sa cage inviolée au cours de la première période. A la 71ème minute, long ballon de Kverkvelia, Igor Portnyagin dévie de la tête dans les pieds d’Ozdoev qui contrôle, prend le dessus physiquement sur Mikuckis et ajuste Zhevnov d’une frappe à ras de terre, c’est le but du break pour le Rubin Kazan qui se croit désormais à l’abris. 7 minutes plus tard, récupération haute de Stevanovic qui s’enfonce dans la moitié de terrain du Rubin, il décale Kirill Kombarov qui place une superbe frappe dans la lucarne de Ryzhikov, la balle frappe le poteau en entrant mais le ballon est bien au fond des filets. Petite alerte pour le Rubin qui commence à reculer et laisse de plus en plus le ballon au Torpedo. Les hôtes vont finalement égaliser en toute fin de match quand Mirzov, bien décalé côté gauche, va servir Smarason dans la surface qui va ajuster un plat du pied avec suffisamment d’effet pour battre Ryzhikov. Le Torpedo Moscou, lanterne rouge, arrache finalement le match nul et la lutte pour le maintien est au moins aussi indécise que la lutte pour les places européennes. Le Rubin Kazan perd deux points faciles et reste 5ème à 3 points du Dinamo et du CSKA Moscou.

Smarason arrache l'égalisation et permet aux Mashinoistroiteli d'y croire encore

Smarason arrache l’égalisation et permet aux Mashinoistroiteli d’y croire encore

Dans les deux derniers matchs du week-end, Amkar a continué sa série de matchs sans défaites (nous vous rappelons qu’ils ont battu 2-0 le Dinamo Moscou en match en retard cette semaine) en obtenant un match nul 1-1 face au Lokomotiv à domicile. Les Permiaques ont longtemps tenu la victoire suite à un pénalty de Peev mais Samedov a ramené les cheminots a égalité dans les arrêts de jeu, mettant fin à une série de défaites côté moscovite. Le Mordovia, lui, a définitivement assuré son maintien en s’imposant à Ufa (enfin à Perm également): 2 buts à 1 après avoir été menés au score rapidement par un but de l’inévitable Marcinho. Ce sont Perendija et Ebecilio qui ont donné la victoire aux Mordoves.

 

La polémique du week-end :

Murat Yakin avec Movsisyan, autre Arménien du Spartak

Murat Yakin avec Movsisyan, autre Arménien du Spartak

 

Suite à de nombreuses blessures, les deux Arméniens du Spartak Aras Özbiliz et Yura Movsisyan jouent très peu cette saison et ce malgré leurs statuts d’anciens espoirs du championnat russe. Si le second cité, remarquable buteur, commence à grappiller de nouveau du temps de jeu, il reste indésirable au club dans le futur tout comme son compatriote. Ce dernier, Özbiliz n’a pas été réintégré à l’équipe première suite à sa blessure, ce que ni ses coéquipiers, ni le staff médical ne comprend. « Pire encore », il a été envoyé en réserve le jour de la commémoration du génocide arménien. Une coïncidence pour n’importe qui, sauf que sont entraîneur Murat Yakin est Suisse……. d’origine Turque, et il n’en fallait pas moins au jeune joueur pour effectuer un parallèle assez douteux et insinuer que Yakin est raciste (envers les Arméniens) et que cela pourrait être la raison de son absence de l’équipe. Depuis, le joueur a affirmé que ses propos ont été déformés mais il est un peu tard, le mal est fait, la polémique a enflé et son avenir est plus que scellé et il devrait s’en aller dès l’été sans jouer. Pour ce qui est de Movsisyan, il s’est fait passer devant par des jeunes, ce qu’il vit mal mais il est tout de même entré en jeu face au Zenit.

Le but du week-end :

Le frère jumeau Kirill Kombarov met toute la frustration du Torpedo dans une frappe surpuissante qui permet au Torpedo d’amorcer son retour face au Rubin et de ne pas se résigner à la descente. La frappe est pure, poteau rentrant, la moue de Ryzhykov en dit long. Suite à ce but, le Torpedo arrachera le nul quelques minutes plus tard.

L’équipe type du week-end :

Quatre joueurs du Krasnodar cette semaine !

Auteur d’une grosse performance, encore, avec le FK Krasnodar, le Russe de la semaine est sans conteste Roman Shirokov; côté légionnaires nous sommes servis: Douglas, Milanov, Eremenko, Akhmedov, Hulk, Dikan et Ari; le choix fût donc difficile, d’autant plus entre Milanov et Douglas mais notre préférence va au second cité auteur d’une grande performance en défense pour le Dinamo, vainqueur 2-1 contre Kuban, qui permet au Dinamo de croire encore en l’Europe lors de cette 26eme journée en Russie

 

Le classement :

Le bas de tableau continue à être fou alors que le Zenit compte encore six points d’avance à quatre journées du terme.

 

Le calendrier :

Il ne reste que quatre journées, il apparaît donc indispensable de faire un point sur le calendrier afin de vous donner toutes les clés pour suivre cette fin de saison avec nous.

Considérant que le Zenit est quasi-champion; les équipes jouant l'Europe sont en bleu alors que celles toujours concernées par le maintien sont en rouge.

Considérant que le Zenit est quasi-champion; les équipes jouant l’Europe sont en bleu alors que celles toujours concernées par le maintien sont en rouge.

Pour ce qui est de la lutte à l’Europe, nous aurons deux chocs que sont Spartak – CSKA et Dinamo – Krasnodar; l’on peut dire que le CSKA qui devra aussi jouer le Rubin et aller sur la pelouse du Loko a le calendrier le plus difficile; alors que le Dinamo enchaînera les équipes en lutte pour le maintien; tout comme Krasnodar qui en recevra trois et devrait pouvoir se maintenir à la deuxième place .

Dans la lutte au maintien, Rostov a bien fait de prendre des points à l’avance car ils ont un calendrier cauchemardesque où ils retrouveront les trois premiers du championnat. A l’inverse, Arsenal semble avoir un calendrier légèrement plus favorable mais vous pourrez noter que la plupart des équipes de bas de tableau auront un calendrier assez difficile en retrouvant notamment assez souvent le Zenit ou Krasnodar, les deux leaders.

 

Le point FNL :

Anzhi tombe à Tosno en toute fin de match grâce à un but de Berkhamov et la FNL change de leader car Samara s’est imposé face à Yenisey ! Tosno revient lui-même à deux points de la tête et rien n’est joué en cette fin de saison. Le Tom se retrouve quatrième après avoir perdu sur sa pelouse face au Baltika qui n’est toujours pas sauvé et va devoir défendre sa place de barragiste face au retour du Gazovik qui se trouve à six points après une victoire 3-1 à Khabarovsk. Les deux équipes doivent encore s’affronter mais Tomsk devrait être sauvé par leur dernier match face au Dinamo Saint-Pétersbourg. En bas de tableau, outre le SKA-Energiya Khabarovsk désormais relégable, le Khimik (3-2 face au Volgar) et le Dinamo face au Luch ont également perdu. La bonne affaire est donc pour Sakhalin qui sort enfin de la zone rouge suite à sa surprenante victoire 3-1 à Novosibirsk. Le Sokol désormais invaincu depuis quatre matchs devrait se sauver grâce à une nouvelle victoire face au Volga Nizhny-Novgorod (1-0) alors que dans le dernier match de la journée entre Tyumen et le Shinnik, rien n’a été marqué.

Dimanche prochain, il y aura surtout des duels des extrêmes entre candidats à la montée et à la descente mais le SKA-Energiya aura une occasion unique de se relancer en se déplaçant sur la pelouse du Dinamo, alors que le Khimik abattra sans doutes ses dernières cartes dans un déplacement extrêmement délicat sur la pelouse du Gazovik à Orenburg.

FNL30

 

Antoine Jarrige, SovietXav, Karim Hameg & Adrien Laëthier.

Retour sur la journée 26 de RPL – Championnat de Russie de Football
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l’Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l’Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J’essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d’ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,…) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

1 commentaire

  • Inutile de parler trop longtemps du Lokomotiv, juste pour dire que Božovic dépasse Bilic pour ce qui est de l’inanité de son projet de jeu. N’ayant plus rien à perdre, il a au moins le courage de faire jouer quelques jeunes. Je serais à sa place, je mettrais la pervenstvo, juste pour voir. Je le sens bien gagner la coupe, comme Bychovets en son temps, histoire que les deux pires entraîneurs de l’histoire du club se retrouvent dans la vitrine à trophées.

    Krasnodar exemplaire comme d’hab, ce qui tranche avec la seconde mi-temps fort louche de leur voisin du Kouban contre le Dynamo.

    Le Fakel creuse l’écart en 2e division centre en s’imposant 4-0 contre la réserve de Toula, tandis que Riazan mord la poussière face aux très pénibles tamboviens. La FNL bientôt à Voronej ?

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
plovdiv, lokomotiv, bulgarie
Lokomotiv Plovdiv sur la route vers la démocratie

Le saison 2014-15 en A Grupa est truffé d'exemples de chutes des grands clubs bulgares. Le plus grand d'entre eux,...

Fermer