Retour sur la journée 25 de RPL – Championnat de Russie de football

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 29 avril 2015

A l’approche du sprint final, la Russian Premier League, le championnat de Russie de football, devient de plus en plus passionnante. On parle ensemble de la 25ème journée comme tous les mercredis avec des résumés, des photos, des classement et nos avis.

Le match de la rédac’ en grand format:

Zenit Saint-Pétersbourg 1 vs. 0 Arsenal Tula – Witsel (17′)

Zenit XI : Lodygin – Criscito (46′ Anyukov), Lombaerts, Garay, Smolnikov – Javi García, Witsel – Danny© – Ryazantsev, Hulk (86′ Arshavin), Shatov (68′ Rondón)
Arsenal XI : Mucha – Khagush (46′ Kuznetsov), Ershov© (46′ Ryzhkov), Sukharev, Lozenkov, Vasilyev – Smirnov, Kašćelan, Zotov, Tesák – Kutyin (59′ Maloyan)

Tout juste éliminé de l’Europa League, hors course depuis longtemps en coupe de Russie, le Zenit Saint-Pétersbourg n’a plus qu’un seul objectif en cette fin de saison : remporter un championnat qui lui tend les bras. Le Zenit avait le temps de voir venir mais il restait sur deux matchs nuls consécutifs au moment de recevoir l’Arsenal Tula. À la lutte pour le maintien en RPL, le club entraîné par Dmitri Alenichev restait sur trois victoires consécutives (dont deux à l’extérieur) et avait éliminé (à Saint-Pétersbourg) le Zenit en huitièmes de finale de la coupe (3-2 a.p. le 29 octobre dernier).

Le leader du championnat alignait son équipe-type du moment, sans son buteur Rondón remplacé dans le onze de départ par Aleksandr Ryazantsev qui occupait l’aile droite pendant que Hulk était aligné en pointe. L’Arsenal Tula, prudent, se présentait quant à lui avec une défense à cinq.

Cette option défensive de l’Arsenal n’empêchait pas le Zenit d’attaquer et de se créer les meilleures occasions : après seulement six minutes de jeu, Shatov, d’une subtile déviation de la tête, trouvait Danny dont la frappe obligeait Ján Mucha à s’employer. Onze minutes plus tard, le Zenit ouvrait la marque grâce à ses deux recrues phares de l’été 2012 : Hulk déposait un coup franc sur la tête d’Axel Witsel qui ne laissait aucune chance à Mucha. Plutôt que de gérer leur avance, les locaux continuent d’attaquer : peu après la demi-heure de jeu, Criscito centrait pour Shatov qui était devancé par Vasilyev. Le défenseur de l’Arsenal Tula a dévié le ballon du bras mais l’arbitre ne sifflait pas de penalty. Enfin, à la 41ème minute, une énorme mine de Hulk sur coup franc trouvait le poteau après avoir été déviée par le mur. À la pause, le score de 1-0 en faveur du Zenit Saint-Pétersbourg est assez logique.

L’Arsenal Tula se présente avec des intentions plus offensives en seconde période comme en témoignent les deux changements ainsi que le changement de système avec un passage en 4-2-3-1. Ces modifications portent leurs fruits puisque l’Arsenal s’illustre d’entrée : Ryzhkov, entré en jeu à la pause, sert Kuznetsov, lui aussi entré à la mi-temps, mais la frappe de ce dernier passe à côté (51′). Quelques minutes plus tard, le Zenit manque d’un rien le KO mais Mucha parvenait à s’interposer devant Lombaerts, monté sur un coup franc tiré par Hulk (57′). Passée cette frayeur, Smirnov aura à deux reprises l’occasion d’égaliser pour l’Arsenal Tula mais quand il ne manquait pas de précision de la tête, il butait sur Lodygin (63′). Le promu avait définitivement laissé passer sa chance et le Zenit se contentait de gérer la fin de la rencontre sous l’impulsion d’un Danny de gala.

Mucha sauve encore les siens face à Lombaerts

Mucha sauve encore les siens face à Lombaerts

Le Zenit Saint-Pétersbourg l’emporte 1-0 et conserve huit points d’avance sur le FK Krasnodar. À cinq journées du terme du championnat, le titre n’est plus très loin. De son côté, l’Arsenal Tula est quatorzième et premier non-relégable direct. Il peut encore croire au maintien.

 

Les autres matchs du week-end (et de vendredi) :

Mordovia Saransk 2 vs. 1 Ural Ekaterinburg

Match d’une importance capitale pour le maintien entre deux équipes en grand besoin de points. D’un côté des locaux qui font de bons matchs mais qui sont rarement récompensés et de l’autre des visiteurs qui peuvent compter sur le retour du zambien Chisamba Lungu au milieu de terrain. Le match est rapidement dominé par le Mordovia qui va mettre le pied sur le ballon et va se procurer une première belle occasion ; sur un corner Niasse s’élève plus haut que tout le monde et d’une belle tête croit ouvrir le score. C’est sans compter sur l’excellent sauvetage de Lungu sur sa ligne. Les joueurs d’Ural souffrent et sur un centre c’est Vasin qui place une tête qui passe à quelques milimètres du poteau de Zabolitny ! Les visiteurs sont dominés mais ce sont eux qui vont ouvrir le score ; quelques minutes avant la mi temps sur un centre Erokhin reprend le ballon de la tête et devance la sortie de Kochenkov parti à la pêche ce coup çi … C’est le hold up parfait à la pause, sur leur unique occasion les oranges ont ouvert le score. Mais dès le retour des vestiaires les joueurs de Mordovia vont appuyer sur l’accélérateur et sur un bon travail de Jakovlev sur son côté celui çi trouve Dudiev qui égalise ! Les visiteurs sont dominés dans tout les compartiments de jeu et c’est avec une certaine logique que Mukhametshin reprend victorieusement un nouveau centre pour porter le score à 2-1 pour le Mordovia. Mauvaise opération pour Ural qui reste à la 13ème place et qui se déplacera à Moscou pour y affronter le CSKA lundi. De son côté Mordovia se donne un peu d’air et remonte à la 10ème place avec 5 points d’avance sur la zone de relégation, ils affronteront Ufa lundi également.

 

FK Rostov-na-Donu 2 vs. 2 Dinamo Moscou

Match intéressant à Rostov entre deux équipes en bonne forme actuelle. Les locaux sont tout simplement la 2ème équipe au classement par rapport aux 5 derniers matchs tandis que le Dinamo vise toujours les places européennes. Le début de match est en faveur de Rostov, sur une frappe lointaine Gabulov est à la parade et rassurera sa défense sur le corner qui suit. Mais contre le cours du jeu ce sont les moscovites qui vont ouvrir le score ; à la 21ème minute de jeu Dzsudzak voit sa frappe contrée par la défense qui revient dans les pieds de Kokorin qui va remporter son duel face à Pletikosa. Muet depuis de nombreuses heures l’attaquant russe se rassure et retrouve le chemin des filets. Les joueurs de Rostov tentent de réagir et peut après la mi temps à la suite d’un corner renvoyé par la défense du Dinamo Kanga tente une frappe lointaine et oblige Gabulov a une nouvelle parade … sauf qu’Azmoun a bien suivit et permet aux locaux d’égaliser à la 51ème minute ! Les moscovites poussent pour tenter de ramener les 3 points de la victoire et seront récompensés à la 77ème minute ; sur un beau corner de Valbuena, Samba prend le meilleur sur vis à vis et propulse la balle aux fond des filets. A 2-1 on pourrait penser que le match est plié mais Rostov montre une nouvelle fois son renouveau. 3 minutes plus tard sur un « mini corner » Gabulov est une nouvelle fois à la parade après une tête mais encore une fois la défense ne suit pas et Bastos égalise ! 2-2 score final dans un match plaisant mais qui ne va pas arranger les moscovites qui ont quasiment dit adieu à la ligue des champions … Le Dinamo est 4ème avec 7 points de retard sur la 2ème place (mais avec 1 match de retard), ils se déplaçeront à Perm pour y affronter l’Amkar en match à retard mardi. De son côté Rostov continu son opération maintien avec une 11ème place et 4 points d’avance sur la zone de relégation, ils affronteront le Terek samedi.

 

FK Krasnodar 1 vs. 0 Lokomotiv Moscou

Voilà un match dont l’affiche pouvait laisser à penser beaucoup plus que ce qu’il s’est réellement passé et ce match dans le sud de la Russie va sans doute nous offrir le résumé le plus cours de l’histoire de la rubrique. Une superbe relance de Dikan, un faute stupide de Samedov sur Ari et un penalty transformé par Pereyra. En dehors de ça et de manière surprenante, ce sont les cheminots qui ont dominé mais sans jamais être vraiment dangereux, avec quelques centres en retrait, dont Kasaev et Samedov et deux frappes de loin. Les taureaux s’accrochent à la C1 alors que le Loko s’enfonce vers le ventre mou et va finir cette saison très décevante à la septième place du classement russe.

 

Spartak Moscou 1 vs. 0 Rubin Kazan

Après sa victoire contre le Mordovia Saransk la semaine dernière, le Spartak compte bien capitalisé cette victoire avec un nouveau succès mais cette fois ci l’adversaire est de taille puisqu’il s’agit du Rubin Kazan.
Le match est assez équilibré même si au niveau des occasions de buts, l’avantage est au Spartak grâce aux combinaisons des attaquants moscovites, Patrick Ebert, Vyacheslav Krotov mais surtout Quincy Promes.
Malgré les nombreuses occasions franches du Spartak, les deux équipes se quittent a la pause avec un score nul. Les débats se rééquilibrent en seconde période quand le Rubin Kazan met un peu le pied sur le ballon, mais les occasions franches sont toujours coté moscovite, mais Krotov et Movsisyan n’arrivent pas à trouver le cadre du coup c’est le leader offensif qui va prendre ses responsabilité, le néerlandais Quincy Promes en va arracher la victoire en toute fin de match après un 1-2 avec Movsisyan, il fixe et élimine la défense du Rubin Kazan avant d’ajuster Ryzhikov a bout portant, un but de grande classe qui confirme le nouveau statut de la recrue estivale du Spartak qui a pris une autre dimension au fil des matchs. Avec ce deuxième succès consécutif, le Spartak 6ème revient a 1 point du Rubin Kazan 5ème mais surtout a 2 points de la quatrième place, qualificative pour le tour préliminaire de la ligue Europa.

 

Torpedo Moscou 0 vs. 2 CSKA Moscou

Derby Moscovite du jour, le Torpedo reçoit le CSKA, match déséquilibré entre le champion sortant et un club luttant pour le maintien. Le match se joue à huis clos a la suite des nombreux débordements des supporters du Torpedo. Un Huis clos qui pèse sans doute sur les premières minutes de la rencontre, particulièrement inintéressante, le seul événement marquant étant l’altercation entre Dalibor Stevanovic et Igor Akinfeev au coup de sifflet de la mi-temps.

La deuxième période n’est pas plus enthousiasmante, mais au moins on a des buts, Carlos Strandberg d’abord, profite d’un long ballon de Bibras Natkho pour crucifier Yuri Zhevnov d’une volée pied gauche dès la 50ème minute. 20 minutes plus tard, c’est Bibras Natcho qui profite des larges espaces dans la défense totalement amorphe du Torpedo pour aller inscrire le deuxième but relativement tranquillement. Le score ne bouge plus et l’arbitre donne le coup de sifflet final d’un match très peu passionnant mais qui va faire du bien au CSKA Moscou, toujours 3ème, qui se rassure en retrouvant le chemin de la victoire, un résultat qui fait plonger le Torpedo a la dernière place du classement.

Tumasyan a contribué par son travail (et aussi un but) à la deuxième victoire consécutive d'Ufa

Tumasyan a contribué par son travail (et aussi un but) à la deuxième victoire consécutive d’Ufa

Dans les deux derniers matchs du week-end, tout d’abord Amkar comme nous vous l’avions prédit à retrouvé le chemin de la victoire en dominant un Terek amorphe 2 buts à 1 grâce à Prudnikov et Jovicic auxquels a répondu Mauricio. L’Amkar plus volontaire que les tchétchènes s’offrent une chance de maintien. De son côté, Ufa est relancé et sort de la zone dangereuse avec sa deuxième victoire, cette fois face à un Kuban à l’agonie (qui pourrait se méfier si Goncharenko n’avait pas fait un si bon travail à l’automne). Victoire donc pour les Bashkirs 3-2 alors qu’ils perdaient encore 2-1 à la 89eme minute, mais Marcinho sur pénalty et Alikin leur ont donné la victoire. Le match se disputait ) Perm devant 300 personnes.

On notera que demain Amkar et Dinamo se retrouveront pour le seul match en retard de la saison alors qu’aujourd’hui se joueront les demis de coupe de Russie. Gazovik – Loko et Kuban – CSKA. A noter qu’hormis les joueurs de l’armée, toutes les autres équipes sont en méforme et la coupe de Russie pourrait représenter un bol d’oxygène pour elles.

 

La polémique du week-end :

Rien ne va plus du coté du Torpedo Moscou, après les nombreux problèmes de racisme et des résultats qui plongent le club dans une lutte pour le maintien bien mal engagée, le Torpedo doit désormais faire face aux déboires financiers. En effet, on vient d’apprendre aujourd’hui que le latéral droit Australien Ivan Franjic vient de résilié son contrat avec le club moscovite pour des impayés.
Ce n’est pas le premier joueur a quitter le club pour ces même motifs car il y a quelques jours, Adam Kokoszka avait lui aussi décidé de ne plus s’entraîner, les salaires n’étant plus versés depuis 5 mois.

Avec 20 points en 25 journées et une dernière position au classement, la fin de saison s’annonce chaotique pour le club moscovite, et ce malgré l’optimisme du président Tukhmanov et le soutien de la fédération.

Le but du week-end :

Dans les arrêts de jeu de la rencontre face au Rubin, la seule grande satisfaction de la saison du Spartak, le néerlandais Quincy Promes donne la victoire aux Miaso 1-0 suite à cette belle combinaison suivie d’un slalom dans la défense tatare.

L’équipe type du week-end :

 

Un 442 très offensif avec trois joueurs du Zenit et Valbuena pour la 25eme journée

 

Les trois seuls Russes de cette équipe sont en défense même si deux d’entre-eux sont d’origine arménienne, et c’est l’un d’eux, le stoppeur d’Ufa Denis Tumasyan qui en marquant mais aussi en tenant à lui seul l’axe bashkir qui récupère cette récompense. Les légionnaires sont, eux, fatalement beaucoup plus nombreux mais le choix de la rédaction s’est porté sur Danny homme du match pour le Zenit, alors que Quincy Promes encore une fois décisif pouvait lui-aussi légitimement prétendre à cette distinction symbolique.

 

Le classement :

 

Une fois n’est pas coutume, je vous commente le classement, enfin c’est plutôt pour faire ma Madame Irma. Le Zenit est mathématiquement en Coupe d’Europe, logiquement en C1 mais sera champion. Derrière Krasnodar va devoir résister au CSKA et au Dinamo pour s’offrir sa première C1. Deux de ces équipes seront donc en C3 et avec eux, le Rubin ou le Spartak qui en battant les Tatars a fait une excellente opération. Le Loko restera décevant septième alors que les habitués du ventre mou, et avec des saisons complètement différentes Rostov, Kuban et Terek occuperont leurs places favorites. Derrière c’est le plus compliqué, je vois le Torpedo descendre avec un club Ouralien (Ufa, Amkar ou Ural), alors que l’un deux sera barragiste avec Arsenal et le troisième se maintiendra. Suspense !

Notons quand-même qu’avec les quatre descentes de la saison dernière plus l’avènement de Tosno (même en petite forme) les barrages risquent d’être très compliqués.

 

Le point FNL :

Après une défaite surprenante, l’Anzhi s’est vengé sur son dauphin de Tom avec une victoire 6-0 et notamment un doublé de Yannick Boli, du coup c’est le Krylya qui en profite pour prendre la deuxième place avec la victoire syndicale sur la pelouse du Dinamo qui survit toujours de défaites en défaites (4-0). Pour Tosno, tout va de mal en pis avec une nouvelle défaite face au Shinnik, mais les joueurs de la région de Leningrad devraient sauver leur place de barragistes car le Gazovik craque et a été battu sur sa pelouse par des joueurs de Vladivostok pourtant peu en forme en 2015. En bas du classement, Sakhalin s’offre l’espoir en dominant 1-0 le Yenisey alors que le Khimik a rechuté 2-1 à Nizhny-Novgorod. Le SKA reste dans une situation critique après une humiliation 4-0 subie à Astrakhan alors que le Baltika avance peu (1-1 face au Sokol Saratov). Enfin Tyumen a perdu l’occasion de s’envoler loin des places dangereuses en perdant 1-0 sur la pelouse du Sibir.

 

Quelle surprise, le Dinamo est officiellement relégué en PFL ! Enfin s’ils ont les finances pour pouvoir s’y inscrire…

 

Antoine Jarrige, SovietXav, Karim Hameg & Adrien Laëthier.

Retour sur la journée 25 de RPL – Championnat de Russie de football
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a discuté avec Olivier Jarosz, Membership Manager à l’European Club Association (ECA)

La European Club Association (ECA) est une association représentant les intérêts des clubs de football en Europe. L'ECA représente 214...

Fermer