Un podium conforté, un Zarya en souffrance et une éternelle lanterne rouge qui ne l’est enfin plus : voici les événements marquants de ce week-end de football en Ukraine.

La lutte pour l’Europe

Mariupol 0-1 Dynamo Kiev

En ce début de match, l’avantage est pour les locaux de Mariupol. Les Oranges se montrent dominateurs mais stériles devant le but. La première occasion du match est à mettre au crédit du latéral brésilien du Dynamo Sidcley, venu du coté gauche et qui enroule bien sa frappe pour obliger Kudzhamov à se détendre. Peu de spectacle à Mariupol en ce samedi après-midi et la première période se termine sur un score nul et vierge.

De retour sur la pelouse, Mariupol se procure une belle occasion sur une mauvaise relance dans l’axe de la défense kiévienne. Zubkov se présente seul face à Boyko mais dévisse sa frappe. Le match s’emballe et dans la foulée, c’est Benjamin Verbic qui échoue devant le but, voyant sa tête repoussée in extremis par Kudzhamov. La délivrance finit par arriver pour le Dynamo. Viktor Tsygankov profite d’un très bon centre de Mykolenko pour ouvrir le score d’un plat du pied à bout portant. Le tableau d’affichage ne bougera plus. Le dauphin du Shakhtar repart donc de Mariupol avec les trois points, plutôt logique face à un adversaire trop juste physiquement en fin de match. A noter la très bonne prestation du jeune Denys Popov pour sa première apparition en pro au cœur de la défense.

Shakhtar Donetsk 3-0 Zorya Lugansk

Shakhtar XI : Pyatov/Bolbat – Kryvtsov (52′ Matviyenko) – Khocholava – Ismaily/Tetê – Kovalenko (67′ Maycon) – Stepanenko – Solomon (77′ Fernando)/Kayode – Taison©
Zorya XI : Luiz Felipe/Tymchyk – Vernydub – Lytvyn – Cheberko/Kazakov – Silas/Karavayev© (61′ Hromov) – Lyednyev – Lunyov (80′ Mykhaylichenko)/Budkivskyi (60′ Kabayev)

Les deux équipes abordent ce derby du Donbass dans une forme différente : le Shakhtar Donetsk reste sur sept victoires de suite et peut, en cas de succès, conserver sept points d’avance sur le Dynamo Kiev, le Zorya Lugansk a un besoin urgent de points après une défaite difficile à digérer face au club de la capitale qui l’a relégué à la cinquième place, hors de la zone des qualifiés pour l’Europe.

Le Shakhtar doit faire sans ses deux meilleurs buteurs Júnior Moraes et Marlos (ce dernier étant absent pour six semaines) et se présente avec un 4-4-2 plutôt offensif où Kovalenko est aligné en milieu relayeur tandis que Kayode est titularisé à la pointe de l’attaque. Les jeunes recrues hivernales Tetê (qui fait ses grands débuts) et Manor Solomon sont également titulaires. De son côté, le Zorya voit Luiz Felipe, Tymchyk et Lyednyev faire leur retour dans le onze de départ.

Dominateur, le Shakhtar obtient un penalty après moins d’un quart d’heure de jeu pour une faute de Lytvyn sur Tetê. Sans se poser de questions, Kovalenko transforme en prenant Luiz Felipe à contre-pied (15′). La réplique du Zorya survient une dizaine de minutes plus tard : Budkivskyi est à la réception d’un corner et voit sa reprise de la tête, déviée par Kryvtsov, être sortie par Pyatov au prix d’un superbe réflexe (27′). Plutôt équilibrée sur la fin, la première période s’achève sur un score de 1-0 en faveur du champion en titre.

Au retour des vestiaires, le Shakhtar fait immédiatement le break par un but de Kayode, pourtant pas l’une de ses grandes stars, après un enchaînement de passes très fluide sur le côté gauche (2-0). Sur un très mauvais échange de la défense du Zorya, le Shakhtar aurait encore pu alourdir un peu plus la marque si ce même Kayode n’avait pas manqué son contrôle du ballon devant le but et rendu la balle à Luiz Felipe. Le Zorya peut réagir sur un centre intéressant de Silas, mais le centre est un peu trop long et ne trouve personne. Donetsk se procure deux grosses occasions avant l’heure de jeu. D’abord sur un flottement de l’arrière droite du Zorya qui profite à Taison, reçu en profondeur, mais dont le tir trouve le petit filet, avant que Luiz Felipe ne réalise une énorme parade face à l’Israélien Manor Solomon, qui avait auparavant réalisé un joli une-deux dans l’axe. Un peu plus tard, la défense du Zorya est une nouvelle fois prise à revers sur un centre de Tetê qui survole toute la ligne défensive pour être arrêtée par Luiz Felipe juste avant que l’adversaire ne reprenne de la tête. Sur l’une des meilleures situation de Lugansk, Lunyov est à la réception d’un ballon en pleine surface de réparation adverse après un mauvais dégagement de Khocholava. Il se fait cependant tout de suite contrer son tir par Bolbat du dos. Luiz Felipe réalise un énorme arrêt en reprenant une tête à bout portant de Marcos Antônio, avant que Malyshev ne reçoive le ballon sur un nouvel arrêt du gardien du Zorya pour pousser le ballon dans le but vide (3-0, 90+2’).

Un résultat qui permet au Shakhtar Donetsk de maintenir une avance confortable sur son dauphin du Dynamo Kiev de sept points alors que le Zorya Luhansk fait du surplace et reste derrière Mariupol.

Il y a les trois premiers et les autres. En s’imposant (2-1) sur le terrain du FK Lviv, Oleksandriya a conforté sa troisième place. Artem Polyarus (49′) et Valeriy Luchkevych, ancien du Dnipro actuellement prêté par le Standard Liège (58′), permettent à Oleksandriya de mener 2-0 avant que Bruno Duarte, auteur de son huitième but de la saison, ne réduise la marque (72′). Le FK Lviv termine à neuf après les expulsions de Lipe Veloso (73′) et de Pryymak (90’+4), tous deux buteurs la semaine dernière. Avec ce succès, Oleksandriya compte désormais onze points d’avance sur Mariupol, le quatrième. Cette troisième place pourrait être en fin de saison synonyme de qualification directe pour les poules de la Ligue Europa si le Shakhtar Donetsk venait à remporter la coupe d’Ukraine. De son côté, le FK Lviv, battu pour la deuxième fois en deux matchs depuis le début de la deuxième phase, est sixième.

La lutte pour le maintien

  • C’est un petit événement qui s’est produit à Kiev ce dimanche. En s’imposant (1-0) face au Vorskla Poltava, l’Arsenal Kiev n’est plus lanterne rouge ! L’autre club de la capitale, qui a occupé la dernière place sans discontinuer depuis la première journée (où il était alors à égalité avec d’autres clubs), l’a emporté grâce à un but de l’ancien espoir du Dynamo Kiev Vladyslav Kalitvintsev (58′). Le Vorskla Poltava est neuvième tandis que l’Arsenal Kiev est donc désormais onzième et barragiste.
  • L’autre résultat qui a fait les affaires de l’Arsenal est le match nul entre les Chornomorets Odessa et l’Olimpik Donetsk (1-1). Maksym Dehtyarov ouvre le score pour les visiteurs (40′) avant que Volodymyr Tanchyk n’égalise pour le club d’Odessa (62′). Ce résultat envoie le club d’Odessa à la dernière place, devancé par l’Arsenal Kiev et son adversaire du jour, tous deux barragistes.
  • Le Vorskla Poltava battu, le Desna Chernigiv prend le large dans la quête du « trophée Prestige » en battant (2-1) le Karpaty Lviv. Yehov Kartushov ouvre le score (8′) pour le Desna avant l’égalisation des visiteurs signée Maryan Shved, auteur de son quatorzième but de la saison (18′). Sur penalty, Denys Favorov offre la victoire aux siens (72′). Le Desna est septième avec cinq points d’avance sur le Vorskla et dix sur le Karpaty.

Le point Coupe d’Ukraine

  • Décidément, rien ne va plus pour le Zorya Lugansk. En difficulté en championnat, le Zorya vient de subir une humiliation en demi-finales de coupe en se faisant éliminer par l’Inhulets Petrove (1-2). Le pensionnaire de deuxième division ouvre le score par son capitaine Yevhen Zaporozhets (15′) avant de doubler la mise par Artem Shchedryi (38′). Si le Zarya Lugansk parvient à réduire le score par Yevhen Cheberko (45’+1), il ne réussit pas à renverser la situation. Club représentant une ville d’un peu plus de 7 000 habitants situé entre Kropivnystkyi et Dnipro, l’Inhoulets Petrove sera la première équipe de deuxième division à participer à une finale de Coupe d’Ukraine.
  • En déplacement chez le leader de la deuxième division, le SK Dnipro-1, le Shakhtar Donetsk met du temps à trouver l’ouverture mais finit par l’emporter (2-0). Dentinho ouvre le score (86′) avant que, dans les arrêts de jeu, Manor Solomon ne double la mise sur un tir dévié par son coéquipier Marcos Antônio (90’+4).
  • La finale opposera donc, le 15 mai prochain à Zaporizhia, le Shakhtar Donetsk à l’Inhulets Petrove. Triple tenant du titre, le Shakhtar disputera sa neuvième finale consécutive et tentera de remporter sa treizième coupe d’Ukraine. Pour l’Inhulets, c’est une première à ce niveau.

Les classements

Matchs joués // Victoires // Nuls // Défaites // Buts Marqués // Buts Encaissés // Différence de Buts // Points

Lutte pour le titre

1Shakhtar Donetsk242031569+4763
2Dynamo Kiev2418244413+3156
3Oleksandriya2413563321+1244
4Mariupol249692736-933
5Zarya Lugansk248883026+432
6FK Lviv247982225-330

Lutte pour le maintien

7Desna Chernigiv24104102725+234
8Vorskla Poltava2492131732-1529
9Karpaty Lviv2466123139-824
10Olimpik Donetsk2449112636-1021
11Arsenal Kiev2453161643-2718
12Chornomorets Odessa2445151438-2417

Le but du week-end

Prime au collectif cette semaine avec le but inscrit par l’attaquant nigérian du Shakhtar Donetsk Olarenwaju « Larry » Kayode. Titulaire en l’absence de Júnior Moraes, l’ancien de Manchester City a inscrit le deuxième but de la large victoire du Shakhtar face au Zarya Lugansk à la suite d’une attaque rapide parfaitement menée.

L’équipe type du week-end

Les tribunes du week-end

Chornomorets Odessa | © ultras.org.ua
Dynamo Kiev | © ultras.org.ua
Veres Rivne (D3) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la Une : © ultras.org.ua

Retour sur la journée 24 d’UPL 2018/2019 – Championnat d’Ukraine de football
5 (100%) 1 vote[s]

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.