Retour sur la journée 2 de RPL 2015-2016 – Championnat de Russie de football

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 29 juillet 2015

La Russian Premier League reprend et notre chronique aussi. Elle a été revue, améliorée et allégée pour votre plus grand plaisir. Vous pouvez donc continuer à découvrir ce nouveau format qui continue de s’affiner avec ce deuxième numéro.

Les yeux de la rédac’:

Certains de nos contributeurs sont, en plus d’être suiveurs du football russe en général, des fans de certains clubs historiques et ils vous font (re)vivre les matchs de leur club chaque week-end:

Krylya Sovetov 0 vs. 2 CSKA Moscou – Tosic (64′), Natkho (71’sp) par SovietXav

A quelques jours du match aller de barrage de Ligue des Champions, le CSKA Moscou se déplace confiant sur pelouse du Krylya Sovetov. Comme lors du match amical qui avait opposé les deux clubs un peu plus tôt cet été, le promu aligne une composition très défensive, 5 défenseurs et une ligne de 4 milieux de terrains très bas. Si ce dispositif permet au Krylia Sovetov d’exister quelques minutes dans la rencontre, le CSKA va vite faire respecter la hiérarchie et prendre le contrôle du match dans son style caractéristique de contrôle du ballon dans la partie adverse.

C’est en deuxième période que tout va se débloquer, le Serbe Zoran Tosic est à la conclusion d’un beau mouvement collectif et ouvre le score pour le CSKA. Le plus dur est fait, et 7 minutes plus tard Alan Dzagoev va obtenir un penalty que l’Israélien Bibras Natkho transforme assez tranquillement, ce qui permet à son équipe de faire le break et de s’imposer facilement avant la réception du Sparta Prague dans le cadre du troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions.

Ural Ekaterinburg 1 vs. 4  Zenit Saint-Pétersbourg – Erokhin (66′) | Dzyuba (19′), Hulk (49’sp, 79), Danny (90′)  par Karim Hameg

Le champion se déplaçait chez le leader. En tête du classement après sa victoire (2-0) chez le Kuban Krasnodar, l’Ural recevait le Zenit Saint-Pétersbourg. Les premières minutes sont à l’avantage des locaux qui dominent sans se procurer d’occasions franches. Le Zenit se montre quant à lui plus opportuniste et il ouvrira le score à la 21ème minute : Shatov fait la différence et sert Dzyuba d’un subtil extérieur du pied. Le géant russe, après un contrôle, envoie le ballon au fond des filets pour son premier but sous ses nouvelles couleurs. Le duo va récidiver peu avant la pause mais Zhevnov s’interposera cette fois devant l’ancien du Spartak.

Très en jambes, Shatov obtiendra en début de deuxième période un penalty (peu évident) que transformera Hulk (50’). Pas découragé pour autant, l’Ural poussera et se verra récompensé par un but d’Erokhin, sur une belle frappe de loin (67’). Mais seulement quatre minutes plus tard, Hulk, servi par un Shatov dans tous les bons coups, redonnera deux buts d’écart à son équipe. Dans les dernières minutes, Danny (remplaçant au coup d’envoi, quotas obligent) marquera le quatrième but à la suite d’une belle action collective. Le Zenit Saint-Pétersbourg prend les commandes du championnat grâce à cette victoire (un peu flatteuse), sa deuxième en deux matchs.

Les cheminots de retour au premier plan ?

Les cheminots de retour au premier plan ?

Anzhi Makhachkala 1 vs. 3 Lokomotiv Moscou – Haruna (14′) | Skuletic (18′), Maicon (76′), Kasaev (81′)  par Adrien Morvan 

Pour clore cette deuxième journée, c’est l’Anji Makhatchkala et le Lokomotiv Moscou qui héritent de ce triste créneau du lundi soir. Cette rencontre a priori anodine marque les retrouvailles entre Youri Siomine, désormais entraîneur de l’Anji, et ses petits protégés du Lokomotiv des années 90 et 2000 : Igor Tcherevtchenko, Oleg Pachinine et Sargis Hovhannisyan. Ce trio d’entraîneurs maison s’est vu confier la tête de l’équipe première après l’éviction de Miodrag Božović, avec un certain succès pour l’instant.

L’Anji, qui reste sur une défaite contre les Krylia Sovetov, concurrents directs pour le maintien, attaque le match en trombe, bien décidé à bouger un Lokomotiv en manque de rythme. Suite à un pressing rageur de Yannick Boli sur Alekseï Mirantchouk, l’ancien Monégasque Haruna Lukman transperce la défense des cheminots et ouvre le score (1-0). La réaction des Moscovites ne se fait pas attendre, avec un but de la tête de Petar Škuletić sur un centre de Samedov (1-1). La seconde période part sur un rythme plus tranquille, et les locaux cèdent peu à peu la possession aux visiteurs. Le tandem Samedov-Chichkine, très actif sur son côté droit, fait beaucoup souffrir les Daguestanais. C’est d’ailleurs un centre de Chichkine qui permet à Maicon de redonner l’avantage au Loko (1-2). Kasaïev se charge de faire le break d’une superbe frappe enroulée quelques minutes plus tard (1-3).

L’Anji peut regretter d’avoir cédé une fois de plus en fin de match sur des fautes de marquage. Les intentions offensives affichées au début du match méritaient sans doute mieux. Le Lokomotiv, lui, a fait le plein de points et de confiance avant son premier derby moscovite, dimanche prochain contre le Dinamo.

La lutte pour le maintien et le reste des matchs du week-end

S’il s’agit de deux rubriques distinctes normalement, en ce début de saison il est encore difficile de différentier les candidats au maintien de ceux du ventre-mou donc les sujets sont mélangés.

Il valait mieux ne pas être une équipe qui vise le maintien en cette deuxième journée. Samara ouvrait le bal contre le CSKA et on peut dire que les moscovites ont eu du mal, mais malgré cela ils ont su s’imposer en fin de match face au KS qui n’a pas eu une seule occasion franche.  Ufa a perdu très gros: défait 2-1 par Rostov à domicile les rouges ont découvert avec regret le talent du jeune milieu de Rostov Yoo qui a fait très forte impression tout le long du match et en ouvrant le score d’une belle demi-volée. Malgré une égalisation chanceuse de Zinchenko sur coup franc, Ufa a craqué en fin de match sur un but de Bastos. Avec 1 point en 2 matchs le début de saison est assez compliqué. Ural a craqué contre le Zenit; on attendait une confirmation à Ekaterinbourg après sa victoire 2-0 contre le Kuban, mais Ural a coulé à domicile. Ils ont malgré tout fait bonne impression en faisant jeu égal avec le Zenit. L’Anzhi est une nouvelle fois en difficulté. Malgré l’ouverture du score d’Haruna en début de match les joueurs du Daguestan ont perdu un deuxième match d’affilée à domicile avec des buts de Skuletic, Kaseev et Maicon. Le Lokomotiv s’impose 3-1 et montre qu’il a su se relever d’un épisode 2014/2015 compliqué.

De son côté l’Amkar a réalisé une très grosse performance en s’imposant logiquement sur la pelouse d’un Rubin peu inspiré: 2-0. La lutte pour l’Europe s’annonce difficile pour les Tatars d’autant que le Spartak semble enfin se lancer avec une victoire très importante sur la pelouse de Krasnodar grâce à un but de Movsisyan. L’autre équipe de Krasnodar, le Kuban cette fois (sans Arshavin ni Pavlyuchenko) a réussi à obtenir le match nul sur la pelouse du Terek (qui reprend son rythme de ventre mou). C’est Melgarejo qui a répondu à Facundo Piriz alors que les « Canaris » ont fini à dix. Enfin, le Dinamo, qui a lancé Dyakov, n’a pu faire mieux que deux buts partout face au Mordovia Saransk. Lutsenko et Donald ont permis au Mordovia de revenir après les buts de Valbuena et Ionov. La route est encore longue pour le nouveau projet de Kobelev.

Movsisyan retrouve le chemin des filets (ici félicité par Romulo)

Movsisyan retrouve le chemin des filets (ici félicité par Romulo).

La polémique du week-end :

Le 6+5, c’est le nom qu’on donne à la limitation de joueurs étrangers dans les équipes de Premier League (6 étrangers maximum sur la pelouse, 5 Russes minimum). La décision de changer les règles du championnat vis-à-vis du nombre de joueurs étrangers ne plait pas à tout le monde, certains le font savoir comme André Villas-Boas qui depuis une semaine part en croisade médiatique pour décrédibiliser cette nouvelle limitation qu’il estime contre-productive pour le Football Russe mais surtout pour son équipe, le Zenit Saint-Pétersbourg.

Alors que le directeur sportif et le président du Zenit annonçaient il y a quelques jours que l’objectif du Zenit était d’atteindre les quarts de finale de Ligues Champions, le technicien Portugais à lui donner sa version :

« L’objectif ? c’est de prendre la 3ème place pour se qualifier en Europa League, nous sommes limités. » – Conférence de presse

Première série d’un florilège de déclarations contre la nouvelle mesure de la fédération tout au long de la semaine:

« C’est assez ironique de constater que le deuxième meilleur buteur de la saison dernière doit démarrer la saison sur le banc à cause de la limite. » – sovsport.ru

« Rondon est vraiment un joueur exceptionnel, c’est vraiment dommage de ne pas pouvoir le faire jouer avec Danny à cause de la limite. » – Conférence de presse

« Le 6+5, c’est la fin du développement du football Russe. » – Championat.com

Des déclarations qui mettent le technicien portugais dans une position assumée d’opposition (abolitionniste ?) avec les choix de la Fédération et du Ministère des Sports. Il se fait ainsi le porte-parole des clubs en désaccord avec ce projet (Anzhi, CSKA, Lokomotiv notamment).

Le technicien portugais semble sceptique

Le technicien portugais semble sceptique.

L’ancien du week-end :

Aucun joueur ne s’est réellement distingué dans ce début de saison. Signalons toutefois la présence de deux anciens de RPL dans la défense de Fenerbahçe. Le club turc, qui affrontait le Shakhtar Donetsk lors du troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions (0-0) a titularisé Caner Erkin (CSKA Moscou, 2007-2010) au poste d’arrière gauche et Bruno Alves (Zenit Saint-Pétersbourg, 2010-2013) en défense centrale. S’ils étaient restés en Russie, ces deux joueurs n’auraient pas pu jouer ce match, contexte oblige.

Le but du week-end :

Suite à un très bon travail de l’intenable Shatov, Dzyuba inscrit son premier but sous les couleurs du Zenit, d’une frappe placée subtilement au ras du poteau. On en redemande.

L’équipe-type du week-end :

Trois joueurs du Zenit cette semaine dans l'équipe-type et une attaque assez improbable; devant un milieu très offensif

Trois joueurs du Zenit cette semaine dans l’équipe-type et une attaque assez improbable; devant un milieu très offensif.

Le classement :

Le Zenit est déjà en tête alors que le Rubin a complètement manqué son début de saison.

Le point FNL :

C’est déjà la quatrième journée qui se termine en FNL et il n’y a plus de parcours parfaits car les deux leaders ont chuté. Le Luch s’est incliné 2-0 à Novosibirsk, ce qui permet au Sibir de prendre la tête alors que le Tom, qui affrontait un quatrième promu en quatre matchs, a perdu 3-2 face au Zenit-2 avec notamment un doublé de Tkachuk. Le Gazovik Orenburg se replace également tout en haut avec une victoire 3-0 sur la pelouse d’Irkutsk qui continue de perdre tous ses matchs à l’instar du KAMAZ défait 1-0 par le Yenisey. Ce qui ne change pas, c’est bien le Torpedo Armavir qui réussit son quatrième 0-0 consécutif, cette fois face au Sokol Saratov, du jamais vu.

On peut noter deux déceptions relatives également, le Shinnik et le Volgar qui n’ont que quatre points ! Le Shinnik a été battu ce lundi par le Fakel qui décolle enfin (3-1 avec un doublé de Biryukov) alors que le Volgar a été battu par le Spartak-2 emmené par Pavel Krotov. Dans le duel entre les deux favoris (en tout cas pour moi) c’est Arsenal qui a battu Tosno qui continue de galérer, avec notamment un doublé de Berkhamov. Enfin Tyumen a marqué son premier point en allant faire un but partout sur le terrain du Baltika Kaliningrad alors que le Volga et le SKA sont restés muets pendant 90 minutes.

 

Antoine Jarrige, SovietXav, Karim Hameg, Adrien Morvan & Adrien Laëthier.


Photo à la une : © Flickr / Piotr Drabik

Retour sur la journée 2 de RPL 2015-2016 – Championnat de Russie de football
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
AEK Larnaka, un club plein d’ambition

Dans le cadre du 3ème tour de qualification de l'UEFA Europa League, nos amis bordelais s'apprêtent à en découdre avec...

Fermer