Retour sur la journée 19 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 13 décembre 2017

C’est la dernière journée d’UPL de l’année 2017. Au programme de cet ultime épisode avant la trêve : le Shakhtar et le Dynamo calent tandis que le Zarya et le Vorskla se distinguent.

Les résumés du week-end

Oleksandriya vs. Dynamo Kiev

Andriy Tsurikov, ancien de la maison Dynamo, est le premier à se mettre en évidence aux alentours de la vingtième minute avec un rush en solo au cœur de la défense kiévienne conclu d’une frappe qui rase la lucarne gauche de Bushchan. Vitaly Buyalskiy se procure peu après la plus grosse occasion avec une reprise à pleine puissance sur un centre de Josip Pivaric, qui fuit finalement le cadre. Vitaly Ponomar puis Stanislav Kulish ratent eux aussi l’ouverture du score de très peu avant la pause, se procurant de belles occasions sur des errements défensif du Dynamo.

La jeunesse de Kiev se montre plus incisive au retour des vestiaires avec notamment une superbe combinaison entre Shaparenko et Tsygankov, mais finit une énième fois à coté du cadre. Artem Besedin récolte en fin de rencontre un second carton jaune pour une simulation dans la surface avant de voir son coéquipier Viktor Tsygankov manquer un face à face décisif contre Yuriy Pankiv, gardien encore une fois très bon d’Oleksandriya. Deux points de perdu dans la course au titre pour le Dynamo qui ne profite donc pas de la défaite du Shakhtar dans le match suivant.

Zarya Lugansk vs. Shakhtar Donetsk

Zarya XI : Lunin/Karavayev© – Svatok – Checher – Sukhotskyi/Hordienko (71′ Ljubenović) – Kharatin (46′ Silas)/Kabayev – Andrievskyi – Lunyov (46′ Kochehrin)/Hromov
Shakhtar XI : Pyatov/Petryak – Ordets – Rakitskyi – Márcio Azevedo/Fred – Stepanenko©/Marlos (89′ Khocholava) – Kovalenko (73′ Dentinho) – Bernard/Ferreyra (81′ Butko)

Ce derby du Donbass opposait à Zaporijia, deux équipes qui étaient revenus des coupes d’Europe avec des sentiments différents. Si le Zarya Lugansk pouvait légitimement être déçu après sa défaite face à l’Athletic Bilbao qui l’a privé des seizièmes de finale de la Ligue Europa, le Shakhtar Donetsk était tout à sa joie après s’être qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions au nez et à la barbe de Naples, deuxième de Serie A, en étant devenu la première équipe européenne à battre Manchester City cette saison.

Si le Zarya alignait son équipe-type ou quasiment, seul le Brésilien Iury étant absent, le Shakhtar devait faire face aux absences de Taison et Ismaily, tous deux blessés en Ligue des Champions et remplacés respectivement par Márcio Azevedo et Kovalenko. Ivan Petryak, passé par le Zarya entre 2011 et 2017, était quant à lui préféré à Bohdan Butko au poste de latéral droit.

Les premières occasions sont à mettre à l’actif du Shakhtar Donetsk : Kovalenko voit sa reprise de la tête sur un coup franc de Bernard captée par Lunin (12′), Bernard (sur un centre de Ferreyra) voit sa reprise passer tout près du poteau (15′) avant que la frappe enroulée de Marlos ne fuie le cadre de Lunin pour quelques centimètres (37′). Malgré sa domination, le Shakhtar Donetsk manque de réalisme et à la pause, le score est de 0-0.

La deuxième mi-temps est celle que tous les observateurs retiendront le plus du match de par sa densité en actions. Malgré des changements d’entrée après la première mi-temps peu convaincante, c’est le Shakhtar qui parvient à ouvrir le score en premier. Après une belle action de Fred qui élimine son adversaire et qui décale pour Bernard à gauche, Petryak est à la réception du centre et place sa tête pour marquer contre son ancien club (0-1, 55′). Le Shakhtar conserve les meilleures actions et passe tout près de doubler la mise sur une sortie foireuse de Lunin, puis un centre dont la réception devant le but est manquée de justesse quelques instants plus tard. On se dirige alors vers une victoire du leader d’UPL mais les joueurs du Shakhtar et l’arbitre en décident différemment. On entre dans le dernier quart d’heure. Le Zarya appuie sur l’accélérateur. Il manque l’égalisation sur une faute de main de Pyatov qui repousse le centre de Kabayev directement sur Kocherhin mais ce dernier manque l’immanquable en ne cadrant pas sa frappe.

La 78ème minute est le tournant de la partie puisque le buteur Petryak est expulsé pour une apparente simulation dans la surface et le deuxième carton jaune qui s’ensuit. À cinq minutes du terme, Fred est expulsé à son tour pour un deuxième carton jaune écopé sur une intervention en retard. Dans la dernière minute du temps réglementaire, Kocherhin frappe le ballon en plein sur les mains de Butko qui s’en était servi pour se protéger. L’arbitre siffle penalty pour le Zarya Lugansk et expulse Rakitskiy pour contestation en lui distribuant, à lui aussi, un second carton jaune. La facilité avec laquelle ces cartons sont distribués et ces fautes sifflées peuvent prêter à débat mais nous nous contenterons de résumer à travers ce paragraphe. Sur le penalty, Silas prend Pyatov à contre-pied (1-1, 90+2′). Le portier international ukrainien n’est décidément pas dans son meilleur jour ce dimanche soir, commettant la faute de main qui donne une victoire improbable au Zarya. Andriyevskiy joue dans la surface et essaie de se défaire des défenseurs adverses. Il parvient à trouver une bonne position de tir mais celui-ci est mal apprécié par Pyatov qui renvoie sur Butko. Le ballon rebondissant contre l’Ukrainien de Donetsk, c’est un contre-son-camp qui offre une victoire inespérée à Lugansk (2-1, 90+5′).

Match au scénario incroyable entre les deux équipes expatriées des régions de l’est ukrainien. Le troisième de la saison dernière a remporté trois points précieux en vue des play-offs dans la première moitié du tableau. Il poursuit sa trompeuse série de onze matchs sans défaite en championnat, la dernière remontant au 9 septembre face au… Shakhtar Donetsk ! Troisième défaite de la saison en championnat domestique pour le leader ukrainien qui venait juste de décrocher brillamment son ticket pour les huitièmes de finale de la C1.

Les autres rencontres

  • Le Vorskla Poltava conforte sa place sur le podium en obtenant son troisième succès de rang et cette fois face à un concurrent direct, en l’occurrence l’Olimpik Donetsk (4-1). Kobakhidze a ouvert le score pour le Vorskla (10′) avant que Pryyomov n’égalise (20′). Chyzhov (22′) répond quasi-immédiatement avant que Kulach n’aggrave la marque sur penalty (33′). En fin de rencontre, Sharpar viendra alourdir la marque (88′). Si l’Olimpik s’éloigne du podium et redescend à la sixième place, le Vorskla est solidement accroché à sa troisième place avec quatre points d’avance sur le Zarya Lugansk…
  • … et cinq sur le Veres Rivne, tenu en échec par le club de la ville où il reçoit, le Karpaty Lviv (2-2). Le promu menait pourtant 2-0 à la pause grâce à Kobin (14′) et Serhiychuk (28′) mais il finit par craquer dans les vingt dernières minutes, Shved (72′) et Akulinin (87′) permettant au Karpaty d’arracher un point. Le Veres est cinquième et le Karpaty avant-dernier.
  • Mariupol garde espoir. Sa victoire (4-2) face au Stal Kamianske, lanterne rouge, lui permet de revenir à deux points de la sixième place, occupée par l’Olimpik Donetsk. Après l’ouverture du score d’Edgar Malakyan (26′), Mariupol réagit en égalisant par Fomin (34′). En seconde période, Fomin à nouveau (67′), Totovytsky (78′) et Bolbat (82′) offrent un large avantage à Mariupol avant que Malakyan ne s’offre le doublé en fin de rencontre pour réduire le score (87′).
  • Match spectaculaire entre le Chornomorets Odessa et le Zirka Kropyvnytsky (3-3). Oleksiy Khoblenko ouvre le score pour le club d’Odessa juste avant la pause (43′), avant que Chychykov n’égalise en début de seconde période (51′). Le Franco-Ivoirien Fousseni Bamba donnera ensuite l’avantage au Chornomorets (57′) mais en toute fin de rencontre un doublé de Pryadun (83′ et 88′) permet au Zirka de prendre l’avantage. Il faut un penalty obtenu en toute fin de rencontre et transformé par Khoblenko, pour son huitième but de la saison (90′), pour que le Chornomorets s’en sorte avec un point. Au classement, les deux équipes ne décollent pas de la deuxième partie du tableau et restent à des positions très proches : le Zirka est neuvième et le Chornomorets dixième, un point seulement séparant les deux équipes.

Le classement

Les récompenses

La soirée des récompenses 2017 du football ukrainien a eu lieu ce vendredi. Sans surprise, le Shakhtar Donetsk et le Dynamo Kiev ont trusté les récompenses. Le club de la capitale a vu son académie récompensée du titre de celle de meilleure du pays et c’est d’ailleurs l’un des joueurs qui en est issu, Viktor Tsygankov, qui a obtenu le titre de meilleur jeune. Du côté du Shakhtar, Marlos a été élu joueur de l’année tandis que Paulo Fonseca a été sacré meilleur entraîneur.
L’équipe-type de la saison est la suivante : Pyatov (Shakhtar Donetsk)/Butko (Shakhtar Donetsk) – Khacheridi (Dynamo Kiev) – Rakitskyi (Shakhtar Donetsk) – Ismaily (Shakhtar Donetsk)/Fred (Shakhtar Donetsk) – Stepanenko (Shakhtar Donetsk)/Marlos (Shakhtar Donetsk) – Sydorchuk (Dynamo Kiev) – Taison (Shakhtar Donetsk)/Mbokani (Dynamo Kiev).

3 лучших игрока УПЛ прямо сейчас 🔥🔝

Une publication partagée par Ф У Т Б О Л У К Р А Ї Н И (@theukrfootball) le

L’équipe-type du week-end

Le but du week-end

Comme la semaine dernière, Aleksandre Kobakhidze s’est distingué. En pleine forme, à l’image de son club Vorskla Poltava, l’international géorgien a ouvert le score face à l’Olimpik Donetsk de manière remarquable : un débordement, deux adversaires éliminés et, pour finir, un tir enveloppé qui ne laisse aucune chance à Zauri Makharadze, le gardien de l’Olimpik. Vainqueur 4-1, le Vorskla est confortablement installé sur le podium.

https://www.youtube.com/watch?v=jIX_on8WT3g

Les tribunes du week-end

Oleksandriya | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Chernomorets Odessa | © ultras.org.ua

Chernomorets Odessa | © ultras.org.ua

Chernomorets Odessa | © ultras.org.ua

Shakhtar Donetsk | © ultras.org.ua

Zarya Lugansk | © ultras.org.ua

Zarya Lugansk | © ultras.org.ua

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Chernomorets Odessa | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une : © patrioty.org.ua

Retour sur la journée 19 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Balade sur le Dniestr et ses cités perdues (partie 2)

Footballski vous avait déjà fait voguer sur le Dniepr et la Volga, il est maintenant temps d’embarquer sur un autre...

Fermer