Retour sur la journée 16 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 22 novembre 2017

Le Dynamo n’a pas tremblé ce week-end quand le Shakhtar enregistrait sa seconde défaite de la saison. Résumé de cette 16ème journée qui pourrait bien relancer le suspense en Ukraine.

Les résumés du week-end

Shakhtar Donetsk vs. Oleksandriya

Les jambes à Kharkiv mais la tête à Naples ? Le Shakhtar Donetsk jouera ce mardi au stade San Paolo son avenir en Ligue des Champions en sachant qu’un point suffira à lui ouvrir les portes des huitièmes de finale. En attendant, c’est la réception d’Oleksandriya qui était au programme du champion d’Ukraine en titre. Malgré la proximité du choc européen, Paulo Fonseca faisait le choix d’aligner son onze titulaire face à une équipe qui, loin de son niveau des saisons passées, n’avait gagné qu’un seul match depuis le début de l’exercice 2017/2018.
C’est pourtant Oleksandriya qui créera la surprise en ouvrant le score après moins d’un quart d’heure de jeu. Profitant d’une perte de balle du Shakhtar au milieu du terrain, Dovhyi lançait le contre et décalait Batsula sur le côté gauche. Ce dernier centrait pour Polyarus qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (15′). Cette ouverture du score inattendue n’a pas semblé déstabiliser le Shakhtar, qui égalise assez rapidement. Suite à une action initiée par Ismaily et à une partie de flipper dans la défense d’Oleksandriya, Bernard héritait du ballon à l’entrait de la surface et choisissait la frappe en force, sans contrôle. Le tir était beaucoup trop puissant pour Yuriy Pankiv qui ne pouvait que constater les dégâts (18′). Avec cette égalisation, le Shakhtar Donetsk semblait en mesure de reprendre le match en main et de s’imposer. Et pourtant, c’est à nouveau Oleksandriya qui marque. Comme sur l’ouverture du score, c’est du côté gauche qu’est venu le but, toujours par Batsula. Le centre de ce dernier était dévié par Vasyl Hrytsuk pour Artem Polyarus, dos au but. Ce dernier enchaîne ensuite avec une action de classe : un contrôle puis une frappe en pivot du pied gauche qui ne laissait aucune chance à Pyatov (27′). Surprise : le Shakhtar devait à nouveau courir après le score. L’arbitre sifflait la mi-temps sur ce score surprenant de 2-1 en faveur d’Oleksandriya.

En début de deuxième période, les visiteurs manquent d’un rien le break par Hrytsuk qui rate son face à face avec Pyatov (48′). La suite de la rencontre se résume à un attaque-défense où l’arrière garde d’Oleksandriya repousse tant bien que mal les assauts du Shakhtar Donetsk, quand celui-ci ne faisait pas preuve de maladresse face aux buts. Yuriy Pankiv se montrera quant à lui héroïque en s’imposant devant Facundo Ferreyra (85′) puis Ismaily (89′). Le remplaçant Alan Patrick se charge quant à lui d’expédier dans les nuages la balle de match dans le temps additionnel de la deuxième période.

Énorme surprise à Kharkiv avec la victoire d’Oleksandriya face au Shakhtar (2-1), battu pour la deuxième fois de la saison. Une défaite de bien mauvaise augure pour le club du Donbass avant le déplacement à Naples mais sans conséquence au classement : le Shakhtar Donetsk reste leader même s’il voit revenir le Dynamo Kiev dans le rétroviseur. De son côté, Oleksandriya a obtenu sa deuxième victoire de la saison, la première depuis la neuvième journée, pour remonter à la neuvième place… assez loin de la première moitié du classement.

Zirka Kropyvnytsky vs. Dynamo Kiev

Malgré en entame de match pleine d’envie de la part du Zirka, la maîtrise technique est bien du coté des visiteurs avec des offensives bien placées venant des couloirs. Maladroite dans le dernier geste dans un premier temps, l’attaque du Dynamo Kiev finit par trouver la faille sur coup de pied arrêté avant la demi heure de jeu avec un corner repris de la tête par le congolais Dieumerci Mbokani. Le Dynamo est tout près de tuer le match dès l’action suivante avec une tête à bout portant de Buyalskiy qui vient s’écraser sur les gants du portier adverse Yevhan Past. Le Zirka se découvre dangereusement après l’ouverture du score et en paie le prix. Le Dynamo en profite pour doubler son capital à la 32ème minute par Mbokani de la tête au terme d’une contre attaque.

Avec deux buts d’avance, le Dynamo se contente de contenir l’adversaire en seconde période. Un adversaire trop juste techniquement pour espérer revenir dans la partie. Le français Arnaud Guedj se procure une belle occasion en fin de rencontre avec une superbe demi volée qui frôle le poteau de Maksym Koval. Profitant de la défaite du Shakhtar en ouverture de cette 16ème journée, le Dynamo recolle à quatre points du leader avec toujours un match en retard.

Zarya Lugansk vs. Veres Rivne

Un sursaut au début de l’automne et puis c’est tout ? Car, il faut bien le dire, depuis l’égalisation fatidique des arrêts de jeu en Coupe d’Ukraine contre le Shakhtar Donetsk, le Zarya Lugansk est complètement retombé dans ses travers du début de saison. Ce match aller contre le Veres Rivne était pourtant largement à la portée des joueurs de l’Est de l’Ukraine mais ils n’ont pas pu s’imposer, encaissant même l’égalisation en deuxième mi-temps alors qu’ils étaient en supériorité numérique.

Ils avaient pourtant été mis sur la bonne voie en première mi-temps. À la demi-heure de jeu, Hromov avait mis les siens sur le droit chemin en ouvrant le score (1-0, 28′). Le Zarya put conserver son avance jusqu’à la mi-temps. Au retour des vestiaires, Ishchenko se faisait expulser pour un deuxième avertissement, laissant le Veres Rivne à dix. Paradoxalement, les visiteurs purent égaliser seulement quatre minutes après avoir été réduits en infériorité numérique. C’est Adamyuk qui permit aux siens d’égaliser (1-1, 61′). La logique aurait voulu que le Zarya domine cette rencontre, mais les statistiques ont été parfaitement équilibrée car, malgré plus de qualité dans les combinaisons du côté du Zarya, l’imprécision empêchait de nombreuses entreprises et la défense paraissait bien fragile. L’arbitre mit un terme à la rencontre sur ce résultat inquiétant pour l’ancien troisième d’Ukraine qui doit se déplacer en Suède en vue d’affronter Östersunds cette semaine.

Les autres rencontres

  • La série négative s’arrête enfin pour Mariupol. Après cinq matchs sans victoire, le club de l’oblast de Donetsk a renoué avec le succès en s’imposant (1-0) sur le terrain du Karpaty Lviv. Serhiy Bolbat a inscrit à la 19ème minute l’unique but de la rencontre. Mariupol se hisse à la quatrième place, tandis que le Karpaty Lviv descend à l’avant-dernière place.
  • Le Vorskla Poltava n’a pas renoué avec la victoire mais il a mis fin à une série de quatre défaites de suite en concédant le nul (1-1) face au Stal Kamianske. Le Géorgien Kobakhidze a permis au Vorskla de prendre l’avantage (56′) avant que le Stal n’égalise par Khotsyanovskyi (72′). Le Vorskla s’éloigne du podium et descend à la cinquième place tandis que le Stal, qui vient de concéder un quatrième nul consécutif, est toujours lanterne rouge.
  • Cinquième match sans défaite pour le Chornomorets Odessa, qui bat (2-1) l’Olimpik Donetsk, pourtant troisième. Kyrylo Kovalets a ouvert le score à la 58ème minute avant que le Français Mamadou Wagué ne double la mise à dix minutes du terme. Zurab Ochihava réduit le score pour l’Olimpik au bout du temps additionnel de la deuxième période. L’Olimpik reste troisième mais manque l’occasion de creuser l’écart avec ses poursuivants tandis que le Chornomorets monte à la neuvième place.

Le classement

L’équipe-type du week-end

Le but du week-end

Une action simple mais bien exécutée et une finition d’école, le tout pour une surprise majeure. Centre, déviation, contrôle dos au but et tir en pivot : voilà comment Artem Polyarus a inscrit le deuxième but d’Oleksandriya sur le terrain du Shakhtar Donetsk. Auteur d’un doublé, Polyarus a été l’homme de la surprenante victoire de son club à Kharkiv, là où reçoit le champion en titre depuis le début de l’année 2017.

Les tribunes du week-end

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dynamo Kiev | © ultras.org.ua

Dnipro (D3) | © ultras.org.ua

Dnipro (D3) | © ultras.org.ua

Dnipro (D3) | © ultras.org.ua

Dnipro (D3) | © ultras.org.ua

Metalist 1925 (D3) | © ultras.org.ua

Mykolaiv (D2) | © ultras.org.ua

Mykolaiv (D2) | © ultras.org.ua

Obolon Kiev (D2) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une :

Retour sur la journée 16 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd’hui dans l’informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
La Russie, ce sera sans eux #16 : Chypre

La phase de groupes des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 est arrivée à son terme. Alors que la...

Fermer