Retour sur la journée 10 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 26 septembre 2017

Un semi-échec du Dynamo profite au Shakhtar, nouveau leader du championnat d’Ukraine. Pendant ce temps, la crise couve au Karpaty Lviv. Retour sur la dixième journée.

Les résumés du week-end

Zirka Kropyvnytsky vs. Shakhtar Donetsk

La vie sans Srna. Le capitaine croate du Shakhtar Donetsk a échoué à un test anti-dopage le soir de la victoire face à Naples, ce qui lui vaut une suspension provisoire dans l’attente du verdict. Ce sera donc sans Darijo Srna que le Shakhtar devra gérer ses prochains matchs et notamment ce déplacement sur le terrain du Zirka Kropyvnytsky, ultime préparation avant le choc sur le terrain de Manchester City en Ligue des Champions.
Soucieux de préparer au mieux le déplacement en terre anglaise, Paulo Fonseca laisse sur le banc Serhiy Kryvtsov, Fred et Bernard, laissant leur chance à Ivan Ordets, Alan Patrick et Dentinho. Bohdan Butko est titulaire sur le côté droit en lieu et place de Srna tandis que Andriy Pyatov porte le brassard de capitaine.

Douze petites minutes suffisent au Shakhtar pour ouvrir le score : Taison, parfaitement décalé par Marlos, centre fort à ras de terre pour Facundo Ferreyra qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond pour inscrire son quatrième but de la saison. Le Shakhtar manque de peu de doubler la mise à la 23ème minute sur une frappe déviée d’Alan Patrick qui manque de peu de tromper Yevhen Past, le garden du Zirka Kropyvnytsky. Ensuite, c’est de manière un peu surprenante que le Zirka égalise. Le coup franc du capitaine Oleksiy Chychykov trouve la tête du Français Hichem El Hamdaoui qui bat Pyatov, profitant d’une défense du Shakhtar étrangement passive (38′). Le champion en titre prend un coup sur la tête au pire moment possible juste avant la pause mais il se débrouille pour repartir aux vestiaires avec l’avantage au score. 43ème minute : Marlos, servi par Taison, place parfaitement une frappe du pied gauche pour tromper Past et inscrire son cinquième but de la saison. Quasiment dans la foulée, Bohdan Butko dépose le ballon sur la tête de Facundo Ferreyra qui s’offre le doublé et la tête du classement des buteurs à égalité avec Marlos et le jeune ailier du Dynamo Kiev, Viktor Tsyhankov. Le score à la mi-temps était de 3-1 grâce à une réaction éclair du Shakhtar.

Revenu avec d’autres intentions des vestiaires, le Zirka Kropyvnytsky n’arrive pas à trouver la faille jusqu’à l’entame du dernier quart d’heure. Pavlo Polehenko, qui avait échoué face à Pyatov en début de seconde période, ajuste un centre parfait pour la tête du Biélorusse Gleb Rassadkin qui prend le gardien du Shakhtar et de la sélection ukrainienne à contre-pied pour relancer son équipe. De quoi douter pour le Shakhtar Donetsk ? Pas vraiment : non seulement ce dernier n’encaisse pas l’égalisation mais il ajoute en plus un quatrième but en fin de rencontre. Kovalenko, entré à l’heure de jeu, profite d’une énorme faute de main de Past sur un corner pour inscrire un quatrième but et fêter dignement sa centième apparition sous le maillot du Shakhtar.

Score final : 4-2. Le Shakhtar Donetsk, même sans Srna, a dignement préparé le déplacement périlleux qui l’attend en Ligue des Champions. Il reprend du reste la tête du classement en attendant le résultat du Dynamo Kiev. Le Zirka Kropyvnytsky reste quant à lui calé à la neuvième place, en milieu de la deuxième partie de tableau.

Dynamo Kiev vs. Veres Rivne

Pas de victoire pour le Dynamo face au Veres Rivne, surprenant promus cette saison. Khatskevich avait remis son 4-4-2 pour ce match à domicile mais à huis clos. Les deux attaquants de pointe, Mbokani et Junior Moraes, sont parfaitement pourvus en ballons en première période. Malheureusement pour les locaux, les deux buteurs ne parviennent jamais à trouver le chemin des filets, gâchant de belles munitions et se heurtant à Oleksandr Bandura, le portier du Veres. Maksym Koval doit même s’employer en fin de première période pour éviter un hold-up, remportant un duel décisif face à un Mikhail Sergiychuk parti tout seul en profondeur.

Le deuxième acte est de même facture pour les deux équipes avec un Dynamo en panne de réalisme et un Veres se montrant dangereux en contre. Aucun but donc dans cette rencontre qui voit le promu et le vice-champion se neutraliser à Kiev, sur un score qui ne satisfait personne.

Vorskla Poltava vs. Zarya Lugansk

Le Zarya Lugansk, troisième de la saison dernière, se mesurait au troisième de la saison actuelle, le Vorskla Poltava, avec l’objectif de se reprendre après son mauvais résultat de la semaine dernière contre le Karpaty Lviv où l’imprécision avait fait gravement défaut. Encore une fois, le Zarya concède un nul frustrant dans un match qu’il tenait pourtant en main. Pendant une première mi-temps entièrement dominée bien que de façon moins flagrante que la semaine dernière, le Zarya doit attendre l’approche de la mi-temps pour concrétiser ses occasions sur un beau but d’Opanasenko, avec une frappe déviée dans le coin du cadre par le défenseur Matviyenko (0-1, 44′).

La deuxième mi-temps se poursuit sur le même rythme, le Zarya contrôlant le match. Il se procure plusieurs occasions pour alourdir la marque mais manque toujours autant de précision, les tirs cadrés proviennent souvent des coups de pied arrêtés. Et ce qui risquait d’arriver arrive… à la 90ème minute ! Un centre de Perduta venant de la gauche provoque un cafouillage défensif où le défenseur Svatok renvoie le ballon devant Kolomoyets qui convertit l’offrande (1-1, 90′). Le Zarya perd donc son deuxième joker d’affilée alors qu’il contrôlait le match, ce qui promet pour les affrontements prochains contre l’Athletic Bilbao et le Dynamo Kiev. Il reste englué dans le ventre mou. De son côté, le Vorskla perd du terrain sur le duo de tête mais peut s’estimer heureux du résultat.

Les autres rencontres

  • Fin de l’hémorragie pour le Stal Kamianske. Après deux victoires lors des deux premières journées, ce dernier avait enchaîné en concédant sept défaites consécutives, plongeant ainsi au classement. Face à l’Olimpik Donetsk, le Stal a obtenu le nul (1-1) à l’Obolon Arena de Kiev où il reçoit cette saison. Le jeune Mykhaylo Meskhi ouvrait la marque pour le Stal Kamianske à la 24ème minute avant que Stanislav Bilenkyi n’égalise pour l’Olimpik à l’heure de jeu. L’Olimpik Donetsk reste en première partie de tableau mais n’est plus que sixième tandis que le Stal Kamianske est avant-dernier.
  • Il n’aura pas manqué grand chose à Oleksandriya pour obtenir une deuxième victoire consécutive. Le cinquième du dernier championnat a ouvert le score à la 28ème minute sur le terrain de Mariupol grâce à Vasyl Hrytsuk, avant de voir les locaux égaliser dans les cinq dernières minutes par l’intermédiaire de Serhiy Yavorskyi (86′). Ce résultat (1-1) n’arrange aucune des deux équipes, qui font du surplace : Mariupol reste cinquième et Oleksandriya huitième.
  • Sous tension après son humiliation en coupe, le Karpaty Lviv n’a pas vraiment dissipé les doutes en concédant le nul (1-1) à domicile face à la lanterne rouge, les Chornomorets Odessa. Le Karpaty a ouvert le score sur penalty grâce à l’expérimenté Oleksandr Hladkyi, meilleur buteur du championnat en 2006/2007 (6′), avant qu’Oleksiy Khoblenko n’égalise pour les Chornomorets (30′). Les deux équipes n’arrivent pas à s’extirper des dernières places du classement : le Karpaty est dixième et les Chornomorets sont toujours derniers.

Le classement

L’équipe-type du week-end

Le but du week-end

Le but égalisateur de l’Olimpik Donetsk face au Stal Kamianske est l’heureux élu du week-end. Ce but inscrit par Stanislav Bilenkyi est davantage remarquable dans sa conception, entre la séquence à une touche de balle et le combo grand pont – passe décisive en talonnade de Moha, que dans sa finition, relativement simple.

Les tribunes du week-end

Chernomorets Odessa | © ultras.org.ua

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Karpaty Lviv | © ultras.org.ua

Prykarpattya Ivano-Frankivsk (D3) | © ultras.org.ua

Prykarpattya Ivano-Frankivsk (D3) | © ultras.org.ua

Desna (D2) | © ultras.org.ua

Karim Hameg, Rémy Garrel et Philippe Ray.


Image à la une : © ultras.org.ua

Retour sur la journée 10 d’UPL 2017/2018 – Championnat d’Ukraine de football
4 (80%) 3 votes

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd’hui dans l’informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#115 Les images de la semaine

Episode 115 des traditionnelles images de la semaine, cette fois-ci on se rend tout d'abord en Grèce où l'AEK nous...

Fermer