Retour sur la journée 1 de RPL 2015-2016 – Championnat de Russie de Football

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 22 juillet 2015

La Russian Premier League reprend et notre chronique aussi. Elle a été revue, améliorée et allégée pour votre plus grand plaisir. Vous pouvez donc découvrir avec ce premier opus, le nouveau format qui va vous accompagner tout au long de la saison.

Les yeux de la rédac:

Certains de nos contributeurs sont, en plus d’être suiveur du football russe en général, des fans de certains clubs historiques et ils vous font vivre les matchs de leur club chaque week-end:

CSKA Moscou 1 vs. 0 Rubin Kazan – Musa (86′) par SovietXav

CSKA Moscou XI: Akinfeev - Fernandes, Ignashevich, A.Berezutsky, Nababkin - Natcho, Wernbloom - Tosic (Milanov 83'), Eremenko (Panchenko 90+3'), Dzagoev (Efremov 89') - Musa.
Rubin Kazan XI: Ryzhikov - Kuzmin, Kverkvelia, Kambolov, Cotugno - Batov, Ozdoev (Sharipov 85') - Kanunnikov (Portnyagin 88'), Kislyak, Karadeniz - Dyadyun (Carlos Eduardo 88').

Encore sous l’effet du changement de règlement avec l’instauration du 6+5 à la surprise générale, le CSKA Moscou et le Rubin Kazan ont tout de fois aligné les meilleures équipes possibles afin de bien commencer cette nouvelle saison. Au coup d’envoi coté Rubin Kazan, Igor Portnyagin et Carlos Eduardo sont sur le banc, Elmir Nabiullin absent n’est pas encore disponible tandis que de son coté le CSKA doit composer sans Vassili Berezutsky. Leonid Slutsky se voit donc obliger d’aligner Alan Dzagoev sur le coté gauche afin de respecter le nouveau règlement alors que ce dernier est hors de forme.

Sur le terrain, le match est dans un premier temps assez équilibré mais va vite tourner à l’avantage du CSKA qui semble bien mieux préparer que son adversaire. Le vice-champion va prendre d’assaut la surface du Rubin Kazan et forcer Ryzhikov a effectuer plusieurs parades décisives. Les Moscovites maîtrisent largement les débats et le suédois Pontus Wernbloom va toucher les montants par deux fois sur deux frappes lointaines qui semblaient pourtant prendre le chemin de la lucarne.

La défense du CSKA semble passer un match relativement tranquille pendant que celle du Rubin Kazan se montre assez solide face aux assauts moscovites et il faudra attendre la 86ème minute pour qu’enfin Ahmed Musa délivre les siens. Superbement servi par une talonnade de Georgi Milanov, l’attaquant Nigérian va ajuster une frappe puissante à bout portant de Ryzhikov impuissant malgré un match exceptionnel.

Le nigérian délivre le CSKA en toute fin de match

Le CSKA s’impose finalement par la plus petite des marques mais le score aurait pu être bien plus lourd, les joueurs du CSKA ayant frappé les poteaux à trois reprises. Un bon moyen de commencer la saison afin de préparer au mieux le tour préliminaire de Ligue des Champions contre le Sparta Prague.

Mordovia Saransk 0 vs. 1 Lokomotiv Moscou – par Adrien Morvan

Mordovia Saransk XI: Revishvili - Nakhushev, Gapon, Rykov, Dudiev - Vlasov (Samodin 83'), Donald (Stevanovič 64'), Ivanov, Sysuev (Mukhametshin 77'), Lutsenko - Le Tallec.

Lokomotiv Moscou XI: Guilherme - Shishkin, Ćorluka, Pejčinović, Denisov - Mykhalyk, Kolomeytsev - Kasaev, Miranchuk, Grigorjev - Škuletić (Maicon 69').

Le Mordovia Saransk s’est fait piéger à domicile contre le Lokomotiv Moscou, malgré de nombreuses occasions d’ouvrir le score en première période. C’est l’attaquant serbe Petar Škuletić qui a puni les Mordves d’une molle tête décroisée à l’heure de jeu. Maicon aurait même pu doubler la mise sur pénalty, mais Nukri Revishvili s’est fendu d’une belle parade. Le Loko semble retomber dans ses travers de la saison dernière avec cette victoire étriquée contre un outsider du championnat, après avoir été brillant contre le Zénit en Supercoupe.

lokomordo

Maicon tête basse devant la parade de Nukri Revishvili

Le match Zenit Saint-Pétersbourg – Dinamo Moscou fera l’objet d’un « au stade »; ainsi vous retrouverez Karim Hameg pour le Zenit dès la deuxième journée.

La lutte pour le maintien et le reste des matchs du week-end

S’il s’agit de deux rubriques distinctes normalement, en ce début de saison il est encore difficile de différentier les candidats aux maintiens de ceux du ventre-mou donc les sujets sont mélangés.

Les équipes les plus faibles sur le papier ont connu des horizons divers en cette première journée. Honneur aux promus, l’Anzhi recevait le Krylya Sovetov à l’Anzhi Arena et malgré une nette domination (19 tirs dont 3 poteaux!) les locaux se sont inclinés sur un but quelque peu chanceux de Gabulov sur corner en début de seconde période.

De son côté, Ufa ouvrait le bal de cette saison 2015/2016 avec un déplacement périlleux à Moscou pour y affronter le Spartak. Malgré l’expulsion précoce de Frimpong suite à un nouvel incident raciste, les joueurs de la république de Bachkirie ont tenu le coup et ont su marquer 2 buts par l’intermédiaire de Handzic et Stotsky pour ramener un précieux point. (On vous en parlera bientôt car Adrien Laëthier était au stade)

Pour en terminer avec ce tour d’horizon Ural se déplaçait à Krasnodar pour y affronter le Kuban, ancien club de Goncharenko, actuel entraîneur d’Ural. Malgré des amicaux décevants le club d’Ekaterinbourg a largement dominé le nouveau club d’Arshavin sur le score de 2-0 avec des buts de Manucharian et Acevedo. Ural est donc le premier leader de cette nouvelle saison pour la première fois de son histoire. Rostov et Terek ont eux fait match nul un but partout dans un match dominé par le Terek alors que Krasnodar s’est imposé sur la pelouse de l’Amkar sur le score de 1 à 0 avec un but de Petrov en toute fin de match.

Même Arshavin n'aura rien pu faire pour empêcher Ural d'être leader

Même Arshavin n’aura rien pu faire pour empêcher Ural d’être leader

La polémique du week-end :

Ça n’aura malheureusement pas traîné. On jouait la 32ème minute du match d’ouverture de la saison entre le Spartak Moscou et Ufa quand l’ancien milieu d’Arsenal Emmanuel Frimpong, joueur du club bachkir, se faisait expulser. Le motif de l’expulsion ? Un doigt d’honneur adressé au public moscovite, en réponse à des cris racistes venant des tribunes. Cet incident a été très médiatisé en Russie mais également en France et dans d’autres pays européens. Cet incident, à mettre en relation avec les propos de Hulk qui avouait être victime à chaque rencontre de propos racistes venant des tribunes, met sur le devant de la scène le problème du racisme dans les stades russes. La fréquence de ces incidents est inquiétante à moins de trois ans de la Coupe du monde.

L’ancien du week-end :

Meilleur buteur de RPL en 2011/2012 et 2013/2014, l’international ivoirien Seydou Doumbia a quitté la Russie et le CSKA Moscou l’hiver dernier pour rejoindre l’AS Rome. Peu en vue durant ses six premiers mois passés en Serie A, Doumbia s’est distingué ce mardi matin lors de l’International Champions Cup, un tournoi amical organisé à Melbourne, en Australie, et qui mettait aux prises la Roma, Manchester City et le Real Madrid.

Face à Manchester City, le club de la capitale italienne a concédé le nul (2-2) et la rencontre devait se décider aux tirs au but. Quand Seydou Doumbia s’avance, l’AS Rome est tout proche de la victoire. L’Ivoirien n’a qu’à transformer sa tentative pour offrir la victoire aux siens : il ose la Panenka mais rate totalement son geste. Dans la foulée, Manchester City l’emportera.
Doumbia avait été plus en réussite face aux Citizens la saison dernière : il avait marqué trois fois en deux matchs avec le CSKA face au club anglais en Ligue des Champions et notamment les deux buts de l’incroyable victoire en Angleterre (2-1).

[youtube riVFd_zHSbw]

Le but du week-end :

Moussa Doumbia ouvre le score et permet à Rostov de bien démarrer la saison grâce à cette belle acrobatie face au Terek Grozny

[youtube j7BSz3H8-w4]

L’équipe type du week-end :

Trois joueurs du CSKA qui domine déjà cette équipe-type. Ural, leader et Ufa placent également deux joueurs dans cette formation surprenante

 

Le classement :

Classement peu significatif… sauf pour les fans de l’Ural

Le point FNL :

Voilà ce qui ne change pas ! On vous parle toujours de FNL et on y a déjà disputé trois journées. Il est donc temps de faire un point sur l’antichambre de l’élite russe et seule deux équipes sont parvenues à gagner leurs trois matchs. C’est d’abord une surprise avec le renouveau du Luch-Energiya Vladivostok qui accompagne donc en tête le Tom Tomsk, barragiste malheureux qui n’a pour le moment affronté que des équipes promues. Les cartes sont tout de même largement redistribuées car le Baltika vient ensuite alors qu’ils avaient frisé la relégation l’an dernier. Troisième donc après un petit accroc face au Yenisey.

Les favoris tels que Tosno, Arsenal Tula voire le Gazovik suivent un peu plus loin, ayant subi eux-aussi quelques petites déconvenues peu inquiétantes à ce stade-là. En bas, c’est difficile pour les promus: le Baykal, le KAMAZ et le Fakel ont perdu leurs trois matchs tout comme, plus surprenant, Tyumen qui affrontait pourtant des équipes à sa portée (Sibir, Volga et Sokol). Il est donc bien difficile de se faire une idée sur les forces en présence dès à présent. Les équipes réserves (grande nouveauté cette saison) du Zenit et du Spartak ont cinq et quatre points. On notera la victoire du Zenit-2 à Tosno ce dimanche (match disputé à Saint-Pétersbourg). Enfin, le promu le plus rocambolesque, le Torpedo Armavir de Karpin a pour le moment fait trois fois 0-0.

En cadeau, voici le but de Leandro qui a offert la victoire au Volga face à Tyumen:

 

Antoine Jarrige, SovietXav, Karim Hameg, Adrien Morvan & Adrien Laëthier.


Photo à la une : © Flickr / Piotr Drabik

Retour sur la journée 1 de RPL 2015-2016 – Championnat de Russie de Football
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

1 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Des passeports et un possible match truqué, l’incroyable histoire européenne de Skënderbeu

Ahhhhhh l'Union Européenne... Quel beau projet social, humain, économique, politique, sportif, bibitif - rayez les mentions inutiles. Voyager pour la coupe...

Fermer