Que sont devenus les meilleurs joueurs de chaque club roumain de 2013/2014 ?

Tristan Trasca - Publié le 22 juillet 2014

Avant que le championnat ne reprenne ce week-end, un petit retour sur l’été des meilleurs joueurs de chaque club de Liga I (du Steaua champion au Corona Brasov, dernier). Nombreux sont ceux qui sont partis. Etat des lieux qui permet d’en savoir un peu sur l’ambition des clubs roumains cette saison.

Steaua : Federico Piovaccari – retour en Italie

piovacarriDébarqué en inconnu de série B, beaucoup étaient sceptiques quant à sa réussite et sa préparation physique limite au vu du nombre de matchs lors de sa dernière saison. Il a réussi à mettre tout le monde d’accord en marquant des buts décisifs en préliminaires de ligue des champions, malgré une technique balle au pied proche du néant. Il a su se faire oublier et se montrer décisif en inscrivant une quinzaine de buts toutes compétitions confondues. Moins en vue en fin de saison du fait de la fin imminente de son prêt, l’entraineur lui préfera Chipciu en attaque pour préparer la future saison.

Malheureusement, Piova a dû quitter la Roumanie. Le Steaua n’avait pas les moyens de prendre en charge le très lourd salaire de l’Italien dont la Sampdoria payait un gros pourcentage la saison dernière. Homme attachant, joueur apprécié, il sera regretté par les supporters du Steaua, d’autant plus que le club roumain n’a pour l’instant pas vraiment recruté de successeur à ce poste !

Astra Giurgiu : Alexandru Matel – resté au club

Alexandru Matel, sans conteste le meilleur arrière droit du championnat, et probablement le meilleur joueur roumain à son poste. Il est aussi indispensable en sélection du fait de l’absence de véritable concurrence. Pilier de l’équipe de Giurgiu malgré son jeune âge, sa régularité et son talent ne passent pas inaperçus, nul doute qu’il quittera vite le vice champion de Roumanie dans un avenir proche pour un club plus huppé et proche de son niveau.

Et ce départ aurait pu être cet été mais une sombre histoire de clause a entraîné une prolongation automatique de son contrat qui devrait prendre fin à l’été 2014. Pour l’instant, Matel est toujours un joueur de l’Astra mais des tensions accrues apparaissent dans les médias chaque jour. Toujours est-il que si Matel reste, il aura cette année encore une chance de jouer le titre avec l’Astra.

Petrolul Ploiesti : Ovidiu Hoban – resté au club

hobanNi Mutu, ni Zicu, pourtant deux recrues pimpantes pour le club de Ploiesti, mais Ovidiu Hoban. Le rugueux milieu de terrain, qui peut aussi jouer en défense, est indispensable à la récupération. Possédant une bonne puissance de frappe avec son pied gauche et utile sur coup de pied arrêté. Il a un profil très similaire à un autre excellent milieu de terrain parti lui pour la Turquie, Alexandru Bourceanu, il est un véritable poumon pour son équipe et un véritable battant.

Le Petrolul fait office de prétendant au titre cette saison et garder des piliers comme Hoban est indispensable pour réaliser une belle saison. Dans un amas de vedettes, Hoban est aussi celui qui montre l’exemple sur le terrain. Le club de Mutu s’est notamment renforcé cet été avec l’arrivée de Victor Astafei, valeur sûre de Liga I, et celle du Français Jean-Alain Fanchone.

Dinamo : Dorin Rotariu – resté au club

Comment ne pas parler de Dorin Rotariu ? Ce jeune milieu de terrain de 18 ans à peine est la révélation de la saison au Dinamo. Fer de lance de la jeune génération dinamovist, son talent indéniable a été repéré notamment par Manchester United entre autres, qui l’a supervisé à plusieurs reprises au cours de la saison. Rotariu a également fêté sa première sélection en équipe A Roumaine au cours de cette saison où il a inscrit 7 buts en 31 apparitions.

Le gamin Rotariu devrait rester au Dinamo, malgré les problèmes qu’ont connu le club et ceux qu’il a aussi connu personnellement avec les supporters. A la tête de la jeune génération du Dinamo, cette saison doit être celle de la confirmation pour Rotariu qui va former un duo d’attaque qu’on attend avec impatience avec le somptueux Marius Alexe, de retour de Série A (Sassuolo).

FC Vaslui : Liviu Antal – parti en Turquie (Gençlerbirliği)

antalSaison étrange pour Liviu Antal, impayé pendant plusieurs mois, son club étant empêtré dans une situation financière délicate. Cela n’a pas empêché Liviu Antal, milieu de terrain, de finir meilleur buteur du championnat cette saison.

Vaslui qui a terminé 5è la saison passée ne sera tout simplement plus en Liga I du fait de leurs soucis financiers. Du coup, tout le monde a quitté le club. Antal, qui était annoncé au Steaua et à l’Astra, a finalement signé en Turquie où il jouera avec un autre Roumain: Bogdan Stancu.

CFR Cluj: Mario Felgueiras – resté au club

Mario Felgueiras, le gardien Portugais, est sans doute le joueur le plus important de son club, et le mieux coté de tout le championnat. Il était la saison dernière le meilleur gardien du championnat avec Tatarusanu. Felgueiras est un nom mythique du club de Cluj, un de ceux qui a vécu les belles épopées européennes précédentes et notamment la Ligue des Champions.

Au vu de la nouvelle politique salariale du CFR qui a décidé de couper les gros salaires, on s’attendait à un départ du Portugais. Et pourtant, si les autres tauliers (Rui Pedro, Piccolo, Cadu…) sont tous partis, le gardien est resté au club. Pour compenser cette quinzaine de départs, le CFR a recruté tous azimuts au Portugal, en Allemagne, en Croatie, en Roumanie entre autres mais nul ne sait vraiment quel sera le niveau du CFR cette saison.

Pandurii Targiu Jiu : Paul Anton – resté au club

antonNouvelle révélation de Pandurii, le jeune milieu de terrain aura réussi à tirer son épingle du jeu malgré la saison chaotique de son équipe. Paul Anton a toutes les qualités pour devenir un des grands noms du football roumain dans les années à venir: gros abattage, vision du jeu, belle technique des deux pieds et grosse frappe; le n°6 ou n°8 est un nom à retenir.

On s’attendait à un départ d’Anton vers le Steaua mais les Stelisti semblent lui préférer son collègue néerlandais Breeveld. Dans une équipe qui devrait être plaisante à voir jouer, Anton aura donc le costume du patron et devra confirmer avant pourquoi pas de partir à l’hiver ou plus sûrement l’été prochain.

FC Botosani : Laszlo Hadnagy – resté au club

Belle saison de la part du promu Botosani qui le doit en grande partie au redoutable buteur Hadnagy, qui a inscrit 11 buts en 22 matchs cette saison et contribue au maintien de la belle surprise de cette saison. Le vétéran de 33 ans en a toujours en encore sous la semelle.

Pourquoi s’emmerder à partir à 33 ans alors que tu vis une belle aventure humaine et sportive avec un petit club sympathique ? Le vieux semble avoir trouvé le club idoine pour une belle fin de carrière. Mais cette saison devrait être plus compliquée pour l’ex-promu.

Cealhaul: Bojan Golubovic – parti au Danemark (Sonderjyske)

golubovicLe grand attaquant serbe a été régulier cette saison encore avec Cealhaul et termine meilleur buteur de son club avec 10 buts inscrits. Une performance peut être un peu ternie par ses deux cartons rouges récoltés cette année. L’année passée, il avait sauvé son club de la relégation en inscrivant l’unique but face à un concurrent direct à la descente, le CSMS Iasi.

Le vétéran a décidé de quitter la Roumanie pour le championnat danois. Un choix difficile à comprendre que ce soit du point de vue financier ou sportif. Toujours est-il que ce départ devrait être très difficile à compenser pour le Ceahlaul, que ce soit pas ses buts mais aussi et surtout son influence sur le terrain.

Otelul : Mauro Goicoechea – parti au Portugal (Arouca)

L’homonyme du célèbre gardien Argentin des années 80/90 est sans aucun doute le joueur de la saison du côté de l’ancien champion de Roumanie. Venu en prêt de l’AS Rome pour remplacer Grahovac, l’Uruguayen y est pour beaucoup dans le maintien laborieux des joueurs de l’Otelul en multipliant les parades dans les cages. Débarqué en total inconnu d’un grand club européen, il est une des belles surprises de cette saison.

Après la fin de son prêt, il a logiquement quitté l’Otelul. Le club vient d’ailleurs de perdre un nombreux impressionnant de joueurs dont sa ligne d’attaque Astafei-Henrique. L’Otelul a surtout perdu son général allemand Ewald Lienen qui avait été pour beaucoup dans le maintien de l’équipe, remplacé par un autre Allemand, ancien sélectionneur du Rwanda et des Philippines… Les problèmes financiers du club les mèneront certainement vers la Liga II.

U Cluj: Valentin Lemnaru – resté au club

lemnaruSans doute possible, Valentin Lemnaru est le joueur le plus en vue de l’Universitatea Cluj. Le club qu’on croyait quasiment condamné avant la 2e moitié de saison se révolte et s’offre une 2e partie d’exercice digne d’un candidat à l’europe avec un Valentin Lemnaru (pas titulaire en début de saison ) qui inscrit 13 buts en presque une demi saison.

A n’en pas douter, Lemnaru a eu des offres cet été mais il a décidé de rester à l’U Cluj. On sent une nouvelle dynamique dans ce club habitué à jouer le maintien. Sous la conduite du jeune entraîneur Teja, un projet semble se mettre en place et Lemnaru en sera un pion indispensable cette saison encore.

Viitorul : Nicolae Dica – devenu entraîneur adjoint au Steaua

Bien évidemment, ce n’est pas totalement logique de voir le vétéran de cette équipe de jeunes désigné comme joueur de la saison, mais force est de reconnaître que son expérience et son talent sont encore indispensables à cette équipe sans aucune expérience.

Nicolae Dica aurait pu jouer une dernière saison avec le Viitorul mais les changements au Steaua ont poussé le nouvel entraîneur Galca à l’appeller à ses côtés du côté de Bucarest. L’appel de son ancien club a été trop important pour le vieux qui n’a pas hésité et a laissé les crampons au vestiaire.

Gaz Metan Medias : Sergiu Muth – resté au club

muthGaz Metan Medias, peut-être le club le plus énigmatique du championnat, qui tient tête aux cadors de Liga I et perd contre les plus faibles. Dans cette équipe énigmatique se dégage un défenseur, Sergiu Muth. Ce grand et jeune défenseur ( 1m87 à 23 ans ) s’est imposé au centre de  la défense de Medias malgré une saison qu’on peut qualifier d’échec.

Le Gaz Metan a perdu deux attaquants cet été avec l’Anglais Robertson et le Jordanien Bawab. Cela a été compensé par l’arrivée en prêt du jeune prodige du Steaua Tarnovan. Une saison anonyme en perspective.

Concordia Chiajna : Nelut Rosu – resté au club

Ce jeune joueur de 20 ans s’est imposé au milieu de terrain du Concordia; étant un des jeunes prometteurs du championnat. Sa technique au dessus de la moyenne et son aisance balle au pied se sont montrées décisives à plusieurs reprises cette saison où il a inscrit 7 buts.

Le Concordia a recruté aux quatre coins de l’Europe de l’Est cet été – Bulgarie, Chypre, Macédoine, Moldavie. Un recrutement qui ressemble à une grande course à la chance. Voyons voir ce qu’il en ressort.

FC Brasov : Andrei Cristea – parti en Azerbaidjan (Qabala)

cristeaAndrei Cristea, bien connu des amateurs du football roumain, n’aura pas réussi à maintenir le FC Brasov en Liga 1, en inscrivant 8 buts cette saison. On se souviendra évidemment bien plus de son doublé face au FC Valence en coupe UEFA avec le Steaua lors de la saison 2004/2005 qui enverra le Steaua en 8e de finale.

En fait, suite aux problèmes financiers de l’Otelul, Brasov a sauvé sa place en Liga I. Mais cela n’a pas convaincu Cristea de rester en Roumanie. Il est parti comme de nombreux joueurs d’Europe de l’Est en Azerbaidjan, pays où l’argent semble couler à flot. Brasov fait partie des candidats à la Liga II.

ACS Poli : Nuno Claro – resté au club

Le gardien Portugais de 37 ans n’aura pas, malgré son talent et son expérience, pu empêcher le Poli de retourner en liga II. Malgré un début de saison réussi, notamment grâce à Szekely que j’aurai pu nominer ici, le sulfureux gardien Portugais tentera peut être une dernière pige en Roumanie lui qui joue dans ce pays depuis 2007.

A priori, Nuno Claro devrait rester au Poli. Certes en Liga II, mais la ville de Timisoara est tellement agréable à vivre !

Sageata Navodari : Mihai Roman II – parti au Pandurii

romanLe jeune attaquant de 22 ans, malgré une descente, aura réussi à taper dans l’oeil de Laurentiu Reghecampf, ancien entraineur du Steaua, qui voit en lui un futur très bon attaquant. Malgré quelques blessures en cours de saison – dont une qui l’a éloigné des terrains pendant 6 mois – et une saison malgré tout peu prolifique ( 3 buts seulement ), le puissant attaquant restera en Liga I.

Le jeune buteur a en effet signé au Pandurii Targu Jiu. Un choix qui semble parfait pour le joueur qui pourra revenir dans un contexte tranquille et pour le club qui met la main sur un des grands espoirs de Liga I. Pour Sageata, l’aventure en Liga I n’aura duré qu’une saison.

Corona Brasov : Sergiu Bus – parti en Bulgarie (CSKA Sofia)

L’attaquant, prêté par le CFR Cluj, n’aura pas tout perdu malgré la saison cauchemardesque du Corona avec seulement 14 points pris durant la saison. Il aura tenu le club à bout de bras du haut de ses 21 ans, avec 9 buts marqués (soit à peu près la moitié des buts du club cette saison ).

Convoité par les plus gros clubs du pays (Steaua et Petrolul), Sergiu Bus a surpris tout son monde en signant en Bulgarie au CSKA Sofia. Là-bas, il devra faire avec la concurrence du Luxembourgeois Aurélien Joachim et de la légende Kamburov. Après sa triste saison, le Corona Brasov a cessé d’exister !

Benjamin Maillarbaux & Tristan Trasca

Que sont devenus les meilleurs joueurs de chaque club roumain de 2013/2014 ?
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Tristan Trasca

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
6 joueurs du Shakhtar en fuite

C'est au lendemain de la défaite 4 à 1 face à l'Olympique Lyonnais à Annecy que les médias français nous...

Fermer