Présentation du championnat de Russie (RPL) à travers la première journée

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 17 juillet 2015

La RPL reprend ses droits en Russie dès ce vendredi et nous faisons donc le point sur les effectifs et les objectifs de tous nos clubs en présentant les affiches de la première journée. Cela commence donc par Spartak Mosccou – Ufa.

Spartak Moscou – FK Ufa (Vendredi 18h00)

On y sera pour l’ouverture du championnat !

Le Spartak est la grosse déception de l’épisode 2014/2015, 6ème et hors course pour les compétitions européennes. Le club moscovite devra impérativement réagir devant son public contre un adversaire qui l’avait battu la saison dernière. Le mercato fut assez agité, exit Murat Yakin remplacé par l’ancien coach de l’Arsenal Tula, Dmitri Alenichev. Autre arrivée, celle du buteur de Brago Ze Luis et de Popov du Kuban. Au niveau des départs, Kallstrom quitte le club pour Zurich et Insaurralde part au Mexique. La saison 2015/2016 doit être celle de la revanche pour le Spartak qui se doit d’obtenir au moins une place européenne.

Spartak J1

Sauvé à l’issue de la dernière journée, Ufa a souffert jusqu’au bout mais le promu a su jouer le coup à fond et s’offre une deuxième saison d’affilée dans l’élite. Le mercato fut très calme, pas d’arrivée majeure mais un recrutement intelligent avec des joueurs d’expériences (la plupart en fin de contrat comme Nikitin le défenseur central de l’Amkar ou Sly de Midjtylland). Seul départ majeur, celui du portier Veremko pour Samara. Le club tentera de rééditer le coup de la saison dernière en évitant une relégation qui lui est promise.

Ufa J1

CSKA Moscou – Rubin Kazan (Samedi 17h30)

Le CSKA Moscou a connu une intersaison relativement tranquille, comme lors des années précédentes. La nouvelle qualification en Ligue des Champions n’a pas bouleversé les habitudes du club moscovite qui ne se précipite pas et travaille son mercato en secret. Un départ cet été, celui de Sekou Oliseh laissé libre. Aucune arrivée et aucun nom qui fuite, impossible de savoir ce que va faire le club de l’armée mais leur prochaine recrue devrait être un attaquant.

Au niveau de l’équipe type, pas de changement par rapport a la saison dernière et on devrait retrouver les mêmes noms alignés sur le terrain, ce qui, en soit, n’est pas une mauvaise chose. Les joueurs se connaissent tous et le rythme de croisière devrait être atteint assez rapidement.

CSKA J1

La bonne nouvelle du coté du Rubin Kazan, c’est la qualification en Europa League à la suite de la suspension du Dinamo Moscou. L’objectif estival au niveau du recrutement a été de conserver les talents qui ont permis au club de retrouver les sommets comme Ozdoev, Portnyagin ou encore Kverkvelia.

Cette saison, le Rubin devrait aussi s’appuyer sur les deux joueurs en forme: le premier Elmir Nabiullin, le latéral gauche en constante progression a prouvé qu’il avait un potentiel énorme et un profil très intéressant, le deuxième c’est le Brésilien Carlos Eduardo, qui malgré un bilan chiffré relativement faible (3 buts 4 passes décisives la saison dernière) a pris énormément d’importance dans le jeu de son équipe.

Au niveau du mercato, le Rubin s’est renforcé avec 3 arrivées : Maxim Batov ailier formé au Zenit, Albert Sharipov jeune milieu de terrain de Tom Tomsk et Mauricio Lemos un jeune défenseur central uruguayen de 19 ans courtisé par la Juventus et Monaco.

Rubin J1

FK Rostov-na-Donu – Terek Grozny (Samedi 20h00)

Rostov, qui s’est sauvé de justesse en barrage, n’aura donc pour seul objectif le maintien tout en essayant de faire oublier à ses fans cette saison catastrophique. La patte de Kuban Berdyev, le principal atout de l’équipe, devrait les aider (si ce dernier n’est pas appelé par la sélection). Ils se battront donc avec un ventre mou-liquide très important cette année de quasiment dix équipes. A noter que les matchs de préparation ont été plutôt concluants.

Beaucoup de départs, avec Dyakov, Granat, Dzyuba, Grigoryev, Pletikosa ou encore Azmoun, devraient affaiblir l’équipe qui a réussi néanmoins à sauvegarder la plupart de son milieu de terrain à l’exception de Torbinskiy. Côté arrivées, on citera Cesar Navas débarqué du Rubin ainsi que le jeune Terentyev formé au Zénit et passé par Tom Tomsk. Mais la plus intéressante devrait être le prêt du jeune milieu de terrain du Zenit, le très prometteur Mogilivets.

Dans les buts c’est l’inconnu, mais le point fort devrait être en défense où Novoseltsev sera toujours là.

Rostov J1

Du côté des Tchétchènes, l’effectif est quasiment inchangé. Seul Ailton est parti, et certains joueurs sont rentrés de leurs prêts. L’effectif devrait donc être rodé pour faire un début en fanfare comme ils savent le faire.

L’objectif cette année sera de ne pas baisser de régime comme ils le font trop souvent. Ils voudraient profiter d’une RPL affaiblie pour pouvoir se battre pour la sixième place avec le Loko et peut-être le Dinamo qui est mal en point pour viser plus haut.

On suivra les performances devant de MBengue notamment, ainsi que la clique de Brésiliens, comme d’habitude.

Terek J1

Zenit Saint-Pétersbourg – Dinamo Moscou (Dimanche 12h30)

Champion en titre, le Zenit Saint-Pétersbourg va entamer la saison avec déjà un trophée en poche puisqu’il a battu le Lokomotiv Moscou à domicile lors de la SuperCoupe dimanche dernier (1-1 a.p., 4-2 t.a.b.). L’objectif du Zenit cette saison sera de conserver son titre, de remporter la coupe et d’aller le plus loin possible en Ligue des Champions avec l’avantage d’être cette saison tête de série en vertu du nouveau règlement de l’UEFA. Pour cela, le club de Saint-Pétersbourg pourra s’appuyer en grande partie sur l’équipe présente la saison dernière. Si les vétérans Tymoshchuk (Kairat, Kazakhstan) et Arshavin (Kuban) sont partis (en attendant, sans doute, le départ de Kerzhakov), le capitaine Danny a finalement été prolongé alors qu’il était question d’un départ notamment vers la Turquie. L’effectif devrait toutefois encore connaître des changements : Witsel, annoncé en Italie et au PSG, Rondón (menacé par la limite du nombre de joueurs étrangers) et Garay (Valence ?) sont susceptibles de s’en aller. Au niveau des arrivées, le Zenit a réussi à attirer deux joueurs russes qui avaient l’avantage d’être libres : Artyom Dzyuba (Spartak Moscou) et Artur Yusupov (Dinamo Moscou).

Zenit J1

Quatrième et huitième de finaliste de l’Europa League la saison dernière, le Dinamo Moscou pensait pouvoir aller plus haut. Il a été stoppé net dans son ascension par l’UEFA qui lui a infligé une interdiction de participer à la prochaine coupe européenne et la suivante. Les conséquences ont été fâcheuses pour le club, dont l’avenir est incertain. Kevin Kurányi, en fin de contrat, a quitté le club et d’autres joueurs, étrangers notamment, pourraient suivre. Au rayon arrivées, celles de M’Vila et Sosnin sont en suspens car Kobelev (qui a remplacé Cherchesov limogé récemment) n’a pas encore donné son feu vert alors que les deux joueurs s’entraînent au club depuis longtemps. Anton Sosnin, en provenance du Kuban, reste donc la seule recrue officielle à ce jour.

Dinamo J1

Mordovia Saransk – Lokomotiv Moscou (Dimanche à 17h00)

Ce match fera l’objet d’un article complet peu avant le match dimanche.

Mordovia J1

Loko J1

Anzhi Makhachkala – Krylya Sovetov Samara (Dimanche à 20h00)

La saison dernière a été celle de la renaissance pour l’Anzhi Makhachkala. Le club du Daguestan s’est reconstruit sur de solides bases et se prépare maintenant à revenir en Premier League avec l’intention d’y rester. Le club s’est renforcé cet été avec l’arrivée de l’ex-coach du Mordovia le légendaire Yuri Semin accompagné par son joueur Lorenzo Ebecilio. Autres renforts : Darko Lazic de l’Etoile rouge, le retour de Karlen Mkrtchyan et les retours de prêt d’Evgeny Pomazan et Andrey Eschenko. La recrue notable est le Portugais Hugo Almeida, arrivé du Kuban Krasnodar, qui renforcera la ligne d’attaque en épaulant Yannick Boli. Enfin, dernièrement, le nigérian Lukman Haruna est arrivé en prêt du Dynamo Kiev pour renforcer l’entre-jeu de Makhachkala.

L’effectif de l’Anzhi est donc assez intéressant pour jouer le maintien dans un premier temps mais les joueurs de Semin pourront prétendre à plus s’ils arrivent à profiter de l’irrégularité chronique des concurrents tout au long de la saison. Meilleure attaque de la FNL la saison dernière, on attend aussi beaucoup de la future association entre Yannick Boli et Hugo Almeida.

Anzhi J1

Le Krylia Sovetov est un club historique du championnat de Russie/URSS mais, depuis quelques années désormais, le club est plutôt habitué à jouer les dernières places en Premier League. Relégué la saison dernière, le Krylia est parvenu à revenir dans l’élite mais le challenge sera difficile pour Frank Vercauteren cette saison. Avec seulement 16 joueurs inscrits pour la saison à venir, le Krylia Sovetov Samara devrait comme d’habitude truster les dernières places du classement et envisager le maintien via les playoffs de fin de saison.

Au niveau du mercato, c’est un mouvement quasiment à sens unique vers la sortie, 5 départs, 3 fins de contrats dont les deux gardiens expérimentés Jan Mucha et Sergey Veremko qui sont « compensés » par l’arrivée en prêt de l’espoir du Loko, Nikita Lobantsev.

Krylya J1

Amkar Perm – FK Krasnodar (Lundi à 16h00)

Gadzhi Gadzhiev voudra capitaliser sur une fin de saison en fanfare pour commencer en beauté et tenter de refaire le coup de la saison 2013/2014. D’autant plus que l’effectif est moins affaibli que prévu. L’objectif sera tout de même le maintien mais il pourra être acquis plus vite que l’an dernier.

Bien que Jakubko, Picuşceac et Batov aient quitté le club, le plus gros départ du club reste Kolomeytsev alors que le recrutement a été bien plus intelligent que les autres années avec les arrivées d’Uzochukwu, Zaytsev et Kalugin notamment ainsi que Komolov qui s’était perdu en Pologne après avoir fait de belles choses en Lituanie.

Amkar J1

Pour Krasnodar, l’objectif est de confirmer ces belles saisons et pourquoi pas d’aller chiper cette deuxième place au CSKA qui ne leur a échappé qu’à la différence de buts particulière. Mais attention, ils devront se méfier du renouveau possible du Spartak ainsi que du changement de règlement avec le passage au 6+5.

Côté effectif, le seul départ majeur est celui de Shirokov qui a vu son prêt se terminer. On notera également la retraite du vétéran Adzhindzhal ainsi que l’autre fin de prêt, celle de Marat Izmailov. Des départs relativement inquiétants car tous ces joueurs étaient russes, et qu’il en faut désormais cinq au coup d’envoi. Ce sont donc les recrues qui feront le nombre sur le terrain avec l’arrivée du buteur Fyodor Smolov et du milieu expérimenté de Rostov, Torbinskiy. Strandberg est également venu renforcer la défense nordique des taureaux.

Krasnodar J1

Kuban Krasnodar – Ural Ekaterinburg (Lundi à 19h00)

Auteur d’une saison 2014/2015 ratée avec une triste 10ème place et une finale de coupe de Russie perdue contre le Lokomotiv, le club historique de Krasnodar se doit de réagir. Très calme sur le marché des transferts, le Kuban a tout de même récupéré Arshavin gratuitement mais a dû céder son attaquant Popov au Spartak Moscou. Les jaunes vont tenter de se rassurer cette saison en essayant de remonter dans la première partie de tableau, cette première rencontre contre Ural semble à leur portée.

Kuban J1

Sauvé à l’issue des barrages contre Tomsk, le club d’Ekaterinbourg quant à lui tentera de s’éviter une nouvelle saison galère en se sauvant le plus rapidement possible. Avec un mercato plutôt réussi avec l’arrivée sur le banc de Goncharenko (l’ancien coach du BATE), Ural n’a pas dépensé un rouble dans cette période de transfert en récupérant des joueurs libres de tout contrat et expérimenté comme Yuri Zhevnov, l’ancien portier du Torpedo Moscou. Les oranges auront donc la lourde tâche d’éviter la relégation.

Ural J1

 

Antoine Jarrige, Karim Hameg, SovietXav et Adrien Laëthier.

Présentation du championnat de Russie (RPL) à travers la première journée
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Semaine #29: Matchs du week-end et bons coups

Vous êtes fans du foot de l'est et cherchez à savoir ce qu'il se passe ce week-end alors que certains championnats...

Fermer