Peter Dubovský, légende de Bratislava

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 2 mai 2014

Son nom ne vous dit peut être rien, et pourtant Peter Dubovský est considéré par les supporters du Slovan Bratislava et  de la majorité du peuple slovaque comme le plus grand joueur que le pays ait connu, loin devant les médiatisés Marek Hamšík et Martin Škrtel.

Né et formé à Bratislava, la carrière de Peter Dubovský débute en 1989 avec le ŠK Slovan Bratislava, durant la période Tchécoslovaque. Âgé de 19 ans, il intègre rapidement l’équipe nationale Tchécoslovaque juste après la Coupe du Monde 1990 et devient l’une des pièces maîtresses du club de Bratislava en étant meilleur buteur du championnat deux années de suite avec respectivement 27 et 24 buts.
En 1993, alors âgé de 22 ans, il devient le premier joueur à remporter le titre de « Joueur slovaque de l’année ». Une nomination qui n’étonnera pas Dušan Galis :

Quand j’ai vu Peter dans l’équipe de jeunes, j’ai su du premier coup d’œil que c’était un énorme joyau. C’était de loin le meilleur joueur de sa génération, et certainement le meilleur des générations futures. 

Peter Dubovský recevant le titre de joueur slovaque de l'année en 1993. [Source: http://slovakfutball.com]

Peter Dubovský recevant le titre de joueur slovaque de l’année en 1993.

Il montre aussi sa grande technique et son sens du but sur la scène européenne, notamment face au Real Madrid le 21 Septembre 1991, Dubovský fut le seul buteur côté slovaque dans ce match qui voit le Real l’emporter 2-1. Avec de telles performances, son transfert vers un grand club européen devient une évidence. Ainsi l’Ajax Amsterdam de Louis Van Gaal et surtout le Real Madrid, qui le suit depuis ce fameux match de 1991, montrent leur intérêt pour la jeune star slovaque.
Il rejoint la Maison Blanche en 1993, transfert qui aura une grande influence sur sa carrière future et que beaucoup regrette encore.

dubovsky-coleccion-privada

La légende sous le maillot du Real


En effet, son expérience madrilène fut courte, le Real Madrid n’étant pas forcément l’endroit idéal pour une première expérience étrangère. Malgré une première saison avec 25 matchs au compteur, il n’arrivera pas à s’imposer et comme tant d’autres, le manque d’opportunités, l’adaptation et l’ampleur du défi auront eu raison de lui.

Deux saisons plus tard, en 1995, il quitte le club madrilène – avec qui il aura remporté le champion d’Espagne 1994-1995, la coupe nationale en 1994 ainsi que la Super coupe la même année – pour rejoindre le Real Oviedo des Portugais Paulo Bento et Abel Xavier ou encore de l’Ukrainien Onopko. Cette nouvelle aventure espagnole fut une réussite pour le Slovaque.

Real Oviedo v. Real Madrid, Dubovský v. Roberto Carlos.

Real Oviedo v. Real Madrid, Dubovský v. Roberto Carlos.

Pour Francisco, supporter du Real Oviedo depuis 46 ans, « Peter Dubovský possédait une grande technique, malheureusement, il a été sujet à quelques blessures, mais surtout n’était pas assez fort mentalement. Il pouvait à la fois sortir de grand matchs qui faisaient de lui un grand 10, mais aussi passer totalement à côté. Je pense que si son mental était au niveau de sa technique, il n’aurait jamais quitté le Real Madrid pour Oviedo. Il était l’un de ces joueurs sifflés pour leur apathie, mais toujours applaudis pour leurs qualités exceptionnelles. »

De l’ascension au drame

Cependant, son aventure dans les Asturies fut stoppée brutalement alors qu’il semblait atteindre sa maturité en tant que joueur. Le 23 Juin 2000, Peter Dubovský a perdu la vie suite à une chute de 10 mètres dans l’île thaïlandaise de Ko Samui.

Sans leur numéro 10 qui avait donné tant de joie à des fans qui l’adoraient, le club d’Oviedo ne put éviter la relégation en Segunda Division. Depuis, le club a connu de grandes difficultés financières et se trouve actuellement en Segunda Division B, ce qui n’empêche pas une grande mobilisation des fans autour du club. Pour son ancien coéquipier Iván Ania, « la perte de Dubovský fut une tragédie énorme et très difficile à digérer, le maintien aurait été tout autre avec lui sur le terrain. »

Bannière présente à tout les matchs du Slovan - "Nous ne t'oublierons pas!"

Hommage des fans du Slovan – « Nous ne t’oublierons pas! »

Cette disparation a créé une grande vague d’émotion en Slovaquie ainsi qu’en Espagne. Le Slovan Bratislava et ses fans ne manquent jamais l’occasion de saluer la mémoire d’un joueur dont le nom restera lié à la réussite du football slovaque et comme l’une des fiertés nationales tandis qu’à Oviedo, l’histoire de Dubovský se transmet comme un mythe aux plus jeunes générations afin de ne jamais oublier ce numéro 10 qui les aura fait rêver.

Vous pouvez suivre Francisco sur Twitter : @ijzys, un grand merci à lui.

Pierre Vuillemot

Peter Dubovský, légende de Bratislava
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

4 Commentaires

  • Son destin me fait penser à Son destin me fait penser à Serhiy Scherbakov un milieu ukrainien très prometteur. Il avait été excellent lors du tournoi U20 FIFA 1991, terminant meilleur buteur avec 4 buts à égalité avec un Mexicain. Il a ensuite été transféré au Sporting Portugal. Après un début de saison excellent avec 5 buts pour 25 matchs à l’issue d’un diner arrosé fêtant le départ de l’entraineur Bobby Robson, Scherbakov a été victime d’un accident de voiture le clouant dans un fauteuil roulant depuis.

      • J’ai beaucoup apprécié ton article, on en redemande. Je me souvenais de ce grand buteur qui avait évolué à Madrid et j’avais été choqué d’apprendre plusieurs années après (sur wikipédia) qu’il avait perdu la vie. Il est bon de lui rendre hommage.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Terek Grozny : le match de Grisha Simonyan contre le cancer

Le football russe n’est pas avare en histoires loufoques, voire carrément surréalistes. L’une d’entre elles s’est passée il y a...

Fermer