On a vécu un Feronikeli vs. Gjilan

Tristan Trasca - Publié le 6 juin 2014

1

Le championnat du Kosovo est relativement original dans sa forme. Dans la Superliga, championnat à douze équipes, les deux derniers descendent puis les 9è et 10è du championnat rencontrent les 3è et 4è de la Liga e Pare (D2) en barrage d’accession/relégation sur un match. Cela avait lieu cette semaine. Deux matchs à Prishtina : Feronikeli – Gjilan puis Trepca – Llapi.

Mardi, j’étais au stade pour voir ce premier match entre Feronikeli, club de la ville de Drenas, et Gjilan. Pour l’occasion, étaient annoncés neuf bus de supporters de Gjilan. On arrive au stade tranquillement, un gars seul vend les billets devant l’entrée – 1 euro pièce. Un gamin nous demande pour entrer avec nous, c’est gratuit pour les enfants, à condition d’être accompagnés. La tribune principale, où on se retrouve, est celle dédiée aux supporters de Feronikeli. Mais très vite, on s’aperçoit qu’il y a également quelques supporters de Gjilan à nos côtés.

tigrat e zi

Les supporters de Feronikeli

tiz

Le match débute alors que les supporters de Gjilan ne sont pas encore arrivés. Du coup, on entend logiquement que les « Tigrat e Zi » à la moyenne d’âge très jeune. Le nom de ce groupe de supporters fait référence aux « Tigres noirs », un groupe de combattants de l’UCK (armée de libération du Kosovo). La ville de Drenas fut d’ailleurs au cœur des conflits lors de la guerre de 1999.

Le match débute sur un petit rythme. Deux joueurs retiennent notre attention, le longiligne n°22 côté Feronikeli et le frêle n°11 côté Gjilan. Après quelques minutes de jeu, on voit finalement les drapeaux rouge et blanc débarquer et une grande clameur nous arrive de l’extérieur du stade. Les bus de supporters ont sans doute été bloqués dans les affreux embouteillages quotidiens de Prishtina. Il faut souvent plus de temps pour rentrer dans Prishtina que pour aller aux quatre coins du Kosovo… Mais le calvaire n’est pas fini pour les Skifterat, supporters du KF Gjilan, qui mettent une bonne vingtaine de minutes à tous entrer dans le stade sans qu’on comprenne bien pourquoi.

IMG_0159

Dès leur entrée, les supporters de Gjilan se font remarquer !

Dès l’entrée de 20-25 supporters de Gjilan, ils donnent de la voix et le rapport de force change dans les tribunes. On entend plus que Gjilan alors qu’ils sont dans la tribune opposée. Les Tigrat e Zi tentent de tenir le choc, sans grand succès. La première mi-temps n’est pas très entraînante, alors les supporters dégainent leurs premiers fumis. Gjilan développe un bon jeu à terre fait de petites passes alors que Feronikeli est plus axé sur la densité physique.

IMG_0170

A la mi-temps, des ramasseurs de balle essayent de taxer un ballon aux joueurs qui s’échauffent afin de pouvoir eux aussi s’amuser. Les supporters de Feronikeli en profitent pour lancer des « PDK » et « Hashim Thaci » en cette période pré-élection (8 juin prochain) alors que l’actuel premier ministre et héros de guerre de l’UCK commence à être sérieusement critiqué dans certains médias.

La deuxième mi-temps reprend sur un meilleur rythme et Gjilan asphyxie Feronikeli. Le milieu Venhar Sermaxhjat ouvre le score vers l’heure de jeu sur une belle action offensive. Les Skifterat envoient une nouvelle ration de fumis sur le terrain, un ou deux supporters passent au-dessus des grilles pour aller fêter ça avec leurs joueurs, qui finissent par les raisonner. Les pensionnaires de D2 ont alors le vent en poupe, bien portés par leurs supporters. Le n°20 a même l’occasion de tuer le match mais manque un lob qui aurait sans doute mis fin aux espoirs de Feronikeli.

IMG_0167

La routine au Kosovo pour joueurs et jeunes ramasseurs de fumis

2

A partir de là, les changements effectués de part et d’autre ainsi que la crispation dans les rangs de Gjilan ramènent Feronikeli sur le devant de la scène, sans être réellement dangereux. Ce sera finalement une décision arbitrale qui offrira un péno à cette équipe. Perparim Osmani égalise: 1-1. On entend alors plus du tout les supporters de Gjilan qui souffrent comme leur équipe sur le terrain. Dès la 75è, les joueurs tombent de tous les côtés du terrain, pétris de crampes.

Les prolongations sont du même acabit. Le gardien de Gjilan gagne même du temps à chaque fois qu’il peut. Feronikeli termine plus fortque Gjilan, mais joue mal quelques bons coups offensifs. La saison se jouera aux pénos ! Et à ce jeu, le gardien de Feronikeli Granit Kolshi, qui paraissait pourtant enrobé, a fait un festival sortant 3 tirs adverses dont celui du capitaine de Gjilan.

allah

tab

Le héros du jour: le gardien de Feronikeli

Le pensionnaire de D1 reste dans l’élite. La mauvaise saison est oubliée et les supporters crient des « Kampion, Kampion ». De l’autre côté, les pleurs se font voir sur les joues de quelques joueurs dont celui qui a loupé le break. Ces barrages remettent en cause en 90 minutes le reste de la saison réalisée. Ceux qui ont effectué une belle saison sont finalement les malheureux. Feronikeli passe de longues minutes à fêter cela avec ses supporters.

Le lendemain du match, les dirigeants de Gjilan se sont plaints de l’arbitrage – très léger il est vrai – qui leur coûte une accession en D1 et remet en cause les investissements faits par le club.

Trepca – Llapi

Dans l’autre match, les pensionnaires de D1 Trepca l’ont également emporté (2-1). Le stade était bondé pour cette rencontre (5000 supporters et de nombreux restés dehors) et les supporters de Trepca (Mitrovica) et Llapi (Podujevo) ont donné de la voix et aussi pas mal de boulot aux forces de l’ordre. Pour la petite histoire, le club de Trepca ne voulait pas venir jouer ce match à Prishtina du fait de la très grande rivalité entre les supporters du club et ceux de Prishtina.

llapi

Un peu étouffant !

Pour voir plus de photos de ce match, cliquez ici.

Tristan Trasca

On a vécu un Feronikeli vs. Gjilan
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Tristan Trasca

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Mondial – Equipe Footballski: Luke Wilkshire

Luke Wilkshire (32 ans / Dynamo Moscou / Australie / 80 sélections / 8 buts) En club : Tout d’abord, si avez...

Fermer