On a discuté avec Pavle, porte-parole du groupe ultra Crnogorci Jug (Montenegro)

Les Crnogorci Jug lors de Monténégro- Russie. Source: https://www.facebook.com/NavijaciReprezentacijeCrneGoreCrnogorciJug
Lazar Van Parijs
Lazar Van Parijs - Publié le 6 avril 2015

Vous êtes un lecteur fidèle de footballski et donc en plus d’avoir vu les tragiques images de Monténégro-Russie, vous avez déjà lu notre article qui reprenait les événements survenus lors de ce match. Grace à notre ami LT nous avons pu obtenir une interview exclusive de Pavle, porte-parole du groupe ultra Crnogorci Jug. Nous avons pu lire un peu partout différentes réactions, mais les ultras monténégrins n’avaient pas eu la parole, c’est donc l’occasion de rétablir ce tort. C’est une interview à charge, qui revient sur les tensions régionales

Les Crnogorci Jug lors de Monténégro- Russie. Source: https://www.facebook.com/NavijaciReprezentacijeCrneGoreCrnogorciJug

Les Crnogorci Jug lors de Monténégro- Russie. Source: https://www.facebook.com/NavijaciReprezentacijeCrneGoreCrnogorciJug

– Quel est votre sentiment sur les événements qui ont eu lieu lors du match contre la Russie, le fumigène et les jets d’objet qui ont interrompu le match? 

Personne ne peut se réjouir de ces événements, il y aura des sanctions contre notre équipe et contre notre stade. Malheureusement, il y a toujours des individus qui commettent des actes insensés et nuisibles pour tous les supporters et pour le Monténégro.

– Les médias et les autorités politiques et sportives ont rapidement accusé les groupes ultras d’être à l’origine de ces incidents, quelle est votre réaction à cela? 

Nos médias se nourrissent grâce aux scandales qu’ils montent en épingle parce que la situation de notre pays est catastrophique par ailleurs. Presque toutes les usines sont fermées, alors le pouvoir est très content de trouver quelque chose pour faire diversion et faire oublier le mécontentement général des Monténégrins. Nous, les véritables supporters de l’équipe nationale du Monténégro, nous avons travaillé dur et pendant de longues années dans l’intérêt de notre pays et de notre sport. Je ne pense pas qu’il soit honnête de mettre en cause l’intégralité de notre groupe à cause de la bêtise d’une seule personne.

– Y avait-il eu des tensions avant le match entre vous et les supporters russes ainsi que les Serbes venus les soutenir? 

Il n’y a eu aucune tension ou de mauvaise ambiance entre nous et les supporters russes avant le match. Au contraire, les Russes sont un peuple frère. Ce sont plutôt les Serbes du Monténégro qui ont posé problème, c’est-à-dire des gens qui préfèrent soutenir les Russes plutôt que le Monténégro, le pays où ils sont nés et qui les nourrit. Ce sont eux qui ont commencé à créer des problèmes dans la tribune sud, ils ont jeté des sièges, ça a duré 35 minutes !

« Ce sont plutôt les Serbes du Monténégro qui ont posé problème, c’est-à-dire des gens qui préfèrent soutenir les Russes plutôt que le Monténégro, le pays où ils sont nés et qui les nourrit. »

– Certains voient dans ces incidents un indice du refroidissement des relations entre le Monténégro et la Russie, quelle est votre réaction sur ce point?

Je ne pense pas du tout que l’on puisse voir un refroidissement des relations russo-monténégrines dans ce match. Nous sommes des peuples frères. Sans les provocations et les problèmes créés par les Serbes, il n’y aurait eu aucune tension, et le match se serait terminé dans de bonnes conditions.

– À l’automne, le match Serbie-Albanie avait été interrompu après le survol du stade par un drone portant le drapeau de la Grande Albanie. Cette fois, c’est Monténégro-Russie. Les qualifications pour l’Euro 2016 sont tendues dans les Balkans. Pensez-vous que la région soit le « trou noir » du football européen comme l’affirment certains ?

Les Balkans sont un baril de poudre. Malheureusement nos stades sont remplis de hooligans pour un tas de raisons alors qu’ailleurs en Europe il y a dans les stades des gens de 7 à 77 ans. Nous, les supporters de l’équipe nationale du Monténégro, nous n’avons jamais sifflé un hymne adverse, au contraire, nous les avons toujours applaudis, même les hymnes serbe et albanais !

– Après ces incidents graves et les sanctions qui vont en découler, vous attendez-vous à avoir des problèmes avec les autorités politiques et sportives? Quelle sera votre ligne de conduite?

Bien sur, nous nous attendons à avoir des problèmes, il ne fait aucun doute que l’Etat va intervenir. De toute façon, il y a des lois, et c’est une bonne chose si nous voulons que les stades soient remplis à nouveau. Nous, nous avons toujours été là, et nous serons toujours là pour une seule raison : soutenir nos joueurs vers de nouvelles victoires.

« Nous les supporters de l’équipe nationale du Monténégro, nous n’avons jamais sifflé un hymne adverse, au contraire, nous les avons toujours applaudis, même les hymnes serbe et albanais ! « 

 

Merci à Pavle et à LT pour l’interview.

Lazar Van Parijs

On a discuté avec Pavle, porte-parole du groupe ultra Crnogorci Jug (Montenegro)
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Lazar Van Parijs

Lazar Van Parijs

Je me suis réveillé un beau matin à Belgrade à cheval entre Europe de l' Ouest et le bloc soviétique après une nuit sur un Splav à boire de la Rakija. J'ai décidé de prendre le train de nuit suivant, direction Moscou, finir l'aventure devant l' Hotel Ukraina !

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Semaine #14: Matchs du week-end et bons coups.

Vous êtes fans du foot de l'est et cherchez à savoir ce qu'il se passe ce week-end ? Vous voulez...

Fermer