L’œil du recruteur revient et c’est toujours le même principe. Un rapport détaillé, technico-tactique d’un joueur de nos championnats qui mériterait de jouer à un niveau un peu plus élevé qu’il ne le fait actuellement. L’occasion aussi de vous faire découvrir un joueur qui pourrait débarquer dans un grand championnat d’ici quelques mois. Aujourd’hui, Adam Hložek du Sparta Prague.

Hložek à Brno
Le jeune Adam Hlozek lors de son passage à Brno source: fczbrno.cz

ADAM HLOŽEK 

Nom complet : Adam Hložek

Né le : 25 juillet 2002 à Ivančice

Pays : République Tchèque

Taille : 1.86 m

Poste (pied) : Second attaquant

Autre(s) poste(s) : Ailier droit ou gauche, Attaquant de pointe

Club : Sparta Prague – Fortuna Liga, République Tchèque

2 sélections, 0 but avec la République Tchèque

CARRIÈRE
Natif d’Ivančice en Moravie, Adam commence le football dans le club de son village à l’âge de six ans. Jouant avec son frère âgé de quatre ans de plus, il est rapidement repéré par le Zbrojovka Brno, où il évolue en U13 en 2014 avant d’être recruté avec son frère par le Sparta Prague. Après deux ans au club, Daniel est diagnostiqué avec une tumeur au cerveau, se bat contre la maladie pendant un an mais doit en fin de compte, mettre à terme à sa carrière de footballeur professionnel. Les espoirs de la famille reposent alors sur Adam. Au club depuis ses 12 ans, Adam est un pur produit de l’académie du Sparta. Il est la tête de gondole du projet de Tomáš Rosický. Le directeur sportif du Sparta souhaite s’appuyer sur la nouvelle génération de l’académie dont Hložek, mais également Adam Karabeć. Précoce, le Morave joue toujours en surclassé. A 15 ans, il joue avec les U19 et profite en octobre 2018, à 16 ans et 70 jours, d’un match de coupe contre le Slavoj Polna pour faire son premier match en pro. Il marque même pour sa première apparition, la marque des grands diront certains, lors de ce match où le Sparta s’impose 4-1. Un mois plus tard, il parvient à gratter sa première minute officielle avec les A face à Karvina. Il faut cependant attendre mars 2019 pour voir le premier but en pro du jeune prodige lors d’une victoire 4-0 à la maison face à Plzen. Il en profite pour devenir le plus jeune buteur de la ligue tchèque, à 16 ans et 7 mois. Il marque rapidement l’histoire du club mais également de la ligue…

Utilisation actuelle

Il termine alors la saison en alternant entre l’aile droite et l’aile gauche de l’attaque du club de Letna. Sa maturité impressionne l’encadrement du club tout comme sa motivation et son envie de gagner. Un monstre est né. Les entraîneurs se succèdent mais une constante reste en place, Adam Hložek joue. Il profite de ses bonnes performances à l’été 2019 pour renouveler son contrat avec le club de Daniel Kretinsky jusqu’en 2022. Il continue d’être balloté d’une aile à l’autre au gré des matchs même si pour sa première année pleine 2019-20, il est principalement utilisé à gauche. Il termine la saison du Covid avec 29 matchs, quatre buts et huit passes décisives au compteur. Depuis le début de la nouvelle saison, son entraîneur Káclav Kotal cherche à le fixer devant dans un système à deux pointes et le résultat est probant : quatre buts et cinq passes décisives en six matchs. Le jeune joueur est impliqué sur 45 % des buts de son équipe. Son début de saison sur les chapeaux de roue tape dans l’œil du sélectionneur tchèque qui l’appelle en septembre dernier et lui offre dans la foulée sa première titularisation, lors du court déplacement en Slovaquie pour la Ligue des Nations. Résultat : une victoire 3-1 à Bratislava, même si Adam reste muet sur le match… Mais son talent est tel que la comparaison avec Rosický est sur toutes les lèvres en République Tchèque.

Lors de la signature de son nouveau contrat © sparta.cz

Profil

  • Physiquement, malgré son jeune âge (18 ans), le joueur a déjà pris du muscle, ce qui lui permet d’avoir un beau gabarit avec 1,86m pour 80 kg. Cette prise de muscles n’a pas eu d’impact sur son jeu et il reste vif, athlétique, rapide. Il n’hésite pas à jouer des épaules et de coups de rein pour se débarrasser d’un défenseur.
  • Droitier, il a d’abord développé son jeu sur l’aile droite, puis à gauche avant d’être placé dans l’axe. Une évolution qui lui a permis de devenir un attaquant complet. Développant d’abord ses dribbles puis sa finition. Montrant qu’il peut s’adapter et se fondre dans le collectif.
  • Sa première touche de balle est soyeuse, et permet de faire la différence face aux défenseurs avant même de devoir utiliser son corps.
  • C’est un redoutable dribbleur, qui pourrait devenir un dribbleur de classe mondiale. En 2019-20, il a réalisé en moyenne 4,6 dribbles par match, avec un taux de réussite de 72,6 %. A titre de comparaison, Eden Hazard était à 3,1, Coman à 2,4, Neymar à 6 et Mbappé à 2,6. Sa technique de dribble lui permet de partir de la ligne de touche pour revenir vers l’intérieur du terrain. Il s’appuie alors sur son pieds faible -le gauche – pour distancer ses défenseurs. Conscient d’avoir un pied plus faible que l’autre, il a avoué en interview travailler tout le temps son pied gauche afin de progresser.
  • Sa technique de frappe est belle et pure. Il est capable de lâcher des frappes de l’extérieur de la surface de réparation sans avoir besoin d’élan. Et à proximité du gardien, il est capable de viser, tout en précision. De 9,1 % de précision l’année dernière, il est pour l’instant à 22,2 % cette saison, reflétant l’évolution de son jeu.
  • Quand on dit qu’il est complet, il est également capable de marquer de la tête, à noter au passage comment il se défait du marquage du défenseur.
  • Il lui arrive de faire des gestes techniques comme des roulettes dans la surface de réparation adverse, soulignant encore une fois sa technique supérieure à la moyenne.
  • Sa pointe de vitesse, ses dribbles et sa précision en font un excellent joueur de contre.
  • Loin d’être égoïste, il se montre toujours disponible sur le terrain, redouble d’efforts pour son équipe et pense à passer, comme l’attestent ses nombreuses passes décisives. Il a un tempérament plutôt introverti. Cependant, il sait ce qu’il veut et fait tout pour gagner. Il tient ce style de vie de la leçon qu’a été pour lui la maladie de son frère, expliquant également sa grande maturité.
  • A ce jour, il lui manque une plus grande expérience internationale. Il va découvrir la Ligue Europa cette saison avec le Sparta Prague et n’a que deux sélections internationale. Il doit aussi améliorer son pied gauche. Enfin, il doit conserver la même agressivité pendant tout le match.
  • Il ne tire pas les coups de pied arrêtés.

Evaluation

Evoluant principalement avec les caractéristiques d’un second attaquant, Adam Hložek a toutes les caractéristiques du buteur complet à l’instar d’un Thierry Henry avant lui ou d’un Kilian Mbappé aujourd’hui. Ces joueurs qui savent tout faire et jouent encore mieux dans l’ombre d’un autre attaquant. Capables d’évoluer dans l’axe derrière un numéro 9 ou sur un flanc. Adam Hložek peut éliminer en un contre un, remonter le ballon, passer ou même marquer. Il faudra cependant proposer un projet intéressant au Morave pour le récupérer et lui permettre de poursuivre sa progression. Le club de Prague ne connaissant aucune difficulté financière, il faudra lui proposer pour cela beau petit pactole, celui-ci n’étant naturellement pas vendeur. Le joueur est sur la trajectoire pour devenir un top joueur mondial doté d’un instinct de buteur, capable de créer de l’espace pour ses coéquipiers, tirer, dribbler, passer et régaler le public…

Cibles types : Leipzig, Dortmund, Milan AC, PSG, Monaco, Lille, Atletico Madrid, Manchester City
Prix : 15 000 000 € – 20 000 000 €
Rapport qualité / prix : Correct – cher mais potentiel de joueur top mondial
Note du joueur : A-
Note du potentiel : A+

Lazar van Parijs 

Image à la Une © sparta.cz

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.