Nouvelle affaire de trucage en Ukraine ?

Bastien Cosquer
Bastien Cosquer - Publié le 21 juillet 2015

En cette fin d’après-midi de Juillet, Igor Kochetov, le vice-président de la Fédération Ukrainienne de Football s’est fendu d’une sortie médiatique sans équivoque qui pourrait à nouveau plonger le championnat Ukrainien dans les affres des matchs truqués :

«L’organe de contrôle de l’UEFA qui surveille chaque année plus de 32 000 matches dans toute l’Europe affirme que 12 rencontres impliquant le FC Olimpik sont analysées. Nous avons des preuves indirectes que des joueurs du FC Olimpik ont agi pour garantir certains paris ou même l’ensemble des paris en ligne »

Le club impliqué est l’Olimpik Donetsk, exilé dans la banlieue de Kiev à cause de la guerre dans l’Est du pays, et qui finit le dernier exercice à une 8ème place honorable pour un club promu.

Après un bon début de saison, en accrochant notamment le Dynamo Kiev et finissant avec 22 Points (en 14 matchs) avant la trêve hivernal, le club a complètement sombré à la reprise en Février. Vous pouvez en juger par vous-mêmes : 10 défaites en 12 matchs, 36 buts encaissés pour 10 buts marqués, 6 matchs perdus par 4 buts ou plus, des défaites 4-1 contre les deux derniers Marioupol & Lviv. Avec une série de 7 défaites de suites après la reprise.

Il en fallait pas plus pour déclencher les radars anti-corruption du foot, déjà bien focalisés sur l’Ukraine avec l’affaire de matchs arrangés du Metalist Kharkiv qui avait notamment privés le club de tour préliminaire de Ligue des Champions en 2013 et de nombreux retraits de points en UPL. D’après les premières informations, les soupçons se dirigeraient uniquement sur des matchs arrangés en vue de paris sportifs avec plusieurs joueurs de Donetsk directement impliqués. Même si l’affaire n’en est qu’à son début, la possibilité de voir d’autres clubs impliqués est pour le moment écartée.

Les sanctions éventuelles évoquées sont classiques : retrait de points sur plusieurs années, durcissement de la politique de sanction pour les clubs endettés (retrait de point, encore) mais aucune dissolution ou rétrogradation n’ont été évoqués. Il faudra attendre le procès et les réunions de la FFU pour avoir de plus amples informations, mais on pourrait attendre bien longtemps des sanctions définitives puisque l’affaire du Metalist Kharkiv qui date de 2008 n’est toujours pas clôturée par la justice.

Si l’affaire se confirme, cela serait une nouvelle ombre dans le tableau bien sombre du Football Ukrainien qui n’arrive pas à se débarrasser de la corruption et des arrangements entre amis qui rongent un peu plus à chaque fois la crédibilité du football dans ce pays.

Et ce n’est pas prêt de s’arranger avec l’annonce du changement de nom de l’UPL, conclue entre la Fédération Ukrainienne et .. un site de Paris Sportifs. Et ce n’est malheureusement pas une blague.

olimpik donetsk, ukraine

Les soupçons se portent sur la période après la trêve hivernal. Pas compliqué, c’est tout en rouge.

Bastien Cosquer

Nouvelle affaire de trucage en Ukraine ?
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Bastien Cosquer

Bastien Cosquer

L'Ukraine c'est comme une bonne bouteille de vodka : c'est beau, c'est fort et c'est à consommer sans modération.

pays de l'auteur footballski

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Ben Youssef quitte la Roumanie, direction Caen !

Les échanges entre les clubs français modestes de première division et les clubs roumains ne sont pas rares. Keșerü au...

Fermer