Milan Gajic, la polyvalence dans les pieds

Lazar Van Parijs
Lazar Van Parijs - Publié le 27 juillet 2015

Ça y est, un joueur « Made in Footballski » a signé dans un club français durant ce mercato estival. Notre compte twitter est en effervescence, ça part dans tous les sens. C’est sorti de nulle part et en quelques jours c’était signé. Oui, Milan Gajic a signé aux Girondins de Bordeaux. L’occasion pour nous de revenir sur cette signature serbe, qui, on l’espère, devrait réjouir les bords de la Gironde.

milan-gajic-bordeaux

Milan Gajic c’est chic

Quand on parle de jeunes arrières droits serbes en ce moment, on va plutôt avoir tendance à penser à Petkovic (Zvezda) ou encore à Stojkovic (Cukaricki), tous deux membres de l’équipe espoirs. Mais Bordeaux a jeté son dévolu sur un autre joueur, d’une troisième équipe de Belgrade, à savoir, Milan Gajic de l’OFK Belgrade.

Né le 28 janvier 1996 à Vukovar en Croatie. Milan Gajic dispose des passeports Serbes et Croates, ce qui lui permet de ne pas être considéré comme un joueur extra-communautaire, toujours intéressant pour les clubs. Le choix bordelais de se porter sur le joueur des « Romantiques » n’est cependant pas si surprenant pour ceux qui ont regardés la Coupe du Mondes des U20 où Milan a été sacré champion du monde avec la sélection nationale serbe. Dans une compétition bien plus médiatisée que le championnat local, Gajic a été l’auteur de prestations remarquables qui lui ont valu d’être nommé au poste d’arrière droit dans l’équipe-type de la FIFA. Une année 2015 chargé pour le joueur puisqu’il aura également été remarqué dans le championnat serbe en étant nommé meilleur joueur de son club en début d’année.

Avant ces nominations personnelles. Milan aura commencé sa carrière footballistique du côté du Dinamo Pančevo avant de s’engager avec l’ OFK Belgrade en 2009 et d’être intégré au groupe professionnel dès 2013, à seulement 17 ans, en en devenant l’un des titulaires indiscutables dès la saison suivante. Ce parcours n’était pourtant pas forcément gagné d’avance pour lui. Révélé en tant qu’arrière droit, ce poste est pourtant presque une révolution pour celui qui a une cinquantaine de matchs de Jelen Super Liga dans les jambes. En effet il a principalement évolué en tant que milieu de terrain, en récupérateur ou encore au poste d’ailier droit, avec, au final, seulement quelques rares apparitions à ce poste d’arrière droit. Joueur qui ne rechigne pas à la tâche, il aura su s’imposer d’année en année chez les « Romantiques » en devenant l’un des véritables leaders du club belgradois. Polyvalent vous avez dit ?

Fixé à ce poste d’arrière droit par Veljko Paunović, coach à la tête de cette Serbie U20 championne du monde. Il souhaitait essentiellement utiliser les capacités offensives du joueur afin d’être l’un des principaux contre attaquant de l’équipe. Avec un match fantastique contre le Mali, ce poste aura également montré les faiblesses du joueur dans son travail défensif et son surplus d’agressivité qui peut lui faire défaut. L’exemple le plus notoire étant ce 16ème de finale de la coupe du monde où il a ainsi été renvoyé au vestiaire après deux jaunes pour des fautes que l’on pourrait qualifier d’utiles …

Du haut de son mètre 76, Milan possède un profil plutôt athlétique. Remuant sur son aile droite, Gajic ne lésine pas sur les moyens pour apporter un poids offensif et aider les actions offensives de ses coéquipiers. Il sait également jouer de son corps lors des duels en face à face avec son adversaire avec une bonne coordination et une certaine agilité. Sans être un sauteur en hauteur et malgré une taille peu imposante, il sait se rendre utile de la tête et possède au final de nombreuses cordes à son arc. On l’a vu confiant et motivé; la jouant collectif et profil bas durant ce dernier mondial en témoigne son discours avant la finale face au Brésil.

« Nous l’avons fait pour notre peuple. Pour notre peuple dont le soutien est sans faille. La finale se jouera face au Brésil, certainement la meilleure équipe du monde … jusqu’à samedi. Après nous verrons. » déclarait Milan Gajic avec un grand sourire en conférence de presse avant cette finale historique.

Un discours qui montre une fois de plus le leadership de ce gamin, de cette mentalité exemplaire dont il fait preuve malgré son jeune âge. Peu médiatisé du fait de son club, Milan est au final loin de certains éléments de cette jeunesse dorée serbe. Loin de ces jeunes caractériels, arrogants ou avec un égo surdimensionné.

Véritable joueur d’équipe et infatigable dans ses courses. Il n’hésite pas à aller chercher les contacts, toujours prêt à mettre la pression quitte à balancer quelques taquets sur les rotules adverses. Une caractéristique qui ne plaira surement pas aux compétents arbitres de Ligue 1 dont il devra y remédier rapidement afin de commettre moins de fautes mais aussi d’éviter de montrer son dos trop facilement et de laisser quelques boulevards sur son flanc droit.

Milan a des qualités, c’est indéniable. À lui de s’intégrer en terre bordelaise, de travailler son apport défensif, d’éviter les fautes et tout ira pour le mieux. Il aura aussi pour mission de faire oublier le magnifique fail que fut Vujadin Savic, qui n’aura laissé qu’une très mauvaise image des jeunes joueurs serbes du côté du Port de la Lune…

Lazar Van Parijis

Milan Gajic, la polyvalence dans les pieds
4.6 (92%) 10 votes

A propos de l'auteur

Lazar Van Parijs

Lazar Van Parijs

Je me suis réveillé un beau matin à Belgrade à cheval entre Europe de l' Ouest et le bloc soviétique après une nuit sur un Splav à boire de la Rakija. J'ai décidé de prendre le train de nuit suivant, direction Moscou, finir l'aventure devant l' Hotel Ukraina !

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a vécu Zenit Saint-Pétersbourg vs. Dinamo Moscou

Durant mon voyage en Russie et au cœur de la première journée de RPL, mon deuxième arrêt est à Saint-Pétersbourg...

Fermer