Le Zalgiris Vilnius champion d’une A Lyga décimée

Pierre-Julien Pera
Pierre-Julien Pera - Publié le 31 octobre 2015

Hier, le FK Trakai, surprenant deuxième de A Lyga, le championnat lituanien, s’est imposé 3-0 face au Klaipedos Granitas à l’issue d’un match dont l’inutilité a été poussée à son paroxysme. D’une part parce qu’en s’imposant une heure plus tôt, le Zalgiris Vilnius s’était assuré un troisième titre consécutif, mais surtout parce que, d’autre part, cette victoire 3-0 risque fort -malheureusement pour Trakai – d’être tout simplement annulée. Car quelques heures plus tôt, le Klaipedos Granitas, son adversaire du soir, a été exclu du championnat par la fédération lituanienne. Une situation rocambolesque.

En début d’année 2015, la A Lyga démarre au sortir de l’hiver balte. Un championnat composé de dix équipes devant se rencontrer quatre fois, sur une base de deux phases aller-retour. Mais rapidement, les affaires vont écarter un de ces équipes. A la fin du mois d’août, Kruoja Pakruojis est exclu d’A Lyga par la Lietuvos Futbolo Federacija (LFF), la fédération lituanienne. Outre des problèmes financiers liés à une gestion aussi douteuse qu’obscure, le club de la petite ville de Pakruojis tombe pour des affaires de matchs arrangés dont les détails sont à lire dans un de nos anciens articles. Le championnat continue alors avec neuf équipes, qui sont tour à tour exemptées d’un match lors des différentes journées.

La A Lyga continue ainsi, jusqu’à la nouvelle tombée dans la matinée d’aujourd’hui. Suite à une enquête menée conjointement par la LFF et le système de surveillance des paris Sporteadar, le Klaipedos Granitas est exclu lui aussi du championnat pour « violations des principes du fair-play. » L’enquête portait notamment sur la défaite 1-5 du deuxième club de Klaipeda face à son rival local, l’Atlantas. Selon les conclusions de cette enquête, plusieurs joueurs du « Granit » ont « influencé le cours du match par un comportement intentionnel. » Plusieurs sont ainsi lourdement sanctionnés: Egor Potapov et Rokas Borusan écopent d’une suspension de toute activité liée au football pour un an, Dmitry Shishkin pour six mois, Tadas Norbuto et Tamerlan Kozubajevui pour trois mois. Le club reçoit en outre l’amende maximale prévue par le règlement, 12 000 euros. Une sanction dure, qui est notamment fondée sur le fait que le club n’en est pas à son premier coup. En effet, la LFF avait déjà sanctionné le club de 1 000 euros d’amende et Borusan de deux matchs ferme après une défaite 1-5 le 21 juin face au Stumbras Kaunas, puis Shiskin, Borusan (de nouveau), Potapov et Urbelis (qui prend 10 matchs) après la défaite 4-1 subie sur le terrain du Spyris Kaunas. Des récidives qui ont – enfin – poussé la fédération à sévir.

Le classement de la A Lyga n’est cependant pas modifié pour le moment. Le club, qui avait sept jours pour faire appel de cette décision auprès de la fédération lituanienne, n’a pas hésité à le faire dès l’annonce de son retrait. Joint au téléphone par les médias locaux, l’entraîneur Gediminas Jarmalavicius le confirme rapidement: « Nous sommes dans le bus. Nous allons jouer face à Trakai. Nous avons reçu la permission de Vilnius. À ma connaissance, un appel a déjà été déposé. Mais je ne connais pas les détails de cet appel. Tout est géré par la direction et l’administration. Je ne sais pas sur quels arguments ils contestent l’élimination. » Alors que le doute flotte un moment sur la tenue du match de la soirée, celui-ci a finalement bien lieu. L’appel étant suspensif, le championnat continue comme si de rien n’était. Et le Klaipedos Granitas s’incline 3-0 à Trakai. Toujours que la raclée 1-8 subie la semaine dernière à domicile face à Suduva… Ce n’est que si la décision est confirmée en appel que tous les résultats de Klaipedos Granitas seront effacés et le club exclu.

La sentence rendue publique par la LFF en a presque éclipsé le terrain. Un terrain qui rendait pourtant son verdict à trois journées de la fin de la saison. Après avoir survolé une nouvelle fois la A Lyga, le Zalgiris Vilnius de Serge Nyuiadzi et du vétéran Deividas Semberas s’est offert un troisième titre consécutif en s’imposant 1-0 sur le terrain de l’Atlantas Klaipeda. Un Zalgiris qui domine largement le football lituanien, comme le montre la deuxième place de son équipe réserve en deuxième division. Une domination nettement relativisée sur le plan européen, puisque après avoir été éliminé de justesse par Malmö en Ligue des Champions (0-1 au total), le Zalgiris a été sèchement sorti par le Dinamo Zagreb en Europa League en juillet dernier.

Pierre-Julien Pera


Photo à la une : © @ZalgirisFC

Le Zalgiris Vilnius champion d’une A Lyga décimée
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d'hiver 1998. L'est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Ecrit envers et contre tous la gloire et la beauté de son football depuis 2006 sur Parlonsfoot et Footballski. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine et de Premium Liiga estonienne. En attendant désespérément le retour du Yakutia Yakutsk en 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

1 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Loha, l’histoire du Fossoyeur d’Aberdeen

Nous sommes le 23 août 1994, la nuit tombe sur Aberdeen et il vient de frapper ! Bilan: 8 500...

Fermer