La Borisov-Arena voit Soligorsk gagner la Coupe

Quentin Guéguen
Quentin Guéguen - Publié le 8 mai 2014

Ce samedi 3 mai se jouait la finale de la Coupe de Biélorussie entre le Shakhter Soligorsk et le Neman Grodno. Un évènement déjà important en soit, accentué par l’inauguration de la Borisov-Arena, le nouveau stade du FC BATE Borisov.

WYv_s8UYrmM

Aleksandr Lukachenko, le Batka (« petit père ») et président de la République de Biélorussie, était bien là. La moustache pétillante et la raie capillaire prononcée, il était debout, fièrement installé dans le nouveau bijou du football biélorusse, la Borisov-Arena. A ses côtés, Kolya Lukachenko, la dizaine d’année, apprenti-président. Sa progéniture le suit partout. Il a déjà fait quelques voyages officiels et quelques cérémonies qui l’étaient toutes autant. En ce jour ensoleillé, c’est dans la banlieue large de Minsk, à Borisov, qu’ils sont accueillis pour inaugurer la Borisov-Arena et assister à la finale de la Coupe de Biélorussie. Pendant que les stades russes prennent trois plombes pour qu’une brique y soit posée, le Biélorusse aime le travail rapide et bien fait. Ainsi, il n’y a eu que quelques mois de retard à la livraison. Les architectes slovènes ont dessiné une sorte de mini Allianz-Arena qui rend l’extérieur et l’intérieur du stade plutôt sympa. 13.000 places et un stade aux normes de l’UEFA pour permettre au BATE de jouer ses matchs de Coupe d’Europe à domicile. Véritablement, cette fois. Terminé le stade national de Minsk qui, de toute manière, est en train d’être rénové et inutilisable actuellement. De ce fait, la Borisov-Arena sera le toit de l’équipe nationale jusqu’à ce que le Dinamo Stadium soit prêt.

1320_640

Un problème, néanmoins. Attendu, également. Même pour l’inauguration et un match important, le stade n’était pas plein. Il s’est même vidé considérablement à la mi-temps. L’affluence est l’un des facteurs qui empêchent les infrastructures de se développer. Lorsque le BATE Borisov jouera à domicile en championnat, son stade sonnera un peu creux. Au contraire, l’atmosphère était festive samedi dernier. Des mascottes Angry Birds et d’ours polaires étaient de sortie, tout comme le tapis rouge (qui aurait pu être confondu avec une piste de saut en longueur). Et puis, boom. Le chef d’œuvre, la cerise sur le gâteau, le point d’exclamation : un superbe drapeau biélorusse fait de personnes. Des vraies personnes, en chair et en os, portaient du rouge, du blanc ou du vert et ont sûrement fait plaisir au Batka. Du nationalisme pur et dur. En revanche, pas de folie pyrotechnique. L’organisation de Jeux Olympiques de Minsk, ce n’est pas pour tout de suite. Espérons que la cérémonie d’ouverture des championnats du Monde de hockey sur glace soit un peu plus brillante. Mais après tout, l’intérêt était autre. C’était la première inauguration de stade de football depuis bien longtemps. Une solide avancée qui pourrait pousser d’autres clubs à au moins rénover leur stade. C’est prévu pour le Dinamo Minsk, le FK Minsk et le Shakhter Soligorsk.

b0899f46c3938eade3ee293734775988

Justement, le Shakhter Soligorsk. Parlons-en. Deuxième équipe la plus compétitive de Biélorussie après le BATE Borisov ces dernières années, les Mineurs ont enfin remporté un titre pour récompenser leur travail. Malgré le changement d’entraîneur hivernal et le départ d’un joueur clé (Pavel Sitko), Soligorsk semble être parti pour réaliser une solide saison à nouveau. Sur la plus petite des marges, le Shakhter a battu le Neman Grodno grâce à un joli but d’Artem Stargorodskiy, arrivé cet hiver gratuitement après la faillite de l’Arsenal Kiev. Les joueurs en maillot jaune succèdent ainsi au FK Minsk, vainqueur l’an passé. Le Neman Grodno est également une bonne équipe du championnat et avait éliminé le BATE en quarts. Hier, les deux équipes s’affrontaient de nouveau en Vysshaya Liga cette fois. Le Neman Grodno a écrasé le Shakhter, 3-0. Trop tard.

16f6b4db4a011ef034b6e470b11e60ea

Oh, dernière chose. On est en Europe de l’Est. Il y a eu des affrontements entre supporters des deux équipes avant le match.

Plus de photos sur by.tribuna.com.

Quentin Guéguen

La Borisov-Arena voit Soligorsk gagner la Coupe
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Quentin Guéguen

Quentin Guéguen

J'aime les draniki sans champignon, et accessoirement le football biélorusse et autrichien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Luka Zahovic, au nom du père

Le nom Zahovic n’est pas inconnu du grand public amateur de football. Zlatko est souvent qualifié comme le meilleur joueur...

Fermer