Un joueur de Novi Pazar menacé par un homme armé dans le vestiaire

Tristan Trasca - Publié le 25 février 2015

Le match de cette 16è journée de championnat serbe entre Rad Belgrade et Novi Pazar n’aurait pu être qu’un match parmi d’autres ce week-end. Mais deux événements lui ont donné un intérêt certain: tout d’abord, il y a eu ces drapeaux albanais, kosovar, du Sandjak brûlés ainsi qu’une grande banderole « ce sera la guerre » de la part des supporters de Rad, comme l’expliquait Pierre dans les images de la semaine.

Le second événement s’est produit à la 84è minute. Alors que Rad menait 1-0, Novi Pazar récupère un penalty pour une main dans la surface de Milos Obradovic. Zarko Udovicic, défenseur, se présente pour frapper ce penalty mais son geste, très étrange, finit au-dessus du but. On vous laisse regarder la vidéo ci-dessous (5 mn 17) pour vous faire votre opinion. Résultat, Rad remporte ce match 1-0.

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais lundi, Udovicic a la mauvaise surprise de se retrouver en face d’un homme armé dans le vestiaire. Il raconte sa mésaventure au journal Žurnal:

« Je suis arrivé au stade. Il y avait 6-7 personnes qui attendaient à l’extérieur. Un de ces hommes m’a approché dans le vestiaire et m’a demandé si j’avais arrangé le match et raté le penalty de manière intentionnelle. L’homme a sorti un pistolet, il était à un mètre de moi. Il m’a encore demandé: « as-tu arrangé le match avec un dirigeant du club ? » J’ai de nouveau nié. On était peu dans le vestiaire, personne n’a vraiment réagi à cause de la peur. Bizarrement, il n’y avait aucun dirigeant dans le vestiaire à ce moment-là, je ne sais pas si c’est une coïncidence. J’avais déjà vu ces scènes dans des films, le mec était à un mètre de moi, je ne savais pas si le pistolet était chargé ou pas. »

Cette scène qui l’a marqué l’a poussé à quitter le club dans la foulée: « Je voulais faire au mieux mais je suis désolé d’avoir loupé ce tir. J’ai obtenu le péno en centrant, je suis allé le chercher, j’aurais pu me mettre dans un coin et perdre la balle bêtement… J’ai bien joué cet automne, offrant quatre passes décisives mais c’est comme si cela ne comptait pas. J’ai pris la décision de quitter le club de Novi Pazar et la ville. Je suis très inquiet pour ma sécurité. Même si je marquais 4 buts d’ici la fin de saison, cela ne changerait rien… »

Udovicic a reçu de nombreuses marques de soutien au sein du football serbe ces derniers jours, espérons qu’il retrouve un club également.

Tristan Trasca

Un joueur de Novi Pazar menacé par un homme armé dans le vestiaire
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Tristan Trasca

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a discuté avec Oleksandr Ishchenko, entraîneur principal du centre de formation du Dynamo Kiev

Il y a quelques jours, le collectif de supporters du Dynamo Kiev, appelé Druzi Dynamo, a interviewé Oleksandr Ishchenko, l'entraîneur...

Fermer