Jelena Polic serial entrepreneuse du foot feminin serbe

Lazar Van Parijs
Lazar Van Parijs - Publié le 9 juillet 2015

L’année dernière, nous vous avions fait découvrir Jelena Polic, nous la redécouvrons cette année après l’ouverture d’un nouveau club de foot féminin, le ZFK Rad pour ženski fudbalski klub.

 

PolicRad, c’est le club des travailleurs, créé en 1958 par l’ entreprise de construction à l’époque où tout était géré par l’État Yougoslave. Nous avions eu l’occasion de rencontrer Jelena Polic il y a près d’un an, aujourd’hui nous nous intéressons encore à la demoiselle. A l’époque elle avait fondé la section féminine d’ Obilic. Récemment, une opportunité s’est présenté de rééditer ce processus et de créer une section de football féminine pour le FK Rad, sans hésiter, elle s’est lancé dans l’aventure. Rad, c’est le club à côté de chez elle, son club de cœur, alors forcément, elle se donne à fond.

En discutant avec elle, d’emblée le ton est donné: “Nous avons trop de joueuses. Après être passés à la télévision et dans le journal, beaucoup de joueuses de 15,16,17 ans nous ont rejoints. Nous sommes ouvertes à toutes les filles de plus de 15 ans. Nous allons commencer en deuxième division en septembre. Nous avons 3 entrainements par semaine et à terme nous souhaiter créer une académie”.

Jelena est dans la peau d’une entrepreneuse en tant que “co-fondatrice, vice-présidente et capitaine de l’équipe, tout en étant en charge du marketing”. Comme un multi-récidiviste fondateur de start-up, Jelena réutilise ses expériences d’Obilic et de Kalemegdan pour développer son nouveau club.

Le président Zeljko Mijovic est lui aussi un membre important de cette aventure. “Ce n’est pas tous les jours facile, il y a peu de supporteurs, mais heureusement que nous avons de bonnes relations avec l’équipe masculine, c’est d’ailleurs eux notre soutien numéro 1. On aimerait jouer un jour au Stade Kralj Petar 1, mais pour l’instant nous devons nous contenter des terrains d’entrainement”.

Toujours à propos du football serbe, “il y a 3 ligues en Serbie pour une cinquantaine de clubs en comptant tous ceux qui ne sont pas encore inscrits dans une ligue. Notre but est d’arriver en première division, mais nous souhaitons y aller progressivement, étape par étape”.

Sur l’Équipe nationale, on apprend ainsi que pour l’instant la fédération est d’une manière générale ravie des “résultats qui sont au-delà des attentes” . C’est quelque chose qui ravit Jelena de “voir toutes ces filles de partout en Serbie ensemble sur le terrain”

Pour l’arrière gauche, la fédération aide, “quand ça l’arrange, il est compliqué d’avoir du matériel si le club est dans la dernière ligue. Tout le monde regarde ce qu’on fait avec intérêt, mais la meilleure aide c’est la FIFA et l’ UEFA”.polic 3

D’un point de vue personnel, Jelena est originaire de Dedinje, un quartier de Belgrade, et est, à côté de sa passion pour le football, étudiante à la faculté d’ingénieur mécanique, mais le football lui prend beaucoup de temps. Bien qu’elle suit attentivement le PSG, elle supporte l’ Olympique Lyonnais en France. Elle n’a “pas d’idole dans le football féminin, mais admire Andrea Pirlo entre autre pour ses coups-francs et aussi Roberto Carlos”. Elle a « beaucoup appris pour évoluer dans cet environnement avec beaucoup d’ hommes » et a « maintenant une excellente coopération avec eux. Bien sur qu’il y a toujours des remarques négatives comme des « les filles n’ont pas à jouer au football », mais je ne m’en préoccupe pas. Il y a généralement plus de commentaires positifs ». Pour en savoir plus sur sa carrière footballistique nous vous invitons à suivre notre première interview avec elle.

Merci à Jelena pour sa disponibilité et ses réponses sur le ZFK Rad et l’état du football féminin en Serbie. Bonne continuation à elle.

 Lazar Van Parijis

Jelena Polic serial entrepreneuse du foot feminin serbe
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Lazar Van Parijs

Lazar Van Parijs

Je me suis réveillé un beau matin à Belgrade à cheval entre Europe de l’ Ouest et le bloc soviétique après une nuit sur un Splav à boire de la Rakija. J’ai décidé de prendre le train de nuit suivant, direction Moscou, finir l’aventure devant l’ Hotel Ukraina !

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

1 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a discuté avec Aleksandra Loboda, présentatrice de l’émission ukrainienne ProFootball

Footballski a eu la chance de s'entretenir avec Aleksandra Loboda, présentatrice de l'émission ProFootball, l'équivalent ukrainien de notre Canal Football...

Fermer