FootballskiTrip Prague #3: On a vécu Slavia Prague vs. Slovan Liberec

Antoine Jarrige
Antoine Jarrige - Publié le 15 août 2015

Pour terminer ce premier week-end en République-Tchèque pour notre FootballskiTrip, nous nous rendons au sud de Prague dans une enceinte quasi neuve – ouverte en 2008 -, l’Eden Arena. Siège des rencontres internationales de la sélection, le stade accueille également les matchs du Slavia, équipe légendaire de Prague que nous allons voir aujourd’hui.

L’Eden Arena, un look similaire à l’Otkrytie Arena du Spartak Moscou

Au programme de cette deuxième journée de Synot Liga la rencontre entre le Slavia Prague et le Slovan Liberec. Le club de la haute société de Prague d’un côté et celui de la région de Liberec de l’autre. Des enjeux différents de part et d’autres puisque le Slavia se doit de retrouver un nouveau souffle après plusieurs saisons ratées et le Slovan, quant à lui, habitué du haut de tableau, doit se ménager avant son match retour d’Europa League contre les israéliens de Shmona (victoire 2-1 à l’aller). Nous pénétrons sous une fine bruine dans cette belle enceinte que nous constatons peu garnie. Les 200 supporters du Slovan ayant fait le déplacement prennent place et nous gagnons notre secteur qui jouxte celui des ultras du Slavia.

Un stade bien vide pour un premier match à domicile

Un stade bien vide pour un premier match à domicile.

Quelques minutes avant le coup d’envoi nous retrouvons notre ami Frantisek, grand supporter du Slavia et rédacteur sur le site Area114. Nous discutons rapidement sur le match et nous nous mettons d’accord sur un rendez vous le lendemain pour un voyage dans l’histoire du Slavia au cœur de la vieille ville pragoise. L’ambiance monte au fil des minutes jusqu’au moment où le speaker annonce les compositions d’équipe. Ancien capo des ultras du Slavia, il énonce un par un les joueurs du club de la capitale avec une rage incomparable, comme s’il allait lui même disputer la rencontre. Une ambiance indescriptible avant même le coup d’envoi qui à de quoi rendre jaloux les plus grands club européens.

bonne compo slavia liberec

Pas de très grande surprise dans les XI de départ, le Slavia compte une nouvelle fois sur Skoda son attaquant vedette pour percer la défense du Slovan et sur son espoir Zmrhal. Le début de match va être catastrophique pour les joueurs du Slavia. Sur le coup d’envoi, les joueurs de Liberec obtiennent un coup franc aux abords de la surface. Folprecht le dépose sur la tête de Bakos qui plus prompt que son vis à vis propulse la balle dans les filets. 1-0 au bout de deux petites minutes, le match ne pouvait pas mieux commencer pour le Slovan. Le Slavia ne va pas paniquer et sur un corner à la 10ème minute, l’inévitable Skoda remet les deux équipes à égalité. Le match devient complètement fou puisque sur l’engagement les joueurs du Slavia récupèrent la balle et se portent à l’attaque. Bien servi sur son côté, Mikula élimine facilement son adversaire et d’une jolie frappe enroulé trompe Koubek. Le Slavia a refait son retard, les ultras sont heureux et Footballski aura l’honneur de participer au tifo dans la foulée.

oui c'est nous en bas à gauche

Oui ! C’est nous en bas à gauche.

On va avoir le temps de se remettre de ses émotions fortes. Le reste de la première mi temps est assez haché, les lacunes techniques se font ressentir des deux côtés. Skoda trouvera quand même le poteau d’une magnifique reprise acrobatique tandis que Berkovec sauvera les siens d’une belle parade avant la pause. L’arbite siffle la mi temps sur un score de 2-1. L’animation à la pause est fort sympathique avec la mise en place d’une rencontre entre les U9 du club. Un seul but sera marqué grâce à un fabuleux rush du numéro 7 qui sera certainement la future pépite de Football Manager.

Les U5 du Slavia en action

Les U9 du Slavia en action.

La deuxième mi-temps débute sur le même rythme que le début de la première mi temps, le Slovan domine largement et va égaliser à la 56ème par l’intermédiaire de Sural reprenant à bout portant un centre de Koufal. Nous allons ensuite rentrer dans une phase d’hibernation. Plus rien à voir sur le terrain et cela se ressent même en tribune! Les ultras qui tentaient de motiver les troupes ont compris que la saison allait de nouveau être compliquée et que le titre ne sera certainement pas pour l’épisode 2015/2016. Dommage pour Frantisek et ses camarades qui espéraient des bons résultats pour faire revenir les foules dans le stade. Petite réjouissance pour les amateurs de football que nous sommes, l’arbitre a signalé une fausse touche, chose rare dans le football moderne. Nous avons également trouvé pour vous le joueur WTF de ce match; la palme revient à Marek ČERVENKA et son petit surpoids.

Le bel homme

Marek Cervenka, alias Baloo.

Un match malgré tout intéressant qui se termine sur un score de 2-2. Nous retournerons voir le Slavia dès la semaine prochaine à Brno pour la troisième journée. Sur le parvis du stade nous retrouvons Frantisek, quelque peu déçu du résultat mais assez content de l’affluence (6738 spectateurs). Cela promet de belles séquences hivernales quand le Slavia rencontrera un club de seconde zone sous des températures négatives … Nous lui posons aussi l’inévitable question sur l’avenir de Tomas Micola, l’ancien brestois. Il paraîtrait qu’il se prépare pour faire le Tour de France. A force de rééducation à base de pédalage, c’est une reconversion qui semble logique. On verra s’il sera capable de prendre le maillot vert à l’intouchable Peter Sagan !

Quand il te reste des fumis au coup de sifflet final

Quand il te reste des fumis au coup de sifflet final !

Les notes de Footballski:

Slavia Prague Slovan Liberec

Standing du stade (4,5/5):

Un beau stade moderne, l’extérieur est magnifique mais l’intérieur un peu simple empêche l’Eden Arena d’obtenir la note maximale. De plus le toit en imitation bois est magnifique.

Disponibilité des billets (5/5):

Billets en ligne, nombreuses billetteries au stade. Vous trouverez forcement des places si vous voulez voir le Slavia.

Tarifs (4,5/5):

Dans un stade de cette qualité on pourrait s’attendre à dépenser très cher. Prix moyen des places 7 euros, très bon marché pour une équipe comme le Slavia.

Ambiance (4/5):

Les ultras du Slavia sont très dynamiques et avec un peu de chance vous aurez le droit à un tifo ou des pyros. Seul point négatif; la présence de certains « blancs » au cours du match.

Risque (4/5):

Aucun risque évident à signaler, les ultras sont très respectueux et on a vu des supporters du Slovan se ballader librement avec un maillot autour du stade. Bien sûr ce doit être une autre histoire pour un Slavia-Sparta …

Accessibilité et transports (4/5):

Arrêt de métro, bus et tramway, on peut dire que l’Eden Arena est bien desservi. Le stade est malgré tout assez éloigné du centre de Prague.

Boissons (4/5):

De la bonne bière, des bonnes saucisses mais également une très bonne limonade pour les plus jeunes, le stade est doté d’une buvette de qualité.

Quartier environnant (4,5/5):

Quartier flambant neuf et ultra moderne à proximité d’un gigantesque cente commercial, l’Eden Arena a de quoi séduire. Les plus nostalgiques diront qu’il manque un petit côté historique mais nous on a bien aimé!

 

Antoine Jarrige

FootballskiTrip Prague #3: On a vécu Slavia Prague vs. Slovan Liberec
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Antoine Jarrige

Antoine Jarrige

Antoine, 21 ans. Etudiant en kiné en Alsace, grand amateur du football russe . Amoureux d’Ural, le grand club de Sibérie occidentale, mon coeur ne bat que pour Smolov et Lungu.

pays de l'auteur footballski

1 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Best of Ultras 2014/2015 – Serbie

Tout le monde nous les envie, nos supporters tatoués, crânes rasés et plutôt fêlés sur les bords. Parce que les...

Fermer