FootballskiTrip 2015 : On a vécu FCSB vs. CFR Cluj

Hadrien François
Hadrien François - Publié le 23 mars 2015

footballskitrip

Notre première journée dans la capitale roumaine se termine dans le quartier de Ghencea. En effet, le stade éponyme de ce quartier abrite l’équipe la plus titrée de Roumanie, le Steaua Bucureşti. Steaua? Plus vraiment en réalité. Comme nous l’avions mentionné sur le bilan des six premiers mois de championnat c’est actuellement le FCSB, nouvelle marque découlant du Steaua qui dispute sa place de premier de Liga I. Une différence très marquée par les supporters qui voient leurs groupes d’ultras (notamment les Peluza Sud et Nord) boycotter les matchs comme nous l’avions observé lors du derby face au Rapid. Aux dernières nouvelles, il y a une volonté marquée de la part des supporters de créer un nouveau club en se faisant céder gratuitement la marque « Steaua Bucureşti » par l’armée, en faisant un club de socios sur un modèle similaire à celui du Voinţa Sibiu. Si l’idée est louable, le projet est ambitieux et il faudra patienter pour savoir si celui-ci pourra être mené à bien. De plus, créer un nouveau club serait abandonner les trophées historiques de l’équipe et recommencer à évoluer dans une division inférieure. De nombreuses embûches vont se poster sur la route des fans, mais nous espérons tous que ces derniers pourront retrouver le club qu’ils supportent, d’une manière ou d’une autre.

Quoi qu’il en soit, nous nous retrouvons à Ghencea en tribune de presse afin de couvrir ce match très prometteur opposant le FCSB au CFR Cluj. Le premier du championnat face à l’équipe qui est sportivement deuxième, certainement la meilleure opposition de cette journée de Liga I. Après des performances assez pauvres depuis la reprise, le FCSB se doit de se relancer pour ne pas être susceptibles d’être rattrapés au classement. En face, le CFR Cluj n’abandonne pas et va tout faire pour se sauver de la relégation, synonyme très probable de dissolution du club. Concernant les équipes, Arlauskis reprend sa place dans le but stelist et Neagu est préféré à Breeveld. Sinon, pas de changement notable par rapport à l’équipe qui a affronté le Rapid. Coté CFR, le retour de blessure de Deac le capitaine devrait faire du bien au mental de l’équipe.

C’est une ambiance très surprenante qui nous accueille à Ghencea : l’absence de supporters en déplacement depuis Cluj et le boycott par les peluza Nord et Sud du match offre un stade à moitié vide, et dénué de toute atmosphère. Deux petits drapeaux à la gloire de l’Olt aux couleurs du Steaua font leur apparition en bas de tribune, mais nous avons plus l’impression de nous trouver en présence de spectateurs que de supporters. Cette non-ambiance restera toute la partie, ponctuée de petites interventions sur les dégagements afin d’insulter le gardien du CFR. Nous sommes en tribune de presse, où nous attend le programme (évoquant notamment le départ de Keşerü du Steaua) et la feuille de match. La place est idéale, avec une vue imprenable sur le terrain. Rien ne peut nous échapper. Nous préparons donc notre matériel et nous tenons prêts à suivre cette partie.

1426690935052670300

 

Petit détail amusant, les femmes étaient conviées gratuitement à ce match en raison de la journée internationale de la femme, et ont reçu de la part des joueurs stelistes une rose quelques minutes avant le coup d’envoi.

 

Le match débute à 20h30 heure locale, enfin pas réellement : un trou dans les filets retarde le début de la rencontre de quelques minutes. La première période sera à l’image de l’ambiance : terne. Le match est équilibré mais les équipes sont empruntées, les pertes de balle au milieu du terrain sont légion et si les cages restent inviolées c’est bien plus par maladresse des attaquants que par réussite des défenseurs. Rusescu est mal servi devant et excepté une occasion quasi-immanquable de Jazvic qui va mourir près du poteau droit de Arlauskis, pas grand chose à se mettre sous la dent. Afin de pallier à cela, nous faisons le plein de covrigi aux oignons dont raffole Damien et attendons patiemment dans la légère bise de cette soirée hivernale que la seconde partie du match débute.1426690759061343200

 

En seconde période, on voit de nombreuses occasions se créer des deux cotés, mais celles-ci découlent très souvent de mauvais renvois des défenses, ce qui laisse un goût amer et un spectacle peu ragoûtant. Qu’à cela ne tienne, les occasions se multiplient sur coup de pied arrêtés pour le Steaua et ce sont bien les locaux qui vont trouver la faille à la 78ème minute par la recrue Ţucudean qui marque de la tête sur corner son premier but en championnat sous les couleurs des « roş-albastri« (rouge et bleus). Pas de soulèvement dans les tribunes, des applaudissements timides de supporters occasionnels et une déception réelle qui nous envahis. Nous voulions voir le Steaua et ses supporters dans leur antre de Ghencea, et nous n’avons vu que le FCSB, club sans âme et dépossédé de tout amour. C’est ainsi que la rencontre sera clôturée sur ce score de un but à zéro. Le CFR Cluj peut avoir des regrets, car ils se sont procurés les meilleures occasions. Les trois points sont importants pour le FCSB, mais la piètre qualité du football pratiqué est loin de rassurer les supporters derrière leur écran et une équipe en quête de repères.

Nous quittons ainsi Ghencea après avoir croisé l’effectif complet du Pandurii Târgu-Jiu, venu assister à la rencontre. Vous verrez bientôt que nous allons rapidement les retrouver sur les terrains. Après une courte attente, nous avons pu rencontrer Emi, notre ami journaliste sportif roumain qui nous a entretenu des dernières nouvelles et nous a offert de nombreux conseils sur nos déplacements à venir. Rentrés dans notre bel appartement du centre-ville, nous avons pu apprécier un match de MLS commenté en roumain à la télévision, qui nous a offert le spectacle que nous n’avons pas eu la chance d’avoir ce jour-là du coté du Steaua. Enfin, une discussion longue sur le « football vrai » coupée par le sommeil nous poussa vers nos quartiers respectifs, avec en tête un seul objectif : préparer au mieux notre journée très chargée du lendemain.

Hadrian Stoian

FootballskiTrip 2015 : On a vécu FCSB vs. CFR Cluj
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Hadrien François

Hadrien François

Roumain d'adoption, souvent aperçu une Timișoreana à la main près de Ghencea. Stelist convaincu, amoureux d'un football roumain authentique et désuet. Jamais objectif vis à vis du Dinamo.

pays de l'auteur footballski

1 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
sibiu, Vointa, Roumanie
FootballskiTrip 2015 : Sur les traces du LSS Vointa Sibiu

Encore agréablement enivrés par la performance de Gabriel Mureșan et de Târgu-Mureș, il est l'heure de repartir sur les routes...

Fermer