FNL (Ligue 2 russe) Retour sur le début de saison – Transferts – Perspectives

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 14 mars 2015

Aujourd’hui c’est samedi et pour la première fois depuis plusieurs mois, ce samedi nous retrouvons l’antichambre de l’élite russe. Damien vous avait très bien présenté cette ligue que l’on appelle FNL il y a de cela quelques mois. Maintenant, je vais essayer de vous faire découvrir brièvement ces clubs ainsi que ses villes; revenir sur les résultats du début de championnat et évoquer les enjeux des mois à venir, club par club.

Voyage au coeur de la FNL

Voyage au coeur de la FNL

Avec tout d’abord une carte pour situer ces clubs et apprécier les distances (les couleurs correspondent aux différentes régions footballistiques russes qui sont notamment utilisées pour faire les groupes de D2 (troisième ligue russe) et on notera que la région « est » totalement absente en première ligue est ici bien représentée.

 

1er Anzhi Makhachkala [Анжи Махачкала] 45 points :

Makhachkala entre mer et montagne

Makhachkala entre mer et montagne

Le club du Dagestan est sans doute le plus connu du grand public grâce à la renommée acquise ses dernières années suite à son recrutement clinquant. Tombé en deuxième division suite au changement de cap de sa direction, on pouvait imaginer que le club continuerai à descendre. Mais après un début de championnat mitigé, les coéquipiers de Yannick Boli sont désormais irréstibles (5 victoires successives). Le club n’a perdu aucun élément important cet hiver (fait rare en FNL) et a su recruter deux joueurs importants dans leur club (Andreev et Miroshnichenko) ainsi que Kontsedalov, ancien joueur de RPL. La campagne de match amicaux s’est plutôt bien passée (5V 2N 1D)

Meilleur buteur: Yannick Boli 9 buts
Stade: Anzhi Arena (Kaspiysk).

 

2eme Tom Tomsk [Томь Томск] 42 points :

Tomsk, principale ville universitaire de Sibérie

Tomsk, principale ville universitaire de Sibérie

Eux-aussi descendus de RPL, spécialistes de l’ascenseur, ils semblent bien placés pour redevenir le seul club sibérien au plus haut échelon national; néanmoins, il vont devoir regarder dans leur rétro et faire face au retour des ambitieux Tosno et Krylya Sovetov. Le club n’a perdu cet hiver que face a nos amis de Pandurii. Les sibériens ont su également se renforcer légèrement avec les retours de Dzhioev (titulaire à Vladivostok) et de Gorbanets (barré à Ural) ainsi qu’avec l’arrivée de Burmirstov en provenance de Krasnodar. A noter quand même la décision de réduction du budget de 25% cette année. A suivre…

Meilleur buteur: Pavel Golyshev 7 buts
Stade: Stadion Trud [Stade du travail]

 

3eme FC Tosno [ФК Тосно] 40 points :

Tosno et ses 40 000 habitants, la plus petite ville de FNL

Tosno et ses 40 000 habitants, la plus petite ville de FNL

Promu, ambitieux et privé; le club de la région de Saint-Pétersbourg ambitionne d’être le rival du Zénit dans la région et ils y mettent les moyens. Après des début en fanfare, puis un long passage à vide, ils furent également quasi invincibles en fin d’automne. Cependant l’hiver s’est très mal passé, et les défaites contre quatra autres clubs de FNL ont eu raison de leur entraîneur (le troisième cette saison) Grigoryan arrivé avec fracas durant le mercato en provenance du Luch-Energiya Vladivostok. Entraîneur qui avait d’ailleurs emmené avec lui trois joueurs dont le gardien Kniga. Ils ont également recruté le gardien remplaçant d’Amkar Narubin (avec la présence de Revishvilli, on se demande ce que Tosno va bien pouvoir faire avec tous ces gardiens). On rajoutera l’arrivée de Votinov, l’attaquant d’Arsenal Tula ainsi que du polonais Marcin Kovalczyk. De nombreux départs également, mais guère dans le 11; on notera par contre le prêt de deux joueurs au voisin du Dinamo Peterburg, en grande difficulté financière (dont d’ailleurs le nouveau gardien Kniga).

Meilleur buteur: Batraz Khadartsev 6 buts
Stade: Stadion Kirovets (Tikhvin)

 

4eme Krylya Sovetov Samara [Крыля Советов Самара] 38 points :

Samara et sa plage sur la Volga

Samara et sa plage sur la Volga

Encore un relégué que l’on verrait bien de retour l’an prochain après une descente surprise même si l’équipe a marqué le pas en novembre. Les hommes du belge Vercauteren défendent très bien et ont connu un hiver calme ponctué par la défaite en coupe contre le CSKA sur le score honorable de 1-0. Le club s’est fait prêté l’ancien espoir du Lokomotiv Taras Burlak en provenance du Rubin, et a également recruté Gorbatenko le deuxième meilleur buteur du Shinnik. Quelques remplaçants sont eux partis dont le gardien slovaque Jan Mucha pour Arsenal Tula.

Meilleur buteur: Adis Jahovic 8 buts
Stade: Stadion Metallurg

 

5eme Gazovik Orenburg [Газовик Оренбург] 33 points :

Orenburg, frontière entre Europe et Asie

Orenburg, frontière entre Europe et Asie

Rapidement leader à la surprise générale, le Gazovik s’est complètement relâché ensuite, mais après leur exploit en coupe contre Arsenal et ce malgré leur retard, on peut espérer qu’ils attaquent dès aujourd’hui sous les meilleures auspices. Meilleure attaque de FNL, ce sont plutôt les matchs nuls qui plombe le club du sud de la région de la volga. Peu fortuné, ils ont profité des déboires du Dinamo Peterburg pour attirer l’expérimenté milieu de terrain Roman Vorobyov (116 matchs de RPL ces 5 dernières années pour Samara, Krasnodar et le Saturn). Un seul départ, mais peu important; le Gazovik semble donc être une des rares équipes à avoir jouer la continuité cet hiver.

Meilleur buteur: Igor Koronov 9 buts
Stade: Stadion Gazovik (Rostoshi)

 

6eme Shinnik Yaroslavl [Шинник Ярославль] 32 points :

Le Kremlin de Yaroslavl de nuit

Le Kremlin de Yaroslavl de nuit

Eternels favoris déçus de la FNL, cette saison le Shinnik était plutôt vu comme un outsider suite à la réduction de leur budget; mais cela leur sied bien et ils restent en embuscade si un des favois venaient à déchoir ce printemps. C’est l’équipe qui a le moins perdu cette saison, mais ils présentent un bilan de 11 nuls en 21 matchs. Problème, le club a perdu quatre titulaires cet hiver, donc le meilleur buteur de la ligue Korytko parti à Arsenal en prêt et Gorbatenko son dauphin au club (19 des 29 buts de l’équipe à eux-deux) ainsi que Gapon et Camodin partis au Mordovia. Le recrutement de Sirotov (1 but pour Orekhovo-Zuevo en D2) ne devrait pas suffir à pallier cela. Néanmoins, le club a vécu une très bonne campagne amical cet hiver. Paradoxal !

Meilleur buteur: Eldar Nizamutdinov 5 buts
Stade: Stadion Shinnik

 

7eme Luch-Energiya Vladivotsok [Луч-Энергия Владивосток] 30 points :

La célèbre place de Vladivostok

La célèbre place de Vladivostok

Malgré quatre inhabituelles défaites à domiciles, le club d’extrême-orient n’a pas déçu en ce début de saison, mais les difficultés financières pourraient le rappeler à la réalité. Seule lueur d’espoir, le club a terminé la campagne hivernale invaincue. Le club à ainsi cinq joueurs important (dont trois partis à Tosno avec leur entraîneur) et les ont remplacé avec des joueurs de l’échelon inférieur ainsi que par Pavlenko (arrivé lui de Tosno) et Piskunov qui a quitté la galère du Dinamo Peterburg. Un avenir incertain donc pour ce club qui devrait terminer dans le ventre mou.

Meilleur buteur: Andrey Myazin 6 buts
Stade: Stadion Dinamo

 

8eme Volgar-Gazprom Astrakhan [Волгарь-Газпром Астрахань] 29 points :

Le kremlin d'Astrakhan

Le kremlin d’Astrakhan

Le club de la capitale du caviar fait peu parler de lui, et est réputé avoir des finances difficiles mais le soutien du Gazprom régional permet au club de faire une première partie de saison honorable néanmoins ternis par quelques défaites l’approche de la trêve. Mais six victoires et un nul cet hiver pourront permettre à ce club de se redresser; sans pour autant imaginer qu’ils joueront plus que le milieu de tableau. Aucun départ important alors que le club a engager l’ancien de la réserve du Zénit et du Terek, Murikhin qui sort d’une saison à 7 buts en championnat estonien.

Meilleur buteur: Aleksandr Alkhazov 7 buts
Stade: Tsentralnyi Stadion [Stade central] « Astrakhan’gazprom »

 

9eme Volga Nizhnyi Novgorod [Волга Нижний Новгород] 28 points:

L'escalier monumental de Nizhny Novgorod

L’escalier monumental de Nizhny Novgorod

Le quatrième relégué de l’année précédente, pourtant promis à la galère à cause de problèmes de trésorerie est parvenu jusque lors à se maintenir en milieu de tableau malgré trois défaites consécutives fin 2014. Grosse attaque le club de l’ancienne Gorki possède la plus mauvaise défense du championnat (un exploit pour une équipe classée neuvième). L’hiver s’est d’ailleurs mal passé et le club a encaissé 15 buts en 5 matchs. Quelques départs anecdotiques, et l’arrivée de deux jeunes (Yurkov et Kostyukov) mais l’absence de décision pour renforcer la défense pourrait être problématique en 2015.

Meilleur buteur: Ilya Kukharchuk 8 buts
Stade: Stadion Lokomotiv

 

10eme Yenisey Krasnoyarsk [Енисей Красноярск] 28 points:

La rivière Yenisey gelée en hiver

La rivière Yenisey gelée en hiver

Un début de saison miraculeux, depuis transformé en peformances typiques d’une équipe de ventre mou avec peu d’ambitions; le sympathique club sibérien est à sa place en mileu de tableau. 7 victoires, 7 nuls, 7 défaites pour Krasnoyarsk et un mercato très calme; renforcé seulement par l’homonyme de l’ancien président Aleksey Khruschev arrivé en provenance de Syzran-2003. Peu de choses à attendre des joueurs de ce club pour la deuxième partie de saison. A noter quand même, leur surprenante défaite sur la pelouse du Dinamo Peterburg.

Meilleur buteur: Evgenyi Markov 4 buts
Stade: Tsentralnyi Stadion [Stade central]

 

11eme Sibir Novosibirsk [Сибирь Новосибирск] 27 points:

Capitale de la Sibérie

Capitale de la Sibérie

Très mauvais début de saison pour le club de la capitale sibérienne, habituellement autrement plus ambitieux dans ce championnat. Le club va devoir se reconstruire pour la saison prochaine. Pour le moment, leur seule recrue Sumin arrive de Chertanovo (district moscovite à la mauvaise réputation) alors que le milieu emblématique du club Astafyev est parti du côté de Tosno. Roman Adamov, ancien du Rubin, a lui pris sa retraite sportive. A noter que Gordeev est le troisième entraîneur du club cette saison.

Meilleurs buteurs: Mikhail Markosov et Victor Svezhov 4 buts
Stade: Stadion Spartak

 

12eme Sokol Saratov [Сокол Саратов] 24 points:

Le pont sur la Volga à Saratov

Le pont sur la Volga à Saratov

Première équipe concernée par la lutte pour le maintien, le club de Saratov, fraîchement de retour en FNL a éffectué un très bon début de saison avant de s’effondrer (six matchs sans victoire, série en cours). Du coup les saratoviens ont beaucoup recruté cet hiver pour espérer enrayer cette série: Gabovs (international letton en provenance du Skonto), Yakovlev (BATE), Oganesyan (Ural), Kolodin (vieux routier du Volga), Mullin (prêté par le Rubin) ou encore Boyarov (meilleur buteur du Vityaz Podolsk) par exemple. Le club a en revanche laissé partir quelques joueurs dont le décevant ukrainien Evgen Pavlov. Il faudra donc surveiller ce club pour savoir si la greffe a pris pour 2015. Espérons que ce club sympathique (troisième meilleure affluence de FNL) saura s’en sortir.

Meilleur buteur: Aleksandr Degtyarev 8 buts
Stade: Stadion Lokomotiv

 

13eme SKA-Energiya Khabarovsk [СКА-Энергия Хабаровск] 24 points:

Centre-ville de Khabarovsk

Centre-ville de Khabarovsk

Après être passé très près de la montée il y a deux ans l’équipe de Khabarovsk (située sur la frontière chinoise) est retombée dans ses saisons de galère et se bat donc pour ne pas descendre. Après un bon mois d’octobre, l’équipe a fini par céder plus souvent qu’à l’accoutumée à domicile, alors qu’handicapé par leur éloignement, ils n’ont pas réussi à ramener la moindre victoire en déplacement. Aucun titulaire n’est parti cet hiver, mais Gerasimov, remplaçant a été prêté en RPL à Ural. Côté arrivées, Nesterenko de Tosno mais surtout Leonardo revient en provenance de Samtredia, sera-t’il réintégré ? A noter côté rumeurs, la possible arrivé du stéphanois Cheltsov.

Meilleur buteur: Gogita Gogua 5 buts
Stade: Stadion V.I. Lenine

 

14eme FC Tyumen [ФК Тюмень] 21 points:

Tyumen de nuit, une ville très moderne

Tyumen de nuit, une ville très moderne

Après une première saison miraculeuse, le club de Tyumen connaît un retour sur terre très difficile et se retrouve en grande difficulté avec seulement deux points d’avance sur la zone de relégation. Tout juste arrivé, le biélorusse Chukhley retourne d’ailleurs dans son pays mais les « sibériens occidentaux » se sont montrés très actif durant le mercato avec de nombreux prêts. Entre autres, sont arrivés: Kichin (international Kirghiz, en prêt depuis Anzhi), Abazov (prêté par Rostov), Lambarschi (espoir moldave, prêté par Ural), Bagaev (prêté par le Torpedo), Vasilyev (prêté par Ufa) et Delkin (prêté par Samara) mais aussi Ponomarev jusque là titulaire à Tosno. Un pari risqué, plein de jeunes joueurs, mais sans doute suffisant pour sauver sa place parmi l’antichambre russe.

Meilleur buteur: Cleyton 4 buts
Stade: Stadion Geolog

 

15eme Baltika Kaliningrad [Балтика Калининград] 21 points:

Kaliningrad, entre Scandinavie et URSS

Kaliningrad, entre Scandinavie et URSS

Premier non-relégable, incapables de gagner un match depuis septembre (9 matchs sans victoire), il s’agit là de la principale déception de la première partie de saison; mais le club va recevoir de nouvelles aides de la province (rappelons que la ville va organiser des matchs de la coupe du monde 2018, l’aéroport est par-exemple en pleine reconstruction (et d’expérience personnelle, ce n’est pas un mal !)). Du coup, à l’instar de Tyumen, le club à tout changé cet hiver à commencer par l’entraineur: Perevertaylo est parti à Tosno (!) pour être remplacé par Yuran. Stotskyi est parti en première ligue à Ufa, alors que plus surprenant Zinovich est parti renforcé la concurrence (Khimik); enfin le décevant Panyukov est rentré dans son club du Dinamo Moscou (pour être prêté en Lituanie, à Atlantas). Côté arrivées: Nurov (prêté par Ural), Bazanov et Makarenko (prêtés par Tula), Subbotin (Amkar), Vaganov et Garakoev (Luch), Bezlikhtonov (prêté par Ufa) mais surtout le prometteur international bulgare Karachanokov en provenance du CSKA Sofia ! Joueur à suivre ! Donc une stratégie très proche de celle de leur voisin au classement Tyumen comme nous l’avons dit; il sera donc très intéressant de suivre les partenaires de Kolinko (gardien de la Lettonie à l’euro 2004, rappelons le) lors de la partie 2015 de cet exercice.

Meilleurs buteurs: Sergey Tsukanov et Aleksander Minchenkov 4 buts.
Stade: Stadion Baltika

 

16eme FC Sakhalin Yuzhno-Sakhalinsk [ФК Сахалин Южно-Сахалинск] 19 points:

Yuzhno-Sakhalinsk, une perle de la nature

Yuzhno-Sakhalinsk, une perle de la nature

Le club le plus oriental du monde professionnel russe (Sakhalin étant une île au nord du Japon) n’a pas autant brillé que prévu à domicile (deux défaites déjà) mais à su se redresser en fin d’année pour éviter la catastrophe. Néanmoins relégable, le club a également bien boulversé son effectif et à recruté comme entraîneur l’ancien marseillais (!!) Igor Dobrovolskyi. Arziani est parti en hongrie (Nyireghyaza), le décevant Djarkava est lui partie en Arménie à Ulisses. Le recrutement est lui très expérimenté, Dobrovolskyi a emmené avec lui Josan international moldave est titulaire à Veris (leader de leur championnat avant de se retirer) mais aussi en provenance de Biélorussie Kolomyts (Torpedo Zhodino) et Bulyga, ancien international (Dnepr Mogilev) et enfin Yuri Kuleshov en provenance du Torpedo Moscou. Beaucoup de trentenaires pour sauver le club, cela pourrait marcher mais à la place de qui ? Espérons également que les fans se déplacent plus souvent car le club peine à réunir 1000 spectateurs chaque week-end.

Meilleur buteur: Nikita Satalkin 7 buts
Stade: Stadion Spartak

 

17eme Khimik Dzerzhinsk [Химик Дзержинск] 16 points:

Dzerzhinsk, ville industrielle

Dzerzhinsk, ville industrielle

En grande difficulté, le deuxième club de la région de Nizhnyi Novgorod s’est un peu repris en novembre pour se rapprocher de la zone leur permettant d’entrevoir le maintien; mais le club n’a pas pris part aux matchs amicaux hivernaux et personne ne sait dans quel état se trouve le club actuellement. L’ancien gardien de Sevastopol Chuvayev arrive en prêt de Tomsk accompagné de Valikaev; trois autres recrues mineures sont également arrivées pour renforcer le club. Peu de départs importants mais le monténégrin Predrag Kascelan (frère de celui d’Arsenal Tula est parti en Estonie). Si je peux prendre un risque, je pense que le maintien va être très difficile pour le club de Dzerzhinsk.

Meilleurs buteurs: Ivan Stolbovoy et Pavel Karasev 4 buts
Stade: Stadion Khimik

 

18eme Dinamo Saint-Pétersbourg [Динамо Санкт-Петербург] 13 points:

Le stade du Dinamo (arrière-plan) le plus petit de FNL

Le stade du Dinamo (arrière-plan) le plus petit de FNL

C’est le feuilleton de l’hiver, le deuxième club de la capitale impériale va-t’il se retirer car le club ne peut plus payer ses joueurs, il a même fermer son site internet car il devait de l’argent à la société qui a construit le site (quelques centaines d’euros), le club refuse de se rendre et à garanti sa participation jusque fin mars pour le moment mais ce n’est pas sûr qu’ils continuent encore bien longtemps (Si j’ai la matière, je consacrerai bientôt un article à leur situation). Ceci dit, c’est avec un effectif bien diminué qu’ils affronteront le leader Anzhi aujourd’hui, car à cause de cette situation de nombreux joueurs sont partis (quatre mois sans paye). Il ne reste guère que quelques joueurs professionnels dans l’effectif, entourés de minots de Saint-Pétersbourg. La moitié des joueurs ayant pris part à la dernière victoire du club en championnat sont partis, et seuls quelques joueurs mineurs sont arrivés, notamment prêtés par le voisin Tosno qui s’est dit solidaire du club historique de Saint-Pétersbourg. Seule recrue notable Andrey Blyndu, natif de la ville, qui débarque de la réserve de l’Hercules Alicante.

Meilleurs buteurs: Stanislav Matyash et Maksim Rogov: 2 buts
Stade: Malaya Sportivnaya Arena [Petite arène sportive]

 

On rappellera qu’il n’y a que 18 équipes cette saison à la suite des retraits, cet été, du Spartak Nalchik et du Rotor Volgograd (qui est toujours au bord de la faillite).

 

On se quitte sur un petit top-but pour vous donner envie de vous intéresser de plus près à ce championnat:

1) Yannick Boli (Anzhi –> Luch-Energiya)

2) Artem Samsonov (Khimik –> Volgar)

3) Eduard Sukhanov (Volga –> Volgar)

4) Denis Tkachuk (Krylya Sovetov –> Sakhalin)

5) Andrey Pazin (Tosno –> Baltika)

6) Stanislav Prokofyev (Luch-Energiya –> Krylya Sovetov)

 

Adrien Laëthier

FNL (Ligue 2 russe) Retour sur le début de saison – Transferts – Perspectives
4.8 (95%) 4 votes

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l’Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l’Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J’essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d’ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,…) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

6 Commentaires

  • Ah la FNL ! Le football russe dans toute sa splendeur ! Des clubs éparpillés sur tout un continent avec le budget d’une colonie de vacances des PTT pour faire les déplacements. Des faillites en série, des matchs truqués et des supporteurs dévoués (toutefois pas aussi fêlés que les supporteurs sibériens de la deuxième division Est qui parcourent la toundra en autocar) !

    Quelques chouchous parmi tous ces clubs improbables :
    – Le Gazovik Orenbourg et son hourra-football digne du Werder de Brême. Ils croiseront le Lokomotiv en demi-finale de Coupe de Russie le 29 avril, espérons qu’ils réveillent un peu les Moscovites.

    – Le Dynamo Saint-Pétersbourg, le club historique de la ville, qui a compté parmi ses supporteurs nul autre que le grand compositeur Dimitri Chostakovitch. Un club habitué des dépôts de bilan, on attend donc leur prochaine résurrection avec impatience.

    – Le FC Sakhalin et leur stade du bout du monde. L’anti-derby contre le Baltika Kaliningrad est un immanquable !

    Néanmoins, le championnat ne retrouvera toute sa saveur que lorsque le Fakel Voronej sera remonté, ce qui devrait se produire dès l’année prochaine si tout se passe bien.

  • […] Après la FNL (deuxième division), ce dimanche voici le retour du troisième échelon la « D2 russe » qui recommence donc avec son groupe Sud; mais sans les clubs de Crimée. La D2 Russe est divisée en cinq groupes régionaux et inégaux en terme d’équipes. C’est donc la D2 sud qui compte le plus d’équipe, tellement que cette saison après l’ajout des clubs criméens, elle a du être divisée en deux groupes. Aujourd’hui la formule est caduque mais cela va quand même se terminer comme cela avec un groupe de 11 et un groupe réduit à 8 entités. Les 6 premiers de chaque groupe joueront la montée et les autres la descente (en ne gardant les point acquis que contre les équipes se retrouvant dans son groupe [Si vous suivez le hockey, le volley ou le handball; vous serez familier avec ce système]). […]

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Retour sur la journée 18 de RPL – Russie

Le mois de mars démarre, avec lui le printemps. La RPL elle redémarre et avec elle le retour des résumés...

Fermer