FK Krasnodar vs. Real Madrid, un match de Youth League qui sent la poudre

Philippe Ray - Publié le 7 février 2018

Footballski a régulièrement parlé du FK Krasnodar, mais essentiellement de l’équipe A à travers deux articles spécifiques sortis en 2014 et 2015, des places prises au stade (Slovan Bratislava, PAOK Salonique, Étoile rouge de Belgrade …), ainsi qu’une trilogie en 2016 à l’occasion de la double-confrontation avec l’OGC Nice. Cette fois-ci, il va être question de l’équipe des jeunes. Ce mercredi 7 février, les jeunes vont affronter le Real Madrid en play-offs de Youth League lors d’un match unique qui aura finalement bien lieu dans le Krasnodar Stadion … à guichet fermé !

Comment se sont-ils qualifiés ?

Vainqueur 2016 de la Coupe de Russie génération 1999

Du 13 au 23 novembre 2016, la Coupe de Russie de la jeunesse a été disputée par les clubs russes composés de joueurs nés en 1999. En phase de poules, le FK Krasnodar académique a été confronté au Spartak Moscou, à l’Ural Ekaterinbourg et à l’Arsenal Tula. Les jeunes Byki (Taureaux, en russe) décrochent trois larges victoires (un 8-0 contre Ural, un 10-0 contre Tula et un 4-1 contre le Spartak) pour accéder aux quarts de finale où ils se retrouvent à la lutte contre le FK Ufa. Ils remportent une victoire un peu moins large, mais nette quand même (2-0). Ils rencontrent le Rubin Kazan en demi-finales qu’ils écartent avec une certaine facilité une nouvelle fois (5-2). Lors de la grande finale, les jeunes Byki retrouvent le Spartak Moscou qu’ils balayent à nouveau (3-0).

En remportant cette compétition, le FK Krasnodar venait de signer le droit de participer à la Youth League 2017-2018 par la voie des clubs champions. L’équipe des aînés ne parvenant pas à se qualifier pour la Ligue des champions à l’issue d’un printemps 2017 particulièrement mal géré et difficile, c’était bien par la voie des clubs champions que Krasnodar allait participer à la Ligue de la jeunesse.

La voie des clubs champions, deux tours aisément remportés

Le premier adversaire de Youth League du FKK a été le Kairat Almaty. Le match aller a eu lieu le 27 septembre au Kazakhstan. Malgré l’ouverture du score du Kairat (29′), Krasnodar domine le match et renverse la vapeur dans le temps additionnel de la première mi-temps par Ignatiev (45+1′) et Utkin (45+2′). Malheureusement, l’expulsion du capitaine Golubev après un second avertissement vient compliquer la tâche du FKK qui concède l’égalisation en fin de match. Match nul au Kazakhstan (2-2).

Le match retour joué le 18 octobre dans le stade académique de Krasnodar est une balade de santé. Au bout de seulement vingt minutes, l’équipe mène déjà de quatre longueurs d’avance. Les Byki remportent une très large victoire (9-0) grâce à des buts d’Utkin, de Suleymanov, un doublé de Kurazhov et un superbe quintuplé d’Ignatiev dont le magnifique but en vidéo ci-dessous :

Au tour suivant, Krasnodar affronte les Hongrois du Budapest Honved. Il les reçoit à domicile le 1er novembre et s’impose presque aussi facilement qu’au tour précédent. Grâce à un quadruplé d’Ignatiev et d’autres buts de Borodin, de Sergeev et de Kurazhov, le FKK balaie le Honved et valide quasiment son billet au tour suivant (8-0).

Au match retour, malgré une large domination, les Byki concèdent l’ouverture du score, mais égalisent grâce à Kurazhov (1-1). Ils valident leur qualification pour les play-offs face aux deuxièmes de groupe et sont tirés contre le Real Madrid.

Explosion du record d’affluence de la compétition : éléments d’explication

Le match de play-off qui va opposer Krasnodar au Real Madrid a déjà explosé un record : celui de l’affluence. En effet, le club avait annoncé dès le début que si plus de 5 000 spectateurs réservaient des places, le match serait joué au grand Krasnodar Stadion et non au stade académique. Au final, les 33 979 sièges ont tous été vendus et le match sera joué à guichets fermés ! Jamais la Ligue de la jeunesse n’avait connu de tels chiffres et le précédent record était détenu par Anderlecht – Barcelone de février 2015 qui avait totalisé une vente de 12 871 billets. Pourquoi un tel engouement du public russe.

L’équipe aînée ne brille pas cette saison

L’échec en barrages de la Ligue Europa de l’équipe aînée, ses nombreux faux-pas et son jeu plus que moyen sous l’ère du plus en plus contesté Igor Shalimov favorise forcément une équipe de jeune qui développe un jeu spectaculaire en plus d’être leader du championnat de la jeunesse et d’avoir passé les premiers tours d’UYL avec aisance.

Cette année, Krasnodar ressemble plus à l’équipe à battre qui se fait battre que l’équipe modeste qui battait qu’elle a été sous l’ère Kononov. En plus d’avoir été sortis par l’Étoile rouge en barrages de la Ligue Europa, les Byki ont déjà été battus par le Spartak Moscou (deux fois), le Zenit Saint-Pétersbourg, le CSKA Moscou, le Lokomotiv Moscou (donc tous les rivaux européens !), mais aussi l’Arsenal Tula et le Tom Tomsk en coupe. L’heure est assez nettement au doute dans cette équipe bien qu’elle reste en course pour une éventuelle place en C1.

Au contraire, le FKK jeune a tout d’une valeur sûre avec son formidable trio offensif (voir plus), la beauté de son jeu et ses résultats.

Une jeunesse hautement prometteuse

Krasnodar a toujours beaucoup investi dans la jeunesse qui a été son premier objectif dès le début. L’oligarque Sergey Galitsky (qui est un vrai fan de football, au contraire de beaucoup de ses homologues), fondateur du club, a toujours refusé de faire venir des stars internationales au club et préféré investir dans des infrastructures, un centre académique et un stade.

L’académie de jeunesse du FK Krasnodar est l’un des plus modernes du monde. Elle est composée en réseau d’écoles de jeunesse réparties dans plus de vingt villes différentes à travers le kraï de Krasnodar et la république d’Adyguée. L’école principale est à l’est de Krasnodar à côté du stade. L’académie comprend dix stades de football, un stade de 3 000 places (où les Byki ont battu le Kairat et le Honved), un centre de réhabilitation médical, une piscine, un sauna et une salle en intérieur. On trouve également des salles de classe, une salle à manger, un hall de rassemblement, des bureaux et des chambres d’hôtel réservées aux parents des enfants.

L’objectif à long terme de Galitsky est que la majeure partie de l’équipe de Krasnodar soit composée de ses propres produits. Il va ainsi de soi que la jeunesse de Krasnodar suscite plus d’intérêt que la moyenne.

En plus de cela, la génération 1999 est l’une des premières à être réellement compétitive bien qu’elle n’ait pas eu le cycle complet de formation (la génération 2003 est la première à avoir commencé la formation depuis le début). À ce jour, Krasnodar en tête du championnat des jeunes avec 46 points en vingt matchs joués (dix de plus que les aînés) et développe du beau-jeu. Déjà deux éléments de cette équipe ont déjà reçu du temps de jeu pour l’équipe première comme nous verrons plus bas.

Le prix abordable des places

Évidemment, l’argent est souvent une importante contrainte pour tout spectateur, mais pour cette rencontre-là, le prix du billet est de seulement 100 roubles, soit environ 1,5 € ! À un tel prix la place au Krasnodar Stadion pour voir jouer une équipe plus spectaculaire que l’équipe première, il va de soi que bien des fans ne laissent pas échapper une telle opportunité !

Quelques joueurs à suivre

Nous allons terminer notre présentation avec quelques mots sur certaines des individualités de cette équipe qui sera assurément à suivre tant sur ce match qu’à l’avenir.

Ivan Ignatiev

Ce natif de la région de Krasnoïarsk est assurément LE joueur à suivre. Il est actuellement meilleur buteur de la compétition avec dix buts marqués en seulement quatre matchs (aucun des joueurs ayant joué six matchs n’a pu faire mieux). Il a déjà eu cinq titularisations en début de saison et s’est permis d’inscrire un formidable but de dernière minute face à l’Akhmat Grozny qui a offert la victoire aux siens, permettant de combler l’absence du vétéran Fyodor Smolov. Sur la scène nationale aussi, l’attaquant se distingue. Il a inscrit seize buts en vingt matchs/

Magomed-Shapi Suleymanov

L’avant-droit de l’équipe de jeune a aussi reçu du temps de jeu dans l’équipe aînée. Il est entré en jeu face au Rubin Kazan et a offert la victoire à son équipe dans les dernières secondes contre Lyngby à la manière d’Ignatiev contre Grozny. Très remuant sur son côté droit, ses combinaisons avec Ignatiev peuvent mettre en difficulté le Real Madrid.

Daniil Utkin

Daniil Utkin n’a encore jamais reçu de temps de jeu en équipe première, mais ça ne saurait tarder. Avec Ignatiev et Suleymanov, il constitue le trio dangereux de Krasnodar. Il est particulièrement à l’aise dans les longs ballons  et peut facilement changer de côté sur le terrain. Utkin marque beaucoup de buts. Il en a inscrit onze en Russie et deux en Europe cette saison.

Autres joueurs à suivre

On gardera également un œil sur Safonov, gardien qui a déjà joué pour l’équipe A, Golubev, capitaine du club et de l’équipe nationale des moins de dix-neuf ans, Borodin, le pilier de la défense, et Kurazhov, autre buteur prolifique du club.

Philippe Ray


Image à la une : Vitaliy Timkiv / Sputnik via AFP Photos

FK Krasnodar vs. Real Madrid, un match de Youth League qui sent la poudre
4.7 (94.29%) 7 votes

A propos de l'auteur

Philippe Ray

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
L’URSS et la Coupe du Monde #5 : 1974, les fantomes de Santiago ou la défaite du football

La Coupe du Monde organisée en Russie se rapproche désormais. Pour nous préparer à l’événement, nous avons décidé de nous...

Fermer