Dorin Rotariu, 18 ans, victime d'une rivalité et de son agent

Tristan Trasca - Publié le 29 avril 2014

Ces jours-ci en Roumanie, le jeune Dorin Rotariu fait la Une des gazettes sportives. Non pas pour ses prouesses sur le terrain – le gamin du Dinamo Bucarest a quand même planté 7 pions cette saison en Liga I – mais pour une photo qui a mis le feu aux poudres.

rotariu

Rotariu: 2è en partant de la gauche Réaction des supporters: « Nous sommes le Dinamo. Nous ne voulons que des Dinamovisti au club »

La photo, reprise sur les réseaux sociaux, montre Dorin à une soirée avec son agent Ana Maria Reghecampf, aka la femme de l’entraîneur du Steaua. Il faut bien comprendre qu’en Roumanie, la rivalité entre le Dinamo et le Steaua est réelle et vivace. Voir le jeune prodige si proche d’une personne de l’entourage du Steaua a créé une nouvelle polémique alors que la signature de Rotariu dans l’écurie Reghecampf avait déjà fait beaucoup parler.

Mais ce coup-ci, l’affaire a pris une autre envergure. Les supporters du Dinamo ont tout simplement déclaré qu’ils ne voulaient au club que des vrais Dinamovisti, remettant en cause la motivation de Rotariu… Le gamin et sa famille ont même reçu des menaces de mort et bien qu’il n’ait pas joué le dernier match, il a été l’objet de nombreux chants et reproches de la part des supporters du Dinamo.

Aujourd’hui, les parents du jeune joueur veulent déménager et le jeune homme reçoit de longs reproches via les médias par de nombreuses figures du Dinamo. Son entraîneur Stoican a donné raison aux supporters alors que le président du Dinamo Angelache a déclaré: « Nous apprécions beaucoup Rotariu. Il devrait le savoir. Nous lui avons offert un appartement avec 3 chambres. Qui a ça de nos jours ? »

Aujourd’hui, personne ne sait de quoi l’avenir du gamin sera fait. On est en tout cas bien loin du conte de fée que fut son début de carrière où pour son premier but avec le Dinamo il avait couru dans les bras de sa mère.

Tristan Trasca

Dorin Rotariu, 18 ans, victime d'une rivalité et de son agent
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Tristan Trasca

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#2 Les images de la semaine

Bosnie: le Zrinjski Mostar se rapproche du titre Si le suspens est insoutenable en Bosnie à 2 journées de la...

Fermer