A la découverte de la D2 Vostok (D3 Russe zone Est)

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 22 avril 2015

Après la Zone Sud, la Zone Centre, la zone Oural-Volga et la zone Ouest (que je vous présenterai courant mai), c’est au tour de la zone Est, la plus faible en nombre d’équipes mais la plus grande en terme de territoire, de reprendre aujourd’hui après une très longue trêve hivernale (de fin octobre à fin avril). Sans équipe reléguée de FNL cette saison, et la disparition du club de Blagoveshchensk, ce groupe se présentait comme très ouvert en début de saison, avec l’arrivée de trois nouveaux clubs venus du niveau amateur: le Dinamo Barnaul, le Metalurg Novokuznetsk et la réserve du Tom Tomsk.

Tout d’abord le point géographique habituel avant le classement, pour découvrir toutes ces villes importantes de Russie disséminées entre Sibérie et Extrême-Orient.

On notera l’absence de football professionnel dans les républiques de l’Altaï (1), de Khakassie (2), du Touva (3) et et Bouriatie (4); ainsi que dans le distric autonome du Tchoukotka (5) dans le krai du Kamchatka (6); dans les oblasts de Magadan (7) et de l’Amour (8) et enfin dans l’oblast autonome juif (9)

C’est la zone d’origine des équipes de FNL: Tom Tomsk, Sibir Novossibirsk, Yenisey Krasnoyarsk, Luch Energiya Vladivostok, SKA Energiya Khabarovsk et Sakhalin.

 

1- Baykal Irkutsk [Байкал Иркутск] 33 points:

Le lac Baykal près d'Irkutsk

Le lac Baykal près d’Irkutsk

Créé en 2008, le club des bords du lac Baykal se trouve pour la cinquième saison à ce niveau de compétition. Après leur cinquième place obtenue l’an dernier, ils se battent enfin pour la montée avec Omsk. C’est peut-être donc la bonne année pour voir un club de Sibérie centrale monter en FNL.

Meilleur buteur: Dmitry Galin: 9 buts
Stade: Stadion Lokomotiv

 

2-Irtysh Omsk [Иртыш Омск] 29 points:

 

Le thêatre d'Omsk

Le thêatre d’Omsk

Après avoir survolé tout le début de saison, le club le plus occidental de la zone a connu un gros coup de mou et n’est « plus que » deuxième du championnat. Après quelques saisons difficiles (dont une dernière place notamment il y a deux ans) le club d’Omsk voudrait retrouver la FNL, au sein de laquelle il évoluait lors de l’indépendance de la Russie. Le club compte notamment dans ses rangs Mishnukov, formé au CSKA et ancien milieu de terrain de Siauliai (Lituanie), ainsi que l’expérimenté buteur Anton Bagaev.

Meilleur buteur: Aleksey Matsyura [Défenseur]: 6 buts
Stade: Stadion Krasnaya Zvezda (Stade « étoile rouge »)

 

3- Metallurg Novokuznetsk [Металлург Новокузнецк] 28 points:

 

La gare centrale de Novokuznetsk

La gare centrale de Novokuznetsk

Encore un club historique, datant d’avant-guerre et ayant écumé les divisions profondes d’URSS. Le Metallurg a néanmoins réussi à passer 8 saison en FNL, dont la dernière en 2013 qui s’est soldée par une relégation financière. Après une saison en amateurs, les voici revenus en haut de tableau de la zone Vostok.

Meilleurs buteurs: Andrey Volgin et Aleksandr Larkin: 4 buts
Stade: Stadion Metallurg

 

4- Dinamo Barnaul [Динамо Барнаул] 26 points:

 

Monument aux morts de la grande guerre patriotique, à Barnaul

Monument aux morts de la grande guerre patriotique, à Barnaul

Club créé en 1957, la Dinamo n’a fait qu’une seule apparition en FNL. C’était en 2008, mais le avait alors perdu tous ses joueurs à l’intersaison et était donc aussitôt redescendu. De plus un conflit s’était créé avec les fans, conflit partiellement résolu seulement cette saison, avec le retour du club en D2 (après une saison au niveau amateur conclue par une sixième place seulement) mais voilà le club va mieux cette saison et à la faveur d’un bon automne ne pointe pas si loin de la tête.

Meilleur buteur: Eduard Krug: 7 buts
Stade: Stadion Dinamo

 

5- Smena Komsomolsk-na-Amure [Смена Комсомолск-на-Амуре] 25 points:

 

Un autre monument très communiste, sur les bords de l'Amour

Un autre monument très communiste, sur les bords de l’Amour

Fondé dans les années 30, l’équipe de la ville de Komsomolsk-sur-Amour n’a participé au troisième niveau russe qu’entre 1992 et 1994 et depuis 2002 sans discontinuer avec une deuxième place pour meilleur résultat. Cette saison, après un début de saison difficile, ses joueurs se sont bien repris pour être maintenant cinquièmes, et restent sur 4 victoires consécutives.

Meilleur buteur: Kirill Eidelnant: 4 buts
Stade: Stadion Avangard

 

6- FK Chita [ФК Чита] 20 points:

Le stade "Lokomotiv" de Chita

Le stade « Lokomotiv » de Chita

15 années en FNL pour le club de Chita (anciennement Lokomotiv) puis une faillite, un retour en D2 avec une troisième place comme plus mauvais résultat ces 8 dernières années, et même un nouveau passage éclair en FNL ! Il s’agit donc d’une équipe importante dans cette division. Mais cette saison est plus délicate et le club de Transbaykalie ne se trouve que 6ème à la trêve. Son capitaine Aleksandr Bodyalov joue au club depuis 1996 (et quasiment 500 matchs pros) et a tout connu avec Chita.

Meilleur buteur: Leonid Zuev: 3 buts
Stade: Stadion Lokomotiv

 

7- Yakutiya Yakutsk [Якутия Якутск] 17 points:

Le brouillard glacial de Yakutsk entoure Lénine

Le brouillard glacial de Yakutsk entoure Lénine

Le club de la région la plus froide du monde habité (jusqu’à -60° parfois en hiver) a raté de très peu la possibilité de participer à la première FNL en 1994. Depuis, le club est dans cette zone, avec quelques interruptions dus à des problèmes financiers et des retour sous un autre nom. Cette saison les Yakoutes sont la plus faible équipe, hors réserves mais ne sont pas menacés par la relégation et devraient finir à cette place.

Meilleur buteur: Konstantin Maltsev: 9 buts
Stade: Stadion Tuymaada

 

8- Sibir-2 Novosibirsk [Сибирь-2 Новосибирск] 11 points:

Longtemps dernière du classement l’an dernier, la réserve du Sibir s’était finalement sauvé en terminant devant le Sibiryak Bratsk. De nouveau en difficulté cette saison, elle va devoir lutter jusqu’à la dernière journée pour ne pas descendre au niveau amateur.

Meilleur buteur: Viktor Sergeev: 5 buts

 

9- Tom-2 Tomsk [Томь-2 Томск] 11 points:

Pour son retour à ce niveau, la réserve du Tom galère mais compte deux très bons buteurs de 18 ans.

Meilleur buteur: Pavel Kudryashov: 5 buts
Stade: Stadion Temp

 

Voilà c’est tout pour l’est russe et tous à vos streamings ! Pendant les beaux-jours nous essayerons de vous présenter plus amplement certaines de ces équipes venues de contrées lointaines.

 

Adrien Laëthier 

A la découverte de la D2 Vostok (D3 Russe zone Est)
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l’Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l’Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J’essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d’ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,…) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Retour sur la journée 24 de RPL – Championnat de Russie de football

A l'approche du sprint final, la Russian Premier League, le championnat de Russie de football, devient de plus en plus passionnante. On parle ensemble...

Fermer