A la découverte de la D2 Yug (3eme division russe – zone sud)

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 22 mars 2015

Après la FNL (deuxième division), ce dimanche voici le retour du troisième échelon la « D2 russe » qui recommence donc avec son groupe Sud, mais sans les clubs de Crimée.
La D2 russe est divisée en cinq groupes régionaux et inégaux en terme d’équipes. C’est donc la D2 sud qui compte le plus d’équipe, tellement que cette saison après l’ajout des clubs criméens, elle a dû être divisée en deux groupes. Aujourd’hui la formule est caduque mais cela va quand même se terminer comme ça, avec un groupe de 11 et un groupe réduit à 8 entités. Les 6 premiers de chaque groupe joueront la montée et les autres la descente (en ne gardant les point acquis que contre les équipes se retrouvant dans son groupe – si vous suivez le hockey, le volley ou le handball, vous serez familier avec ce système).

Avant de voir la carte, notons que Terek, Krasnodar, Anzhi, Volgar, Kuban et Rostov viennent de cette zone géographique.

Notons l'absence de club professionnel dans les républiques de Karatchevo-Tcherkessie et de Kalmoukie

Notons l’absence de club professionnel dans les républiques de Karatchevo-Tcherkessie et de Kalmoukie (république bouddhiste)

 

Faisons donc ce matin un point sur la première partie de saison tout en essayant de vous présenter ces clubs et ces villes obscures pour le commun des lecteurs.

Les participants du groupe A:

D2 yug A

1- Chernomorets Novorossiysk [Черноморец Новороссийск] 30 points:

Novorossiysk, grand port sur la Mer Noire

Novorossiysk, grand port sur la Mer Noire

Ancien pensionnaire de Premier League (qui a participé à la coupe UEFA en 2000/01, éliminé par Valence), le club du port de la mer noire a terminé les deux précédentes saisons à la 2ème place, ratant le montée de justesse. Cette saison pourrait être la bonne pour retrouver la FNL qu’il a quitté il y a de ça 3 ans. Le club de l’ancien pensionnaire du CSKA Kiril Kochubey est invaincu cette saison (battu seulement à Simferopol mais résultat annulé suite à l’exclusion de ce club de Crimée) et pourrait donc être proche de la montée dans quelques mois. A noter l’arrivée de Komlichenko déjà auteur de 7 buts avec la réserve de Krasnodar.

Meilleur buteur: Semyon Sinyavskiy (formé au Loko): 10 buts
Stade: Stadion Tsentralniy (Stade central)

 

2- Afips Afipskiy [Афипс Афипский] 28 points:

Afipskiy, village russe classique

Ce club ambitieux est tout nouveau à ce niveau de compétition et se comporte donc très bien. A noter un recrutement ambitieux de cinq nouveaux joueurs cet hiver, et un match nul en amical contre Tyumen qui joue à l’échelon supérieur.

Meilleur buteur: Vitaly Burmakov: 6 buts
Stade: Andrey Arena

 

3- Vityaz Krymsk [Витязь Крымск] 22 points:

Le stade du Vityaz, inutilisable depuis les innondations

Le stade du Vityaz, inutilisable depuis les innondations

Fondée en 1994 le club de la ville de Krymsk est de retour à ce niveau depuis deux saisons et fait plutôt une bonne première partie de saison. L’équipe joue par série mais a remporté ses deux derniers matchs. Les vacances dureront plus longtemps car ils seront exemptés ce dimanche.

Meilleurs buteurs: Maksim Oboznyi et Stanislav Vaniev: 8 buts
Stade: Gigant Arena

 

4- Torpedo Armavir [Торпедо Армавир] 20 points:

Centre d'Armavir

Centre d’Armavir

Cet hiver, ils ont perdu 13 points car ils avaient été très performants contre les représentants de Crimée et donc ils ont perdu une place et quasiment tous leurs rêves de montée. Club existant du temps de l’URSS, il est de retour au troisième échelon depuis maintenant quatre saisons. Toujours dans le TOP 4, le club n’arrive pas a monter et devra sans doute encore se montrer patient.

Meilleur buteur: Artyom Serdyuk: 7 buts
Stade: Stadion Yunost (Stade de la jeunesse)

 

5- Biolog-Novokubansk [Биолог Новокубанск] 10 points:

Club d’un village de 2500 âmes, le Biolog fait une saison dans la lignée de ses précédentes: sans saveur, en milieu de tableau. Le club joue à ce niveau depuis 5 ans maintenant et est emmené par l’ancien joueur de Ventspils, Sergey Zangareev.

Meilleur buteur: Fyodor Dvornikov: 6 buts
Stade: Stadion Biolog [à Progress]

 

6- Krasnodar-2 [Краснодар-2] 10 points:

Il s’agit de la réserve de l’équipe de Krasnodar.
Meilleur buteur: Ilya Belous: 4 buts
Stade: Stadion Akademii FK Krasnodar (Stade de l’académie du FC Krasnodar)

 

7- FC Sochi [ФК Сочи] 9 points:

Il y a plus de monde à la plage qu'au stade à Sochi

Il y a plus de monde à la plage qu’au stade à Sochi

Fondé en 2013 pour remplacer feu le Zhemschuzhina Sochi, le club est monté chaque année pour apparaître à ce niveau de compétition. Club très important pour la Russe car Sochi est à la mode (JO, Coupe du monde) il est important d’y monter un club compétitif, mais pour le moment c’est encore laborieux au vu des résultats.

Meilleur buteur: Igor Paderin (ancien de Kuban): 7 buts
Stade: Stadion FGUP Yugsport

 

8- Druzhba Maykop [Дружба Майкоп] 8 points:

Mosquée principale de la république d’Adyguée

Englué dans le ventre mou, le club de la capitale de la petite république d’Adyguée se retrouve dernier à la faveur des calculs mathématiques de cet hiver. « L’amitié » de Maykop comme se nomme le club ne gagne plus et va devoir se ressaisir. Il serait dommage de voir ce club qui est présent sans discontinuer depuis 1963 avec 5 saisons au deuxième échelon disparaître (notamment demi-finaliste de la coupe de Russie en 1992).

Meilleur buteur: Zaur Osmaev: 6 buts
Stade: Stadion Druzhba (Stade Amitié)

 

Les participants du groupe B:

D2 yug B

1- MITOS Novocherkassk [МИТОС Новочеркасск] 33 points:

Le stade typiquement soviétique de Novocherkassk

Le stade typiquement soviétique de Novocherkassk

Présent à ce niveau depuis cinq ans, le club de Novocherkassk n’a jamais été aussi prêt de la montée. Ce club a notamment vu jouer Nikolay Shirshov (63 sélections en équipe d’Ouzbékistan). Invaincu depuis le 7 octobre, ils pourraient filer tout droit vers la FNL à la surprise générale.

Meilleur buteur: Sergey Dzodziev: 7 buts
Stade: Stadion Ermak

 

2- Dinamo-GTS Stravropol [Динамо-ГТС Ставрополь] 32 points:

La ville de Stavropol

La ville de Stavropol

Anciennement nommé « Kavkavtransgaz » (poétique n’est-ce-pas ?), ce club est comme beaucoup d’autres celui d’une grande ville, stagnant à ce niveau faute de finances (une faillite en 2004). Depuis lors il navigue dans le ventre mou de sa divison, mais cette année, à la faveur d’un gros début de saison les joueurs se sont donnés les moyens de monter.

Meilleur buteur: Sergey Serdyukov: 5 buts
Stade: Stadion Dinamo

 

3- Mashuk-KMV Pyatigorsk [Машук-КМВ Пятигорск] 29 points:

Pyatigorsk dans le Caucase

Pyatigorsk dans le Caucase

Huitième de finaliste de la coupe d’URSS en 1936, l’équipe de Pyatigorsk a depuis passé son temps à ce niveau malgré 3 saisons en FNL il y a peu. Depuis lors, ils tournent autour de la cinquième place. Néanmoins, invaincus depuis début octobre, ils se rapprochent à grands pas de la tête et pourraient constituer la surprise de cette fin de saison.

Meilleur buteur: Albert Bogatyrev (ancien de Bălți en Moldavie): 5 buts
Stade: Tsentralnyi Stadion Mashuk (Stade central Mashuk)

 

4- Spartak Nalchik [Спартак Нальчик] 26 points:

Bâtiment reconnaissable de Nalchik

Bâtiment reconnaissable de Nalchik

Le club Kabardino Balkarie doit reprendre tout de 0 après s’être retiré de FNL suite à des problèmes financiers. Rappelons que le club était encore en Premier League il y a 3 ans. Avec une équipe composée de jeunes joueurs, l’équipe aborde plutôt bien sa reconstruction avec cette quatrième place provisoire. On espère qu’ils mûriront pour que l’on puisse revoir les Caucasiens plus haut.

Meilleur buteur: Magomed Guguev: 7 buts
Stade: Stadion Spartak

 

5- FC Taganrog [ФК Таганрог] 26 points:

Chekhov, natif de Taganrog, y a sa statue

Chekhov, natif de Taganrog, y a sa statue

Depuis sa création en 2006 le club n’a pas quitté le ventre mou de ce groupe est c’est parti pour durer. Malgré un bon début de saison, indubitablement les maritimes s’enfoncent vers le milieu de classement tant et si bien qu’ils ne sont pas sûrs de rester dans les places qualificatives pour la phase de promotion, principalement à cause d’une attaque trop limitée.

Meilleur buteur: Aleksey Sugak (formé à Rostov): 3 buts
Stade: Stadion Torpedo

 

6- Rotor Volgograd [Ротор Волгоград] 23 points:

La victoire de Stalingrad

La victoire de Stalingrad

Autre club historique, le club de Volgograd est en grande difficulté financière (souvenez-vous de la campagne pour sauver le club cet hiver). Deux fois deuxième, une fois troisième, finaliste de la Coupe de Russie en 1995, l’équipe de l’ancienne Stalingrad est restée au sommet du football russe de l’indépendance à 2004 et a participé cinq fois aux coupes d’Europe. Il serait donc dommage de la voir disparaître. Sportivement quasiment sauvée, tous les regards seront tournés vers le côté financier ce printemps.

Meilleur buteur: Denis Klyuev: 5 buts
Stade: Tsentranlyi Stadion Rotor (Stade central « Rotor »)

 

7- Anzhi-2 [Анжи-2] 20 points:

La réserve de l’Anzhi Makhachkala (leader de FNL) végète dans le ventre mou.
Meilleur buteur: Shamil Mirzaev: 3 buts

 

8- Angusht Nazran [Ангушт Назрань] 20 points:

Stade national de la république d'Ingouchie

Stade national de la république d’Ingouchie

Créé en 1993, l’équipe fanion de la république d’Ingouchie n’a visiblement pas digéré son passage éclair en FNL la saison dernière et les résultats sont en deçà des espérances de ses dirigeants. L’équipe a été rajeunie et certains joueurs sont revenus mais la mayonnaise n’a pas repris.

Meilleur buteur: Adam Kottoev: 5 buts
Stade: Stadion tsentralnyi im. Rashida Ausheva (Stade central Rashid Aushev)

 

9- Alaniya Vladikavkaz [Алания Владикавказ] 17 points:

La ville de Vladikavkaz en Alanie

La ville de Vladikavkaz en Alanie

Le troisième des glorieux anciens de cette division est à la peine cette saison. Il s’agit en fait de la réserve du club qui a pris la relève après la faillite (pour plus d’un milliard de roubles de dette) du club fanion il y a 2 ans après la relégation de Premier League. L’ancien club de Rolland Courbis, champion en 1995, est donc bien loin de revenir vers les sommets avec son effectif qui a 20 ans de moyenne d’âge, malgré le retour de certains anciens espoirs.

Meilleur buteur: Atsamaz Buraev: 5 buts
Stade: Stadion Spartak – Zapasnoe Pole (Stade Spartak – Terrain de Réserve)

 

10- Terek-2 [Терек-2] 16 points:

La réserve du Terek Grozny n’a pas réussi à marquer 10 buts et se traîne donc en queue de classement
Meilleur buteur: Dhabrail Kadiev (défenseur, revenant du Beitar Jerusalem): 2 buts
Stade: Stadion im. Sultana Bilimkhanova (Stade Sultan Bilimkhanov)

 

11- FC Astrakhan [ФК Астрахань] 12 points:

L’autre club de la ville d’Astrakhan est le plus mauvais de la ligue. Pourtant historique (fondé en 1931), il avait connu de meilleures saisons depuis 2010 après avoir été abonné aux dernières places mais la promotion de l’autre club de la ville (le Volgar) lui fait de l’ombre car il y a difficilement la place pour deux clubs sur les bords de la Caspienne. Espérons que la phase de relégation se passe mieux. A noter la présence dans l’effectif de l’international Kirgyz Sergey Kaleutin et la signature de Rozhkov en provenance de la réserve d’Amkar.

Meilleur buteur: Eldar Mamedov: 4 buts
Stade: Stadion Sudostroitel (Stade des constructeurs de navires)

 

Voilà, vous êtes prêts à affronter les joutes des matchs entre maritimes de Krasnodar et montagnards du Caucase. Ne ratez pas les matchs du jour avec notamment un Torpedo Armavir – Afips à 13h00.

 

Adrien Laëthier

A la découverte de la D2 Yug (3eme division russe – zone sud)
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Milsami - Tiraspol : coeur de Bud. Crédit : sport1.md
Une lutte à trois se dessine en Divizia Nationala

Le foot a repris depuis deux semaines en Moldavie, avec déjà quatre journées disputées depuis la fin du mois de...

Fermer