Bundesliga : une lutte acharnée jusqu’au bout ?

Adrien Mth
Adrien Mth - Publié le 21 avril 2016

Avec six points d’avance, le Red Bull Salzbourg semble filer vers son troisième titre d’affilée en Autriche. Pourtant, derrière lui, le Rapid Vienne n’a pas renoncé et reste à l’affût du moindre faux pas. Les Grün-Weißen peuvent-ils le faire ? Comparaison détaillée entre les deux équipes.

Calendrier

Capture d’écran 2016-04-20 à 13.51.11

Avec six points d’avance, la marge de manœuvre du RB paraît confortable. Cependant, le champion en titre doit se rendre chez l’Austria, un déplacement qui s’annonce périlleux. Les Veilchen peuvent toujours espérer décrocher une place en Ligue Europa et ils ont déjà accroché deux fois Salzbourg cette saison. Sur ces cinq dernières rencontres, trois équipes vont jouer le rôle d’arbitre pour ce sprint final. Altach, Graz et Grödig, justement dernier du championnat et qui espère encore se sauver (ils sont à cinq points du neuvième). Le programme le plus compliqué est pour le RB Salzbourg avec trois déplacements et des équipes « traquenards ». Pour le Rapid, plus d’équipes n’auront sans doute plus rien à jouer. Cette forme de décontraction peut être tout aussi dangereuse.

Dynamique des deux équipes

Une seule victoire sur les six derniers matchs pour le Rapid. Les hommes de Barisic ont clairement sabordé leur très bon championnat jusqu’au mois de mars. Les Vert et Blanc ont même subi une cuisante défaite 4-0 par l’Admira Wacker. Cette même équipe qui les avait d’ailleurs éliminé de la coupe d’Autriche, en quart de finale. Les Viennois ont pu se rassurer le week-end dernier en battant 1-0 leur grand rival de l’Austria, un succès qui leur assure pratiquement la deuxième place (8 points d’avance après cette victoire). Mine de rien, la cuisante élimination contre Valence en Ligue Europa, un cinglant 10-0 sur les deux rencontres, a provoqué un vrai relâchement au Rapid. La mobilisation générale a été déclarée pour ces cinq derniers matchs, avant une intersaison qui s’annonce mouvementée.

Le tifo des ultras du Rapid, lors de la dernière récepetion de Salzbourg.

Le tifo des ultras du Rapid, lors de la dernière réception de Salzbourg. @RedBullSalzburg

Pour le Red Bull Salzbourg les deux derniers mois ont été plutôt productifs, l’équipe a creusé l’écart en tête du classement et s’est qualifiée pour la finale de la Coupe d’Autriche, après son large succès 5-2 contre l’Austria. Depuis son succès 3-0 contre Grödig au début du mois de mars, les coéquipiers de Naby Keita ont récupéré leur première place. Si leur début de saison a été très médiocre compte tenu du rang de l’équipe, le RB s’est redressé depuis et semble filer vers sa « décima » à lui, son dixième titre de Bundesliga. Une domination sans partage sur le plan national qui a tout de même du mal à se concrétiser sur l’échelle européenne.

Confrontations directes

« Nous avons les cartes en main. » Oscar García, entraîneur du RB Salzbourg.

Avantage pour le Red Bull. Les joueurs de l’espagnol Oscar García, en poste depuis janvier dernier, se sont imposés à deux reprises, pour un match nul et une défaite. Lors de leur dernière opposition de la saison, le Rapid a failli équilibrer les échanges à deux victoires / deux défaites mais n’a pu tenir le score. Louis Schaub, espoir du club, avait ouvert la marque mais le Croate Car a su ramener le point du nul. « Ce résultat nous permet de garder les cartes en main. J’ai confiance en mes hommes pour cette fin de saison » avait déclaré le technicien espagnol.

Joueurs-clés

Le duo Jonathan Soriano – Naby Keita porte Salzbourg cette saison. 21 buts pour l’Espagnol et 11 pour le jeune Malien, soit plus de 50% des buts de leur équipe. Ce duo prolifique a été très régulier tout au long de la saison. Leur avenir n’est pas encore fixé pour l’an prochain mais de nombreuses offres devraient parvenir sur les bureaux des dirigeants du RB, surtout pour Naby Keita. La révélation de la saison est très suivie du côté de l’Angleterre.


Lire aussi : L’oeil du recruteur #7 : Naby Keita


L’homme déterminant chez le Rapid se nomme Florian Kainz. L’ailier n’a inscrit que six buts mais a surtout délivré 15 passes décisives. Le jeu penche très clairement à gauche grâce à son influence. Le gros problème du Rapid cette saison reste son absence d’attaquant régulier en pointe. Le club n’a pas su remplacer Robert Beric, parti à Saint-Etienne. Prosenik, Alar et Jelic n’ont pas su saisir leur chance. Récemment, c’est le numéro 9 espagnol Correa qui est devenu titulaire. Arrivé l’été dernier du SV Grödig, son but décisif dans le Wiener Derby semble lui donner du crédit.

Statistiques

Capture d’écran 2016-04-20 à 15.12.49

Les chiffres sont implacables. Le Red Bull a marqué légèrement plus de buts mais surtout possède une défense beaucoup plus solide que son rival. Le Rapid a subi plusieurs claques cette saison, démontrant ainsi encore sa grande marge de progression. Derrière, Hofmann et Pavelic n’ont que 22 ans, et vont gagner en maturité. Florian Kainz rapporte à son club le seul « avantage », celui du meilleur passeur décisif. Pour terminer, la comparaison inévitable à la Stéphane Guy, celle du budget, pour rappeler que le Red Bull Salzbourg reste une machine financière à part entière en Autriche, loin devant ses concurrents.

Avantage Red Bull Salzbourg

Malgré un effectif relativement jeune, le champion en titre semble plus mature que son rival. Le Rapid a gâché son avance du début de saison et semble presque craquer dans ce sprint final. Le manque d’un grand buteur a pêché pour les Verts et Blancs, qui devront s’activer cet été sur le marché des transferts pour récupérer un buteur régulier. Le Red Bull file donc vers son septième titre sur les neuf dernières saisons. En plus, Salzbourg a l’occasion de réaliser le doublé coupe-championnat. Les coéquipiers de Soriano affronteront l’Admira Wacker en finale d’OFB Cup. Une hégémonie redoutable… mais jusqu’à quand ? La montée probable du RB Leipzig en Allemagne va peut-être bouleverser la donne la saison prochaine, le groupe autrichien misant beaucoup sur ce nouveau joujou allemand.

Adrien Mathieu


Image à la une : © Dieter Nagl/EuroFootball/Getty Images

Bundesliga : une lutte acharnée jusqu’au bout ?
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Adrien Mth

Adrien Mth

Étudiant en journalisme à l'IJBA de Bordeaux. Passionné par le pays du Tyrol, de l'escalope, de Natascha Kampush et du Prater. Vous l'avez compris, la Bundesliga autrichienne, c'est mon dada. Également auteur du FootballskiTrip en Ukraine.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Retour sur la journée 24 de RPL 2015-2016 – Championnat de Russie de football

Comme tous les mercredis, la Russian Premier League est présente sur notre site à travers cette chronique. Cette semaine nous avons...

Fermer