Bulgarie: deux derbies qui terminent mal

Tristan Trasca - Publié le 24 avril 2014

La fin du championnat approche en Bulgarie et les matchs se font de plus en plus tendus. Ceci est d’autant plus vrai quand il s’agit de derbies et le week-end nous en offrait deux. Partons pour Sofia et Plovdiv.

Levski-CSKA: les supporters s’en prennent aux joueurs

Dans une saison ratée pour le Levski de Larsen Touré et Kevin Bru, ce match contre le CSKA représentait une dernière opportunité de se faire pardonner par les supporters… Et ils l’ont grandement manquée ! Il faut dire qu’en face, le CSKA a une belle petite équipe avec notamment les anciens Martin Petrov et Emil Gargorov ainsi qu’un beau trio francophone Omar Kossoko, Raïs M’Bohli et Jérémy Faug-Porret, tous sur le pré hier.

Alors que la première mi-temps fut plutôt équilibrée, tout s’est accéléré en seconde période. Le CSKA a ouvert le score par Omar Kossoko sur un caviar d’Ivaylo Chochev, un des grands espoirs du football bulgare. C’est un autre espoir qui ramenait le Levski avec une belle frappe du gauche du jeune Radoslav Tsonev. Le mec a la particularité de jouer avec son frère jumeau Borislav au Levski. C’était alors la 81è minute et alors qu’on s’attendait à un torrent d’occasions bleues, c’est le CSKA qui a tranquillement repris les devants. Sur un bon centre de Faug-Porret et une toile d’un défenseur du Levski, Ivan Stoyanov finit le boulot.

Dans les tribunes on voit alors des supporters du Levski escalader vers la tribune officielle pour discuter gentiment avec les officiels du club… La scène parait surréaliste. Finalement sur un dernier contre, Martin Petrov se promène côté gauche et sert Ivan Markovic qui marque facilement, seul devant le but. 1-3.

Regardez le toss très authentique en ce lundi de Pâques

Si les supporters  ont fait le spectacle des deux côtés, la fin de match a été moins réjouissante. Les supporters du Levski sont descendus (clique et tu verras) au bord du terrain pour en découdre avec leurs joueurs. Un joueur bulgare a été pris à partie et légèrement blessé. Valeri Bojinov a relativisé après le match: « Nous avons perdu le match le plus important qu’il nous restait. Nous ne pouvons que nous excuser envers les supporters. Au Levski, il n’y aura jamais de paix. La tranquillité n’existe que si l’on remporte le championnat et la coupe. » De son côté, le CSKA va tranquillement s’assurer la troisième place cette saison.

Derby de Plovdiv: match arrêté à la 41è à cause de « bombes »

Le derby de Plovdiv est considéré comme le deuxième plus chaud du pays, derrière celui dont on a déjà parlé. Le Lokomotiv fait une saison moyenne alors que le Botev est quatrième, à une dizaine de points du podium. On s’attendait à un bon match avec son lot de francophones de part et d’autre – côté Lokomotiv: Chris Gadi (ex-OM), Joseph Mendes (ex-Le Mans), Alassane NDiaye et Tijani Belaïd; côté Botev: Younes Hamza, Ferebody Doré (ex-Angers) et Anicet Abel (ex-Auxerre). Mais pour être honnête, on a pas vraiment eu le temps de s’extasier, le match ayant terminé à la 41è.

Comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessus, les supporters du Lokomotiv ont pété un plomb en fin de première mi-temps et ont tout simplement décidé que le match n’irait pas à son terme… Srdjan Luchin, joueur du Botev Plovdiv, a déclaré au média roumain Digisport après le match: « Le match a débuté avec une interruption de 10 minutes, parce que les supporters locaux ont lancé des torches, des fumigènes, des bananes et d’autres objets. Après, à la 43è, l’action s’est déroulée près de la tribune où sont les supporters du Lokomotiv. Ils ont jeté un pétard qui a explosé à un demi-mètre de moi.Tout de suite, moi et mes collègues avons fui la ligne de touche. L’arbitre est venu me voir et m’a demandé comment j’allais. Il a ensuite décidé d’interrompre le match pendant 15 minutes pour que tout le monde se calme. Mais la situation ne s’est pas apaisée et il a décidé d’arrêter le match. De ce que j’ai compris, les supporters du Lokomotiv ont manifesté contre leur président. Mais je n’ai jamais rien vécu de pareil ! C’était dingue et je ne sais pas comment ces gars ont pu rentrer dans les tribunes avec ce genre d’objets. Parce que ce n’était pas des pétards, c’était effectivement comme des bombes. Quand elles ont explosés, des morceaux ont volé comme des pierres. C’était comme en Afghanistan. On risquait vraiment un accident grave. Heureusement je n’ai pas été touché. »

bombe plovdiv

Ce qui a été balancé sur le terrain…

Effectivement, les supporters du Lokomotiv sont désespérés par la gestion du président Konstantin Dinev, accusé entre autres d’arranger les défaites de son équipe… Le Lokomotiv devrait donc avoir match perdu sur tapis vert alors que tout le microcosme du football à Plovdiv a condamné ces gestes, les deux clubs ayant expliqué qu’il était maintenant de leur devoir d’assainir les prochains derbies de Plovdiv.

 Tristan Trasca

 

Bulgarie: deux derbies qui terminent mal
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Tristan Trasca

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Saison 2014/2015: 5 espoirs du championnat autrichien

Cette semaine Footballski fait un détour par l’Autriche pour vous faire découvrir les jeunes pousses de la Bundesliga. Nous avons...

Fermer