Bosnie: un entraîneur mythique viré après deux jours pour une vieille photo avec un criminel de guerre serbe

Tristan Trasca - Publié le 13 avril 2014

Le FK Sarajevo est un grand club de Bosnie-Herzégovine1. Deux fois champion du pays et également deux fois champion de Yougoslavie, l’ancien club de Safet Susic souffre cette saison en Premijer Liga. Le club, dont le propriétaire est Vincent Tan depuis cet hiver, restait sur trois nuls 0-0 en championnat et Robert Jarni fut démis de ses fonctions d’entraîneur du FK Sarajevo, quatre mois après son arrivée.

Il faut être honnête, le FK, vice-champion l’an dernier, n’est pas complètement décroché. Le club est quatrième à quatre points des deux leaders: Zrinjski et le grand rival Zeljeznicar. Mais à 5 journées de la fin, l’état-major du club voulait recruter un entraîneur pour essayer de revenir sur les leaders (Sarajevo jouera le derby contre le Zeljo le 4 mai prochain) mais aussi la demi de coupe de Bosnie-Herzégovine contre Zrinjski.

Les dirigeants avaient déclaré vouloir recruter ce qu’il se fait de mieux dans la région et avaient donc choisi le mythique Ljupko Petrovic. Malheureusement au lendemain de l’annonce, une photo est sortie dans la presse du futur-ex entraîneur du FK Sarajevo en compagnie du criminel de guerre Arkan2, tristement fameux pour sa participation active dans les guerres des Balkans. Bien entendu, la photo a fait le tour de la toile en Bosnie et partout en Europe. Le dernier article3 que l’on avait écrit sur le foot en Bosnie-Herzégovine mettait en exergue les problématiques communautaires récurrentes liées à la société et aussi au football. Bien entendu, l’apparition de cette photo a rendu impossible l’exercice de sa fonction pour Petrovic à Sarajevo. La polémique croissante a donc poussé le club à revenir sur sa décision. Petrovic ne sera resté que deux jours et n’aura mené qu’un entraînement. Il s’est montré déçu mais a expliqué comprendre cette décision, tout en rappelant qu’il aurait aimé entraîner le FK Sarajevo.

petrovic

Des doutes subsistent sur l’origine de la photo et sur ceux qui l’ont fait paraître au grand jour. Celle-ci vient ternir un peu l’image d’un des plus grands entraîneurs yougoslaves de l’histoire car ce Petrovic a un palmarès des plus fournis. Il est celui qui a notamment gagné la Ligue des Champions 1991 avec l’Etoile Rouge contre l’OM et le vainqueur du championnat du monde U20 avec la Yougoslavie en 1987. La liste des clubs qu’il a entraîné démontre ses qualités de globe-trotter: Osijek (Croatie), Espanyol, Spartak Subotica (Serbie), Vojvodina, Etoile Rouge Belgrade, Penarol (Uruguay), Olympiakos (Grèce), Ahli (Dubai), Schenhua (Chine), Levski (Bulgarie), Beijing Gou’an, Litex Lovech, OFK Belgrade, Lokomotiv Zagreb, Taraz (Kazakhstan).

Malheureusement, il n’aura certainement jamais la chance d’entraîner dans le pays où il est né. Mais peut-être est-ce mieux pour tout le monde au final…

 

Tristan Trasca

1 http://horsjeu.net/academies/la-balkans-academie-au-pays-de-vahid-safet-mecha-et-faruk-1ere-partie/

2 http://srebrenica-genocide.blogspot.com/2011/01/bosnian-genocide-bijeljina-massacre-in.html

3 http://footballski.wordpress.com/2014/03/17/deux-matchs-rappellent-les-problematiques-communautaires-en-bosnie-herzegovine/

 

 

Bosnie: un entraîneur mythique viré après deux jours pour une vieille photo avec un criminel de guerre serbe
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Tristan Trasca

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Izidor Kürschner, le précurseur oublié de la révolution du football brésilien

De grands hommes passent parfois à travers les mailles de la postérité. Si certains comme Galilée ou Van Gogh ont...

Fermer