Best of: Les images de la semaine #Footballski3ans

Chaque début de semaine, nous vous proposons une compilation d’images décalées et spectaculaires, si typiques de notre football de l’Est. Nous vous proposons une sélection d’entre elles, pays par pays.

Pologne: les incroyables tifos

Toutes les semaines, la Pologne est à l’honneur grâce notamment à ses fabuleux tifos et ses ambiances exceptionnelles. De la septième à la première division, les fans polonais nous bluffent chaque week-end et on vous le fait partager !

Bulgarie : enterrement du CSKA Sofia

Les derby en Europe de l’Est sont toujours l’occasion de montrer une grande créativité. En Bulgarie, les supporters du Levski Sofia ont enterré le CSKA lors du cortège d’avant-match. Grandiose.

Moldavie : retransmission télévisuelle de qualité

La Calitate moldovenească, c’est comme la Deutsche Qualität, mais en plus… moldave. Le Zaria Bălți et le Dacia Chișinău s’affrontaient, un match retransmis en direct sur Youtube. Une retransmission en HD d’une excellente qualité. Seul hic, l’unique caméra se situe derrière le très haut grillage du stade du FC Zaria.

Roumanie: la folie des divisions inférieures

Ce n’est pas une nouveauté, le football roumain est malade. Entre manque de moyens et équipes disparues, la Liga 1 a vu ses stades se vider au fil du temps. A l’inverse, les divisions inférieures, et notamment la Liga 4, vit ses plus belles heures. Dans le sillage du pionnier Poli Timișoara, aujourd’hui monté en Liga 2, de nombreux clubs historiques ont été ressuscités par des supporters qui ont (enfin) le destin de leur équipe entre les mains. Avec toujours une ferveur immense. Au point que cette année, certains clubs, tels le Petrolul Ploiești, accueillent parfois plus de spectateurs dans leur stade que l’ensemble des équipes de première division! Footballski rend ici un modeste hommage à belle folie des divisions inférieures.

uta-arad
© revistaultra.ro
banniere-uta
« Les équipes de tradition ont ce petit quelque chose que Recaș, l’Astra ou Chiajna ne peuvent pas acheter » © Inquam/revistaultra.ro
cornupeluza1
© republicanii.ro
petrolul1
© republicanii.ro
petrolul2
© republicanii.ro
prog1
© Facebook / Progresul în Exil
otelul-vanatori
© Facebook / Revista Ultra
otelul-nunta
© Sorin Pană / liga2.prosport.ro
14233065_1542114495814656_6394192445319871877_n
Ainsi démarre la plus belle histoire – Oțelul Galați (© Facebook Revista Ultra)
14222267_1533350370024402_9060607701244401419_n
Farul Constanța – Avântul Comana (© Facebook Revista Ultra)

Une folie qui devrait encore s’accentuer à partir de l’été prochain. Depuis l’annonce de l’Armée de la création du nouveau Steaua Bucarest, les supporters, qui ont abandonné le FCSB, sont en ébullition. En attendant, cela fait deux ans que Ghencea n’a accueilli aucun match de football. Une image aussi belle que triste.

@emishor

Kazakhstan : finale de coupe sous le blizzard


Géorgie: le Dinamo Tbilissi renversé

Irrésistible depuis des années en Géorgie, le Dinamo Tbilissi est passé totalement à côté de sa demi-saison, lors du mini-championnat disputé dans la seconde moitié de l’année 2016. Pire, le grand club de la capitale ne sera même pas européen l’été prochain! Devancé par le Chikhura Sachkhere lors de la phase régulière, le Dinamo, déjà éliminé prématurément en coupe, est éliminé en finale pour l’Europa League par son homonyme de Batumi. Une saison à oublier donc, à l’inverse de celle de Samtredia. Vice-champions de Géorgie à l’été 2016, ses joueurs ont réussi l’impossible: succéder à l’ogre Dinamo en offrant au club son tout premier titre en Umaglesi Liga!

Russie: le but de l’année

La transition est parfaite entre Géorgie et Russie, avec Tornike Okriashvili, qui donne la victoire au FK Krasnodar à la toute dernière seconde du temps additionnel du match face au Zenit St-Pétersbourg. Dans le tout nouveau stade de Krasnodar, Okriashvili réalise le geste parfait avec cette reprise acrobatique de toute beauté. Pour la plus grande joie des plus de 31 000 spectateurs de cette affiche de RPL!

AZERBAIDJAN: UN FAN FRAPPÉ SUR LE TERRAIN

Une nouvelle défaite du Neftchi Bakou a été mal reçue par les supporters, qui ont scandé des slogans appelant à la démission de l’entraîneur et des dirigeants du club. La tension est ainsi montée jusqu’à l’expulsion dans le temps additionnel de Cătălin Țîră, l’attaquant roumain du club, auteur d’un coup de poing sur un supporter du club entré sur le terrain.

Grèce : Pyro Show

Si le derby entre Larissa et l’Olympiakos Volou n’est pas le plus connu de Grèce, il fut animé sur le terrain avec une bagarre générale comme dans les tribunes avec un très beau pyroshow des Monsters Larissa, les ultras de l’AEL. Les ambiances grecques comme on les aime.

Chypre : Derby de Limassol

Hongrie : du spectacle pour une équipe B

Direction la troisième division hongroise pour retrouver des ultras venant garnir les tribunes des stades du pays. Si la saison dernière fut délicate pour les ultras de Ferencváros, boycottant les matchs du club à cause des mesures prises avec les ID Cards, ces derniers ont décidé de venir soutenir l’équipe B, en D3 donc, contre Pécsi dont les ultras étaient également présents. Un match comme on les aime.

Autriche : un joueur en prothèse

Première mondiale en deuxième division autrichienne. Lors du match nul entre l’Austria Salzburg et Wiener Neustadt (2-2), Andreas Schicker est entré en jeu à la mi-temps pour les visiteurs de Vienne, faisant de lui le premier joueur professionnel à jouer avec une prothèse. L’arrière gauche, ancien international espoirs autrichien, avait perdu son bras gauche dans un accident de pétard en novembre 2014.

Bosnie : barbeuc’ au stade

Les stades en Europe de l’Est sont bien souvent peu standardisés et l’on y trouve bon nombre d’images cocasses comme lors de ce match de deuxième division en Bosnie un beau dimanche d’été.

République Tchèque : un arbitre ivre

Pendant ce temps, lors de Příbram – Slavia Praha, le quatrième arbitre était ivre (vraiment). C’est exceptionnel. pic.twitter.com/vjSn27CR0H

— Footballski (@footballskiFR) 11 mai 2016


Chez nous, le quatrième arbitre peut prendre du bon temps même en première division. La classe, non?

Il était chouette ce derby de Prague. (Photos : Unterwegs-in-Sachen-Fussball) pic.twitter.com/Fw6K6V9qLE

— Footballski (@footballskiFR) 25 septembre 2016

La République Tchèque, ce n’est pas que des arbitres ivres. Ce sont aussi des magnifiques derbys entre tous les clubs de Prague. Celui-ci oppose les deux plus connus, le Sparta et le Slavia.

Slovénie : la trahison ne pardonne pas

On a beau être une star de son pays, la trahison ne se pardonne pas. Milivoje Novakovic n’a plus intérêt à repasser dans son quartier d’enfance de Ljubljana où ses anciens camarades ont tagué tous les murs des bâtiments. C’est le prix à payer pour avoir signé à Maribor.

Slovaquie : le beau stade de Trencin

Cette rubrique est aussi l’occasion de voyager et de vous faire découvrir des stade atypiques comme ici, à Trencin où un magnifique château surplombe le Stadion na Sihoti.

slovaquie trencin
© Ultras Magazine

Estonie : la surprise Infonet

Qui n’aime pas les surprises ? Découvrir des nouveaux clubs? Si vous avez suivi notre récit du championnat estonien, vous avez pu découvrir un nouveau champion en 2016. En l’occurrence, le FC Infonet qui créé la surprise en arrachant son tout premier titre au nez et à la barbe du Levadia, du Nõmme Kalju et du Flora. Un premier titre qui mène donc à une première présence en Ligue des Champions l’été prochain, une petite année à peine après la première européenne du club, au premier tour d’Europa League. Un club qui disputera la plus belle compétition continentale sous un nouveau nom: FCI Tallinn.

infonet0
© Tairo Lutter / Postimees
infonet1
© Tairo Lutter / Postimees

Arménie : Boycott et bagarre

Entre résultats décevants, des choix discutables du sélectionneur Varuzhan Sukiasyan et conflits internes à la fédération, les supporters arméniens n’en peuvent plus. Un boycott du match contre la Roumanie, en partie suivi, n’a pas empêché les problèmes avec les forces de l’ordre présentes dans le stade. Des heurts ont ainsi eux lieu entre les deux partie après que la police – accompagnée d’un membre de l’UEFA – a retiré manu-militari des drapeaux des grilles du Republican Stadium au simple motif que ceux-ci étaient barrés des mots « L’honneur de la patrie est au-dessus de tout » et « A vendre. »

Serbie: la photo de l’année

Serbie: Zvezda champion

Sur le terrain, l’Etoile Rouge de Belgrade a dominé la Superliga serbe en cette année 2016. En dehors, ses Delije ont encore fait des prouesses.

Lituanie: intouchable Žalgiris

Quatrième titre national et sixième Coupe de Lituanie consécutifs. Le Žalgiris Vilnius est intouchable en Lituanie ces dernières années. Une domination sans partage qui fait plaisir aux fans montrant leur créativité lors des banderoles.

zalgiris-1

Biélorussie : le périple à vélo

Deux supporters du Dynamo Minsk ont décidé de se rendre à Soligorsk pour assister au match de leur club de cœur. Jusque là rien de bien folichon, sauf que ces derniers ont décidé de faire le trajet en vélo. Le jour même, sans véritablement prévoir le périple. Résultat, 140 km dans les pattes pour arriver pile à l’heure. Malheureusement le Dynamo n’a su faire mieux qu’un petit 0-0 face au Shakhtyor Soligorsk.

Ukraine : sécurité maximale en D2

La D2 ukrainienne a connu son dénouement 2015-2016 avec le titre du Zirka Kirovograd devant l’Obolon Kiev. Il restait quelques places à prendre en milieu de tableau, c’est sûrement pour cela que ce vaillant supporter du Girnyk-Sport a fait en solo les quelques 340 bornes qui séparent Komsomolsk de Mykolaïv. Sécurité maximum à son arrivée avec 11 agents de police rien que pour lui. Aucun incident à déplorer en secteur visiteur, mise à part des flics déprimés.

Crimée : premier derby de l’indépendance

Les fans de Sevastopol se sont mobilisés en masse pour ce premier derby avec un show sympathique. La banderole déployée signifie : Glorifie tes couleurs de naissance. Il n’y avait pas beaucoup de fans du Travria Simferopol, qui se battent pour l’Ukraine.

Crimée, Sevastopol

Macédoine : 5000 spectateurs à un derby de 3e division

Si la plupart des équipes de première division macédonienne peinent à attirer 500 spectateurs, le derby entre Vardar Negotino et Tikves Kavadarci a attiré, au printemps, 5 000 spectateurs. Ferveur, provocations et chants au programme pour un match qui aura accouché d’un 0-0.

macédoine2

Monténégro : de la boue, de la boue et de la boue

Albanie : les barbelés de Tirana

Kosovo: Feronikeli premier champion national

L’année 2016 a été une grande année pour la Kosovo, qui a été accepté dans le giron de l’UEFA. Son équipe nationale participera donc à la prochaine campagne de qualifications, pour la Coupe du Monde 2018, et ses clubs seront présents en coupes européennes. En plus de fêter son titre de champion, Feronikeli aura donc le droit d’être le tout premier représentant de son pays en Ligue des Champions. Un grand moment pour les joueurs et le championnat local.

13096355_480054575519621_1232235775270828221_n

Croatie : les bagnards de la Torcida

Pour son déplacement à Rijeka, la Torcida du Hajduk a manifesté son mécontentement des contrôles de sécurité renforcés. De manière originale,  en s’habillant en combinaison orange, tels les prisonniers du camp de Guantánamo.

Alors que dans les ligues inférieures, on sait se montrer romantique.
croatie

Best of: Les images de la semaine #Footballski3ans
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d’hiver 1998. L’est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Ecrit envers et contre tous la gloire et la beauté de son football depuis 2006 sur Parlonsfoot et Footballski. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine et de Premium Liiga estonienne. En attendant désespérément le retour du Yakutia Yakutsk en 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#1 – Best of anniversaire : « Portraits Historiques » #Footballski3Ans

Si nous aimons autant le football en Europe de l'Est, c'est en partie pour ses histoires uniques, que l'on ne...

Fermer